Portrait de wakka

bonjour a tous j'ai un petit problème, il y a un an j'ai pris des champignons hallucinogènes (de la famille de psilocybes je crois, des hawaiiens) avec des copins
et le soir même de la prise j'ai eu une douleur intense au niveau du inférieur du cou (thyroide ? oesophage ? je sais pas trop dire...) , j'ai également vomis et il y avait un peu de sang (première fois que ca m'arrive)
douleur qui persiste cependant a un état leger depuis, voir qui disparait par intermitence mais qui revient toujours..

j'ai premièrement été voir mon généraliste qui ma prescrit une connerie en me disant que j'avais la gorge irritée des vapeur de cigarette que respirais parce que je sortais beaucoup et que c'était les vacances...

j'ai ensuite immaginé que je couvais quelque chose de plus grave et j'ai hypothésé que j'avais un problème de glande thyroïde car du
côté de ma mère beaucoup ont des problèmes a ce niveau, j'ai donc été spontanément voir un thyroidologue qui m'a fait une scintigraphie + prise de sang, dont le bilan final est
une immunopathie sans disfonctionnement associée
(textuellement dans le rapport "4 fois trop de "Ac anti-TPO" et moitié trop peu de "thyroglobuline")
(et qualifié ensuite par mon généraliste par "absolument rien d'alarmant en m'expliquer des cas ou des patients avec 16 a 20 fois la dose normale de ces fameux anti-TPO)
j'ai également mentionner avoir les symptomes permanents ci-dessous depuis ce fameux jour

-très mauvaise digestion, flatulences et renvois
-brûlant, estomac qui lance
-sensation de "fatigue cérébrale au niveau des tempes" (difficile a expliquer, j'ai des états variables de fatigue mais des fois je me sens vraiment légume, et parfois je dors 10h et suis toujours fatigué au reveil, ou alors je dors 6h normal + les 4 dernières en somnolance moyenne avec des rêves un peu confus)
-grande sensibilité a l'audition, douleur aux sons trop forts

mais il ne m'a rien prescrit au final.. en me disant juste de refaire une prise de sang dans trois mois... pour voir l'évolution
et ajoutant dans le rapport "si cette symptomatologie persiste après nouveau test, il conviendrait de tenter l'omeprazole pendant un ou deux mois afin de ne pas passer a coté d'un petit reflux gastro-oesophagien"

biensur je ne comprends pas bien tout
mais en attendant j'ai un bloc a faire la semaine prochaine et plein de matière a étudier et la je suis pas au top de ma forme... d'ailleurs ca fait un an que ca dure... je me demande des fois comment j'arrive a tenir...

j'ai bien essayé des "benzodiazépines" pendant une semaine en piquant des alprazolam a mon père (j'ai lu qu'il y avait ces fameux benzodiazépines dans les ingrédients) après avoir lu dans un livre que les admis au urgences pour syndrome d'intoxication psilocybienne étaient traités avec des benzodiazepines... mais ca n'a rien changé et j'ai arreté

puis je me suis dit que comme je ne digérais pas bien je n'absorbais peut etre pas bien les nutriments, d'ou la fatigue, je me suis donc une fais une cure de jus de citrons très acides et de coca après chaque repas pour aider la digestion, mais pas d'effets notoires non plus

ma question est : que puis-je faire a court-terme? a long terme ? (retourner faire une prise de sang dans 3 mois j'imagine)?

(ps : je touche plus a ces trucs la, et j'ai reussi tout mes examens en janvier mais j'ai eu du mal et ce fut difficile alors qu'en général je suis dynamique et performant)

merci de votre aide et de votre compréhension, j'aimerais bien retrouver cette sensation d'energie que je n'ai plus ressentie depuis un moment (hésitez pas de demander plus de précisions)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Petite précision on ne dit pas un "thyroidologue" mais un endocrinologue.

Pouvez-vous donner les résultats sanguins thyroïdiens précis avec les normes du labo ?

Vu vos symptômes et le fait que vous précisez que les anti TPO sont très élevés cela implique une maladie d'Hashimoto mais aussi il existe d'autres possibilités comme la maladie de Basedow,..... ce qui est encore moins impossible vu les problèmes familiaux à ce niveau, les dysfonctionnements thyroïdiens sont héréditaires.

Quel est le compte-rendu de la scintigraphie ?
Thyroïde hypo, iso ou hyperfixiante ?
En damier ?
Autre ?

Quote:
"fatigue cérébrale au niveau des tempes"

Ca ça ne correspond à rien du tout.
Si vous avez une fatigue cérébrale, elle se définit par des pertes de mémoires sur le court terme et un manque de concentration.

Certains de vos symptômes vont penser effectivement à un dysfonctionnement thyroïdien mais il faut savoir lequel.
Car même si vous êtes fatigué, cela pourrait s'expliquer par le fait que votre sommeil n'a pas l'air très réparateur.
Une polysomnographie permettrait peut-être de savoir pourquoi.

Avez-vous des problèmes de constipation ou diarrhée, prise ou perte de poids, appétit augmenté ou diminué, frilosité ou toujours chaud, palpitation cardiaque, essouflemment, chute de cheveux, douleurs musculaires,.... etc ?

Mais surtout pas de benzodiazépines !!!!!!

Quote:
d'ou la fatigue, je me suis donc une fais une cure de jus de citrons très acides et de coca après chaque repas pour aider la digestion, mais pas d'effets notoires non plus

Très mauvaise décision, car cela peut interférer sur le foie et modifier fortement la conversion des hormones T4 en T3 que ce soit en plus ou en moins.

Donc surtout arrêtez de jouer les apprentis soigneurs car vous risquez d'aggraver la situation que de l'arranger.
Demandez des examens complets : TSH, T3L, T4L, anticorps et les 3 soit : antithyropéroxydase dit anti TPO, antithyroglobuline dit anti TG et antirécepteurs de la TSH dit anti TRAK.
Un bilan hépatique et lipidique.
Fer.
Calcium
Vitamine B.
Cortisol + ACTH.

Votre problème étant plus endocrinien vu le taux des anti TPO lors de votre prochain message, je changerais la discussion de forum et donc vous la retrouverez dans le forum : Endocrinologie - Diabétologie.
Vous ne faites rien, c'est moi qui déplace la discussion.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de wakka
J'aime 0

premièrement, merci de vous interesser a mon cas,

voici tous les données que je possède

> TSH = 0.76 mUI/l
> T3 libre = 3.0 nanog/l
> T4 libre = 12.9 nanog/l
> Ac antithyroglobuline = 31 UI/ml
> Ac anti-TPO = 61
> Thyroglobuline = 2 microg/l

voici également le rapport écrit complet qui était adressé a mon médecin traitant :

Anamnèse familiale : dysthyroïdie chez sa maman et tante maternelle, absence de diabète.

Antécédents personnels :
-bronchopneumonie (a deux ans et demi)
-fracture de l'avant bras
-circoncision

actuellement le patient signale
-lancement au niveau de la gorge
-éructations post-prandiales (je ne comprends pas c'est lui qui l'a mis)
-difficulté de concentration
Cette symptomatologie a débuté selon lui après la prise de champignons hallucinogènes.

l'examen clinique
68kg, 1m70, bon état général, téguments et muqeuses bien colorés, non infiltrés. fréquence cardiaque régulière, 47/min au repos, tension artérielle est de 13/8 cmHg, et des tons cardiaques pures. la Thyroïde est normalement palpable et le périmètre cervical est de 40cm. il n'y a pas d'adénopathie régionale.

la scintigraphie montre une thyroïde augmentée de volume et de forme globuleuse, fixant le marqueur de facon satisfaisante et homogène. la tomoscintigraphie n'y démontre aucune nodulation dysfonctionnelle.

l'échotomographie apporte les éléments suivants :
-volume de la glande : 20.6 ml (valeur normale pour l'age = 15.3 - 19.3)
-hyperémie, correspondant à un aspect de thyroïdite modérée
-caractère homogène du parenchyme glandulaire

les valeurs biologiques montrent
-l'élévation spécifique des anticorps anti-TPO
-une euthyroidie

CONCLUSIONS

le jeune patient présente une immunopathie thyroïdienne sans dysfonctionnement associée mais dans un contexte d epetit goître non nodulaire.

L'Hyperémie thyroïdienne locale peut bien entendu expliquer une partie de sa symptomatologie au niveau cervical mais aucun traitement a visée thyroidienne de doit etre entrepris au vu des valeurs spontanément un peu basse de la TSH

si cette symptomatologie persiste il conviendrait de tenter l'omeprazole afin de ne pas passer a coté d'un petit reflux gastro-oesophagien

un suivi clinique par vois soins sera indiqué avec un controle trimestriel a semestriel de T4 T3 et TSH

puis je revoir ce probleme par echo-scintigraphie dans un délai d'environ un an pour évaluer l'évolution de l'état anatomique et fonctionnel de la glande ?

bien confraternellement..."

ensuite pour vois répondre a votre question
"Avez-vous des problèmes de constipation ou diarrhée, prise ou perte de poids, appétit augmenté ou diminué, frilosité ou toujours chaud, palpitation cardiaque, essouflemment, chute de cheveux, douleurs musculaires,.... etc ?"

je perds un peu mes cheveux mais ca mon père paternel et grand père maternel sont chauves donc à mon avis c'est normal et ca fait quelques années déja que ma futur calvitie s'annonce (bien que j'ai 19 ans remarque)

appétit augmenté... rien de significatif j'ai toujours bien mangé... quoique c'est possible qu'il ai un peu augmenté

a quelques rares occasions un peu éssouflé mais je me maitiens en forme, je cours une heure une fois par semaine

frilosité et chaleur non, perte ou gain de poids non, constipation et diarhée non.

Vous pensez donc que je devrais faire des examens complémentaires pour

antirécepteurs de la TSH dit anti TRAK.
Un bilan hépatique et lipidique.
Fer.
Calcium
Vitamine B.
Cortisol + ACTH.

?

et sinon avez vous un conseil pour une étude optimale ? café, oui non ? coca oui non ? autre ? boissons energétiques ? sucre ? oméga 3 ? que-sais-je ?

bien a vous

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut mettre les normes du labo, car chaque labo à les siennes.

Quote:
-éructations post-prandiales (je ne comprends pas c'est lui qui l'a mis)

Cela signifie que après le repas du midi, il y a beaucoup de rots.

Les examens radiologiques ont bien montrés une maladie d'Hashimoto.

Quote:
mais aucun traitement a visée thyroidienne de doit etre entrepris au vu des valeurs spontanément un peu basse de la TSH

A ce sujet je pourrais en dire plus avec les normes du labo.
Car une TSH "un peu basse" et si les hormones le sont aussi, donne indication de contrôle de la glande hypophyse.

Quote:
puis je revoir ce probleme par echo-scintigraphie dans un délai d'environ un an pour évaluer l'évolution de l'état anatomique et fonctionnel de la glande ?

La scintigraphie n'apportera rien de plus. Une simple échographie sera suffisante. Pas la peine d'aller titiller la thyroïde avec de l'iode radioactif. surtout si elle a une tendance à l'hypothyroïdie et surtout qu'avec une Hahsimoto l'iode n'est pas conseillé car il aggrave la maladie.

Oui les examens complémentaires sont à faire. Ils permettront de mieux cibler les problèmes.

Quant à :

Quote:
café, oui non ? coca oui non ? autre ? boissons energétiques ? sucre ? oméga 3 ? que-sais-je ?

Surtout rien de tout cela.
Ce ne sont pas des traitements et ne peuvent en aucun cas, l'être.
De plus si vous avez une hypothyroïdie, Hashimoto en entraînant une à plus ou moins longs termes, prendre des produits sucrés en trop grande quantité n'est pas une bonne solution du tout.
Mangez normalement, en fonction de vos besoins, variez votre alimentation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de wakka
J'aime 0

je pense que vous voulez parlez de cela quand vous faites référence aux normes du labo.

> TSH = 0.76 mUI/l (0.53 - 3.59 mUI/l)
> T3 libre = 3.0 nanog/l (1.8 - 5.0 nanog)
> T4 libre = 12.9 nanog/l (9.0 - 17.0 nanog/l)
> Ac antithyroglobuline = 31 UI/ml ( > Ac anti-TPO = 61 ( > Thyroglobuline = 2 microg/l (5 - 60 microg/l)

par quelle procédure puis-je faire ces examens complémentaires que vous me conseiller (fer vitamine B... calcium cortisol?) dois-je passer par mon généraliste ? (qui va me taquiner gentillement en disant que je n'ai rien)

ou puis-je les faire en me présentant spontanément dans un laboratoire de prises de sang ?

et n'y a-t-il aucun remède en attendant d'avoir mis le doigt précisement sur ce qui cloche chez moi ? du genre produits naturels .. que sais-je...

et petite précision je pense que l'infirmière m'avait répondu que c'était du technetium le traceur de la thyroide quand je le lui avais demandé par curiosité :)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui c'est cela les normes.

Les T3 sont un peu trop basses car ce sont les hormones réellement actives.
Les T4 correctes même si elles pourraient être un peu plus hautes.

Quote:
(qui va me taquiner gentillement en disant que je n'ai rien)

Quand on n'a rien on n'a pas de symptôme.
Quand on a des symptômes et qu'on ne trouve rien dans les analyses de sang, cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien, mais tout simplement qu'on n'a pas fait la bonne prise de sang ou qu'on a mal interprété celles faites.

A part certains cas psychiatriques, les gens ne s'amusent pas à s'inventer des symptômes ou des maladies. Ca c'est l'invention des médecins pour expliquer qu'ils ne trouvent pas ce qui se passe.

Les examens se font par prise de sang, et oui vous pouvez les faire faire au labo sans ordonnance.
Mais le mieux est tout de même d'en avoir une, car si votre médecin a des résultats dont il n'a pas demandé l'analyse, et ce même si les résultats montrent des anomalies, il risque de ne pas vouloir en tenir compte. Il sera sûrement vexé de ne pas y avoir pensé............ Donc mieux faut d'abord lui en parler.

Quant au Technétium99, il donne moins de réactions que l'iode, mais la radioactivité du produit fait réagir malgré tout. Mais vu le peu d'anticorps que vous avez, on peut difficilement mettre une Hashimoto en avant.

La seule chose que vous pouvez tenter de naturel, c'est de manger des aliments qui ne perturbent pas surtout votre fonction hépatique, ce qui permettra à votre foie de convertir plus d'hormones T4 en T3.
Buvez aussi suffisamment d'eau afin de protéger la fonction rénale qui elle aussi procède à la conversion des hormones comme d'ailleurs les intestins. Et pour eux donc il faut faire en sorte d'éviter la constipation ou les diarrhées.

Le sélénium permet d'aider la conversion au niveau du foie. Mais ne pas en abuser car il booste aussi le système immunitaire et donc il peut faire augmenter les anticorps mais aussi les auto-anticorps et comme actuellement les vôtres ne sont guère élevés, mieux vaut ne pas aller les titiller.
Vous trouverez la liste des aliments qui en contiennent en tapant sélénium dans un moteur de recherche.

Surtout ne le prenez pas en complément, car ce type de substances ne sont jamais seules dans les boites de compléments et là alors vous risquez d'aller droit à des problèmes. On ne prend des compléments que si on est vraiment carencé, sans quoi on risque de faire que bien.
De plus le sélénium doit être prit en quantité limité par jour. Un trop peut entrainer un empoissonnement.

Donc mangez varié et vous aurez ainsi tout ce dont votre organisme a besoin.

Mais au vu du résultat de la thyroglobuline qui elle permet à la thyroïde de produire les hormones T4, il y a un problème à ce niveau mais pourquoi ?
Il faudrait faire analyser le taux d'iode dans les urines. Ainsi on verrait si il est fortement éliminé ou pas. Et puis surtout c'est que cette analyse est remboursée par la sécu alors que la prise de sang elle ne l'est pas.
Mais c'est vrai que le mieux serait de faire analyser les deux.

Il faut savoir pourquoi la thyroglobuline est aussi basse.
Si c'est un manque d'iode, vous pouvez tenter de le savoir,, sans faire d'analyse dans l'immédiat, en privillégiant des aliments qui contiennent beaucoup d'iode : poissons de mer, crustacés, fruits de mer, algues, les produits laitiers,... etc.

Les antithyroglobulines étant très bas, ils n'expliquent donc pas ce manque de thyroglobuline, donc il y a une autre raison.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de wakka
J'aime 0

c'est marrant avec tout ce que vous me dites la, ca me conforte dans mon stéréotype du médecin qui, tant que vous ne venez pas chez eux avec un truc grave et évident, vous renvoie chez vous, sans réellement vous conseiller sur l'alimentation alors que cela me parrait une pièce maitresse du puzzle de la santé, et sans vraiment reflechir au pourquoi du comment en attendant qu'une maladie grave survienne, voir plusieurs, sur quoi ils vous donneront des médicaments indépendants pour traiter respectivement tout les symptomes, et ce sans vraiment chercher la cause source. A moins que je ne tombe pas sur les bons docteurs :) ?

ceci étant dit, ces derniers temps, j'observe scrupuleusement toutes mes habitudes en quete de trouver ce qui me fait du bien ou du tort.

et parmis les nouveaux facteurs de cette semaine je note :

1) j'ai mangé pas mal de thon cru et autres poissons (sur conseil de mon professeur de biologie hihi)

2) il fait un pétant soleil magnifique d'été depuis 4 jours (consécutif a des mois de sale temps et de pluie)

conclusion : un des facteurs pré-cités me réussi peut etre

vous me parliez de sélénium, sur quoi j'ai rechercher les aliments riches en cet élément, le plus riche étant justement... le thon
je continuerais donc d'en prendre.

Ensuite moi de mon coté j'avais pensé, au vu du soleil et de l'amélioration de mon état, que j'avais peu être un manque de vitamine D ? en effet la production de celle-ci est stimulée par les rayons UV de la lumière...
De plus je suis d'origine espagnole, d'une famille d'agriculteurs de longue lignée (d'andalousie, une région globalement très très ensoleillée) , j'immagine donc peut-etre que mon organisme, découlant de gênes qui étaient habitués a un grand apport de soleil permanent et ce depuis des centaines d'années, est par conséquent sensible et peu adapté a un temps très froid et peu voir pas ensoleillé de la Belgique (en tout cas pour la vitamine D ?)

j'avoue que c'est un peu tiré par les cheveux mais bon... après tout ce sont ce genre de détails qui construisent notre patrimoine génétique, élément maître des moindres réactions métaboliques de notre organisme... non ?

ce qui m'a amené d'une part, a rechercher sur internet des aliments riche en vitamine D, et d'autre part, suite à votre conseil, a rechercher des aliments riche en iode.

et c'est marrant car c'est le top des deux listes, c'est la même chose... d'après les sources que j'ai consultées (doctissimo) il s'agit de l'huile de foie de morrue... je m'y mets dès demain :)

et quelques petites recherches plus tard, je n'aurais même pas besoin de la boire liquide (en plus c'est pas très bon a ce qu'il parrait), j'ai vu que ca existait en capsules !

peut-etre La solution miracle pour mes problèmes ?

bien a vous

Portrait de wakka
J'aime 0

Christiane59 wrote:
De plus le sélénium doit être prit en quantité limité par jour. Un trop peut entrainer un empoissonnement.

vous voulez dire que je vais devenir un poisson si je continue ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

rhooooooooo c'est limite comme remarque !!!!!!!!!

Répondez à autant de messages et aussi longuement que je le fais tous les joures et vous verrez si vous ne ferez pas de fautes.
Je peux comptabiliser les vôtres si vous voulez !!!!!!!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de wakka
J'aime 0

je pensais qu'un petit élan de rire entre toutes ces réponses a tous ces messages vous ferait du bien !

bon bah sinon je bous tiendrait au courant

Participez au sujet "champignons"

Articles à lire concernant "champignons"

  • ... après plus de six heures (après l'ingestion des champignons), le pronostic n'est pas bon en théorie. A l'opposé quand les ... surviennent moins de six heures après l'ingestion des champignons toxiques, il semble que l'intoxication soit plus souvent bénigne. ...
  • Champignons (intoxication par les) ... Il existe environ 100 000 espèces de champignons comprenant des champignons vénéneux dont l'ingestion est susceptible d'entraîner une ...
  • ... mycose cutanée (concernant la peau) chronique, due à des champignons de type mélano-pigmentés vivants dans le sol. Ces champignons appartiennent en particulier au genre Phialophora et ...
  • ... à l'intérieur du foie : des bactéries, des virus, des champignons, des protozoaires, des helminthes, des médicaments, des lipides, ... maladie de Nicolas Favre).Les infections par des champignons.Les infections par les protozoaires (paludisme, toxoplasmose, ...
  • ... fermentés. Les épinards. Les lentilles. Les champignons. Le pain complet. Les asperges. Les haricots secs.Les ...