Portrait de nad91

Bonsoir à tous,

Je suis une jeune femme de 25 ans. Je souffre d'une discopathie, accompagnée d'hérnies discales.
Tous les traitements stéroidiens et non depuis plus d'un an, n'ont rien donné. En novembre, j'ai eu subitement une aggravation de mon état: une lombosciatique, qui m'a clouée au lit pendant deux semaines, sans même pouvoir aller aux toilettes dignement...
Depuis, je prends de temps à autre, quand je n'en peux plus une forte dose de morphine.
J'ai rdv avec un neurochirurgien le 13 janvier. Pour sauter enfin le pas. Mais j'ai une grosse trouille !. Je n'ai pas encore fini mes études, je viens de me lancer dans une nouvelle relation amoureuse, à laquelle je tiens beaucoup (car enfin quelqu'un de bien...)... J'ai peur !
D'autre part, je ne suis pas soutenue par ma mère (le seul parent que j'ai). Elle refuse de m'aider, de m'écouter... Je pleure souvent seule, en faisant toutes mes démarches.
Je suis quelqu'un de gentil, de doux, de courageux...je ne sais pas pourquoi elle fait cela...
Elle refuse de rencontrer mon ami. Qui veut venir me voir si je me fais opérer, ce qui est naturel. Et c'est lui qui devrait me porter, m'aider... il veut le faire à tout prix !
J'en suis un chercher un centre de repos... Est-ce une bonne chose ?
Mon ami m'a dit qu'il allait "craquer" tous des congés pour s'occuper de moi, mais je ne le veux pas, par pudeur et fiérté...
Je crains aussi l'opération, car je ne me sens pas assez informée. Je n'ai été voir qu'un seul neurochirurgien (à Mondor) et on dit qu'il faut toujours plusieurs avis...
Je n'ai plus assez de temps pour investiguer, ma jambe de dérobe, je ne sens présque plus grand chose du côté droit, j'ai des troubles de mémoire à cause de la douleur et des médicaments...
En ce moment, je suis en pleines révisions donc , je ne prends plus rien...mais je ne suis pas très efficace, je suis captivée par la douleur et je ne trouve pas de position qui me soulage et me permette de travailler...
merci de me lire, merci de me permettre de dire que j'ai mal sans culpabiliser... J'espère avoir le courage de tout faire seule... le pire dans tout cela, est que je suis étudiante en neurosciences !

Bises à tous,

et courage !!!

Nad

Portrait de hervé jolivet
J'aime 0

Bonsoir Nad,
Par hasard je viens de lire ton message car moi je viens juste de survoler et de m'inscrire sur ce forum en rubrique ophtalmo, je suis atteint d'une rétinite pigmentaire et donc çà se termine par la cécité. Bref en ce qui te concernes, juste par expérience puisque j'ai eu ce genre de problème avec double hernies L4/L5 et L5/S1 avec pénétration d'éclat du disque dans le canal dural parce que j'ai pas suivi ce qu'on m'a dit, je ne voulais pas me faire opérer et voilà. J'ai traîné deux ans avec du voltaren et autre anti inflammatoire et anti douleurs..Je te conseille de te faire opérer rapidement le montdor est très bien pour ce type d'opération, moi je suis passé à la clinique du dos mais le montdor ou mondor c'est bien aussi. l'opération dure 1/2h en gros suivant les cas et tu verras ensuite tu remarches seule en 3 jours. Si tu ne fais rien çà ne peux pas s'arranger tout seul. Le problème est de bien repérer l'endroit où le disque compresse le nerf sciatique, c'est le boulot du chirurgien neurologue avec ses outils d'aujourd'hui. Ne culpabilises pas d'ailleurs sur quoi? si tu veux des détails tu le dis, des encouragements je te les transmets ainsi que mes meilleurs voeux et surtout une bonne dose de courage pour que tu retrouves une santé sans douleurs. 15 jours après l'opération ce sera fini...les études.. là ...je ne peux rien dire.
Tous mes voeux encore et courage...
Hervé

Portrait de nad91
J'aime 0

Bonjour Hervé,

C'est merveilleux de lire un tel message... Merci pour tes encouragements et surtout de me rassurer ainsi !.
Pour ce qui est de ta maladie, n'y a t-il absolument rien à faire?. Une greffe?. Si je peux faire quelque chose en ce sens pour te venir en aide, ça serait avec un immense plaisir !.
J'ai fait un mémoire de recherche sur la neurobiologie visuelle, si cela t'interesse, je vais te le faire parvenir.
Aussi, je te souhaite un très bon début d'année...et mes meilleurs voeux.

Nad

Portrait de hervé jolivet
J'aime 0

Bonsoir Nad, je suis preneur des infos contenues dans ton mémoire , j'ai le temps de me documenter et je rassemble le max....
Mon mail direct

La recherche avance lentement pour moi mais sûrement, dans deux ans ou plus, quand les gènes atteints de déformation pourront être "guéris" par la thérapie génique, actuellement en test sur une soixantaine de personnes dans le monde mais uniquement sur des gènes identifiés, RPE65, par exemple...avec un certain résultat, on envisagera la pratique courante.
Pour toi la micro-chirurgie fait aussi des progrès mais les disques, c'est de la mécanique comme tu le sais, le problème est de corriger avant la casse. Si tu es par moment en "sciatique paralysante" il ne faut pas attendre. plus le disque s'aplatit, plus il compresse et plus il est proche du nerf et là le chirurgien a plus difficultés. Il faut de la place pour soit agrandir le passage des racines nerveuses soit pratiquer une discotomie, le risque est là. L'opération est d'autant moins risquée qu'elle est pratiquée tôt et le problème de ce mal de dos c'est bien justement que les chirurgiens ne décident d'opéréer que si nécessaire car il y a un risque et que le patient sachant aussi le risque, on va vers une intervention "urgente" car on ne tient plus.Vraiment si çà se passe bien donc sans urgence, c'est presque une appendicite...
Tous mes voeux bien sûr de guérison
Hervé (absent jusqu'à lundi)

Portrait de gabriella69
J'aime 0

Bonjour

Je viens de m'inscrire, et je découvre vos témoignages,

J'espère que depuis, tout s'est arrangé pour vous deux

cordialement

gabriella

Participez au sujet "chirurgie hernie discale...dire enfin: j'ai mal sans culpabiliser !"