Portrait de leila160

bonjour
ma mere souffre s'une tumeur au niveau de la vesicule. son etat est stable. mais certains specialistes disent qu'il vaut mieu ne pas l'operer car la tuemeur risque de se propager. d'autres nous disent qu'au conntraire il faut l'opperer car il y'a de l'espoir, ces derniers affirment qu'ils ont deja operé des cas pareils et ca a marchée.
je voudrai avoir l'avis d'un specialiste, sachant que j'ai les images medicales. ou si quelqu'un a un site specialement concu pour ca ,qu'il m'envoie l'adresse s'ils vous plais
merci d'avance

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Il est très difficile de répondre à une telle question sans bien entendu connaître la nature de la tumeur.
attention le texte que vous allez lire est difficile à accepter étant donné L'évolution de cette pathologie. C'est la raison pour laquelle vous devez être sûrs du diagnostic dans le cas contraire ce texte ne correspond pas à ce que vous cherchez.

Si l'on part du principe qu'il s'agit d'un cancer de la vésicule biliaire, celui-ci est favorisé par les lithiases vésiculaires c'est-à-dire les calculs qui se trouvent l'intérieur de la vésicule biliaire mais aussi par la cholécystite chronique c'est-à-dire une inflammation de la vésicule biliaire qui survient pendant une longue période comme c'est le cas par exemple pour la vésicule de porcelaine. Je vous conseille de lire l'ensemble de ces textes à l'intérieur de l'encyclopédie médicale Vulgaris.

Il semble que certains médicaments comme par exemple les fibrates, les oestrogènes favorisent la survenue de cancer de la vésicule biliaire. Le travail dans l'industrie du caoutchouc également. Le cancer de la vésicule biliaire survient plus fréquemment chez la femme que chez l'homme puisqu'elle concerne trois femmes pour un homme. Il s'agit d'une affection gastroentérologique (concernant le tube digestif) qui s'observe essentiellement après 70 ans.

Au début la tumeur est insidieuse et quelquefois son diagnostic est obtenu un peu tardivement alors que les voies biliaires c'est-à-dire les voies qui transportent la bile sont concernées et envahies.

Le patient se plaint de douleurs au niveau de l'hypochondre droit c'est-à-dire au-dessous de la dernière côte à droite au niveau du foie. D'autre part il présente une anorexie c'est-à-dire qu'il n'a plus envie de manger, une perte de poids. Ensuite apparaissent une jaunisse que l'on appelle un ictère cholestatique qui s'accompagne quelquefois de petite fièvre (à cause de l'angiocholite c'est-à-dire de l'inflammation de la vésicule biliaire).

L'examen à ce moment-là peut quelquefois mettre en évidence une vésicule grosse tendue et lisse c'est ce que les spécialistes en gastro-entérologie appellent la loi de Courvoisier et de la lithiase vésiculaire. Le foie quant à lui est normal sauf cas exceptionnel où il est agrandi (hépatomégalie).

C'est l'échotomographie qui permet de mettre en évidence la tumeur à l'intérieur de la vésicule biliaire. Pour les spécialistes la masse intra vésiculaire ne varie pas lors des changements de position.

Le pronostic de ce type de maladie est le suivant. Cela dépend bien entendu du stade de la tumeur au moment du diagnostic. Les cancers qui sont traitables ou curables sont ceux qui ont été diagnostiqués assez rapidement chez des patients qui été traité pour une lithiase de la vésicule biliaire ou une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite).

Dans le cas contraire quand le diagnostic a été fait tardivement l'évolution est péjorative car le traitement est difficile en raison du diagnostic tardif. Il est possible néanmoins de pratiquer ce que les spécialistes en gastro-entérologie appellent une anastomose biliodigestive (communication directement des voies biliaires à l'intérieur des intestins de façon à permettre l'écoulement de la bile à partir du foie où elle est fabriquée par celui-ci). Ce geste chirurgical est susceptible de soulager momentanément les symptômes du patient. Quand il existe des métastases c'est-à-dire un cancer secondaire au départ de la vésicule biliaire se conservait de type colo-rectal le plus souvent c'est-à-dire concerne le colon et le rectum.

Participez au sujet "cancer de la vesicule"