Portrait de ludovic17

Bonjour,
J'ai 28 ans et j'ai des brulures dans l'urêtre après la miction et après éjaculation particulièrement au niveau du gland. J'ai consulté 1 généraliste, 2 urologues différents et fait des analyses mais personne n'a rien vu. Mes analyses d'urine sont normales, je n'ai pas de prostatite, rien d'anormal sur rien et j'utilise du savon doux. Cet arès-midi la brulure a été très vive!! Quelqu'un à un avis la dessus??? Qu'est ce que je peux faire pour que ça passe (parfois les brûlures sont très minimes et parfois donc elles sont très fortes). J'attend vos suggestions ou vos conseils... J'en serait très reconnaissant!
Merci d'avance!
Ludovic

Portrait de ludovic17
J'aime 0

Bonjour, toujours moi...
J'ai pas eu tellement de réponses à mon problème... Ca me préocupe pas mal et ca me gêne aussi pas mal... Je ressent toujours ces brulûres intermitentes parfois très fortes... parfois absentes au moment d'uriner (surtout au débus de la miction). Je les ressents aussi au moment de l'éjaculation voir même avant pendant le rapport... et maintenant en plus j'ai une gêne sans rien faire au repos... difficile à décrire peut être comme une irritation... Je dois retourner voir ma généraliste lundi qui va m'orienter vers un centre anti douleur... Je suis pas sur que ce soit très approprié mais bon... je vois pas ce que je peux faire d'autre... S'il vous plait aidez moi... C'est vraiment très embêtant!!!
Ludovic

Portrait de Osman85
J'aime 0

Problème a l'urètre .. Brûlures et démangeaison très forte :-( j'ai vue beaucoup de gents qui on se problème dans se forum . Y'a t'il quelqu'un pour m'aider svp ? J'ai consulter un urologue il me dit qu'il y'a une tension musculaire qui se consentre a se niveau la du au stresse . Je ne trouve pas sa normal d'avoir se genre de symptômes en permanence . Prise de sang et urines negatif . J'ai vraiment plus goût a la vie et j'ai du mal a m'y faire sa me pourri ma vie.. Quelqu'un pour partager mon fardeau ? Merci Osman

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pourquoi consulter un centre anti-douleurs ?

C'est un urologue qu'il faut consulter ou aller revoir.
Si même tu as déjà consulter, il faut signaler que le problème perdure et alors les investigations pourront être poussées un peu plus.

Il ne faut pas se contenter d'un premier bilan qui bien souvent est sommaire.
Une contre-visite est donc nécessaire et permettra alors de faire des examens complémentaires plus poussés.

Et difficile de t'aider plus car tu ne précises pas quels examens ont déjà été fait, et les résultats trouvés.
Mais si à chaque fois le problème survient après une relation sexuelle, une analyse des spermatozoïdes est à faire, à moins que cela n'ait déjà été fait.

Ta compagne a-t-elle, elle fait des examens ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de ludovic17
J'aime 0

merci pour cette réponse franche!
Vous avez sans doute raison, il faut que je retourne voir l'urologue. Vous avez une petite idée de ce que ça peut être?? j'espère que ce n'est pas grave... Je me demandais si je pouvais continuer d'avoir des rapports sexuels... car souvent le brûlure est vive lors de l'éjaculation.. De plus il s'agit peut être d'une MST, peut être devrais je faire un bilan de tous ce qui existe.
Ludovic

Portrait de Cy69
J'aime 0

Bonjour à vous tous !!!

J'ai connu ce genre de souci dont personne a réussi à trouver les causes !! Par chance ou par hasard lors d'un séjour dans un pays où il est déconseiller de boire de l'eau du robinet je n'ai vu que de l'eau en bouteille et par miracle mes brûlures avant pendant ou Apres miction on disparut ! Cela disparaît au bout de quelques jours ! Je suis passé par tous les examens ist mst endoscopie j'ai souffert des jours et des jours alors voilà pour mon expérience je suis curieux de savoir si cela est pareil dans vote cas !!! Pour information je n'ai pas plus bu d'eau mais juste bu normalement de l'eau en bouteille que je varie en terme de marque .... À vous lire sur votre essai en espérant que cela vous permette de résoudre la douleur après pourquoi moi sa a résolu mon souci peut eyte le chlore ou calcaire ou antibiotique et traitement des eaux publiques !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Non aucune idée, car c'est tellement complexe et puis parfois même il se peut que ce soit un problème intestinal ou autre qui soit en fait à l'origine de ce type de problème.

Donc on cherche d'un côté et en fait c'est un autre qui est en cause.
Donc il faut faire le tour de toutes les possibilités.
Mais il est certain que les symptômes présents indiquent bien que quelques choses ne va pas.

La possibilité des MST doit toujours être envisagée effectivement.

Espérons que cela ne soit rien mais bon il faut savoir.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de ludovic17
J'aime 0

Je dois voir ma généraliste demain, je lui expliquerai tout ça... Le problème étant que dans la foulé je pars 1 semaine en vacance puis je reviens 2 jours et je repars 3 semaines... donc j'espère avoir le temps de faire des examens entre... mais bon vu qu'il faut 3 semaines pour avoir un rendez vous chez l'urologue et que je traine ce problème depuis des mois, je ne pense pas que ce soit gênant. Quoiqu'il en soit merci des conseils
Ludovic

Portrait de ludovic17
J'aime 0

Encore moi,
On va croire que je suis vraiment une chochotte mais bon...
Ca fait 2-3 jours maintenant que je ressent comme une gêne au niveau du méat urinaire en plus des brûlures intermitentes. Ca fait comme si j'étais coupé ou irrité à l'intérieur (parce qu'à l'extérieur je vois pas grand chose, peut-être un peu rouge, faut voir)... Ca commence à me souler ces problèmes... Des réactions la dessus??
Ludovic

Portrait de ludovic17
J'aime 0

De retour! (15-09-08)
Après avoir fait des examens complémentaires il y a 2 mois, nouvelle analyse d'urine (qui s'est avérée normale) et échographie des voies urinaires (vessie normale, urine à l'intérieure d'apparence normale, reins normaux), mes problèmes persistent toujours... J'ai des éléments en plus à signaler... si je bois beaucoup les symptômes de brulures et de gêne s'en vont du coup mon urine est claire. En revanche si je ne bois pas assez, mon urine devient vite jaune foncé et la ça me brule. Que cela peut-il être, une infection?? oui ça pourrait mais compte tenu du fait que mes analyses d'urine révèle rien d'anormale, cela est peu probable. Des idées la dessus?? J'attend vos commentaires avec impatience.
Ludovic

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je ne peux pas vous dire ce dont il s'agit, mais je peux vous dire que je suis dans ce cas.
Ca ne va pas vous éclairer mais de savoir que vous n'êtes pas seul ça peut aider moralement.

Et c'est bien lié au problème de boire assez ou pas de l'eau.
Si je ne bois pas mes 2 litres d'eau sur la journée, le problème est là de suite.
Dès que je rebois suffisamment tout redevient normal.

Avez-vous fait l'analyse des urines au moment, où ça brule et une au moment où cela ne le fait pas ? Histoire de voir ce qui peut changer et à quel niveau.
Personnellement je ne l'ais pas fait et j'ai oublié d'en reparlé au spécialiste début du mois. Et zut d'ailleurs !!! lol

Il se peut tout simplement (du moins d'après mon analyse du problème) c'est que ce soit l'urine qui soit trop acide, dès lors qu'il manque de l'eau.

Mais avez-vous remarqué si vous aviez mal à un rein si vous avez au moins deux jours de suite, ou vous n'avez pas assez bu ?
Personnellement j'ai une douleur très vive au rein droit.

Et je ne bois que de l'eau et un grand café le matin, donc rien qui puisse nuire au rein.

Je pense qu'il peut s'agir dans mon cas d'insuffisance fonctionnelle prérénale qui est en fait due à une déshydratation (dans mon cas), mais il en existe d'autres comme : choc, traitement diurétique, hémorragie,.......
Le rein est alors complètement normal mais il ne peut plus filtrer assez d'urine et dans ce cas c'est la pression sanguine qui peut ne pas être suffisante.
On peut cependant contrôler le problème par des analyses précises d'urines mais aussi de sang.
Exemple : l'urée contenue dans les urines sera très supérieure à celle contenue dans le sang.

C'est une piste peut-être à suivre vu que apparemment pour vous il s'agit aussi d'un problème lié à l'hydratation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de ludovic17
J'aime 0

Bonjour,
Non je n'ai pas fais d'analyse au moment ou ça me brulait. Peut être est ce le problème... Mes dernières analyses d'urine remonte à il y a 2 mois. Tout semblait normal, pas d'hématies (inf a 1000) pas de leucocytes (inf à 5000) couleur jaune citrin ph5,5, légèrement trouble. Pas d'albumine, pas de sucre... En gros pas de problème. Sauf que la depuis 1 semaine j'ai remarqué que mon urine sentait pas très bon et surtout qu'elle moussait. Alors peut être que il y a 2 mois j'avais pas d'albumine, mais je suppose qu'au jour d'aujourd hui j'ai des prot dans mes urines compte tenu de la mousse. Question. Dois-je refaire des analyses sachant que j'en ai fais il y a 2 mois à peine et qu'elles étaient bonnes. De plus à force d'avoir le nez dans mon pipi, il se peut également que je devienne hypochondriaque... Même si je n'invente pas les symptômes dont je parle...
En tous cas pour répondre aux questions, non je n'ai pas le rein qui me fait mal.
J'espère avoir encore des réponses à mes questions. Courage à tous!
Ludovic

Portrait de Cy69
J'aime 0

As tu trouve ce que tu avais j'ai le même souci comme de loberiez personne ici ton vécu nous serais peut être utile

Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'idéal est de faire l'examen au moment où le problème est le plus présent.

Donc oui ce serait intéressant d'en refaire maintenant, surtout avec un élément nouveau qui est venu se greffer sur le reste.
Donc là c'est sûrement le bon moment.
Un ECBU mais aussi l'urine des 24 heures serait intéressante.

hihihihii nan, ce n'est pas devenir hypochondriaque c'est simplement essayer de savoir ce qui se passe à cet endroit.
Un hypochondriaque lui c'est partout qu'il trouve qu'il existe un problème. Donc vous pouvez être rassuré, vous n'êtes pas hypochondriaque.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FredYv
J'aime 0

Bonjour,
j'ai exactement les mêmes symptômes:
après certains rapports sexuels (pas tous, c'est par période), je ressens l'envie d'aller uriner. Après la miction, une forte douleur irradie le bas ventre (urètre?) au point de m'empêcher de dormir et d'avoir envie d'aller à nouveau uriner sans pour autant y arriver. La douleur passe au bout d'une demi heure, mais les jours qui suivent, je ressens une iritation permanente au niveau urètre qui s'atténue à certains moments de la journée (après le repas de midi par exemple), et des douleurs sourdes au niveau des reins (mal de dos). Après quelques jours, je peux ne plus rien ressentir et le problème peut disparaître pendant plusieurs semaines/mois, et soudainement revenir.

J'ai consulté; analyse d'urine, échographie, aucun problème.
Mais peut être faut-il faire ces examens au moment des crises ?

Je peux aussi peut être relier ces problèmes à d'autres, intestinaux, qui ont l'air d'arriver en même temps (démangeaisons anus).

Si des personnes ont ce type de symptômes et qu'ils ont fini par trouver le bon spécialiste, et la cause/ le remède, merci d'en parler. Je vais reprendre des examens.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir FredYv,

Avez-vous fait un dépistage en faveur d'une mycose ? ( Prurit = démangeaison, anal ) avec phénomène récidivant. ( peu probable, votre partenaire, amie ou épouse serait atteinte aussi, voir si elle n'a pas eu une mycose, contamination dans l'autre sens ).

Pendant le repas de midi, buvez-vous bien ? Ce qui expliquerait que l'irritation disparaisse après ce repas.

Lors des douleurs à la miction, les urines sont-elles foncées ? Hydratation insuffisante.

Les douleurs du bas ventre semble être en relation avec la vessie, si celle-ci ne se vidange pas entièrement, ce que l'on appelle le résidu vésical, il peut survenir une infection ( surtout si les urines sont acides )d'où les douleurs irradiant dans le dos. La vessie est inervée comme le rectum au niveau des lombo-sacrées ( bas du dos ).

Le milieu humide de ces régions favorise les affections dermiques. Pour le prurit, il est conseillé de ne pas s'essuyer avec le papier sec ( utilisation normale ) car risque d'irritation en plus, vous pouvez légèrement humidifier le papier et sècher ensuite par tamponnage.

Avez-vous des antécédents d'atteintes neurologiques ? Avez-vous des épisodes de fièvre inexpliqués ? Ecoulement de liquide du méat urinaire ?

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de FredYv
J'aime 0

Bonsoir et merci pour ces questions qui vont permettre de mieux cibler cet étrange "mal". Je cherche aussi de mon côté à noter précisemment toutes les similitudes qui existent lorsque ce problème survient. J'en suis même arrivé à suspecter les ondes wifi, mon portable étant sur mes genoux pendant parfois de longues heures à certaines périodes !

Donc pour répondre à vos questions, et définir au mieux les symptômes:
- non je n'ai pas fait de dépistage mycose; il m'arrive parfois d'avoir des tâches rouges type eczema sur le haut des cuisses, ca démange pendant quelques jours et ca disparait tout seul. Pas de corrélation temporelle avec le problème de fond (douleur urètre).
Mon épouse n'a pas de mycose.

- on m'a toujours dit que je ne buvais pas assez (à chaque visite médicale santé du travail). Le problème étant "revenu" hier soir (après un rapport sexuel, seul événement déclenchant), je bois un maximum, ce qui n'empêche par l'irritation, même si j'ai le sentiment que ca nettoie un peu et que ca soulage sur le moment (pendant la miction en tout cas), avec des urines plus claires.

- lors de la miction qui suit un rapport sexuel et qui déclenche la douleur, j'ai remarqué que les urines sont effectivement assez foncées et "moussantes" dans les toilettes.

- pas d'antécédents neurologiques, mais je suis une personne assez nerveuse. J'ai remarqué d'ailleurs qu'une activité sportive comme le vélo atténue les douleurs et accélère le rétablissement.

- épisodes de fièvres inexpliquées: non pas que je sache. Je ne crois pas faire de fièvre lors de ces problèmes; par contre, au plus fort de la douleur (juste après la miction succédant au rapport sexuel), je ressens des frissons et presque un état de malaise.

- aucun écoulement du méat urinaire; uriner soulage sur le moment, mais l'irritation persiste de façon sourde. Le problème dans ce type de douleur (je parle de celle qui dure quelques jours après la grosse 'première' douleur) c'est que l'on finit par se demander si ce n'est pas psychologique, si l'on a vraiment mal quelque part, tant elle parait insaisissable et difficile à localiser avec précision.

Je vous tiens au courant de mes futures analyses.
Si vous vous reconnaissez dans ce que je décris, n'hésitez pas à intervenir et à raconter votre parcours pour trouver le bon remède.

Je m'interroge sur le fait que ce soit un rapport sexuel qui déclenche la douleur, dans les périodes sensibles; des bactéries seraient-elles "libérées" par éjaculation, ou serait-ce un problème mécanique ou de reflux ? Le sperme peut-il irriter les membranes des conduits urinaires ? J'ai 36 ans et je n'avais rien de tout cela auparavant.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour fredYv,

Pour les ondes, ce sujet est tellement controversé que nous n'allons même pas nous y arrêter...

Avez-vous déjà fais une diurèse sur 24 h ? ( Récolte des urines sur 24 h ) ? Fait le dosage du Ph de vos urines ?

Il faudrait également pouvoir faire l'ECBU pendant la crise, pour cela, vous pouvez demandre une ordonnance à votre médecin T et vous procurer un pot à analyse dans votre LAM. Lorsque vous sentez une irritation, récoltez vos urines. Ce pourrait être une solution, mais non, La solution...

Avez-vous eu une échographie de la prostate, des glandes séminales, des testicules ( bourse + épididyme ),... ?

L'échographie mentionnée était-elle pour la vessie, les uretères et les reins ?

Peu d'indications, désolée, devant ce mal complexe...

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de FredYv
J'aime 0

Bonjour,

PH des urines:
à chaque visite médicale (médecins du travail), on me signale que j'ai des urines assez acides, et donc que je devrais boire plus; c'est un fait.

ECBU pendant la crise:
oui, pour cela il faut effectivement que j'anticipe, en ayant un flacon prêt à l'emploi. Je vais le demander.

J'ai eu:
- échographie des voies urinaires (prostrate, urètres, reins, vessie); plutôt à la recherche de calculs, ca n'a rien donné, la prostate et la vessie sont normales
- radio de tout le bassin, là aussi plutôt à la recherche de calcul. Rien d'anormal à la radio.

Pas d'écho des testicules; ce serait à faire ?

Le truc c'est que comme la douleur passe en quelques jours, je me dis toujours que ce sera la dernière fois. J'hésite donc à aller consulter à nouveau, les médecins ne trouvant pas grand chose non plus. A suivre...

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Dans votre situation, mieux vaut ne rien laisser au hasard, avez-vous des enfants ou projetez-vous d'en avoir ?

Vous pourriez faire un contrôle échographique :
- des glandes séminales,
- des testicules,
- des épididymes.

L'urêtre sert de canal pour les urines et le sperme ( spermatozoïdes = issus des testicules par le canal épididymique et liquide séminal = issu des glandes séminales ) ; le tout mélangé est ejecté en même temps au moment de l'éjaculation.

Peut-être envisager, et donc voir avec un urologue, une endoscopie endo-urétrale ( désagréable mais non douloureuse car endoscope flexible ) ; mais avant cette exploration, bien s'assurer de l'état de l'urêtre, donc seul un urologue peut prendre cette décision.

Si vos urines sont acides, effectivement, il peut y avoir cette irritation récidivante, mais, de toute façon, il faut consulter un urologue, car vous ne pouvez pas risquer de passer à côté d'une atteinte avec conséquences majeures, de plus, les rapports peuvent infecter, puisque l'on ne sait pas de quoi il s'agit, votre épouse.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de FredYv
J'aime 0

Bonjour,
oui pour les enfants, j'ai déjà donné (des fausses jumelles).
Pas d'inquiétude à ce sujet.

Je n'ai pas encore consulté, la douleur et gêne s'atténuant de jour en jour. Surtout en buvant le plus possible. Encore quelques picottements/brûlures le matin et le soir après le repas, en dehors des mictions. Et parfois une douleur plus facile à localiser en fin de miction, au niveau de l'aine (urêtre?).

Après quelques recherches personnelles, j'ai une hypothèse. J'ai lu des rapports médicaux qui prouvent qu'il peut y'avoir une infection tissulaire des intestins vers la prostate. Or comme je l'ai déjà signalé, des troubles intestinaux semblent précéder à chaque fois les problèmes urinaires. Ne pourrait-il pas y'avoir infection prostate et libération de cette infection au moment du rapport sexuel, ce qui provoquerait les problèmes urinaires après un rapport ?
Les symptômes sont proches de ceux de la "prostatite".

Pourtant l'ECBU n'a rien montré il y'a 4 mois; je pense que je devrais m'équiper de plusieurs flacons.
En tout cas je pense qu'il me faudrait qd même un traitement antibiotique fort, je ne sais pas si mon organisme y gagne a tenter de se défendre seul.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir fredYv,

De tout façon, les douleurs récidivantes tendent à prouver que votre organisme n'arrive plus à enrayer seul les "infections" ou qu'il y a bien élimination de l'agent pathogène mais que celui-ci réapparaît car la souche n'est pas éliminée en totalité.

Toute atteinte digestive peut avoir des répercussions sur le système urino-génital, il va falloir vous décider à consulter un urologue. Parfois, la cause des troubles est toute simple...

Une antibiothérapie n'est pas forcèment à prendre à haut dosage, l'important est qu'elle soit ciblée, il faut donc faire la collecte des urines au moment des douleurs, c'est important.

Il faudrait effectivement s'intérresser à vos soucis intestinaux, la flore est composée de bon nombre de bactéries naturelles, mais un changement, une modification de la muqueuse peut rendre ces bactéries pathogènes. Dans un deuxième temps, vous pourriez consulter un gastro-entérologue, si l'urologue ne voit pas.

L'urêtre est le canal à l'intérieur du pénis débouchant de la vessie jusqu'au méat . La douleur dans le pli de l'aine pourrait être une douleur au niveau de l'uretère ( canal des reins à la vessie ) ou une douleur de l'épididyme ( bas ventre ).

Tous organes dits ( déverseurs ) ont une probabilité de faire des reflux ( donc sens contraire ), il faut je pense ne plus tergiverser, FredYv et consulter, même si les douleurs et gênes s'atténuent, cela ne veut pas dire qu'elles disparaissent, si elles sont là c'est pour une raison, donc essayez de soigner la cause et non l'effet.

De plus, votre dernier ECBU date de quatre mois, il serait intéressant de le refaire.

Je rajoute, en ce qui concerne la prostatite, il y en a plusieurs dont une non bactérienne ( l'ECBU peut être une indication ), à faire donc...

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de juyor
J'aime 0

salut ludo as tu trouve des solutions j ai les memes souCis que toi sauf que y a 3 ans j ai eu une prostatite chronique mais auj tout est normal jai
fait tous les test que faire peut etre psyco? APRES les rapports j ai cette douleur latente qui habituellement disparait avec bcps eau et anti inflamatoire mais la ca persiste alors as tu du neuf? MERCI

Portrait de FredYv
J'aime 0

Bonjour, j'ai trouvé la cause de ce problème, en tout cas pour moi.
Il s'agissait de pantalons trop serrés au niveau de la taille.
Deux solutions:
- acheter des pantalons plus large, ne pas serrer la ceinture
- faire du sport et maigrir

Tous les symptomes ont disparu; j'avais été voir un urologue qui m'avait donné un médicament pour la prostate, je ne suis jamais allé l'acheter. J'évite de toute façon les médicaments au maximum.

Portrait de Cedricdu60
J'aime 0

Bonjour ludovic17 je sais que le tropical date maintenant mais je viens de le lire et j ai les mêmes symptômes mots pour mots, j ai également consulté généralistes et urologues avec divers batteries d examens qui aux jours d aujourd'hui sont négatifs.
As tu trouvé le problème que tu avais et si oui quels traitements as tu eu?
Merci par avance.
Cordialement

Portrait de jeremy28
J'aime 0

Bonjour Cedricdu60,
Avez vous pu resoudre ce problème ?
Je souffre de la même chose depuis maintenant 1 semaine et demi.
J'ai fait un ECBU, tout est normal. Pas d'infection.
Je vais retourner voir mon généraliste demain.

Jespere que quelqu'un ici a pu résoudre ce problème parce que c'est tout de même inquiétant.

Pages

Participez au sujet "BRULURE dans l'urêtre!!! ai déjà consulté!!"