Portrait de val94380

bonjour, nouvellement inscrite, je recherche des témoignages. j'ai une capsulite rétractile de l'épaule droite depuis juillet 2005. j'en ai souffert énormément jusqu'à novembre 2006. maintenant la douleur est très minime. mon bras a récupérer beaucoup d'amplitude mais depuis Aout il stagne et mon rhumatologue a décidé de me faire subir une dilatation capsulaire que j'effectue lundi. y a t-il quelqu'un qui a dèjà subi cette intervention ? Est-ce aussi douloureux que l'on m'a dit et combien de temps ? Est-ce que c'est vraiment efficace ? merci

Portrait de GABRION
J'aime 0

Souffrant d'une capsulite rétractile depuis 4 mois, les antalgiques ne me soulagent pas et la kiné n'a qu'un effet non durable
La chaleur d'un coussin chauffant m'apporte un peu de réconfort
S'il existe un remède efficace, faites le moi savoir
Merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Vous trouverez des éléments de réponse dans le texte ci-dessous, issu de notre Encyclopédie :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/epaule-6723.html
Épaule : anatomie, physiologie, physiopathologie, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Extrait :
"Ce traitement semble pouvoir raccourcir l'évolution de la capsulite rétractile de l'épaule et améliorer la mobilité de celles-ci."

Portrait de val94380
J'aime 0

j'ai effectuer la distention capsulaire et dès le jour même j'ai récupéré la majeur partie de l'amplitude du bras. Je l'ai pratiqué au bout de 16 mois de gêne et de souffrance. Si votre médecin vous le propose, n'hésitez pas, retrouver la fonction du bras, et surtout perdre cette souffrance permanente c'est génial.
Ca fait maintenant 19 mois que je vis avec cette capsulite, elle me gêne pour porter, lorsque je mobilise trop l'épaule j'ai mal, mais ça n'a plus rien a voir avec les douleurs des premiers mois. Je continue toujours les séances de kiné tout en douceur.
La distention capsulaire consiste à injecter dans l'articulation des produits qui vont détendre la capsule, parfois la déchirer. On m'avait dit que c'était très douloureux, je n'ai rien sentie lors de l'intervention. Ce qui est douloureux, c'est la kiné qui suit immédiatement , car on doit bouger le bras au maximum avec l'aide du professionnel, mais ça en vaut la peine.
Bon courage à ceux qui souffrent de cette pathologie.

Portrait de GABRION
J'aime 0

Merci à val 94380 pour cette information. Néanmoins, si je fais un bref calcul, moi qui démarre mon 5ème mois de douleurs, je ne suis pas au bout de mes peines

Portrait de val94380
J'aime 0

GABRION je vous souhaite bon courage.
La capsulite d'après les médecins dure environ 1 à 1an 1/2, mais d'après les recherches que j'ai effectué et mon cas personnel, il arrive que ça dure 2 ans, voir plus. Certaines personnes ne s'en sont jamais remises totalement. Parfois il arrive que le deuxième bras soit atteint.
Enfin, il ne faut pas désespérer, même si la gêne existe toujours, les fortes douleurs s'amenuisent avec le temps, il faut savoir gérer ses mouvements sans jamais forcer. Dans les premiers temps où mon bras progressait, j'avais tendance à aller le plus loin possible, même en ayant mal, pensant que ça accelérerait la guérison, et c'est tout le contraire que j'obtenais. Avec le temps, j'ai appris à gérer mes mouvements, j'ai la hantise des gestes impulsifs car là ça fait mal.
On est tous différent, on appréhende la douleur plus ou moins bien.
Je suis solidaire avec ceux qui souffre, après avoir vécu cette expérience, je comprend mieux ce qu'est la grande souffrance, et je prie pour ceux qui vivent perpétuellement avec.

Portrait de JLB13127
J'aime 0

Bonjour à VAL94380 et Gabrion,
Effectivement, quelle galère la capsulite de l'épaule ! pour ma part, le diagnostique a été posé il y a 2 mois. Cela faisait 9 mois que je souffrais de l'épaule droite en étant suivi et soigné pour une tendinite. Mésotherapie, infiltrations (2, à 1 mois d'intervalle), accuponcture et toute la batterie d'AINS n'y ont rien changé. Lorsque mon Rumatho a compris que c'était une capsulite, il m'a prescrit de la cortisone par voie orale pendant 1 mois, au bout de 15 jours la douleure s'est progressivement attenuée. Aujourd'hui, seules quelques douleures persistent la nuit lorsque j'essaie de dormir avec le bras sous l'oreiller. J'en suis à ma 9 ème séance de Kiné et je récupère quelques millimètres d'amplitude à chaque séance. Courage à ceux qui vivent avec cette douleure permanente, L'anxiété pourrait jouer un rôle dans cette pathologie, mais n'a pas été démontré. ( je suis, de nature, anxieux).

Portrait de Polux
J'aime 0

De gênes à douleurs depuis depuis plusieurs années, je pensais que ça passerait dans le temps. Après des tendinites à répétition, prise de radios montrant 1CALCIFICATION importante à l'épaule droite sur la coiffe des rotateurs (bec de péroquet)
qq jours + tard épaule gelée (plus possible de bouger le bras) alors trituration + ponction + infiltration sous radio + arthroscaner.
résultat :ouf!!! plus de douleurs avec les antalgiques, mais toujours pas d'autonomie retrouvée de mon bras droit.
J'ai vu 1 rhumato et m'a dit que maintenant j'avais en + 1 CAPSULITE RETRACTILE et m'a fait 1 deuxième infiltration qui a plutôt réveillée la douleur !
J'ai vu mon chirugien qui m'a dit pas d'opération pour le moment et surtout pas d'étirements pour ne pas blesser la capsule et ce par n'importe quel moyen. Mais pas d'opéation, tant que je n'aurais pas retrouvé la mobilité de l'épaule qui selon lui, disparaîtra en moyenne dans les 18 mois!
Malgré le kiné 3 fois par semaine (dont 2 en piscine), ça fait 7 mois que je suis en arrêt, et l'amélioration est très très lente (montée du bras à 45°). Effectivement la douleur n'est presque plus présente avec les antalgiques (Monocrixo LP 100mg) ) que je prends en continu depuis le début.
A priori, le maître mot c'est PATIENCE !!! et faire également attention aux gestes effectués (pas d'étirements, pas de poids lourds, pas de gestes brusques).

Portrait de ecnar
J'aime 0

Je me suis luxée l’épaule droite en tombant le 2 février. Après 3 semaines d’immobilisation j’ai commencé la rééducation. Les 2 premières semaines j’avais bien récupéré mais ensuite comme j’avais de plus en plus mal et qu’au lieu d’aller de l’avant je régressais, j’ai revu le chirurgien qui a diagnostiqué une capsulite. Le 3 mai j’avais rendez-vous avec un rhumatologue, spécialiste de l’épaule, qui m’a dit que les délais extrêmes qu’il avait constatés pour une capsulite c’était 3 mois mini, 3 ans maxi avec une moyenne de 18 mois. Comme la douleur avait légèrement diminué j’ai préféré ne pas faire d’infiltration. Il m’a prescrit de la cortisone par voie orale que je n’ai pas encore prise, ainsi que des séances de kiné à faire quand la douleur aura disparu. Depuis 15 jours j’ai arrêté anti-inflammatoire et antalgiques que je ne trouvais pas efficaces. Cela fait un mois que j’utilise du gel de silicium G en applications 4 à 5 fois par jour. La nuit j’arrive à dormir un peu plus (4 à 5h au lieu de 2-3h), le jour la douleur diminue avec le mouvement. J’ai une mobilité de 50%. Je sollicite mon bras au maximum et le plus souvent possible sans forcer. Je crois effectivement qu’il faut s’armer de patience.

Portrait de GABRION
J'aime 0

La kiné ne m'a pas fait évoluer comme je l'aurais souhaité; j'ai envie d'abandonner les séances
L'un d'entre vous a-t-il connu le découragement et arrêté la kiné?
La douleur est toujours présente en permanence quoique moins violente et j'arrive à dormir la nuit

Portrait de val94380
J'aime 0

Gabrion, bonjour,
il ne faut pas abandonner la kiné. C'est vrai ça n'évolue pas rapidement, mais ça aide, sinon le risque est une raideur continue.
t'es-tu renseigner quand aux autres traitements auprès de ton médecin ? Si oui, qu'en pense-t-il ?
Moi aussi, j'ai eu mes moments de découragement, mais je tiens bon.
Maintenant que j'ai retrouvé la quasi totalité de l'amplitude du bras, ce qui m'agace, c'est la douleur qui revient lorsque je veux porter quelque chose d'un peu lourd, ou lorsque j'utilise trop le bras sans appui. Je dois toujours faire attention au positionnement de l'épaule durant la nuit, sinon, aie aie au réveil.

Portrait de GABRION
J'aime 0

Bonjour, merci à tous ceux et celles qui m'ont encouragé; mon épaule me fait moins souffrir; il faut néanmoins que j'évite tout mouvement pouvant raviver la douleur
J'ai encore une raideur de la nuque et du haut du dos qui se traduit par une gêne plus qu'une douleur et j'arrive à dormir dans différentes postures
Courage à tous

Portrait de Christiane59
J'aime 0

SIMONNIN

Vous avez fait un message mais avez cliquez sur "Signaler" au lien de "Ecrire une réponse".

Voici votre message :

Quote:
bonjour,j'ai une capsulite rétractile depuis novembre 2006,je suis encore en douleur intense et j'ai du mal a m'habiller..,je fais 2 séances de kiné par semaine mais l'épaule ne se débloque pas du tout je souffre énormément.comme traitement j'ai u:tramadol,lyrica,ixprim,morphine,tous ses traitements je les suportais pas.je dois entrée a l'hopital pour essayer d'autre traitements en perfusions électrique.j'espére voir un jour le bou du tunel.dans la vie qotidienne je ne peut pas faire grand chose,j'ai 2 enfants cela n'ai pas évident pour eux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

j ai une capsulite de l epaule gauche depuis 99,de la droite depuis 2004,rien n y a faitni les corticoides,ni les antiinflammatoires, ni les infiltrations,ni la kiné,si ce n est declancher une hernie hyatale et des ulceres a l estomac.
mes deux epaules sont raides ,je ne sais plus lever les bras,le moindre effort est douloureux...............aucune solution ne m a ete proposee.

Portrait de Yasou
J'aime 0

Suite à un accident il y a 1 an (chute sur épaule : disjonction acromio claviculaire stade 3 sans intervention chirurgicale. j'ai développé une capsculite retractile due au choc traumatique. J'étais déjà en soins depuis nov. 06 lorsque cela s'est produit. J'ai entamé des soins de rééducation fonctionnelle avec un bon kiné très attentif !! Nous avons abordé les differentes phases de cette pathologie avec beaucoup d'attention et de patience. - A ce jour j'ai récupéré à 95% tant au niveau mobilité que musculaire.
Donc pour moi la solution a été les soins certes avec beaucoup de contraintes.... Bref une exigence envers soi même si on veut en sortir.
Voila si ça peut vous aider.

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

ouais,peut etre ..........a condition d avoir un bon medecin et un kine au courrant:en ce qui me concerne le protocole n a pas été suivi et j ai eu de la kiné intensive de reéducation fonctionnelle en phase chaude........j ai pris sur moi ,j ai continué les seances ,j ai su plus tard qu il ne fallait surtout pas forcer en phase chaude!

Portrait de ecnar
J'aime 0

Suite à mon message du mois de mai je tiens à faire part de mon expérience qui peut-être pourra servir à une victime de capsulite.
J'ai donc continué les applications de gel de silicium, la douleur a régressé très rapidement. J'ai profité de l'été pour nager régulièrement et dès fin juillet j'avais récupéré à 80 %.
Depuis 1 mois je peux à nouveau m'appuyer sur mon épaule dans le lit pour lire. J'en suis maintenant à 95% de récupération. J'ai fait plusieurs tentatives d'arrêt du gel de silicium mais à chaque fois, au bout d'une semaine environ, je sentais poindre un début de douleur, je continue donc à appliquer ce gel une fois par jour.
Je précise que je n'ai repris depuis mai ni calmant ni anti-inflammatoire et que, dommage pour eux mais la Sécu peut me dire merci, je n'ai jamais fait aucune séance de kiné.

Portrait de Noum
J'aime 0

Renversée par une voiture en février 2008, je souffre de l'épaule et du bras gauche, même au repos et je ne peux plus effectuer certains mouvements. Malgré plein d'examens, des radios, un arthro scanner, aucun diagnostic n'a pu être posé. Tout récemment, un ostéophate a évoqué une "capsulite".
J'aimerais savoir quels sont les examens qui peuvent confirmer une capsulite.
J'ai d'autre part une compression au niveau des vertèbres cervicales. Pour un médecin cela suffirait à expliquer la douleur et les mouvements limités, pour un neuro-chirurgien : pas du tout, pour un autre médecin : il y aurait 2 causes associées ...

Merci de me donner votre avis sur tout cela.

Portrait de nouch06
J'aime 0

Une schintigraphie permet de voir le traumatisme. A toutes je fais de l'acupuncture et je n'ai besoin d'aucun médicament pour le douleur. Suis en traitement de kiné et ostéopathie depuis janvier 2007 !

Portrait de lyne49
J'aime 0

Il y a plusieurs niveaux de douleurs dans la capsulite, on m'a diagnostiqué une capsolite en juillet 2007, en arrêt de travail de sept. 2007 à mars 2008, j'ai essayé l'acupuncture-le kiné-la piscine-relaxation-les infiltrations mais j'ai l'impression que rien n'y fait - Je regrette de ne pas en connaître la cause, je ne fais pas de mouvements répétitifs, je ne suis pas une super stressée - j'ai repris le travail en avril 2008, je n'ai pas encore retrouvé une motricité normale de mon bras gauche et actuellement j'ai de fortes douleurs à l'autre bras, je crains la même chose dans l'autre bras et je n'ai aucun moyen d'arrêter le processus.. Que faire ?

Portrait de nouch06
J'aime 0

Je viens de lire le message de ecnar. Comment avez-vous fait pour nager en ayant perdu 50% ? Moi je suis dans l'impossiblilité de nager étant donné que je ne sais étendre mon bras et le lever assez haut !

Portrait de ecnar
J'aime 0

Au début les mouvements du bras concerné sont très réduits mais petit à petit on progresse et il y a les 3 autres membres... Je nageais la brasse et un semblant de crawl, environ 1/2h par jour.

Portrait de caludine
J'aime 0

Bonjour,

On vient de me diagnostiquer une capsulite de l'épaule gauche.
Cela suite à un mouvement douloureux , bras en extension et rotation externe qui a provoqué un traumatisme sur le tendon en juillet 2008.
Celle ci a été diagnostiquée suite à un arthroscanner, épouvantablement douloureux.
Comme bons nombres de capsulites, nuits difficiles, journées un peu mieux mais pas top....
J'aimerais avoir quelques avis médicaux, car j'ai compris qu'il existait différentes capsulites et divers traitements.
Je suis encore en phase chaude, et je souhaiterais savoir s'il vaut mieux laisser l'épaule et le bras au repos au maximum ou s'il vaut mieux les utiliser au maximum.
Merci.

Portrait de YAHIA91
J'aime 0

Bonjour à toutes et à tous, inscrit aujourd'hui j'ai tenu à apporter mon témoignage sur cette pathologie " Capsulite rétractile de l'épaule".
En effet, je suis devenu un habitué puisque depuis juin 2005 j'ai eu une capsulite de mon épaule droite, qui s'est severement aggravée sachant que mon épaule etait simplement gelée (collée à mon abdomen), inutile de vous dire ou décrire la douleur et particulièrement la nuit. Les antalgiques n'avaient aucun effet, même les codeinés, cela a duré (Trois ans) Pour rassurer certains.

Il y a deux mois, suite à un faux mouvement dans la voiture, une autre
Tendinite de l'épaule gauche s'est manifesté, bien entendu avec de la négligence, la capsulite s'est installée et je souffre térriblement.
A la différence de la première, celle-ci m'empèche de faire le moindre geste et mes tendons et biceps titent sans arret.

On a pratiqué une "INFILTRATION RADIOGUIDEE " à la clinique BACHAUMONT à chatelet, qui a détendu momentanement l'épaule
malheureusement . La douleur pour vous tous qui savez mieux que d'autres à quel point elle est intense et permanente, me fait souffrir.
Les seances de Kiné soulagent à l'instant même, mais entre les RDV si vous ne faites pas de mouvement, le gel persiste.
Merci à tous de nous donner plus d'infos sur cette PATHOLOGIE.

Portrait de reglissmenth88
J'aime 0

Pour répondre à Caludine, je constate aussi que les douleurs s'intensifient dès que j'essaie d'être un peu plus active (ma capsulite a débuté en août dernier et est arrivée à son paroxysme en matière de douleur en janvier 2009 - atroce !). J'ai refusé de subir les infiltrations que certain me proposaient. Le chirurgien orthopédiste qui a diagnostiqué cette capsulite a bien dit : "aucune intervention sur une épaule gelée, les dégats peuvent être irréversibles". A part la kiné passive (massage, ultrasons, électrodes) qui m'aide un peu.. .j'ai recours depuis début février à des séances d' auriculothérapeute (acupuncture dans les oreilles) et là, très nette amélioration de la douleur, j'ai pu redormir et récupérer... L'épaule, elle, reste gelée et la douleur revient si je m'active un peu, mais je suis encore en phase chaude et c'est normal. Mais je ne souffre quasiment plus en restant tranquille, et ça, c'est un très très grand soulagement et forcément le moral revient ! Dès que la douleur aura disparu on attaquera la kiné active. Pour l'équipe médicale qui me suit, provoquer la douleur, l'entretient. Donc patience et attendre l'évolution normale de cette cochonnerie de maladie. Je suis en arrêt maladie depuis fin décembre... c'est long mais j'ai bon espoir de tordre le cou à cette capsulite... ça va dans le bon sens en tous les cas... Bon courage

Portrait de cl
J'aime 0

l'acupuncture est excellente pour les capsulites rétractiles.j'ai eu une capsulite rétractile de l'épaule droite. fin 2005 .j'ai énormément souffert et au bout de quelques semaines j'ai connu un acupuncteur qui m' a très vite soulagée et limitée les séances de kiné ,en moins de 3 mois j'avais retrouvé 95 % de la mobilité de mon bras.j'ai eu une capsulite à l'épaule gauche ,il y a environ 1 mois .j'ai dans les 2 jours commencé des séances d'acupuncture.je n'ai pas eu besoin de prendre d'antiinflammatoires ,j'ai récupéré 95% de mobilité de mon bras ,je ne fais pas de rééducation et commence à aller nager .il faut savoir que pour l'acupuncture ,il faut commencer très vite dès que l'on a une capsulite,comme pour toute autre douleur

Pages

Participez au sujet "capsulite rétractile de l'épaule"