Portrait de viviedu 62

bonjour je viens de lire vos messages et me rends compte que je ne suis pas seule face à ce problème d'alcoolisme. En effet ma mère vient d'être admise à l'hôpital suis à un gonflement des membres inférieures accompagnés d'une coloration des jambes ( plutôt noire), et délires également.
Le scanner effectué en urgence à révélé la présence de liquide acide (ni plus ni moins qu'une ascite) les jambes sont énormes l'abdomen à triplé de volume, une ponction a été faite ( d'autres s'en suivront sans doute) les médecins ont lâchés le mot "cirrhose" ( qui n'a pas été une surprise pour moi. )Ils ont découvert en plus de ça aujourd'hui un ulcère à l'estomac. D'autres examens sont prévus ainsi qu'un scanner etc...
Je suis réaliste sur son état, je l'ai vu hier encore enflée des membres et de l'abdomen, elle est jaune de peau. Elle a un régime sans sel strict. Les médecins ont insistés sur le fait de supprimer totalement l'alcool.
Je suis très inquiète pour la suite, je ne sais pas ce que je dois faire, je ne sais pas comment aider mon père ni que lui dire. Je sais pertinanement que si elle sort , elle ne sera pas capable de supprimer l'alcool et trouvera forcément un moyen de boire.
Je suis pessimiste et j'ai très peur de la suite....
j'ai hate de lire vos réponses même si rien de bon en ressort. Je sais qu'elle a ...seule les cartes en mains.
merci et courage à vous tous qui passez par là comme moi.
juste à ajouter que l'alcoolisme est un sujet tabou en france, je n'ai pa peur d'en parler mais dans la famille le mot ne sort pas dans les conversations, ni même le mot cirrhose, ces mots sont évités sans doute par honte. mois ils ne me font pas peur, faut en parler.

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonjour Vivi,

Je comprends tout à fait tes angoisses... Je pense que les médecins ne laisseront pas ta maman sortir de l'hopital sans lui proposer une cure de desintoxication.
Quel âge a t'elle? Cela fait longtemps qu'elle boit?
Le délirium devrait passer au bout de quelques jours avec une bonne rehydratation, de toute façon je pense qu'elle restera quelques temps à l'hopital.
Bon courage.

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

merci Audrey pour vos encouragements.

Ma mère a 63 ans, cela fait plus de 40 ans qu'elle boit, quand j'avais 12 ans déjà j'avais la corvée d'aller acheter le pack de bière à l'épicerie du coin et ce chaque jours, au retour de l'école je trouvais des bières dans chaques placards.
Cela fait des années qu'elle boit mais en plus de ça prend des médicaments en association avec la bière, j'ai toujours connu ma mère ainsi.
Aujourd'hui je culpabilise sérieusement et je me dis que j'aurais dû avoir plus de caractère à l'époque et faire front à ce problème.
Je lui ai à plusieurs reprises faite la remarque sur son comportement, mes frères aussi mais jamais elle n'écoute. On ne peut pas aider une personne qui n'admet pas son alcoolisme à la base, n'est-ce pas ?
Je suis dans l'attente d'autres résultats aujourd'hui, je m'inquiète beaucoup sur l'avenir et pour mon père diabétique qui doit lui aussi faire face à cela.
je vous donnerais des nouvelles sur l'évolution de sa maladie.
Merci beaucoup pour votre soutien.
Courage à vous

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonjour vivi,

Il ne faut pas culpabiliser, on ne peut rien faire contre la maladie de l'alcoolisme si la personne concernée ne veut pas reconnaitre sa maladie et se soigner.
Elle n'a jamais rencontré de problême avant causé par l'alcoolisme?
Apparement elle aurait une cirrhose du foie mais auparavant elle n'a pas eu de signes d'appel?
Mon papa est diabétique (mais diabète léger) et il est actuellement hospitalisé pour des varices à l'oesophage. Au départ les médecins pensaient que cela etait la conséquence d'une cyrrhose comme cela l'est presque toujours mais en fin de compte son foie ne serait pas cirrhosé il recherche la cause ailleurs.
Ma maman a un pb d'alcoolisme depuis très longtemps c'est pour cela que je peux en parler... Je me bats depuis que je suis toute petite mais..... Malgré les cures et les hospitalisations elle a toujours recommencé à boire.... Elle a fait un délirium en 2003 et un début de délirium en 2006.
elle doit aussi avoir le foie cirrhosé mais pas de complications pour le moment.

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

Ma mère est sortie de l'hôpital hier mais les médecins voulaient la garder jusque mardi pour refaire d'autres examens. Ma mère a demandé à sortir, elle dit avoir compris sa douleur, elle dit promettre de changer mais il faut savoir qu'elle a refusé la cure de désintoxication que les médecins ont préconisés. Aujourd'hui je suis sur les dents car je ne crois pas que l'on puisse changer le comportement d'un alcoolique avec des mots et du jour au lendemain. Elle ne parle pas de son alcoolisme et mon père évite le sujet. Moi de mon côté je culpabilise à mort et de plus de la savoir sortie en ayant refusé la cure me conforte dans la crainte.
Tous le monde me dit de ne pas culpabiliser mais je n'y arrive pas. C'est invivable.
Pour répondre à ta question, non elle n'a jamais eu de symptômes avant cette fois -ci , les médecins lui ont bien dit qu'elle était allé trop loin que la rechute pourrait être pire voir décisif ( voilà pourquoi je suis mal)
Mais je compte bien reprendre le dessus avec votre aide à tous. L'union fait la force.
Audrey tu es d'un grand réconfort et j'espère de tout coeur que ton papa va se rétablir rapidemment et que ta maman aura assez de force pour lutter contre l'alcool. courage à toi.

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonsoir Vivi,

Je te remercie pour tes encouragements,pour le moment ma mère est dans une "période calme", je ne pense pas qu'elle ait bu d'alcool cette semaine mais .... Je sais que tant qu'elle vivra ce sera une lutte au quotidien pour lui éviter de boire...
Si ta maman a eu du liquide ascite c'est effectivement qu'elle a une cirrhose assez avancé et malheureusement une réalcoolisation peut être très très lourde de conséquence.
Je ne comprend pas que les médecins l'ait laisser sortir aussi vite, elle a du lourdement insister.
Je ne veux pas t'affoler mais je crois que tu devrais vraiment avoir une conversation avec ton papa car elle ne peut pas être sevrée en si peu de temps et je ne pense pas que sans soutien elle ne va pas recommencer à boire.
Même si elle a la volonté d'arrêter pour le moment , tout ancien alcoolique te le dira, la rechute est très très fréquente.

Je souhaite vivement qu'elle soit vraiment motivée et que l'avenir te ramène de bonnes surprises.

Bonne soirée et encore merci

Portrait de sev44
J'aime 0

Bonjour Vivi,
je viens de lire tes échanges avec AUDREY, il y a une question que je me pose c'est : est-ce que ta mère a accès à de l'alcool chez elle?Va t-elle faire ses courses toute seule?Vous est-il possible à toi et ton père de supprimer toute source d'alcool à son domicile et demander à votre entourage si elle ne peut pas aller faire ses courses de ne surtout pas lui en fournir? Je ne sais pas si c'est possible. Attention les alcooliques sont très rusés et savent très bien jouer avec les sentiments des autres pour obtenir ce qu'ils veulent.
Je te souhaite bon courage et prends soins de toi - Sev

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

bonjour sev

Alors pour répondre à ta question , je t'explique le soucis. Lorsque j'ai eu mon père au tél avant que ma mère ne sorte de l'hôpital. Je lui ai clairement fais comprendre qu'il fallait supprimer la moindre bouteille d'alcool chez lui ( apéritif , bière et autres) il m'a dit que NON ce n'était pas la bonne solution, que ma mère avait dit vouloir changer et qu'il croyait en elle.
Seulement je lui ai bien fait comprendre que le moment où elle se retrouvera seule à la maison ( parfois mon père fait les courses seul en la laissant à la maison) sera pour elle une porte ouverte à boire de nouveau , que toutes les occasions seront bonnes pour elle.
Il ne veux pas m'écouter. Je ne peux rien faire de plus que de lui avoir fais comprendre par A+B que c'est difficile de sevrer un alcoolique du jour au lendemain si ce n'est qu'en employant les grands moyens à la base.
Donc oui il y a encore de l'alcool chez mes parents et je n'ai aucun contrôle , aucun moyen d'intervenir. Je ne peux pas prendre le risque de me mettre en froid avec mon père sinon je serais tenue à l'écart de tout cela. Ma mère ne parle pas du tout de son alcoolisme et mon père évite le sujet. il nous demande de ne pas intervenir. Le problème est là !!!
Mais je lui ai assuré que si il ne parvenais pas à la tenir, je mettrais les pieds dans la plat . Mais à quel prix? Je ne sais vraiment pas ce que je dois faire. J'ai parfaitement conscience que la situation est grave.
Merci pour ta réponse et sachez toutes et tous que ce forum est d'une grande aide, surtout quand on a pas trop de solution pour résoudre le problèmes.

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonsoir vivi,

Malheureusement je ne vois pas de solution à te proposer car apparement tes parents veulent se voiler la face par rapport à l'alcoolisme de ta maman.
Est ce que ton papa boit aussi un peu d'alcool?
J'ai du mal à le comprendre, soit il a une confiance aveugle en ta maman soit il ne veut pas l'aider à s'en sortir...
Je te souhaite beaucoup de courage et j'espère que les nouvelles seront bonnes.N'hésites pas à venir ici si tu as besoin de parler.
Bonne soirée

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

salut audrey

Et toi comment vas tu ?? Quand est-il de la santé de ton papa, il va mieux, il est sorti de l'hôpital? Ta mère où en est-elle exactement ? as tu des frères ou soeurs pou t'aider à gérer tout ça ?? Il faut aussi que tu pense à toi.

Je pense que mon père baisse les bras "de nouveau " tout simplement. Non il ne boit pas , il fait très attention à lui cause diabète. Concernant ma mère, rien ne changera je pense, mon père a avoué à l'un de mes frères récemment qu'il avait baisser les bras lorsque nous étions enfants, il a avoué avoir souvent eu des heurts avec ma mère à propos de l'alcool ( jamais de discussion devant nous, nous n'étions au courant de rien de la lutte de mon père face à ce problème, jusqu' a aujourd'hui)
Comme je le disais ces derniers temps, mon père m'avait dit qu'il ne la laisserait jamais seule, la ferait bcp sortir et participer à la vie de la maison etc.....
J'ai pu constater que depuis qu'elle est sortie, elle reste seule quand mon père part faire les courses. Elle est trop fatiguée pour participer à toutes les taches courantes de la vie. Son temps se résume à rester couché dans le divan tandis que mon père bosse dans la maison et s'active aux travaux de la maison et taches ménagère puisque madame ne peux rien faire. Mon frère qui est allé rendre visite à mes parents hier est reparti de chez eux écoeuré par la situation. J'ai eu ma mère au tél ce matin , elle tousse à gogo et avoue rester allongée . Elle m'a dit devoir tel à l'hôpital pour annuler l'examen prévu ce mardi 5, je lui ai dit de ne pas annuler. M'a t-elle écouté ???? Je saurais demain ce qu'il en est réellement. En attendant, mes frères et moi ne savons que faire... elle se laisse aller semble -t-il . On ne sait pas si elle boit à nouveau! A ce jour , juste une question que je me pose:" Face à ce problème quel droit ai-je en tant que fille ?? l'inscrire moi-même à une cure ne servira à rien si elle refuse d'y participer."
Nous sommes dans une impasse visiblement.
Dois-je me résoudre à dire c'est la vie, c'est sa vie , son choix ???
J'irais aux nouvelles demain et viendrais vous en dire plus sur cet examen si il a eu lieu.

En attendant, merci et bonne soirée.

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

bonjour à tous

hier j'ai eu accès au compte rendu de l'hôpital, il est dit que ma mère a été admise pour une cirrhose du foie ( de source d'origine d'éthylisme chronique)
suite aux examens il a été découvert ceci:
varices oesophagiennes, gastrite, ulcère antrale.

Elle a subit une ponction de l'ascite entre autres.

Est-ce que l'ulcère antrale débouche forcément sur un cancer , c'est la question que je me pose.
Quelqu'un connait-il ce problème.Et qu'en résulte -t-il exactement.
Elle passe un examen le 20 fév ( TOGD)

merci pour vos réponses et courage à tous.

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonjour Vivi,

Je suis désolée de ne pas t'avoir répondu avant mais je n'arrivais plus à me connecter malgré la demande de nouveaux mots de passe.
J'espère que tu vas bien tout de même et que tu gardes le moral.

D'après ce que je viens de lire sur le net l'ulcère ne se transforme pas en cancer mais je n'en sais pas beaucoup plus. Tu peux faire des recherches via google.

Comment va ta maman? Tu arrives à avoir des nouvelles régulièrement?

Mon papa est enfin sorti de l'hopital, 3semaines d'hospitalisation c'était long et il y retourne le 20 pour refaire des examens,
écho doppler de l'abdomen, fibroscan et fibroscopie et gastroscopie de contrôle des varices.
Pour le moment il va bien...

Courage à toi

Portrait de jesuisfatigué
J'aime 0

Bonsoir,

Et resalut Audrey, sur un autre fil....

J' ai vu que des gens disent qu 'il faut arrêter absolument l' alcool.

Parfait, mais si je fais çà, je suis sûr d' avoir droit à la crise d 'épilepsie (ou délirium, comme vous voulez), dans les minutes qui suivent, et rebonjour les urgences.

D ' ailleurs les médecins me disent de lui en donner... avec parcimonie bien sûr...

Eh voilà

Daniel

Portrait de arioch31
J'aime 0

Salut vivie et audrey,

Je suis un peu dans la meme situation que vous, mon père a une cirrhose alcoolique depuis 2ans et demi maintenant. Il n'a toujours pas arreté de boire et ne le veut pas.
Il fait des séjours réguliers à l'hopital, d'ailleurs aujourd'hui il est allé faire une fibroscopie de controle et on lui a trouvé un ulcère. Il a de l'ascite regulierement. Il a deja eu une rupture des varices oesophagiennes. Il revient de loin, mais il ne veut toujours pas arreter.
On ne peut pas le forcer, apres plus de 2 ans à essayer de le convaincre, j'arrive un peu à saturation. On est un peu perdu surtout que c'est notre dernier parent.

Comment vont vos parents ?

Portrait de anneso1606
J'aime 0

bonjour à tous,
j'ai vécu longtemps la même situation que vous, ma maman avait une cirrhose du foie, elle en est décédée le 14/02/08, suite à une hémorragie gastrique.
Ma mére a eu un peu la m^me histoire que ta maman vivi du 62, alcoolique depuis trés longtemps mon pére s'est battu pour la faire arrêter mais à chaque fois sans succés, que te dire d'autre à part que s'il elle ne le veut pas tu ne pourra rien faire, moi avec ma mére j'ai tout essayer c'est moi qui l'emmener aux urgences quand je voyait qu'elle enflée du ventre....tu sais quand le mot cirrhose est dit, la machine peut aller trés vite, à moins que la personne ne consomme plus une goutte d'alcool même du vinaigre, t'imagines, tu es comme moi à la maison il y avait encore du vin et de l'apéritif même si à plusieurs reprises j'ai dit à mon beau pére qu'il ne fallait plus en avoir, mais que faire on n'est pas vraiment chez nous.
je peux te dire une chose profites de ta mére à chaque moment même si il y a des moments où elle n'est pas dans son état, soit avec elle et profites d'elle, je sais que ce n'est pas simple je suis passée par là, mais fais le c'est important soit toujours là pour elle quoi qu'il arrive au moins tu n'auras pas de regrets.
dis-toi que de faire arrêter quelqu'un de boire n'est pas facile surtout quand la personne ne veut pas, il faut beaucoup de volonté et de soutien.mais dis-toi une chose essentielle temps qu'il y a de la vie il y a de l'espoir, moi cette phrase jusqu'à la derniére seconde je me la suis dite.
prends courage, fais tout ce qui te semble bon pour elle, soutiens là même si c'est pas facile je le sais, mais fais le c'est important pour toi et aussi pour elle.
je pense trés fort à vs qui vivez cette maladie avec vos proches, mais ne perdez jamais espoir, battez-vous pour eux !!!
a bientôt anne-sophie

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

anne-so merci pour ton message d'encouragement et je suis sincèrement désolée pour ta maman.

Ne prend pas mal ce que je vais te dire mais "Pense à toi" maintenant, il faut essayer de reconstruire ta vie sans te faire des reproches sur ce que tu aurais dû faire.....
On ne peut rien contre une personne qui refuse d'arrêter de boire, qui refuse d'évoquer son problème...

Ma hantise est de recevoir un appel de mon père pour me dire qu'il y a eu une complication fatale... je vis dans le stress comme tu l'as sans doute vécu. Je reste disponible pour mes parents et je prends régulièrement des nouvelles quand je ne peux pas y aller.
Mais je ne te cache pas que depuis que j'ai appris pour la cirrhose ( même si à la base on s'y attendait), je ne suis plus la même, je suis dans un stress permanent, j'ai des baisses de moral, et cherche parfois à m'isoler, je ressens le besoin d'être seule pour oublier cette épreuve.
Mais tout cela tu l'as certainement ressentie. On culpabilise beaucoup, on est impuissant face à l'alcoolisme, on ne peux rien faire quand on a pas les cartes en mains.
ce que les personnes alcooliques oublient quand ils boivent, c'est que leur entourage souffre aussi et la souffrance devient douleur quand on perd l'être qui est partie.
Je pense bien sur au pire , je ne sais pas si c'est une façon de m'y préparer mais je garde aussi espoir que ma mère reste auprès de nous le + longtemps possible évidemment. En fait, on doit continuer à vivre normalement en ayant cette hantise de fin. j'espère que mes propos ne te choquent pas , ni vous tous qui lisez ce message.

Courage à toi anne-so et à vous tous qui êtes sur ce forum. On est tous
là sur ce forum parce qu'on en souffre tous au final. Ce forum est une grande famille.

Portrait de anneso1606
J'aime 0

bonsoir vivi62, non je te rassure tes propos ne me choque pas du tout.ce que tu dit est vraiment ce que l'on ressent, tu vis la même chose que j'ai vécu, les mêmes douleurs, les mêmes doutes, peurs......et encore bien d'autres choses.
merci pour ton soutien, et je te renvoie la même chose pour toi et ta famille, courage à vous tous.
courage à tous ceux qui vivent cette situation je suis de tout coeur avec vous, mais ne perdez jamais espoir !!!!

Portrait de valou62
J'aime 0

SALUT
mon papa est décèdé ce matin ;Il avait une cyrrose du foie;On a décellé la maladie enoctobre et déja il n est plus de ce monde.il nous a avouer qu il buvais depuis l age de 18 ans;Je ne sais pas comment je vais vivre sans mon papa,il me manque déja tellement

Portrait de luuna
J'aime 0

Bonjour à tous,

Tout d'abord, toutes mes condoléances à toi, Valou62. Ta situation est très très dure et ton message me donne des frissons partout... Je te souhaite beaucoup de forces et de courage. Je suis nouveau membre sur ce site, mais si tu as besoin d'écoute ou de soutien, je suis toute ouie.

J'ai 25 ans et je suis dans la meme situation que vous. Mon père a une cirrhose du foie depuis 3 ans. Il est passé par des périodes très très basses, et malgré lui demandé "l'arret de l'alcool", il n'en fait qu'à sa tête. C'est vraiment très dur cette maladie.

Je souhaite apporter tout mon soutien à vous tous face à cette épreuve et vous souhaiter à tous "courage" et surtout gardez espoir !! Je souhaitais aussi savoir comment vont vos parents ?

Mon pere est toujours avec nous depuis 3 ans. Alors, comme certains d'entre vous le disent, il faut profiter de chaque moment présent avec lui/elle et surtout ne rien se reprocher. J'ai beaucoup de chances qu'il soit toujours présent auprès de moi. Malheureusement, il continue à boire et il n'y a rien à faire pour l'en empecher. Je ne vois l'issue que négative...

C'est la 1ère fois que je parle de cette maladie sur un forum. Mais je ne sais pas à qui en parler... Seule ma mère et une petite partie de la famille sont conscients de la réelle difficulté de cette maladie : urgences, séjours à l'hopital, transfusions... L'autre partie de la famille s'est soudain faite "petite" sans vraiment prendre de nouvelles. C'est très décevant ! comment réagisse votre famille ? Sont ils tous à vos cotés ?

J'attends de vos nouvelles, à bientôt

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

salut à toutes et tous
Peut-être un espoir pour vous aider...

Moi qui ne cessait de clamer haut et fort qu'il fallait stopper net l'alcool , suivre une cure etc ma mère ne l'entendait pas de cette oreille.. ( je rappelle qu'elle boit depuis 28 ans, que la cirrhose du foie a été constaté au mois de janvier de cette année. Ascite, varices oesophagiennes etc....) plusieurs hospitalisations, il a fallu se battre pour lui faire comprendre qu'elle était en danger. A ma grande surprise ma mère a pris la bonne résolution d'arrêter net l'alcool depuis peu.... la raison ! une phrase décisif du médecin mais aussi des petits-enfants très jeune qui souhaitent apprendre à connaitre leur grand-mère et la communion de ma fille ce mois de juin, que je n'ai de cesse de lui rappeller à ma mère. Ces élements et la phrase du médecin " madame si vous voulez finir l'année il faut arrêter de boire !" ont eu un effet radical sur ma mère. Alors je me dis que si il a fallu ces mots pour qu'elle comprenne , je vous encourage tous à parler des heureux évènements en cours de réalisation autour de vous, tout en faisant clairement comprendre qu'il se pourrait très bien que la personne concerné par l'alcool ne puisse partager ces moments heureux et réagisse .... On s'accroche à toutes solutions , celle- ci a fonctionné pour ma mère alors pourquoi pas vous!! Dévoilez vos sentiments et n'hésiter pas à faire comprendre que vous avez besoin de la personne concerné pour célébrer tels ou tels évènements. Que sa présence est importante. Il faut insister sur le dialogue même si au départ vous avez l'impression que la personne alcoolique ne vous écoute pas. ( c'était le cas de ma mère, fermé à tous dialogue)
J'ai aussi imprimé tous ce qui concernait la cirrhose du foie, symptomes, evolution de la maladie etc... et j'ai mis les papiers entre les mains de mon père sans rien vraiment dire, juste que c'était des informations sur la maladie.... je sais qu'il les as lu et je pense que là aussi ils ( mon père et ma mère) ont compris l'enjeu.

courage à tous et ne baissez pas les bras. Je reste malgré cela en alerte car chacun sais que la tentation d'un petit verre peut être néfaste.
Pour le moment elle va bien mais reste sous surveillance médicale.

biz à tous.

Portrait de valou62
J'aime 0

salut vivie je suis de tout coeur avec toi moi mes enfants ont perdu leur grand -pére et moi j ai perdu mon papa;c est un peu comme si on m avait coupé un membre.il me manque tellementla maladie me l a enlevé.J avais encore bessoin de lui mais lui n a pas vuolu se battre il etais a bout de souffle,il ne voulais plus vivre et j ai du mal à comprendre .dit à ta maman qu il faut qu elle se bat pour tout les gens qui l aime

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

le calvaire........
depuis que nous avons appris que ma mère avait une cirrhose du foie en janvier de cette année, nous passons par des épisodes de crise dûe à sa maladie et d'autres périodes où elle va mieux
le 8 juin nous avons fait la communion de ma fille , ma mère était présente physiquement mais totalement absente par l'esprit ( effaçée) deux jours plus tard elle a été admis aux urgences pour une nouvelle crise d'ascite etc
Elle est toujours hospitalisé à ce jour depuis le 11 juin, elle fait de l'oedeme des pieds aux épaules, elle est rempli d'hématomes, son sang ne coagule plus correctement, problèmes d'anémie, potassium , elle est jaune
elle a eu une hemmorragie à cause de ses varices oesophagiennes,les médecins ont réussie à la rétablir et à la stabiliser sur le plan respiratoire
et l'oedeme qui ne se ressorbe plus
les médecins nous ont donnés leur verdict la semaine dernière Ma mère est condamné, Elle est sur le fil du rasoir comme ils disent. il ne peuvent plus rien pour elle, ses jours ne tiennent qu'a la bonne grace de ses reims qui ne fonctionne plus qu'a 12% de leur capacité son foie est mort seul une transplantation pourrait la sauver MAIS elle est trop faible pour la transplanter donc pas d'espoir
Les médecins refusent de lui dire qu'elle est condamné par crainte qu'elle soit choqué , ce qu'il faut savoir c'est que ma mère est parfaitement consciente, elle a toute sa tête, mais elle est complètement immobilisé depuis son hospitalisation étant rempli d'oedeme elle ne peut plus bouger du tout ( je n'aime pas employer ce mot là mais c'est un légume à ce jour) on ne sait pas si elle pourra se relever , ni même sortir ( des escarres s'installent)

Nous savons qu'elle va partir mais les médecins sont dans l'impossibilité de nous dire combien de temps elle tiendra ( une semaine, 15 jours , un mois, 3 jours. )
nous vivons un calvaire. Ne sachant rien de son réel état elle demande à sortir. les médecins nous demandes de profiter de tout les moments, de ne rien lui dire sur son état, de ne pas la laisser espérer sortir
Une situation invivable, pénible et la crainte quand nous ne sommes pas à ses côtés de recevoir cet appel tant redouté.
Nous vivons un calvaire.

Portrait de valou62
J'aime 0

je suis de tout coeur avec toi.Surtout tiens le coup ta maman a besoin de toi plus que jamais.C est vrai moi aussi j'ai redouter ce coup de fil.Mais un jour il est arrivé,il me manque chaque jour un peu plus on dit qu'avec le temps ....Profite de ta maman ,aime la tres fort et surtout dit lui que tu l'aimes.bon courage et tiens moi au courant valou

Portrait de chester10
J'aime 0

salut attention a l,alcool, mon frere est decédé d,une cirrhose du foie ,il attendait une greffe ,ca pris trop de temps, ca fesait deux ans quil,attendait trop lontemps il est décédé le mois passé ,52 ans salut

Portrait de viviedu 62
J'aime 0

Nous avons gardé espoir mais maman nous a quitté ce mercredi 16 juillet 2008, 7 mois après avoir appris qu'elle souffrait d'une cirrhose du foie d'origine alcoolique.
Nous avons traversé des moments facile et d'autres plus difficile, lors de sa dernière hospitalisation du 11 juin au 11 juillet, les médecins nous ont dit qu'elle était sur le fil du rasoir. nous avons passés des journées entière à ses côtés tout le mois . Elle est sortie le 11 juillet pas très en forme pour retourner le 13 juillet au soir aux urgences ( difficultés respiratoire) le 14 elle a été mise en service de soins intensifs ( visite à des horaires très strict ) nous avons pu la voir un peu le lundi, le mardi et le mercredi matin à 6h 45 l'appel tant redouté pour nous annoncer son départ. Hémorragie interne, rien n'a pu être fait pour la sauver.
Nous l'avons accompagné durant tout ce temps pour qu'elle parte ce mercredi 16 juillet seule. C'est atroce !!! impensable !!! il y a un grand sentiment de culpabilité de ne pas avoir pu l'accompagner dans son dernier souffle.

Nous lui avons dit notre dernier au revoir ce mardi 22 juillet aux obsèques.
Elle nous manque dèjà énormément. Elle a beaucoup souffert les derniers jours........ Ma petite maman repose en paix tu es à jamais dans nos coeur.

Portrait de valou62
J'aime 0

toutes mes condaléances.je peut tres bien comprendre se que tu resent par rapport a ta maman mon papa est parti tout seule et pour moi ça reste une grande douleur.tout le monde a beau me dire qu'il est mieux ou il est moi je crois qu'il serait mieux avec les siens.Comme pour ta maman tout est aller tres vite en 8mois.Ca fait déjà 2 mois qu'il nous a quitter et il me manque tellement.Je suis de tout coeur avec toi et ta famille.donne moi de tes nouvelles, Valou

Pages

Participez au sujet "cirrhose"

Articles à lire concernant "cirrhose"

  • ... S'abonner Cirrhose biliaire primitive ... La cirrhose biliaire primitive est une maladie hépatique (des tissus composant le ...
  • ... glande hépatique dont l'évolution se fait parfois vers une cirrhose. Par définition hépatite chronique est une hépatite dont la durée ... inflammation une nécrose et une fibrose évoluant vers la cirrhose et l'hépatite chronique persistante qui est une maladie se ...
  • Cirrhose bronzée ... La cirrhose bronzée ou cirrhose pigmentaire correspond à une variété de cirrhose dite ...
  • ... S'abonner Cirrhose post-hépatite ... La cirrhose post-hépatite, appelée également atrophie jaune subchronique, ...
  • ... S'abonner Cirrhose biliaire secondaire ... La cirrhose biliaire secondaire, appelée également cirrhose cholestatique, est ...