Portrait de Marilou4

Bonjour.

Ceci est un véritable appel au secours. Je serai brève: j'ai un ami très proche qui consomme de la cocaïne régulièrement depuis une vingtaine d'années. Hier, il m'a avoué consommer 10g par semaine depuis plusieurs mois. Il est également alcoolique depuis des années et fume la cigarette avec excès, le cannabis également. Il est clairement polytoxicomane. Il a des symptômes très inquiétants: il saigne régulièrement du nez, il lui arrive de tousser du sang, et depuis une semaine saigne des oreilles. Cela fait également plusieurs mois qu'il a du sang dans les selles et les urines. Cela fait aussi plusieurs mois qu'il a des difficultés motrices, mal au dos, du mal à marcher, se plaint d'être raide comme un bâton de réglis. Malgré un harcèlement constant de ma part depuis des années, il refuse d'aller ne serait-ce que voir un médecin généraliste. Il pense que ce n'est pas si grave et que ça va s'arranger tout seul. Il a par ailleurs des tendances et pulsions suicidaires, des sautes d'humeurs, un comportement et des pensées très très agressives et/ou dépressives, négatives. Je ne sais plus quoi faire. Devrais-je le forcer à faire quelque chose? Si oui, quels recours puis-je avoir pour le contraindre à se soigner? Est-ce que quelqu'un peu me dire ce qu'il pourrait avoir, et dans quelle mesure son pronostic vital est engagé? Approximativement combien de temps il aurait pour agir??

S'il vous plait, aidez-moi, je n'en peux plus d'être rongée par la culpabilité de le voir s'auto-détruire sans rien faire. Mais je ne peux pas envoyer la police chez lui, ni le contraindre physiquement car il est de toute façon plus fort que moi. Dites moi ce que je dois faire. Dites moi ce qu'il risque.

Merci.

Portrait de Alexis_onedoc
J'aime 0

Bonjour, est-ce qu'il est possible de convaincre votre ami d'aller chez le médecin? Tout d'abord essayez de lui expliquer que c'est nécessaire à cause de l'état de sa santé et pas à cause des droques. Ainsi je crois que vous aurez plus de chances pour le convaincre

Portrait de JBoubou
J'aime 0

Bonjour Alexis-onedoc
Tout d'abord, vous n'êtes pas responsable de son "auto-destruction" comme vous le dîtes vous même. Malheureusement légalement, vous n'avez aucun levier à votre disposition pour l'aider. . La volonté de soin, sans même parler de sevrage, doit venir de lui.
Au vue de ce que vous décrivez, il doit être à un haut stade de polydépendance nécessitant une prise en charge médicale, psychiatrique. Je pense que votre ami est en une grande souffrance.
Vous pouvez accès le discours sur son état général, sur le fait que vous soyez touché par son état, et essayer de trouver des items de motivation pour lui.

Participez au sujet "Cocaïne "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.