Portrait de LUNKIESA

Objet: Douleurs urinaires ou pollakiurie,

Paris, le 18/11/16.

Chers Docteurs,

Je me permets de vous demander des renseignements relatifs aux douleurs urinaires dont je suis victime depuis le 11 avril 2015.

En effet, les analyses de laboratoire ont révélé une augmentation remarquable de mon PSA total de la manière suivante :

- le 16/09/13 à 1,88 ng/ml,
- le 03/10/14 à 3,37 ng/ml,
- le 31/03/15 à 3,92 ng/ml,
- le 05/09/15 à 3,99 ng/ml,
- le 05/01/16 à 4,22 ng/ml,

C'est ainsi que le 10/09/15 des examens suivants n' ayant révélé aucun signe d'anomalie ont été faits:

- une échographie dans un centre de radiologie,
- un toucher rectal par mon médecin traitant,
- un autre toucher rectale par mon urologue.

Malheureusement , en avril 2015, j'ai commencé à sentir des douleurs urinaires au niveau de pénis jusqu' à ce jour.

En conséquence, les analyses de laboratoire ont été faites et ont révélé:

- le 11/04/15 une brûlure ou pollakiurie mais sans infection de bactéries,
- le 29/01/16 une brûlure ou pollakiurie mais sans infection de bactéries.

Ainsi, aucun traitement ne m'a été proposé ni par mon médecin traitant ni par mon urologue, concernant ces douleurs urinaires.

Quant au traitement contre l'augmentation de mon PSA total, mon urologue m'a expliqué que la valeur de 4,22 ng/ml était trop proche de 4,00 ng/ml, seuil à ne pas dépasser pour commencer le traitement ni pour faire une biopsie en cas de cancer.

C'est ainsi qu'il m'a demandé de faire des dernières analyses de laboratoire en juin 16.

Et par bonheur, le 03/06/16 les analyses de laboratoire ont révélé mon PSA total à 3,70 ng/ml.

Donc, la valeur a baissé pour des raisons que j'ignore. Est-ce qu'à cause de la diminution de nombre de comprimés de vigra, cialis, levitra, que je prends par semaine?
Car, depuis que je suis victime de ces douleurs urinaires, j'ai diminué des rapports sexuels. Je suis passé de 3 à 1 rapport par semaine. Voir même à un rapport tous le 10 jours.
Car, la qualité de ma vie a changé à cause de ces douleurs insupportables dans la durée.
Et surtout qu' aucun traitement pris contre lesdites douleurs afin de les calmer.

Le 12/07/16, mon urologue m'a dit que cette baisse de PSA total de 4,22 ng/ml à 3,70 ng/ml arrive parfois chez ces patients.
Quant aux douleurs urinaires ressenties , je souffre d'une irritation de l'urètre dont il n'a pas de traitement à me proposer.
Et cette brûlure arrive souvent chez ses patients, mais au bout de 3 mois elle disparaît. Et il ignore sa cause.

Sur ce, mon urologue m'a fait une nouvelle ordonnance pour faire une autre dosage du PSA total dans un an. Donc au 12/07/17.

Dans l'attente et vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à cette démarche, je vous prie d'accepter, Cher Docteur, l'expression de mes salutations respectueuses.

Participez au sujet "Brulure urinaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Brulure urinaire"

  • ... d'une source d'inquiétude particulièrement grande pour les parents et chaque mère qui voit son bébé pleurer pense ... s'explique aisément. En effet, l'organisme du bébé a besoin de toutes ses forces pour lutter contre les germes à l'origine de cette ... les vomissements aboutissent à une insuffisance de prise de poids.Il s'agit d'un réel problème dont il faut tenir compte et ne ...