Portrait de enitsuj

bonjour, j'ai 21 ans et cela fait deux ans et demi que je souffre de colopathie. j'ai tellement essayer de traitements que les médecins ne savent plus quoi me donner ni quoi faire. demain ça fera trois semaine que je ne peux rien faire tellement les douleurs sont fortes, même la morphine ne me soulage pas. mes crises n'ont jamais été aussi longues, d'habitude la douleur redescend au bout de deux semaines maximum. si quelqu'un connaissait un remède miracle cela pourrait m'être bien utile. merci d'avance. bonne journée.

Portrait de mimouni
J'aime 0

slt,
je ne suis pas medecin mais dis moi si en ce moment tu es très angoisée ou soucieux et parle moi un peu de ton regime alimentaire.je vais voir si je peux t'aider un peu,j'ai aussi la colophatie depuis 2 ans(constipation).tu sais les medicaments ne peuvent que te soulager pendant un moment,c'est a toi de faire le reste en essayant d'etre tranquille dans ta tete et d'avoir un bon régime alimentaire.merci

Portrait de enitsuj
J'aime 0

tout d'abord merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre.
je suis un régime très strict depuis deux ans je ne mange que des féculents plus viandes et poissons mais aucun légumes ou fruit.je suis anxieuse mais les crises n'arrivent pas forcément dans mes moments d'angoisse. cela dit j'ai eu le temps de travailler la-dessus. on m'a d'abord dit de mener une vie sans stress et sans émotions fortes. il est vrai que mes choix professionnels ne sont pas sans stress mais c'est du bon stress. c'est un stress motivant et qui me pousse à lutter. on m'a dit également de ne pas faire d'activités physique j'ai écouté mais cela n'a rien changé alors depuis la rentrée je fais deux heures et demies de sport par jour c'est peut être trop mais j'essaye un peu tout.
jusqu'a maintenant j'ai toujours réussie à lutter et à garder espoir. je sais que ce n'est pas une maladie grave mais les crises m'handicapent de plus en pluset je ne sais plus quoi faire.je fais tout pour rester zen.
voila un peu mon histoire peut être y a t-il quelque chose auquel je n'ai pas pensé.?
merci encore d'avoir répondu.

Portrait de mimouni
J'aime 0

ce que je peux ajouter a tout ceux que tu viens de dire(car je vois que tu sais dejà beaucoup) c'est qu'il faut arreter de penser sans arret que tu as la colopathie et que tu as mal.tu ne te rends pas compte mais plus tu angoisses,plus tu as mal et plus tu es contracté.moi mm j'étais comme toi et je trouvais qu'aucun remède ne me soulageait .c'est une gentille dame qui m'a dit cela sur le forum et aujourd'hui je trouve qu'elle a raison.

Portrait de diane83
J'aime 0

j'ai aussi eu une "colopathie fonctionelle" pendant des années. spasfon, debridat, duspatalin et au moment de la crise (sos medecin) visceralgine forte en injection (ça fait mal !!!). mais tu va rire, quand mon mari (maintenant ex-mari) a quitté la maison, je ne plus jamais souffert!!! n'oublie pas que l'intestin, surtout chez nous les femmes, c'est notre "âme", si la tête ne va pas, le ventre non plus. (ou l'estomac ou encore une autre organe, car c'est psychosomatique ).
alors si le medecin ont rien trouvé de anormal, n'inquiete pas!
j'ai remarquée aussi, que quand les intestins sont bien "plein" j'avais moins mal.
alors courage !!!
diane

Portrait de enitsuj
J'aime 0

merci pour ces conseils. le problème c'est que j'ai toujours fait des choix qui m'épanouissent et je me sens réellement bien dans ma vie alors je ne trouve pas de lien. sauf que aujourd'hui les douleurs sont si fortes que je suis obligée d'arreter un travail que j'adore ainsi que mon école car je ne peux plus marcher plus de une demie- heure. pour ce qui est de l'alimentation, je supporte de moins en moins les repas. ingurgiter de la nourriture devient de plus en plus difficile car manger qui est pour moi un de mes plus grand plaisir s'avère devenir une petite torture.que faire?

Portrait de coco m
J'aime 0

bonjour je suis ve nue sur cette discution car en ce moment j'aie des soucis avec mon colon... c'est pas la premiere fois et puis je suis fibromyalgique....... mais le conseil que je peux donner c'est d'aller consulter si ça va pas d'y retourner de surtout bien expliquer et aussi d'insister calmement mais surement!!!!!!! car quand meme meme si de toutes façons il y a derriere une higyene de vie ou un probleme d'alimentation on doit d'abord etre soulager et soigner!!!!!!!!!!! donc ne rester pas comme ça a attendre allez consulter!!!!!! a plus..

Portrait de grossemama
J'aime 0

ah les colopathies fontionnelles! quelles ont bon dos parfois. j ai 31 ans et depuis mon adolescence,je souffrais de ce mal avec tout un tas de poutings sans réel effet. Il vrai que le stress n'arrange rien mais j'avais un transit accèléré, des méteorismes etc...
Puis 4 mois après l'accouchement de mon 1er en 2003,impossible de digérer quoique ce soit donc direct gastro entérologue et colo +gastro. BINGO!!! une maladie coeliaque à la clé.J'avais du coup une colite lymphocytaire d'ou ces douleurs ,traitement par crise avec du pentasa .Que de temps perdu avec maintenant un régime sans gluten qui m'est très dur psylogiquement à suivre ,une ostéopénie et je viens d'etre hospitalisée pour un bilan + appronfondi résultats fin janvier.tu fais un régime sans résidus sans grand résultat donc essaie de voir si tu n'as pas simplement une intolèrance digestive au lactose,gluten....voir faire un exam comme moi plus poussé ou l'on découvre maladie coeliaque,maladie de chron,rectocolique hémorragique...Ne reste pas comme ça ,c'est stupide.bon courage.

Portrait de enitsuj
J'aime 0

Bonjour,
tout d'abord merci de m'avoir lu et de m'avoir donner des conseils. Désolé de répondre si tard.
je tenais juste a préciser que selon les médecins j'ai déja dait tous les examens qu'il était possible de faire pour ce genre de trouble à savoir: fibro-coloscopie deux fois, vidéo capsul, transit du grèle, antéro-scan, prise de sang pour coelliac etc... toute les ressources sont aujourd'hui épuisée, j'ai arrêté mes études et mon travail; être debout deux heure dans la journée relève du parcours du combattant. Je vois pour la dernière fois un spécialiste bientpot ms si on ne peut pas m'aider j'arrête la médecine générale pour de bon. alors si jamais vous avez des solutions autres elles sont les bienvenues.
à bientôt...

Portrait de ramond
J'aime 0

qui pourrait me remonter un peu le moral j'ai une colopathie je le sais depuis hier car je me tord de douleurs au bas ventre on veut me faire passer une coloscopie j'ai un traitement depuis 3 semaines je retourne chez le gastro lundi que va-t-il encore me faire je suis très sujette aux diarrhées, un jus d'orange et ds le 1/4 h qui suit je suis au wc j'en ai marre en ce moment je vais aux toilettes pour rien je ne sais plus ou j'en suis repondez moi celà m'aidera certainement j'en ai besoin je craque j'ai peur d'avoir un cancer mon mail

je suis nouvelle abonnée et nouvelle utilisatrice d'internet alors des fois j'ai du mal a m'y retrouver je vs attend de tout mon coeur merci

Portrait de ramond
J'aime 0

le lait peut-il être à l'origine de diarrhées, on me l'a supprimé nourrisson un médecin ou un abonné peuvent-il me répondre car je n'ai pas trouver grand chose sur le lait

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vu ton post dans leforum fibromyalgie, je crois qu'il est vraiment utile que tu fasses la coloscopie car, avec la fibromyalgie s'associe souvent ce qu'on appelle le syndrome du côlon irritable.

Le problème de diarrhée à répétition peut entraîner une perte importante de fer, de vitamines, sels minéraux ce qui peut engendrer les symptômes de fatigue et autres douleurs que tu semble avoir.

Le lait : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/le-lait-est-il-bon-ou-mauvais.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de ramond
J'aime 0

christiane je suis heureuse de voir que tu as pris mon appel en considération tu es vraiment sympa, je vais faire une coloscopie debut février, et avec cette fibromyalgie je pense que mon colon est irrité c'est très possible j'en suis convaincue
il est vrai que je suis HS, et que je dois me secouer, prendre le taureau par les cornes même si j'ai une peur bleue du résultat pas de l'intervention merci encore au médecin qui s'est joint à toi pour me réconforter, je vous certifie que j'ai rendez-vous et que j'irai, merci à vous tous, je vais me coucher en pensant très sincèrement que quelques humains existent encore et que je ne suis pas une malade mentale, même la famille doute de nos plaintes et ça fait mal très mal, pourtant j'essaie de ne pas le dire, ne pas le montrer, je suis épuisée de ne pas être comprise j'ai trouvé une famille qui m'épaule c'est super merci beaucoup à vous tous je pense que j'ai bien répondu car je suis novice sur internet à bientôt
freddy

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Dès que tu auras les résultats viens les donner.

Et courage et patience, car la maladie est malheureusement sur du long terme, évolutive et surtout incompréhensible pour les proches et c'est un peu normal, quand les médecins et les patients ne la connaissent pas bien eux-mêmes non plus.

On en est aux balbutiements de ce qu'est cette maladie même si pourtant elle est connue depuis plus de 150 ans.
Mais elle a été ignorée tellement longtemps et les techniques médicales actuelles permettent fort heureusement de mieux l'analyser.

Mais il faudrait que plus de médecins la prennent en considération.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la cigale
J'aime 0

bonjour
je suis nouvelle sur ce site et je souffre moi aussi d'une colopathie depuis 5 ans.
je suis certaine de ne rien avoir d'autre car g passé tous les éxamens nécessaire,seulement,je reconnais que cette maladie me pourri la vie et qu'elle s'aggrave a certain moment(stress,nervosité,et surtout tous les mois a la même période,celle ke connaissent toutes les femmes,là,je dois avouer ke c pire)
je déprime a cause de cette maladie,en effet,il m'arrive de faire 3ou4 crises par semaine en pleine poussée ou je suis obligée de ne rien avaler car le peu que je mange me provoque des violentes coliques.
autrement en temps normal,rares sont les jours ou je n'ai pas de spsmes.
je n'ose plus sortir de peur de faire des crises et ce ki gâche le plus ma vie c ke les repas de famille ou autre me sont impossibles car g honte d'éxpliquer le pourquoi de mon régime
g déménagé car je me suis dit qu'un changement dans ma vie pourrait peut-être tout changer,mais ce n'est pas le cas.
je sais cependant ke le probléme vient de moi car je subis trop de stress et qu'il faudrait que je me calme(mais ma vie ne me fait aucun cadeau et elle me laisse que le choix de me battre chaque jour pour réussir a tout ce que j'entreprends
je suis de nature depuis 5 ans(date de la maladie grave de ma fille trés angoissée et branchée au 1000wltt!!!!
cependant malgré celà,j'ai décidé de me battre avec la colpathie et je suis sûre qu'un jour,j'irais mieux,j'ai même le projet de faire un bébé malgré mes douleurs,je veux aussi me renseigner sur l'hydrothérapie et pourquoi pas l'hostéopathie,je vais aussi reprendre le sport,bref,je veux occasionné ce changement qui pourrait tout changer,et je vous promets que je croise les doigts,alors pourquoi pas vous?restez zen,disent tous les toubis(mais pas facile lorque l'on a ces douleurs contantes,relativisez disent ils aussi(mais comment lorsque l'on passe sa vie aux toilettes,et oui,chez moi,les toilettes deviennent trés vite un hall de gare)
pour ce qui est du régime moi,je n'y crois pas car il m'arrive de faire des crises même quand je n'ai rien mangé....alors.....non,la colopathie,c'est bien une maladie liée au stress,ça j'en suis convainque,alors si je n'ai qu'une chose a vous conseiller c 'est de vaincre ce stress,même si je sais que pour certain le stress n'est pas ressenti,rassurez vous au départ,je disais comme vous,non,je me sentais bien c'est vrai,mais mes intestins avaient pris le rôle de mon cerveau et réagissaient a la place en me provoquant ces douleurs que l'on appelle bien la colpathie.
pour ce qui est des médecins,je suis horrifiée quand je les entends dire que c pas grave et que c bénin(,c atroce messieurs les médecins,ces crises sont plus forte que la douleur d'un accouchement,n'avez vous jamais eu l'impression d'avoir le passage du "tgv" a l'intérieur de votre abdomen?
je vous laisse en vous souhaitant a tous beaucoup de mieux,car moi,je retourne monoplyser les toilettes et je vais attendre le prochain départ du TGV"
car c vraiment comme ça que je compare ma douleur

Portrait de ramond
J'aime 0

je vous écris pour que vs puissiez savoir que vs allez vs en sortir comme moi il y a une semaine j'étais découragée, à aujourd'hui je souffre encore malgré le traitement j'ai une colopathie fonctionnelle et je dois passer des examens le 12 février le médecin m'a rassurée mais sans les résultats j'ai comme tout le monde une sacré peur il y a une personne guylainet et christiane qui m'ont un peu secouée mais elles sont formidables, ça m'a fait du bien garder espoir écrivez moi autant de fois que vs le désirez je vous répondrez, je ne sis pas médecin, un être humain tout simplement et je sais que lorsque l'on à mal on se confie moi j'ai écrit d'une façon complètement désordonnée, je voulais dire beaucoup et trop vite j'ai pris des antibiotiques et les douleurs très vives sont arriv"es avant la fin de prise des antibio, mon médecin traitant m'a dit je ne peux me déplacer il faut voir un gastro j'étais découragée et pas aidée et j'avais très mal, pliée en deux alors j'ai l'espoir de m'en sortir il n'y a pas de raison pour que ce soit pas idem pour vous, je suis très peinée de vs sentir si mal, mais courage ça va aller mieux, je vs embrasse sincèrement à bientôt

Portrait de la cigale
J'aime 0

je vous remercie de ce sympathique message,il est vrai que l'on a bien besoin de se sentir rassuré concernant cette fîchu maladie(enfin,moi,je l'appelle comme ça car je n'ai pas d'autre mot pour la qualifier)
mais rassurez vous,je déprime c'est vrai car elle ne me laisse aucun répis depuis deux ans,mais je suis quand même certaine qu'un jour j'irai mieux,il suffit juste que ma vie change,que je subisse moins de stress.....car c'est primordial dans la colpathie,j'en parlai encore avec mon médecin hier,mais il m'aide aussi dans ce sens là.
j'ai aussi bcp d'amis autour de moi qui me soutiennent et il y en a même qui ont fait des recherches sur internet pour mieux comprendre cette maladie,donc je ne suis pas seule c'est vrai,mais ce qui m'ennuie,c'est que j'éxprime un sentiment de honte et de gêne surtout a l'occasion d'un repas car je voudrai l'oublier dans ces moments mais sans arrêt ce sont toujours les mêlmes question qui me reviennent"pourquoi tu ne mange pas ?pourquoi tu sors toujours de table tu es malade?
là,j'ai la rage,alors je me dis qu'il vaut mieux que je quitte le repas et que je rentre chez moi,ensuite,ce sont les larmes qui me viennent car je me dis que j'en ai marre,que jamais je ne guérirais...heureusement,je me reprends vite et je croise toujours les doigts,malgré tout ce que cette maladie me laisse comme bataille,je me dis quand même que je vais peut-être pas en guérir,mais qu'un jour on trouvera le traitement qui me convient le mieux afin que je puisse reprendre une alimentation normale et toute ma joie d'être une femme et fermer la porte a cette "p...n" de maladie,car là,je ne pense plus qu'avec mes intestins et mon cerveau ne commande plus rien!
merci a vous et je vous envois toute mon amitié

Portrait de enitsuj
J'aime 0

bonjour, il y a longtemps que j'ai consulté ce forum mais à chaque fois que je viens je suis rassurée de voir que je ne suis pas seule à souffrir de colopathie et en m^me temps effrayée de voir que personne n'a de traitement qui lui convienne.
pour ma part je suis tjs aussi desespérée j'ai dernièrement vu un psychiatre qui devait faire état de mon état psychologique et determiné plus ou moins si mes symptômes étaient psychosomatiques et si je devait entreprendre une thérapie. à la suite de cette entretien il m'a conseillé de continuer a voir des médecin car il n'y avait pas necessité d'une thérapie. je vois donc un sixièmes gastro antérologue. j'ai l'impression que cela ne sert plus à rien je ne peux plus travailler mon état s'agrave de jour en jour et je ne vois pas de solution venir.
bref je souhaitais juste vous faire parvenir mon soutien je sais à quel point c'est difficile de s'accrocher et de garder une vie sociale alors courage à tous...
enitsuj...

Portrait de la cigale
J'aime 0

bonjou,
si tu savais a quel point je te comprends,je pense qu'un psy ne te servira a rien du tout,par conte essaies l'ostéopathie si tu n'as pas encore essayé,je l'ai fait et g été soulagée deux mois;il est vrai que c couteux et pas remboursé par la sécu mais il y a une petite prise en charge de la mutuelle
ensuite conçernant les régimes,ne supprime pas tout c dommage que l'on t'ai fait faire ça,évite les fromages a pate ru,les laistages,les sauces ,les haricots blancs,les volailles,tomates citron(ne boit jamais de jus d'orange et encore moins de coca),même les autres boissons gazeuse,bref,il est vrai que la liste est longue,mais amnge un peu de viande et poisson,sinon,ton organisme en subit trés largement les conséquences car te nourir si peu entraine un retraicissement de ton éstomac et peut te provoquer des crise dés le moindre éxcé.
moi quand je fais des crises violentes(a hueler sur la cuvette des toilettes,je me mets de la glace sur le ventre,mais il ne faut pas le faire en début de crise car ça peut stopper ton transit et dans ces crises c pas vraiment le résultat que l'on attend(autrement quand je vois que la crise arrive a sa fin je prends 2 spsfon,2 smecta,1 viscérealgine,et j'attends...il m'arrive aprés que g tjrs des coliques qui peuvent être surppoortable,mais qui me gêne pour me nourrir,alors je grignotte dés que je sens une petite fin arriver même en dehors des repas sinon,je ne tiendrais pas le coup!!!.
n'as tu pas eu une grande tristesse dans ton passé,même s'il y a longtemps?
comme toi,je ne voulais pas croire que ça pouvais venir du stress,mais quan g évoqué la maladie de ma fille,les médecins m'ont tout de suite que ct a cause dça,même si je me sentais bien psycologiquement,mes intestins ont subit du stress et voilà le résultat!
maintenant je suis toujours stressée et il en résulte que me soigner est trés compliquée donc je suis sous anti dépresseur depuis deux jours et je vais voir le résultat
bisous et courage tu vas t'en sortir tu verras

Portrait de enitsuj
J'aime 0

bonjour à toi,
je vois moi aussi régulièrement un ostéopathe ainsi qu'un kinésiologue de façon régiulière depuis deux ans j'ai eu trois moi de soulagement l'an dernier puis j'ai fait une cure thérapeutique cet été. je pensais que cela participerai d'une guérison définitive mais malheureusement je n'ai pas supporter les soins et ça a complètement déséquilibré mon intestin je suis donc repartie de la cure bcp plus mal qu'avant puisqu'en arrivant je commençais à remanger des légumes.
aujourd'hui l'ostéopathe à beaucoup de mal à me soulager et le kinésiologue aussi ce que je n'ai pas encore essayé c'est la médecine chinoise traditionnelle. bien sûr il y a toujours dans son passé des choses qui son traumatisantes pour le corps et l'esprit et je fait très attention à ce qui est sain pour moi depuis quatre ans que ce soit dans mes choix professionnels de loisirs ou affectifs. ce qui me pose problème aujourd'hui c'est que je suis vraiment heureuse et que cette p...n de colopathie brise mes ambitions mes rêves. en tout cas pour le moment. j'espère que ça ne durera pas. même si on ne me soigne pas je veux juste être soulager afin de pouvoir travailler comme tout le monde. je suis en crise continuelle c'est cela qui m'inquiète.
merci beaucoup de ton écoute je te souhaite beaucoup de courage.
moi j'ai refusé les anti dépresseur car on devient vite dépendant déja ça le fait avec les anti douleurs.
fais donc attention à toi.si jamais ça te soulage tiens moi au courant.
bon courage...
enitsuj...

Portrait de la cigale
J'aime 0

bonjour
ton message me fait mal car je me revois dans tes mots,je suis tout a fait d'accord avec toi,c'est atroce!
moi,c'est pas tous les jours mais il m'arrive lorque je fais une violente crise que ça dure un mois
je ne veux pas te faire perdre éspoir,mais il faut que tu te dise que tu vas t'en sortir(même si je sais a quel point ça peut-être dure),la colopathie n'est pas une maladie grave mais horrible(je préfére accoucher car là au moins on sait la raison et quand ça se termine)
tu es jeune et la colpathie peut s'aténuer sur toi si on arrive a te trouver un traitement(mais saches qu'il y en a des centaines qui ne marchent que pour un certain temps
as tu essayé de te faire traiter?
moi,je vais essayer de trouver un hydrothérapeute,il parait que ces séances peuvent bien soulager
autrement,je te donnerais des nouvelles concernant les anti_depresseur,il est vrai que comme toi gt contre mais là,depuis deux ans que je souffre et que je ne peux presque rien manger,je me suis dit qu'il valalit mieux que j'essaie.
je suis de tout coeur avec toi et je te souhaite bcp de courage

Portrait de enitsuj
J'aime 0

merci beaucoup pour ton message.
je ne compte plus le nombre de traitements que j'ai essayé certains fonctionnent pour un certains temps et puis après n'ont plus aucun effet.
j'ai eu également des anxiolitiques legers mais je perdais le contrôle de mon cerveau, je ne tenais plus sur mes jambes mais ma douleurs au ventre restait. cependant je pense que chaque traitement est différent selon la personne c'est sans doute pour cela qu'il est difficile de nous soulager.
il paraît (rumeur dc à prendre av distance car je ne suis pas médecin) que lorsqu'on est enceinte les douleurs disparaissent certaines femmes se débarassent même totalement de la colopathie. c'est peut être la meilleure des solutions en plus d'être un beau moment.
sur ces quelques mots bonne soirée et bon courage, merci encore de ton soutien et de tes conseils.
à bientôt,
enitsuj

Portrait de enitsuj
J'aime 0

rebonjour,
j'ai oublié de poser une question, à tous les colopathes et si jamais je pouvais avoir un avis du médecin responsable ça serait super.
j'aimerai savoir si les fortes migraines,la nausée, une grande fatigue et les douleurs dans les muscles et les os (impression qu'une épée traverse le corps) ainsi que la forte sensibilité lorsque quelqu'un vous touche un peu la peau sont des douleurs quotidiennes aux colopathes?
merci d'avance pour les réposes. (se sont pour moi des symptômes quotidiens alors je voulais savoir si c'était lié à la colopathie)
bonne soirée
enitsuj

Portrait de la cigale
J'aime 0

bonjour
oui,je peux te rassurer,la colopathie peut provoquer ces symptômes car moi même je les ai(moins violent que toi,mais la fatigue et les migraines ainsi que des douleurs articulaires arrivent souvent aprés les crises)
je ne suis pas médecin,mais j'ai appris pas mal concernant le domaine médical,de + dans ma famille,nous sommes deux a souffrir de cette maladie et nous avons les mêmes symptômes.
as_tu passé une colscopie?ce serait quand même important car les symptômes que tu décris peuvent aussi être ceux de la maladie de crhon(mais je reste formelle que tu souffres juste d'une colpathie.
moi,durant un temps je suis allée voir une diététicienne qui m'a donné un régime qui m'a soulagé durant deux mois ,je prenais que des produits "bio";;ensuite ,les symptômes et les crises sont revenus car de nouveaux éléments ont perturbé ma vie,donc je subissais de nouveau du stress,et moi,ma colopathie ne vient que de là.
je te comprends,je suis de tout coeur avec toi,car il y a des moments ou on a l'impression de ne pas être entendu par les médecins qui considérent la colpathie comme qlqchse de banal,mais nous qui en souffrons chaque jour,elle nous pourri la vie au quotidien et nous handicape dans le domaine professionnelle car comme toi,il m'arrivait trés souvent de faire des crises au travail et aujourd'hui,je suis sans emploi car il est difficile de faire comprendre ce probléme a un employeur donc on fini par être licencié.
je peux aussi te conseiller d'essayer de te faire traité,il y en a pour qui ça marche bien,moi ça a marché que pour un laps de temps mais d'autre sont bien soulagés.
n'hésite pas a retourner voir les médecins,demande leur de te rassurer et de t'aider,il y a des centaines de traitements qui éxistent,mais de ce que tu as pris,je comprends que ça ne te calme pas.,et surtout renseigne toi sur l'hydrothérapie,il paraît que ça marche bien mais je sais pas ni le lieu ni qui pratique de telles séances.
je t'embrasse et je te souhaite beaucoup de courage

Portrait de enitsuj
J'aime 0

merci encore pour tous ces conseils. j'ai déja passé deux colo et fibroscopie transit du grèle et tout le toutim mm la vidéo capsule et niveau traitement j'ai m^me eu de la morphine. je vais me renseigner sur l'hydrothérapie. quel statut as tu maintenant que tu es sans emploi comment fais tu pour vivre?
j'ai moins de 25ans alors je n'ai le droit a aucune aide et je suppose que l'on ne peut pas se déclarer en invalidité avec une colopathie?ily a des crohn ds ma famille mais visiblement je n'en suis pas atteinte.
comment fais tu pour garder le moral?
moi je faisait du théâtre toute la journée depuis le mois de septembre, je réalisais enfin mon rêve et c'est très difficile de devoir arrêter tout d'un coup et de ne pas savoir si je pourrais en refaire un jour ni comment je vais pouvoir me financer car à l'heure actuelle travailler est impossible.
tu as l'air de garder le moral si jms tu as une recette miracle fais moi signe.
merci beaucoup pour tes messages d'encouragement.là je vais à paris pour voir un nouveau gastro antéro alors je croise les doigts.
à bientôt
bon courage à toi....
enitsuj

Portrait de la cigale
J'aime 0

bonsoir,
tes messages me touchent profondément car je ressens ton mal être,aussi bien physique que psycologique.
je te souhaite de trouver une solution avec ton gasto demain,parle lui aussi de l'hydrothérapie car là-bas je suis sûre qu'ils en pratique ou peut-être vont ils te dirigeront vers un centre qui le pratique.
je voulais aussi savoir si tu as du soutien autour de toi,si tu arrives a parler de ta maladie avec ta famille et tes ami(es),car ça aussi c'est important de se sentir épaulé.
pour ce qui est de ton travail,il est vrai que tu dois être beaucoup peiné d'avoir quitté qlqchse que tu aimais,et a ton age,il éxsiste trés peu d'aide car tu n'as même pas le droit au rmi je suppose.
tous ces problémes doivent quand même te perturber pas mal ce qui n'arrange en rien tes douleurs.
moi,je croise les doigts pour toi demain,il faut absolument que tu sois forte devant le gastro que tu vas rencontrer et il faut que tu lui dise a quel point cette colopathie te pourri la vie et t'handicape pour retrouver un emploi(par contre,il y a un symptôme que tu décris que je ne connais pas c'est le fait de ne pas pouvoir marcher)
as-tu eu des bilans tyroidiens,un probléme de thyroide peut aussi t'apporter des troubles intestinaux,de la fatigue et des douleurs articulaire,je t'en prie,ne baisse pas les bras,je suis là pour te soutenir et reste tenace auprés des médecins.
moi,je tiens le coup car je suis maman et qu'il faut que je me batte,de plus je suis forte de carctére,mais je t'avoue qu'il y a des jours ou je suis comme toi(la semaine derniére ou j'ai eu une série de piqure de spasfon en intraveineuse car j'avais tellement mal que ça me coupait la respiration(c encore pire quand g mes régles
mais je sais que je vais me battre jusqu'au bout et je veux quand même essayer de faire ce bébé.
et toi,je suppose que tu n'as peut-être pas d'enfant?
autrement mon alimentation se limite aux pates,riz patate trés peu de viande pas de sauce et que des frmages a pate ferme,pas de aitage et trés peu de g^teaux
je t'embrasse et je trouve ce forum super n'hésite pas a donner de tes nouvelles dés que tu peux je suis de tout coeur avec toi.
si tu le désire j'ai une adresse "msn" si tu as envie de parler je serais toujoirs là pour t'aider car tu es trop jeune pour que cette maladie t'anéantisse a ce point,je t'embrasse

Pages

Participez au sujet "colopathie comment s'en sortir?"