Portrait de piwi

Bonjour les filles j’espère que vous allez bien. J’ai une question concernant les tentatives en fiv do. J’ai compris qu’il y’avait des contrats qui prévoyaient plusieurs tentatives. Alors, dans le cas où une tentative échoue, après combien de temps retente t-on le second essai ? Est-ce qu’on le fait tout de suite. Ou alors il faut recommencer une nouvelle stimulation. Et de ce fait retourner d’abord en France.

Portrait de piwi
J'aime 0

Ou alors la patiente attend sur place pour recommencer. Je parle bien de la fiv à l’étranger. En Ukraine par exemple car c’est le pays dont j’entends le plus parler. Et qui prend en charge les frais supplémentaires de logement, de restauration. Et de transport au cas où la cliente doit d’abord retourner en France. Et revenir pour recommencer le transfert. Merci d’avance pour vos réponses, passez une bonne journée.

Portrait de denise83
J'aime 0

Une amie à moi a été victime d'une endométriose avec insuffisance ovarienne prononcée. Elle a été orienté vers la fiv do par sa gygy. Elle est d'abord allé dans une clinique en Grèce où elle a fait trois tentatives qui ont toutes échouées. Elle n'y croyait plus, tellement elle était abattue qu'elle a décidé de se résigner. 6 mois après, elle est allé en Ukraine et a décidé de relancer la procédure. Curieusement, la première tentative était la bonne et elle a conçu. Donc comme l'ont dis les autres le facteur déterminant peut être le degré de fécondité de la donneuse. Du coup le nombre de tentatives peut dépendre de la qualité des ovo qui sont fécondé si le sperme du mari prélevé est bon.

Portrait de piwi
J'aime 0

Bonsoir Dénise, merci de ta contribution. Cependant ce n’est pas trop dans ce sens que je posais ma question. En fait toi tu parles d’un cas où elle a essayé ans un pays, puis dans un autre. Mais en fait ce que je voudrais savoir c’est dans le cas où il s’agit d’un contrat à plusieurs tentatives. Si la 1ère tentative échoue par exemple, après combien de temps entame t-on le second essai. Voilà un peu la question que je me pose. Merci quand même pour ta réponse et ton témoignage.

Portrait de nunoa
J'aime 0

Moi je comprends ta question Piwi. Malheureusement je suis mal placée pour te répondre car je n’ai pas encore connu ces cas. Mais suis tout comme toi intéressée à avoir la réponse à cette question. Car je compte bientôt me lancer en PMA. Et je souhaite contracter pour plusieurs tentatives. Alors ce serait bien de savoir en cas d‘échec, combien de temps attendre avant de se lancer dans la seconde tentative. Pour moi c’est aussi une question de timing. Car il faut allier PMA avec vie professionnelle.

Portrait de angeana
J'aime 0

Salut Dénise, je ne suis pas très d’accord avec toi que le facteur déterminant peut être le degré de fécondité de la donneuse. Puisque les donneuses sont supposées être toutes saines et fécondes. Car elles sont jeunes et la qualité de leurs ovules est bonne. Pourquoi donc dire que certaines peuvent être plus fécondes que d’autres. Ce qui peut expliquer certaines réussites ou non. Moi je pense plutôt que ce qui peut être remis en question c’est, non pas les donneuses. Mais peut être la qualité du sperme du compagnon de la patiente.

Portrait de denise83
J'aime 0

L'ovodonation est totalement anonyme dans la majorité des pays qui autorise. La donneuse ne peut connaitre la receveuse physiquement et vis versa. En Ukraine par exemple, la patiente peut juste voir le profil des donneuses sur des photos, des modèles 3D ou des courtes vidéos. Il y'a des patientes qui épousent l'idée selon laquelle on devrait garder le contact de la donneuse pour plus tard la présenter à l'enfant à l'âge adulte. Je ne sais pas si les cliniques peuvent accepter donner le contact de leur donneuses aux patientes. Mais moi je m'inscris complètement contre cette idée. Ça peut s'avérer fatale à l'avenir. En tous cas à chacun sa perception de la chose.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Non non c’est impossible que la clinique donne le contact de la donneuse à la patiente. C’est complètement et totalement anonyme comme le nom l’indique. Et à quoi ça servirait d’entrer en contact avec la donneuse plutard. Puisque la donneuse n’a entretenu aucun lien avec l’enfant. C’est différent de l’adoption où la génitrice a entretenu des liens étroit avec le bébé depuis la grossesse à la naissance. Maintenant peut être réfléchir à l’éventualité pour les patientes de remercier leur donneuse en leur envoyant par exemple des présents. Tout en gardant l’anonymat biensûr, ce serait une bonne idée pourquoi pas.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Oui oui Patpatrol, c’est une belle idée je trouve. Moi aussi j’y avais souvent pensé. Tellement je suis reconnaissante non seulement à la clinique. Mais aussi à la donneuse, de m’avoir permis grâce à ses ovules de concevoir mon bébé et de devenir maman. C’est vrai qu’elles reçoivent déjà une compensation. Mais moi je pense à un cadeau personnalisé quoi. J’y ai toujours pensé et puisque vous en parlez. Ce serait une proposition à faire à la clinique et voir ce qu’elle en pense.

Participez au sujet "Combien de temps après un échec fiv do pour faire une 2ème tentative ?"