Portrait de Arianne

Bonjour à tous,

Voilà après avoir longtemps parcouru le web ( dont le site de Martin Winkler) à la recherche d'information sur les différentes méthodes contraceptives je ne sais toujours pas quoi penser aussi :

- Lors de la consultation chez le gynécologue quelles sont les questions à poser ( la première fois que l'on m'a prescrit une pilule on ne m'a strictement rien demandé j'ai eu minidrill et puis c'est tout). Quelles informations doit on donner ?

Par exemple j'ai lu sur le site de Martin Winkler que l'on devait choisir la pilule en fonction du climat hormonale de la patiente, le gynécologue détermine t'il systématique ce climat hormonal ?

- Puis-je demander quel est le risque lié à telle ou telle pilule ? Sans risquer un regard inquisiteur ( la dernière fois que j'ai exposé les risques probable concernant les contraceptif à une S-F d'un planning familial elle m'a rétorqué sèchement que rien ne pouvait me convenir en adoptant une telle attitude).

- En bref comment construire une démarche contraceptive cohérente sans risquer de passer pour une "...".

J'ose des questions plus personnelles ( mais elles concernent beaucoup de jeunes femmes de mon age).

- Ayant 24 ans, des antécédents familiaux de problèmes cardio-vasculaires, d'obésité et de diabète ( mais ne souffrant de rien à titre personnel ...). En plus d'être fumeuse puis-je demander une pilule combinée ? Si oui laquelle ? Une mini-dosée ?

- Existe t'il un moyen de déterminer à l'avance les risques pour les effets secondaires ? ( par exemple risque d'hirsutisme pour la pilule progestative et saignement, pratiquant la natation ça me paraît assez contraignant ou alors il faut abandonner cette activité ?).

Après toutes ces lectures j'ai bien peur de devoir renoncer définitivement au contraceptif hormonal.

Le DIU en cuivre ne me dit rien ( surtout la mise en place ...).

Le diaphragme ou cap cervicale n'a pas vraiment l'air efficace ( mais je me trompe peut-être).

Suis-je vouée à devoir utiliser le préservatif à vie ? ( ayant une sexualité active, son emploi au moment de l'acte et surtout le cout mensuel commence à bien me taper sur les nerfs ...).

__________________________________

En ce qui concerne l'irrégularité dans les cycles :

Voilà les questions :

- Quand peut on considérer qu'il existe un trouble dans l'enchaînement des cycles ? ( je ne parle pas d'irrégularité) et quand faut il s'inquiéter et consulter ?

- Des règles longues et abondantes ( 10 jours par exemple) doivent elles nous amener à consulter ?

- Serait il possible de savoir qu'elles peuvent être les causes de ces troubles ( les plus généraux). Afin de pouvoir se rassurer avant de consulter et d'imaginer n'importe quoi ...

Voilou, merci pour vos réponses.

Portrait de rose_arlette
J'aime 0

bjr ne panique surtout pas ton gyneco ale devoir de t informer quelque soit les questions que tu lui poses et n hesite pas a lui soumettre des doutes sous pretexte de passer pour.....vas y fonce le voir

Participez au sujet "Contraception - Irregularité ds le cycle menstruel"