Portrait de Invité

l'opération est-elle douloureuse ?

Portrait de miss-_-cc
J'aime 0

sacahnt que l'on est totalement endormi non on ressent juste une certaine gene...
inquiet ?c'est pour quand ?
vous ne devriez pas vous inquiété pour lopération mais pour la suite ...

Portrait de albert boueno
J'aime 0

La cataracte est l'opacification du cristallin liée à des modifications de sa teneur en eau et de sa concentration en sels minéraux. La cataracte est le résultat d'un ralentissement de la synthèse protéique c'est-à-dire que la fabrication des protéines par le corps humain.
On distingue plusieurs formes de cataracte :
D'abord les cataractes d'origines traumatiques qui surviennent le plus souvent d'un seul côté (cataracte unilatérale).
La cataracte du diabétique se caractérise par une opacification sous capsulaire du cristallin c'est-à-dire de la membrane qui recouvre le cristallin. La cataracte du diabétique survient essentiellement chez le sujet âgé qui est diabétique. La précocité et la rapidité de l'évolution de l'opacification sont quelquefois plus intenses.
La cataracte congénitale est soit d'origine génétique soit due à une embryopathie c'est-à-dire une maladie de l'embryon durant la grossesse. Elle peut être également le résultat d'un syndrome malformatif ou d'anomalies du métabolisme c'est-à-dire du fonctionnement de l'organisme. La cataracte en fleur de tournesol fait partie des cataractes congénitales. Elle s'observe au cours d'anomalies de Wilson c'est-à-dire quand il existe une accumulation de cuivre dans l'organisme. Généralement aucune cause de cataracte congénitale n'est retrouvée.
La cataracte qui est liée à l'âge concerne la moitié de la population après 60 ans. Elle est susceptible d'évoluer de façon prolongée et de gêner la vision au départ surtout quand il y a une grande luminosité en entraînant des éblouissements. Les traitements consistent à donner de la vitamine C mais l'efficacité n'est pas démontrée. Quand le patient voit moins bien c'est-à-dire à une acuité visuelle basse trop importante il est nécessaire d'intervenir chirurgicalement.
Plusieurs types d'intervention sont réalisées soit une chirurgie à l'intérieur de la capsule dont nous venons de parler. Ceci consiste à retirer le cristallin dans sa totalité. Soit il est envisagé de procéder à une chirurgie extracapsulaire ou à une destruction du noyau cristallinienen utilisant des ultrasons (phacoémulsification). Ceci permet de laisser en place la capsule postérieure et ce qui permet d'accueillir le cristallin artificiel c'est-à-dire que l'on va mettre en place de l'autre dans la position la plus anatomique c'est-à-dire physiologique ou si vous préférez normale possible. La chirurgie est adaptée à chaque individu. On place par la suite un cristallin artificiel dont la puissance est calculée en fonction de l'oeil du patient. Il s'agit d'une chirurgie qui est susceptible d'être effectuée sous anesthésie locale éventuellement avec une méthode ambulatoire si il n'y a pas de risque. Il faut compter environ deux mois pour obtenir une cicatrisation complète. Il s'agit d'une intervention chirurgicale très courante mais devant être effectuée par un ophtalmologiste qui a l'habitude de ce type d'intervention.

Participez au sujet "catarate"