Portrait de carosselle
J'aime 0

Tu sais, l’autre différence, c’est qu’il y a obligation de voir un psychologue à la clinique, à dire vrai cela m’a libérée, déculpabilisée, c’est super bien déjà pour le moral avant la suite, maintenant pour ce dont tu parlais kil fo améliorer ici chez nous, il faudrait une approche plus globale à mon avis, avec la création de lieux qui rassemblent toutes les étapes,

Portrait de anoelle
J'aime 0

bien sur tt à fait

Portrait de carosselle
J'aime 0

depuis la première consultation jusqu’à la Fiv, un peu comme on voit à biotex quoi, au dela du fait des delais à revoir, moi j’aime bien le modèle du centre pma de l’hpital foch dans les hauts de seine, où l’on pourrait trouver par exple une prise en charge psycho, des conseils en nutrition, ou pourkoi pas de l’acupunctur, tout ça compte et doit etre pris en considération,

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut Nicolère comment tu vas? Ça fait un bail qu'on ne s'était pas écrit. J'étais super occupé à collecter les info concernant les cliniques à l'étranger pour le do. Et toi où en est tu à présent ? Ton mari a t'il finalement obtenus les résultats que vous attendiez? J'espère que s'était positif afin que tu commence au plus vite. C'est déjà bien que tu ai trouvé une clinique où tu ira. De mon coté j'ai décidé d'attendre le début de l'année pour accélérer mes recherches et commencer le processus. Je pense que j'ai assez perdu de temps comme. D'ici là porte toi bien ma chère.

Portrait de carosselle
J'aime 0

Autre chose simle qu’on peut améliorer est qu’on pourrait imaginer un carnet de fertilité, sur le modèle de notre carnet de santé pour permettre un suivi pour les divers médecins. Cela éviterait ls doublons d’examens quoi, et par-dessus tt voir dans quelle mesure baisser les delais d’attente pour avoir une donneuse d’ovocyte, c’est bien ça qui nous pousse plus à voi ailleurs

Portrait de anoelle
J'aime 0

Tu sais moi je crois que ici chez on n’en fout pas mal de tout ce qui concerne la pma, moi je me souviens pratiquement de mes 2 premières tentatives de fiv ici en auvergne, c’est à peine si les infirmières ne voulaient pas nous dire que d’où nous sort cette maladie honteuse qui nous accable ? à dire vrai je me sentais parfois indésirable, à ton avis c’est quoi ta piste pour faciliter le don d’ovocytes ici chez nous ?

Portrait de vicky801
J'aime 0

Wow tu as vraiment tous résumé ma chère, c'est assez claire. Je pense que le moment venu je vais affronter cette étape comme une ancienne. J'ai finalement discuté avec mon époux dur l'aspect financier comme je vous le disais. Notre situation n'est pas très bonne en ce moment. On a décidé d'attendre la mi-février avant de contacter la clinique pour débuter la procédure. Donc t'es en pleine stimulation Anoelle. C'est la semaine 2 ou 3? En tous cas tiens bon ma grande.

Portrait de carosselle
J'aime 0

Bof ! est ce qu’on nous ecoute meme ? la chose la plu simple est de copier l’exemple de ceux qui ont bien comme on le voit en Espagne ou en ukraine, il y a pas de honte à ça, bref d’abord, il faut sensibiliser oci le grand public via des campagn d’envergure chaqe année, j’avais conseiller au directeur du centre pma foch de créer par exple une journée de la fertilité, à mon avis cela permettrait de passer un message positif et d’informer les femmes sur la baisse de la fertilité à partir d’un certain age

Portrait de carosselle
J'aime 0

Je pense aussi qu’il faut valoriser les donneuses, oui oui c’est hyper important, et c’est là qe biotex nous dame le pion sérieusement, ce n’est pas comme donner son sang, ça prend du temps, ça fatigue, j’ai conscience des effets secondaires étant donné qe je les ai vecu, on pourrait accompagner ce don, à defaut kil soit récompensé com en ukraine, kil soit gratuit ici mais, d’une reconnaissance com par exple par des jours de congé en plus, un allégement fiscal…

Portrait de carosselle
J'aime 0

Sais tu par exemple que jusqu’en date d’aujourdhui, en 2018, c’est choquant qu’en France, les femmes doivent demander l’autorisation de leur conjoint pour donner leurs ovocytes, pour moi c’est une vraie connerie, déjà qu’il y très peu de donneuses, mais les qlq rares qui peuvent le faire, les mesures en place sont fortement décourageantes, c’est quoi cette histoire ???

Portrait de miinouu
J'aime 0

Bien sur ma chérie, tu as raison, moi je dirais tout simplement qu’il faut accepter de récompenser celles qui prennent sur elles de donner leur ovocytes pour ce genre de geste hautement humain, tu as fait une belle idée aussi de leur donner des jours de congés en plus et autres, en tout cas mon message auc couples qui traversent l’infertilité est de rester positif et de ne rien lacher,

Portrait de carosselle
J'aime 0

Evidemment, il faut poursuivre les traitements et rester positif, car malgré que chez nous ça va dans tous les sens et y a meme pas de psychologues dédies pour les patientes, le psychologiqe reste très important dans une pma, mon expérience de bruxell et kiev me permet de dire qu’il ne faudrait pas hésiter à changer de médecin si on a l’impression de ne pas être entendu. Et envisager le don d’ovocyte avec sérénité. C’est seulement une petite cellule, cela ne change rien à la parentalité comme le disait ma coordonatrice katya à kiev !

Portrait de vicky801
J'aime 0

Merci pour votre compréhension ma grande. Nous ne voulons pas donner la vie à des bébé malades d'avance. Des êtres innocents qui n'ont pas demandé à naitre et qui se retrouverons malade à cause de l'égoïsme des parents. C'est pour cela que je pense aussi que la fiv do est une bonne solution. On m'a dit que cette procédure est plutôt compliqué chez nous en France. Je ne sais pas par où je vais commencer à chercher une clinique à l'étranger. Je compte sur vos discussions pour avoir des pistes. Merci et bonne journée.

Portrait de carosselle
J'aime 0

Et à nos entourages qui parfois ne savent pas tjrs comment se comporter à notre endroit, je peux juste leur dire d’éviter de nous brusquer si le couple n’a pas envie d’en parler et nous accompagner sans nous juger, j’ai vraiment des amis qui m’ont dit « ma pauvre, ma cousine a pris 15 kg en six mois ! » et d’autres m’ont conseillé d’adopter au bout de six mois, comme si pour eux, c’était cuit.

Portrait de ruthblanch
J'aime 0

bonjour tania ; je vais te repondre en allant presque dans le meme sens que toutoumi ; difficile de déterminé avec exactitude la durée dans un processus de pma ; tout dépend de l’endroit ou l’on se rend pour beneficier d’un tel traitement ; ainsi en France par exemple, le parcourt pour une fiv do peut duré jusqu’au 4 ans du fait du manque criard de donneuses d’ovocytes ; ailleurs dans d’autres pays comme l’ukraine, les delais sont plus court ; annick ma collègue y est allé en 2915 avec son époux pour une fiv do au centre biotexcom ; du fait qu’il y avait assez de monde dans la clinique, les differents examens nécessaires pour elle et son mari les frottis vaginaux, le bilan hormonal ou encore le spermogramme ont été réaliser au bout d’une semaine ; lors de e premier voyage, tu devras également choisir ta donneuse avant de retourner dans ton lieu de résidence pour poursuivre le traitement notamment la stimulation ; cette phase dure au minimum deux semaines ; ensuite, tu devras effectuer un deuxieme sejour a biotex pour terminé le processus par le transfert de l’embryon ; en fonction de complications ou non, la durée du processus peut etre d’un mois ou plus ;

Portrait de Aquah
J'aime 0

Brs tania comme toi nombreux sont les couples rencontrant des problemes d’infertilité qui se posent cette question. et pour moi la réponse est simple ; tout est en fonction de l’endroit que tu choisis pour faire ta fiv do ; chez nous en France par exemple ce processus peut duré jusqu’à 4 ans voire plus avec le manque criart de donneuses d’ovocytes ; mais dans des pays comme l’Espagne ou l’ukraine dont les centres de pma proposes des compensations aux femmes qui donnes leurs ovules les delais peuves etre tres courts ; c’est le cas avec de biotexcom une clinique ukrainienne spécialisée en pma qui dispose d’environ 400 donneuses jeunes ; avec un tel nombre de donneuses, toute la procédure allant des examens au choix de la donneuse en passant par la signature du protocole la remise de la liste des medicaments a prendre pour la stimulation de l’ovulation ou de l’endometre et le transfert peut avoir une duree d’un mois ou deux mois au maximum ;

Portrait de Aquah
J'aime 0

Cc tania, j’espère que tout se passe bien pour toi en ce moment ; cette question est celle que se poses plusieurs sont les couples qui font face à un souci d’infertilité ; à ce sujet, je pense moi que la réponse est claire et liée au centre de pma que vous choisissez pour faire ta fiv do ; la rareté des donneuses chez nous en France par exemple peut faire durer ce processus peut jusqu’à 4 ans souvent sans gain de cause ; dans des cliniques localisés dans des pays comme l’Espagne ou l’ukraine les délais d’attente sont plus raisonnables ; sans doute du fait de l’argent que reçoives les donneuses en contrepartie de leur acte de solidarité; c’est le cas avec de biotexcom une clinique ukrainienne spécialisée en pma qui dispose d’environ 400 donneuses jeunes ; avec un tel nombre de donneuses, toute la procédure allant des examens au choix de la donneuse en passant par la signature du protocole la remise de la liste des medicaments a prendre pour la stimulation de l’ovulation ou de l’endometre et le transfert peut avoir lieu au maximum entre un et deux mois ;

Portrait de wendy30
J'aime 0

Bonjour à toutes les forumeuses!
Je suis Elodie. Je prends le risque d'écrire ici même. Je suis prête d'écouter vos critiques!
J'ai 38 ans et je suis célibataire. Je désespère de trouver un homme qui voudra partager sa vie avec moi....
Mais... mon horloge biologique me rappelle tjrs que je dois devenir mère...maintenant ou jamais! Que me suggérez-vous ?

Portrait de wendy30
J'aime 0

Coucou chers amies. Moi je partage cette expérience avec vous. Ça pourrait vous aidé. Il est bien possible que vus fassiez de votre rêve de devenir mère une réalité. Moi, je fais partir des nombreuses femmes qui ont souffert de la ménopause précoce. Cette perturbation m’a atteint dès mes 35 ans. Et m’a rendu infertile. Je n’ai pas manqué de chercher des solutions. Les docteurs m’ont proposé des remèdes comme le traitement hormonal de la ménopause THM qui donne 5% de chance de tomber grosse avec possibilité de fausse couche. Ça n’a donc pas marcher ! Mais vous pouvez me croire j’ai aujourd’hui mon petit garçon Jean-Michel grâce au don d’ovocyte. Je suis très heureuse.

Portrait de wendy30
J'aime 0

J'ai eu recours au don d'ovocytes. J’attendais en France puis au bout de 2 ans. J’ai réuni les fonds et suis partie en Ukraine. Grande chance pour nous, 9 mois après arrivaient nos deux jumeaux. Je n'ai pas l'intention de cacher à mes enfants comment ils sont arrivés. Mais je ne vais pas non plus leurs raconter le parcours du combattant que nous avons traversé, les espoirs et les désespoirs. Merci à toutes celles qui donnent leurs ovocytes et offrent la vie généreusement. C’est une démarche difficile. Et je trouve qu'elle devrait être "récompensée".

Pages

Participez au sujet " Combien de temps dure le processus de don d’ovocytes ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.