Portrait de alainsallon

Bonjour à toutes et à tous,

Mon amie et moi avons besoin d'un peu de soutien pour un problème qui commence à nous "pourrir" l'existence...

Fin 2006, mon amie a remarqué une petite boule sur la paupière infénieur de son oeil gauche, qui grossissait semaine après semaine. Diagnostic : un banal chalazion.

Elle a attendu le mois d'avril pour se faire opérer par l'ophtalmo. Mais après l'intervention, ce qui nous a inquiétés, c'est qu'une petite masse aux contours plus nets restait apparente dans sa paupière.

L'ophtalmo a indiqué qu'elle n'avait pas gratté suffisamment, et que, finalement, une fois le chalazion enlevé et vidé de son pus, il restait un kyste...

Hier (2 mois après la première intervention), nouvelle incision plus profonde effectuée "au microscope". Envoi au labo pour analyse et pour savoir si, à l’avenir, il y aura récidive.

Nous allons ce matin voir l'ophtalmo pour enlever le pansement sur l'oeil, et on entends du médecin : "Ah bah c'est pas vrai, il reste encore un morceau ! C'est quand même dingue, j'ai jamais vu ça".

Nous qui croyions être libérés... :-(

Effectivement, le kyste qui reste fait à peu près les 2/3 de la taille de l'ancien kyste. Comment l'ophtalmo a-t-elle pu ne pas s'en rendre compte durant son intervention ??

L'ophtalmo nous a dit que nous avions sans doute attendu trop longtemps, la première fois, et que soit il s'agissait d'une mauvaise cicatrisation de la première intervention qui allait partir avec le temps, soit il s'agissait d'un kyste qu'il allait falloir opérer une nouvelle fois dans une quinzaine de jours (une chance sur deux).

Lors des deux premières interventions, l'incision a été faite à l'intérieur de la paupière, mais cette fois-ci, elle a dit qu'il fallait faire une incision extérieure !! Nous craignons, donc, une cicatrice visible ! Et hors de question que l'on "abîme" ma magnifique princesse.. :-(

Devant notre réticence, l'ophtalmo a admis qu'elle pourrait faire une nouvelle incision interne, mais que ça durerait bien plus longtemps, et que "les fils seraient à l'intérieur de la paupière" (ça doit être très agréable !).

Devons remettre en doute les compétences de notre ophtalmo ?

Confirmez-vous que l'incision "profonde" peut être faite de l'intérieur ? (mais alors pourquoi l'ophtalmo ne nous l'a-t-elle pas proposée spontanément ?)

Après 7 ans d’études acharnées (elle vient d’avoir son diplôme), mon amie devait être en vacances aujourd’hui. Ses vacances (et les miennes) sont gâchées… Et nous annulons nos vacances d’été (nous devions effectuer le premier voyage de notre vie)… :-(

Merci à vous pour votre soutien,

Alain

Participez au sujet "Chalazion enkisté dans la paupière"