Portrait de gehin

bonjour,
J'ai une consommation très particulière du café, 2 à 3 matin par semaine j'ingurgite une dose très concentrée de café
Dans un bol , je mets à peu près 6 cuillères à soupe de nescafé sur lesquelles je verse ce qu'il faut d'eau froide pour que la poudre soit complètement dissoute.
J'ai commencé il y a 3 ans , à cette époque un café "un peu fort" par semaine me permettait de faire face à un cours de science particulièrement éprouvant. Cette "triche" à prit de la place dans ma vie et en un an je suis arrivé à la consommation hebdommadaire d'aujourd'hui.
Je sais que je souffre d'une addiction. Par trois fois j'ai tenté d'arreter.
J'ai d'abord fait l'érreur d'arreter d'un coup. au bout d'une semaine je suis tombé malade. Je crois avoir gouté a ce que peut faire éprouver une dépression, je n'avais envie de rien faire au point de ne pas me lever de ne pas manger , j'étais apathique j'étais immobile.
Je suis sortit de cette torpeur en réingurgitant ma mixture.
Cet été , j'ai fêté mes 20 ans et j'ai retenter d'arrêter pour fêter ça. A ma grande surprise j'y suis arrivé en buvant une tasse , très peu concentré (deux cuillères à café), par jour. Seulement une tasse!

Mon addiction physique semble donc ne pas être très grave , je n'ai pas eu de céphalée , pas de tremblement.

J'ai repris mes études en septembre et la tentation de réingurgiter du café a été très forte. J'ai cédé avec exactement la même consommation qu'auparavant. Je pense pouvoir rebaisser ma consommation comme après mon anniversaire quand je veux .

A présent je me pose des questions sur mon métabolisme. Est ce que je cours un danger? des signes inquiétants apparaissent et je ne sais pas comment les interpretés... Comme tout bon drogué j'ai peur d'en parler.
Par exemple , pratiquemment sans raison (je mangeais un bout de pain) je me suis cassé un tier d'une molaire qui semblait en parfaite bonne santé, j'ai une très bonne hygiène dentaire et je n'ai jamais eu de carie. Ensuite , je suis un garçon qui à les cheveux de plus en plus fin , on commence a voir mon crane sans que je ne perde plus de cheveux que ça (et que dans ma famille les mec n'ont pas de calvitie)... Le café peut il créer des carences qui joueraint sur mes cheveux et mes dents?
A l'effort je suis de plus en plus éssouflé alors que je ne fume pas et que je pratique une bonne activité sportive et que je suis loin d'être en surpoids (sans être maigre pour autant)
J'ai de moins en moins d'appétit...j'ai beaucoup de trouble de la digestion

enfin peut être le plus grave j'ai des problèmes de prononciation qui apparaissent si je n'ai plus ma dose , je me prend le pieds dans les escaliers , ratent des marchent, et des crises d'apathies...

est ce que je cours un danger?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Petite précision avant tout, le café soluble se dissout dans de l'eau très chaude chauffé sur le feu et pas tirer non plus du robinet d'eau chaude.
Et donc il ne se boit pas après dissolution avec de l'eau froide du tout.

Et oui il y a danger !!!!

L'excès de café, va intervenir sur le foie et provoquer une perturbation hépatique qui peut entraîner divers symptômes comme la fatigue, les nausées,... ect en passant même par une diminution des hormones thyroïdiennes ce qui peut alors expliquer le problème des cheveux, l'essouflemment, les dents (qui s'effritent est typique de carence), la pronociation (risque de macroglossie = langue grossie et présentant une espèce de dentelle sur les bords), perte d'équilibre, douleurs et faiblesses musculaires et articulaires,.... mais il peut aussi y avoir des problèmes neurologiques. Donc oui il y a vraiment un grand danger.

Il faut faire un bilan hépatique et endocriniens ainsi que vérifier le taux de diverses vitamines et sels minéraux.
Et surtout diminuer la consommation de café et au début commencer déjà par diminuer la dose dans une tasse. Car là vraiment c'est un dosage très excessif et très nocif pour l'organisme.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de gehin
J'aime 0

en fait , le café ne se dissous pas comme ça dans l'eau froide , celui qui est en flocon peut se dissoudre dans l'eau froide , en mélangeant energiquement ! (ça prends du temps mais j'ai la motive!)
les perturbation hépatiques passent elles par un gonflement ?
Je travaille dans une clinique le w e et on me demande de faire des analyses hépatiques obligatoires pour verifier si j'ai l'hépatite or mes anticorps , sans que je n'ai l'hépatite, joue les dangereusement les yoyos! (une fois beaucoup, une fois sous le seuil, une fois beaucoup...etc) Est ce un signe?
merci !
(donc mes essouflements ne viennent pas de là!)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Oui lorsqu'on travaille dans le médical, depuis 95/96 le vaccin hépatite B est obligatoire.

Quels anticorps ? Hépatite B ?
Si les anticorps font le yo-yo c'est qu'il existe une perturbation mais du système immunitaire et donc il y a sûrement un problème au niveau du foie qui le perturbe.
Et dans ce cas, les anticorps augmentent pour tenter de palier à ce problème.

Donc il faut faire un bilan hépatique approfondis.

De quel gonflement parlez vous ? Du foie, ou de tout l'organisme, type rétention d'eau ?

Du café en flocon ???? !!!!!!!! Connais pas du tout.

Les essouflements peuvent tout à fait provenir de là, car le café est un exitant et le coeur peut avoir des difficultés à suivre lorsqu'en plus il y a un effort physique de demander. Les poumons essayent de compenser en essayant de fournir le plus possible d'oxygène.
Mais il ne faut pas négliger les autres pistes et l'endocrinienne car la thyroïde produit des hormones vitales à l'organisme les T3, mais elles sont en très grandes parties synthétisées par le foie.
En fait la thyroïde produit surtout les T4 et un peu de T3.
Les T4 sont ensuite converties en T3 par le foie.
Les T3 sont les hormones qui permettent d'avoir l'énergie mais aussi de faire fonctionner le coeur, les poumons et le cerveau.
Donc un manque et c'est la panique dans l'organisme.

L'afflux de café n'arrange rien du tout.

Et attention au niveau intestins, car ils n'apprécient pas vraiment le café.
Si vous souffrez en plus de diarrhées, cela entraîne une déperdition de vitamines, sels minéraux,... et donc des carences peuvent survenir et cela n'arrangera rien.

Mieux vaudrait je pense que vous consultiez votre généraliste et lui en parler de façon précise de votre problème. Il pourra sûrement vous aider.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Caféïsme , est ce que je cours un risque"