Portrait de anounou
J'aime 0

je crois qe t’as ublié de parler du consentement, c’est bien de ça kil s’agit n’est ce pas ?? en fait ça renvoie à la signature d’un formulair de consentement ki est obligatoire pour la donneuse et, si elle vit en coupl, l’autre membre du couple qui est ainsi pleinement impliqué dan la reflexion et la démarche du don ma puce,

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Je sais pas si dans ttes les cliniques comme ça mais , on fait aussi le bilan préalable, à biotex c’est l’évaluation de l’état de santé de la donneuse et ça comporte l’étude de ses antécéden familio et des exams cliniques et biologik tania, tu vois donc que c’est ce bilan permet de mieu connaître la fertilité de la donneuse et d’éliminer tt ce que la coordonnatrice appelait svt contre indication au don

Portrait de denise83
J'aime 0

Salut à toute la communauté ici présente. Je me permet de m'inviter dans cette discussion pour échanger des questions d'infertilité. Voilà j'ai été victime d'une ménopause précoce et ma réserve ovarienne est presque épuisée. Ma gygy m'a demandé d'aller en pma pour avoir recours à un don d'ovocytes. Le problème c'est que je ne connais rien de cette procédure. Est ce que le traitement est douloureux ? Combien de temps ça pourra me prendre pour que j'espère tomber enceinte ? Est-ce que beaucoup de femmes ont réussies avec cette technique ? Je vous prie de m'expliquer tout ce que je dois savoir et surtout comment m'y prendre ? Merci d'avance et bonne fin de soirée à toutes.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Comment ublier l’entretien que j’avais eu à kiev avec la coordo et on m’avait refusé catégoriquemen de discuter avec la donneuse, comme koi c’ets un don exclusivement anonyme, comme koi je pense très modestement kil fo tjrs aller vers les experts de la chose, c’est ma conviction je vous le dit les amies !

Portrait de louu
J'aime 0

Je suis trè émue de cette discussion et surtout de certains souvenirs pas trop lointain que vous me rappelez, autant tania que mariehelen, pourquoi vous ne faites pas allusion à la stimulation des ovaires, je crois que nadi le demandait ici ce weekend, en fait elle dure 10 jours environ n’est ce pas, et c’est donc ça qi permet d’aboutir à la maturation de plusieurs ovocytes.

Portrait de nadinana
J'aime 0

tout à fait tu as bien raison, c’est à peu près aussi la meme durée meme en Espagne ou en ukraine à qlq jrs près malgré leur expertise de qualité, elle est généralement réalisée par la donneuse elle mme ou par une infirmière grâce à des injections au jour le jour, ça doit vous rappeler bien des choses j’en suis sur, loool !

Portrait de alicia6
J'aime 0

eh oui bien sur, qui ne s’en rappellerai pas ? du moins lorsque tu es passée par une fiv avec don, bref le plus souvent, cette phase de stimulation est svt precedee d’1 ou plsieurs injections pour mettre les ovaires au repos, pour mon cas il y avait une surveillance attentive hein, pdant ma période de stim, 3 à 4 prises de sang et parfois des échografi ovarienn permettaient d’évaluer la bonne réponse au traitement, trè importan ça

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Vanessa c’est un peu de ça kil s’agit et tu le comprendras une fois que tu vas commencer ton programme, la stimulation est est donc ainsi adapté au fur et à mesur koi, retiens juste qe cette surveillance permet égalemnt de fixer le jr et l’heure de ta dernière injection qui achève la maturation de tes ovocites

Portrait de bebey2
J'aime 0

eh oui les filles, on a connu les meme sensations on dirait, après ça je pense bien kil y a le prélèvement des ovo, venessa ça doit etre la dernière étape du don rassure toi, il a lieu au cours d’une hospitalisation de un jour, 35 à 36 heures après la dernière injection, comme quoi il va falloir bien coordonner ça avec ta coordonnatrice pour harmoniser ton voyage sur biotex si c’est là bas que tu te décides quoi,

Portrait de mariehelen
J'aime 0

cela s’effectuer par voie vaginale sous control échographiqe et sous anesthésie en principe, tu verras tout ça avc tes medecins à kiev, ils sont très comprehensifs et tu vas en discuter avec eux au préalable t’inquiètes pas, ils ne pourront rien faire sans ton avis, vue que là bas on ne congèle presque pas les ovo, à ce moment alors la donneuse peut ensuite quitter la clinique, à condition d’être accompagnée si ça n’a pas changé entre temps

Portrait de martineA
J'aime 0

waouuuuuh je vois que tout est réglé comme sur du papier à musique là, j’imagine bien que tout cela doit nécessiter une organisation bien adaptée et bien coordonnée, du coup on voit pourquoi c’est si difficile ici en France de s’en sortir avec succès malgré toutes les tentatives que l’on peut faire, je crois que vous devrez rappeler qlq étapes à vanessa pour la prévenir qoi !

Portrait de mariehelen
J'aime 0

tout à fait, tu fais bien de le rappeler car pour bien vivre ces étapes, il est important de les organiser et de les programmer en amont, à ce qe je sache surtout pour biotex, l’équipe médicale et la donneuse définissent la période la plus favorable pour le don en fonction de son emploi du temps personnel, familial et professionnel et de l’organisation de la clinique et des rdv déjà calés !

Portrait de mariehelen
J'aime 0

j’insiste simplemen que vanessa n’oublie pas que la semaine qui précède le prélèvemen ovocytair nécessite une plus grande disponibilité pour ls prises de sang et les échografi ma puce, le jour de ton prélèvemen, la donneuse ne peut pas travailler, je sais pas si c’est prévu autant en ukraine qu’ici chez nous car la loi prévoit qu’elle bénéficie d’une autorisation d’absence de son employeur de manière à être disponible pour chaque étape de ton don

Portrait de faith2
J'aime 0

non non c’est pas du tout le cas en ukraine pour la donneuse, mais elle peut juste demander une absence, bref dans certaines situation, un repos peut être nécessaire quelq jours après le prélèvement, ne t’en fait pas car tous les frais entièrement pris en charge par la cinique et tut ça prévu dans ton contrat que tu auras signé lors de ton 1e viyage

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Moi je regrette que l’équipe médicale à biotex n’était pas vraiment pas dispo pour m’aider dans mes démarches de remboursement auprès du cpam, j’avais entendu dire qu’il était possible de se voir rembourser certains frais faits pour se soigner à l’étranger dès lors que c’est difficile de le faire ici chez nous, j’ai posé la kestion à la coordonatrice et ne m’a pa vraiment trop aidé à ce sujet, dommage !

Portrait de anoelle
J'aime 0

ah bon ?????? moi je suis un peu surprise vue pour mon cas il y a qlq annés, à toutes les étapes du don, les membres de l’équipe étaient à notre disposition et surtout à celle de la donneuse et parfois aussi à mon chéri pour répondre à leurs questions, bien sur il était toujours possible de rencontrer un psy de ce coté, meme comme il n’était pas tjrs pas dispo, trop sollicité à chak fois !

Portrait de nothing
J'aime 0

C’est bien complexe tout ça il faut l’avouer, comme quoi il faut des mains expertes pour le faire, j’ai vu qlq cas réussir ici en France meme si c’était très difficilemen, tant dans la durée que dans la qualité du programme, je crois que c’est bien mieux donc à l’étranger d’après ce que vous dites, dites-moi, après le don , il y a pas de suivi ?? Y a-t-il des effets indésirables ? j n’ai jamais eu l’occase de le demander moi

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Ecoutes nothing, moi non plu je n’ai jamais été donneuse, mais j’ai appris qe dans les hres ou les jrs qui suivent le prélèvemen, la donneuse peut ressentir une sensation de pesanteur ou des douleurs à la ceinture et constater de légers saignements, je répète qu’on me l’a juste dit et ces effets secondaires sont liés à la fois à la stimulation et au prélèvement, le docteur disait oci qe ils sont sans gravité et ne durent pas il parait !

Portrait de nothing
J'aime 0

merci bien, c’est tjrs important de la savoir ça, si c’est ans gravité alors tant mieux, de ttes les façons je suppose que les mesures sont prises pour limiter les effets secondaires au max ! à part ça est ce qu’il existe des risques de complications ? désolée d’insister stp

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Loool y a pas de quoi t’inquiète, mais dans certains cas, il parait oci qe ces effets indésirables peuvent persister ou s’intensifier en raison d’une réponse excessif des ovaires à la stim , c’est d’ailleurs ce kon appel très svt hyperstim quoi, je pe te dir juste qe dans des cas très exceptionnels, l’hyperstim est plus sévère et se traduit par une prise de poids rapide, des troubles digestifs et parfois des problm à respirer quoi.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

En tou cas ces signes doivent conduire la donneuse à contacter sans attendre la clinique qui l’a suivie pour le don ou un service d’urgences, d’ailleurs la donneuse est bien suivie regulièrement à biotex pour éviter tt souci imprévu, d’autre complications peuvent être liées au geste chirurgical de prélèvement et un docteur me l’avait avoué à mes debuts à Charlesville mezières c’est à dir hémorragie,infection, ou encor pb anesthésique les filles, meme com c’est très rares

Portrait de bebey2
J'aime 0

et le suivi médical continue-t-il après le don ? je vois qu’on en parle très peu, déjà que les donneuses sont très rares ici qu’on ne sait meme pas comment ça se passe par la suite, pour vous qui aviez connu ici et à l’étranger, comment ça se passe à ce niveau svp ????

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Tu sais ma puce, c’est difficile de dire pour ici, mais de ce qe je sais pour biotex, à l’issue du don, l’équipe médicale propose aux donneuses un suivi de leur état de santé, come toutes les autres femmes, elles doivent de toute façon consulter régulièrement un médecin pour leursuivi gynécologiqe, mais je ne sais pas si biotex le fait pour elle , honnetemen j’en sais rien moi

Portrait de bebey2
J'aime 0

Et la contraception qu’en est-il anors ? ou encore y a-t-il des conséquences à long terme ? j me demande bien ce qu’il en est lors du déclenchemen de l’ovulation,

Portrait de mariehelen
J'aime 0

dès le déclenchement de l’ovulation, on recommand d’utiliser une contraception mécanique com une capote koi, jusqu’au prochaines regles, sauf si un stérilet a été laissé en place hein ma puce, pour l’otre kestion il avéré qe les données disponibl permettent d’affirmer qe les traitements liés au don d’ovo n’ont pas de csqce à long terme, rassure toi car ils ne diminuent pas les chances de grossesse ultérieure et n’avancent pas l’âge de la ménopause.

Pages

Participez au sujet "Combien de temps cela vous a-t-il pris pour avoir votre donneuse d’ovo ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.