Portrait de petitefee

bonjour j'ai une question suis opk et je voudrai savoir :

je prends pour un denrier cycle de tentative (le 3eme) CLOMID 2cp de J3 à J7, PROVAMES 2mg 1cp de J8 à J15 et DUPHASTON de J16 à J25

je fais ma courbe de température qui stagne en plateau bas (pas d'ovu pour le moment)

est il possible encore d'ovuler sachant que je suis à j19 ???

car je n'ai pas encore eu de remontée de température comme pour une ovu

cordialement

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Grâce à une trousse d'analyse que l'on peut se procurer en pharmacie il est possible de faire un test vers le 11e jour du cycle menstruel en suivant les instructions qui figurent sur la notice et qui donnera le bon moment de l'ovulation.
Il faut également vérifier l'écoulement menstruel. Il s'agit d'un autre indice de l'ovulation. Ainsi le mucus cervical c'est-à-dire le mucus au niveau du col qui se trouve dans le vagin est habituellement épais et opaque. Vers le milieu du cycle menstruel le mucus est claire et présente un aspect filant, un peu comme la consistance du blanc d'oeuf. Il s'agit d'une transformation qui signale le plus souvent que l'on ovule dans les 36 heures qui vont suivre.
Le mucus cervical favorise la conception il faut le savoir. Il possède également la capacité de capter les spermatozoïdes à l'intérieur du col et de les transporter par la suite dans l'utérus et les trompes de Fallope. Il s'agit d'un mécanisme qui augmente en réalité les chances de la fertilisation.
La meilleure façon d'examiner et de vérifier l'état du mucus cervical et d'utiliser du papier de toilette après avoir uriné. On peut également prendre un morceau de tissu et s'essuyer doucement. Si le mucus est clair et d'aspect filant et en quantité suffisante c'est que vous allez ovuler bientôt.
Vous pouvez également essayer le test des trois jours. Pour cela il suffit d'inonder de spermatozoïdes le col de l'utérus et les trompes de Fallope. Ceci permet d'augmenter les chances que l'un d'entre eux fertilise un ovule. Voici comment il faut faire. Avant la période d'ovulation il est nécessaire d'avoir des rapports sexuels quotidiennement pendant trois jours. Ceci afin d'augmenter vos chances il est recommandé également de s'abstenir d'avoir des rapports sexuels deux ou trois jours avant le moment de l'ovulation. De cette manière le nombre de spermatozoïdes du partenaire est plus élevé que d'habitude.
Une étude a montré que la période de fertilité maximale chez la femme se termine au moment de l'ovulation. Les chercheurs ont découvert que les femmes qui sont tombées enceintes durant l'étude avec des rapports sexuels pendant les six jours qui précédaient le moment de l'ovulation. Vous pouvez également espacer vos rapports sexuels d'une journée essentiellement les jours 8,10, 12,14, 16,18 et 20. Ceux-ci en commençant le décompte la première journée après les règles. Cette méthode permet qu'à la libération des ovules, les spermatozoïdes qui peuvent survivre trois jours se trouvent encore dans les trompes de Fallope. Il faut alors s'allonger sans bouger après les rapports sexuels, se lever ou courir à la salle de bain immédiatement après les rapports sexuels permet au sperme de s'écouler du vagin.
il existe encore d'autres choses à savoir. Les anti-inflammatoires comme par exemple ibuprofène sont susceptibles de nuire au processus d'ovulation mais aussi au processus d'implantation de l'embryon dans l'utérus. Si malgré tout vous avait besoin d'un médicament contre les douleurs par exemple contre les règles il vaut mieux prendre de l'aspirine ou du paracétamol. Il faut totalement éviter les antihistaminiques et les décongestionnants ils sont susceptibles de réduire la sécrétion du mucus provenant du col de l'utérus.
La cigarette est particulièrement délétère également. il est également intéressant de se pencher un moment sur les effets de la stérilité sur le plan émotionnel. Mais ceci est une autre question que vous poserez peut-être un jour.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de multicolore
J'aime 0

Bonjour Dr Martzolff,
j'ai 29 ans , et j'ai depuis ke je veux avoir un enfant, j'ai fais une fausse couche qui remonte a 9 mois , et plus rien apres , je prend presque quotidiennement un antihistaminique ( allergie importante surtout en ces mois de printemps ) !
je ne savai pas que ca pouvait interferer avec la possibilité de concevoir !
a savoir que mes ma thyroide est normale( echo, FT3,FT4,anticorps); Tsh, Lh, normaux aussi!
mon taux de prolactine été a deux fois les normes du labo ( a 48) apres unn mois de Parlodel a un cp jour , je suis a 15 ( dans les normes du labo , situé entre 5 ET 25)
donc dapres tout ça , ya rien qui cloche ! enfin jespere !
je pense que je devrai arreter ces antihistaminiques( sans les quels ma gorge, mes yeux , mon palais, deviennent super demongeants!!!)
enfin merci Docteur pour votre importante participation.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le Docteur n'est pas présent sur le forum.

Quote:
a savoir que mes ma thyroide est normale( echo, FT3,FT4,anticorps); Tsh, Lh, normaux aussi!

Quels sont les résultats exacts avec les normes du labo ?

Le taux prolactine qui était très élevé peut être significatif d'un trouble de l'hypophyse.
A-t-elle été contrôlée ?

Quote:
je pense que je devrai arreter ces antihistaminiques( sans les quels ma gorge, mes yeux , mon palais, deviennent super demongeants!!!)

Cela peut ne pas être dû à une allergie mais tout simplement provoqué par un dysfonctionnement thyroïdien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Maria3589
J'aime 0

Clomid - http://securetabstock.com/?a=7093 J'ai reçu la commande à temps et ce medicament fonctionne parfaitement.

Participez au sujet "clomid, provames, duphaston et opk"