Portrait de piwi

Bonsoir à toutes. J’entends souvent parler de la fiv classique et de la fin icsi. J’aimerai savoir quelle est la différence entre les 2. Est-ce que l’un ou l’autre vaut la fiv do. En d’autres termes, est ce que l’un ou l’autre peut être choisi en lieu et place de la fiv do ? Je le demande parce que parfois il y’a des femmes qui ont certes des problèmes avec les ovules. Mais ces ovules peuvent quand même être fécondés en étant médicalement assistés. Du coup est ce qu’au lieu de demander d’autres ovules, ça peut aider de faire une fiv classique ou icsi ? Merci d’avance pour vos réponses.

Portrait de piwi
J'aime 0

Est ce qu'il n'y a pas de conséquences à long termes à avoir recourt à l'un ou l'autre?

Portrait de missyreal
J'aime 0

Bonjour Piwi. En fait la fiv icsi signifie injection intra-cytoplasmique. Cette technique consiste à injecter un spermatozoïde unique directement dans le cytoplasme de l’ovule. La fécondation est donc forcée, le spermatozoïde étant amené directement là où il doit aller. Cette technique a été conçue pour des cas de stérilité masculine d’origine inconnue ou lorsque la FIV conventionnelle n’est pas praticable. Par exemple, au cas où l’on dispose d’un nombre très faible de spermatozoïdes dans le sperme ou si ceux-ci présentent une très mauvaise mobilité. Le choix du spermatozoïde injecté dans l’ovule se fait sur plusieurs critères. L’essentiel étant sa mobilité et sa morphologie.

Portrait de abralise
J'aime 0

Les avantages de la fiv icsi résident dans le taux beaucoup plus élevé du taux de fécondation. Il n’y’a pas trop d’efforts à faire par le spermatozoïde pour féconder l’ovule. La différence avec une FIV classique se fait au moment du processus de fécondation. Etant donné qu’elle améliore le taux de fécondation, certains cèdent à la facilité. Et la proposent en première intention alors que les paramètres spermatiques sont normaux. Si tu veux cette méthode est plus efficace que la fiv classique. D’ailleurs en général quand la fiv classique échoue, on recourt à l’icsi.

Portrait de piwi
J'aime 0

Dans ce cas pourquoi ne pas passer par la fiv icsi directement au lieu d’essayer d’abord la fiv classique. Ou alors, il y’a des risques ou conséquences de l’icsi. Bref je veux juste savoir s’il ya des risques. Sinon pourquoi donc ne pas foncer directement là-bas. Et c’est quoi la différence avec la fiv classique ? Merci déjà de m’avoir expliqué ce que c’est l’icsi. C’est vraiment une méthode super efficace.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Oui Piwi il existe bien une différence entre la fiv classique et la fiv icsi. Comme Missyreal l’a dit elle réside sur le mode de fécondation. Et même le taux de fécondation. En ce qui concerne le mode de fécondation, en fiv classique, on dépose autour de chaque ovocyte environ 50 000 spermatozoïdes. Ça se passe pratiquement comme à l’intérieur du corps. Le grand avantage de la fiv classique c’est que les gamètes se choisissent mutuellement. La sélection demeure naturelle. Sauf que pour optimiser les chances de fécondation, on met dans la boite de culture un liquide nutritif.

Portrait de mimichou
J'aime 0

En d’autres termes, en fiv classique, le travail des spermatozoïdes n’est pas aussi facilité qu’en fiv icsi. Puisque en classique, les spermatozoïdes procèdent seuls à la traversée de la zone pellucide et de fusion. Contrairement à l’icsi où on injecte directement les spermatozoïdes là où ils doivent être. Tu voulais savoir pourquoi ne pas faire fie de la fiv classique pour passer directement en fiv icsi. C’est tout simplement parce que les cas de stérilité sont différents. Ça dépend essentiellement de la qualité du sperme recueilli. Si le nombre de spermatozoïdes est suffisant ou que la structure spermatique ou la mobilité bonne, cela permettra que la traversée soit facile, donc la fiv classique peut de faire.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

En fiv classique, pour que le succès soit atteint, il faut donc que l’un des spermatozoïdes parvienne à franchir les enveloppes naturelles qui entourent et protègent l’intérieur de l’ovule. Ça se fait presque naturellement juste qu’on ajoute e liquide nutritif dont j’ai parlé tout à l’heure. Pour faciliter la fécondation. Mais il peut arriver que même malgré un nombre élevé d’ovocytes, aucun n’ait été fécondé. Dans ce cas précis, la biologiste proposera certainement d’opter pour une fiv icsi. Je me dis que ça ne sert à rien de brûler les étapes en passant directement en icsi alors que la situation n’est pas grave. La voie qui se rapproche du naturelle est toujours la meilleure à mon avis.

Portrait de piwi
J'aime 0

C’est donc dire qu’il y’a des risques à prendre la voie de la facilité. Puisqu’on sait que plus c’est naturel, mieux c’est. Un peu comme en fiv do avec l’utilisation d’ovules frais par rapport aux ovules congelés. Si je comprends donc bien la fiv classique et la fiv icsi ne peuvent pas remplacer la fiv do ? Sinon dans quels cas par exemple. Je me demande pourquoi il existe encore des couples qui recourent à l’adoption. Avec tant de possibilités qui permettent de tomber enceinte soit même.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Etant donné que la fiv icsi améliore le taux de fécondation, certains cèdent à la facilité et la proposent en première intention. Alors que les paramètres spermatiques sont normaux. On se demande si un tel forçage de la nature n’aurait-il pas des conséquences sur l’état de santé des enfants. On peut aussi de demander si un enfant né d’ICSI sera-t-il lui aussi stérile. Et s’il devra lui aussi recourir à cette technique. Les médecins ne peuvent pas répondre clairement à cette question. Les travaux sur ce sujet manquent encore de recul.

Portrait de angeana
J'aime 0

Certaines études montrent que la fiv isci serait associée à un taux significativement plus élevé de la prématurité. Et du faible poids à la naissance, ainsi qu’une mortalité néonatale plus importante. Le risque de prématurité est environ une fois et demie supérieur pour les enfants conçus par ICSI, comparativement à ceux conçus naturellement. Le risque de petit poids est presque deux fois plus élevé. Il y’a également le risque de malformation génétique. Puisqu’avec l’icsi, les spermatozoïdes, incapables dans les conditions naturelles de parcourir leur chemin jusqu’à l’ovule ou de féconder ne sont plus éliminés. Même les spermatozoïdes malades peuvent être forcés à féconder l’ovule.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Justement, il y’a des spermatozoïdes qui sont incapables de féconder une ovules naturellement. Et ça peut être dû à une anomalie génétique. Or si avec l’icsi ces spermatozoïdes malgré ça sont forcés à féconder l’ovule. Certaines études montrent alors qu’ils seront à l’origine d’un nouvel individu avec plus de risques. Par ailleurs, le risque de malformation majeure. Il est significativement plus fort chez les enfants conçus par ICSI, comparativement aux enfants conçus naturellement. La fréquence des anomalies chromosomiques observée chez les enfants issus d’ICSI est également accrue.

Portrait de missyreal
J'aime 0

C’est vrai parce que les anomalies chromosomiques ou génétiques chez les hommes souffrant de troubles de la spermatogenèse expliqueraient les problèmes plus nombreux rencontrés par leur descendance. Ce n’est pas pour t’effrayer biensûr Piwi. Ce sont des risques comme partout ailleurs. Juste pour que tu comprennes que la facilité a ses risques. Mieux vaut ne pas bruler les étapes. La méthode se rapprochant plus du naturel est la meilleure. Sauf si l’altération des spermatozoïdes demande à passer au niveau supérieur.

Portrait de angeana
J'aime 0

Tu aimerais savoir si on peut se passer la fiv do au profit de la fiv classique ou icsi. Tu dois déjà avoir une idée de la réponse au vue de toutes les explications données. Ton souci étant de privilégier le fait que le bébé ait les gènes de la maman. Je te comprends tout à fait car c’est l’idéal pour toute femme. Cependant, la fiv classique ni icsi, ne peut rien lorsque les ovules ont un sérieux problème. Par exemple lorsqu’une femme est atteinte de ménopause ou lorsque la qualité des ovules n’est pas bonne. A ce moment il ne sert à rien de faire l’icsi puisque le spermatozoïde injecté ne trouvera pas 1 ovule de bonne qualité à féconder.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Effectivement si nous sommes dans le cas où tes propres ovules ne peuvent plus féconder, à ce moment, le seul recourt pour tomber enceinte c’est la fiv do. Et si tu remarque bien, la plupart des patientes qui se rendent en fiv do sont d’abord passées par des échecs de fiv classique et fiv icsi. C’est pour cela qu’à biotex c’est principalement pour des femmes infertiles. Car on y fait le don d’ovules. Et si en même temps, l’homme aussi est infertile, on fait y fait le double don. Et les risques qui ont été évoqués en fiv icsi ne sont pas présents en fiv do. Parce que les gamètes utilisés sont sains.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Je suis d’accord que ces risques n’existent plus en fiv do. D’abord, la fécondation se rapproche du naturel comme en fiv classique. Les gamètes se choisissent eux même et naturellement. De plus, étant donnés que les ovules et spermatozoïdes des donneurs sont sains, pas de risques d’anomalies génétiques. Car il n’ya pas de forçage d’un spermatozoïde malade à féconder l’ovule. Vu qu’il n’y a même pas de spermatozoïdes malades d’une part. D’autre part, il n’y a pas de forçage par injection comme en icsi.

Portrait de vicky801
J'aime 0

Alors laisse moi te dire que tu n'as pas besoin d'être effrayé. L'ovodonation peut très bien marcher du premier coup. Je te rassure toute suite en te racontant min parcours. Après avoir longtemps souffert d'une endométriose qui m'empêchait de concevoir, on m'a orienté vers la fiv do. J'ai fait des recherche sur le net et je suis tombé sur une clinique en Ukraine. Ils avaient les meilleur prix et un taux de réussite élevé. J'ai choisi le pack de deux tentatives qui coûte 6900€, nutrition, hébergement et médicaments inclus. Je suis tombé enceinte dès la première tentative.

Portrait de piwi
J'aime 0

Je comprends de mieux en mieux. Finalement, à part le fait de ne pas pouvoir avoir les même gêne que le bébé, il y’a moins de risques avec le don d’ovules. Parce que là on est sûr que les ovules utilisés seront sains. Donc pas de risque de transmission d’une maladie génétique au bébé. Je remarque aussi que beaucoup se fatiguent dans des échecs de fic classiques et icsi à cause des mauvais diagnostiques. Certains sont orientés en fiv classique alors que les ovules sont de mauvaise qualité. A d’autres, il n’est pas proposé la solution du don d’ovules.

Portrait de pumpum
J'aime 0

C’est vraiment dommage ce que tu dis Piwi concernant les mauvais diagnostiques. Beaucoup en sont victimes et se voient perdre beaucoup d’argent et de temps dans des tentatives infructueuses. Généralement, lorsqu’un parcours d’infertilité est trop long et douloureux, cela affecte psychologiquement la mère. Et cela peut aussi avoir les répercussions sur l’enfant qui en sera issu. Ce dernier qui sera un enfant précieux pourrait faire l’objet d’une surprotection anxieuse. Tout ça parce que la maman a tellement trimé. A cause d’un mauvais diagnostique.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Ce n’est pas pour rien qu’à Kiev par exemple, on exige d’apporter des résultats d’examens. Résultats qui attestent que la patiente a bien besoin d’un don d’ovule. Je trouve d’ailleurs qu’ils ont aussi un souci moral et éthique. Je le dis parce qu’ils pouvaient bien accepter des clientes qui cherchent la facilité. En admettant des femmes qui ne rencontrent aucun problème de fertilité, mais qui veulent juste le faire pas fantaisie. Mais ce n’est pas le cas, puisque la condition c’est que la patiente soit déclarée incapable de procréer avec ses propres ovules. En plus ils se rassurent aussi que la cliente n’a pas de contre indication à la grossesse.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

C’est pertinent ce que tu dis Mimichou. Certaines cliniques sans éthique pourraient, juste par soucis de gain d’argent, faire porter une grossesse à une femme qui ne devrait pas. Et ainsi la mettre en danger et l’exposer à sa mort et celle du bébé. Même dans le choix du type de contrat, il y’a un souci moral. Puisqu’il n’est pas permis à toutes les patientes de signer un contrat de 5 tentatives. Même si ce contrat est le plus cher et donne beaucoup plus d’argent à la clinique. Si le médecin juge que la patiente ne peut pas supporter autant de tentatives, ce contrat ne lui sera pas accordé.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Je me souviens justement que j’avais voulu signé le contrat de 5 tentatives mais il ne m’a pas été autorisé. Sur le coup, j’ai été un peu frustrée malgré les explications du médecin. Mais maintenant qu’on en parle, je réalise que c’est du professionnalisme. C’est une preuve qu’ils se soucient aussi des patiente et qu’il y’aune éthique. C’est vrai que toute activité pécuniaire cherche le profit. Malheureusement certains ne mettent pas de limites entre le profit et le bien de la patiente. Faisons gaffe les filles ne cherchons pas toujours la facilité à nos risques et périls.

Portrait de vicky801
J'aime 0

Salut les filles. Merci bien pour tous vos encouragements à mon égard. Je vous assure, j'en ai besoin car ça me galvanise d'avantage. La ponction a bien eu lieu ainsi que le prélèvement chez mon époux. On a va obtenir des blastos de 5jours comme prévu. Je vous annonce donc que le transfert aura lieu demain. Monsieur est rentré immédiatement après le prélèvement à cause des contraintes de son boulot. Mais ce dernier m'appelle chaque jours et me soutient psychologiquement.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Oui effectivement. Cette technique permet l’économie de spermatozoïdes. Puisque seul un spermatozoïde est nécessaire par ovocyte. Tandis que dans une FIV conventionnelle, le nombre de spermatozoïdes nécessaires est de l’ordre de 50.000 à 100 000. Il y’a même une variante de l’ICSI. Il s’agit de l’IMSI c'est-à-dire Injection Magnifiée de Spermatozoïde. Le principe de fécondation est le même, la différence réside dans le grossissement du microscope qui est jusqu’à 10000 fois pour l’IMSI contre 2000 à 4000 pour l’ICSI. A ce grossissement, il est possible de voir certaines structures de la tête du spermatozoïde.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Justement l’IMSI apparemment permet d’augmenter le taux d’implantation. Aussi de diminuer le taux de fausses couches. Cette technique est recommandée dans des cas de forte altération du sperme. Tu vois Piwi, qu’il y’a même plus efficace que l’icsi ! Eh oui, la médecine évolue à grand pas. Si bien qu’il y’a tellement d’alternatives à essayer avant de baisser les bras. Comme, Missyreal t’explique, l’icsi concerne beaucoup plus les cas d’infertilité masculine.

Portrait de vicky801
J'aime 0

Salut Piwi. Moi je pense que le désagrément psychologique se trouve surtout au niveau du délaie d'attente. Tu sais quand on veut procéder à un exercice pareil, plus ça traine plus c'est frustrant. Et en France, le manque de donneuse ne favorise pas du tout la rapidité du processus. Pour éviter cela je te propose d'aller te faire suivre à l'étranger. C'est d'ailleurs se que la majorité des femmes en France font de nos jours. Tiens moi par exemple je me suis fait suivre en Ukraine. Il m'a fallu juste deux semaine pour que j'obtienne mon rdv.

Pages

Participez au sujet "C’est quoi la différence entre fiv classique et fiv icsi ?"