Portrait de sylvie34
J'aime 0

Coucou les filles. J'ai une cousine qui se fait suivre actuellement dans le cadre de la fiv do à Kiev dans la clinique biotexcom. Vous avez due sûrement apprendre qu'il y'a eu un contrôle fiscal là-bas dernièrement. En réalité ce n'était pas seulement à biotex mais dans toutes les cliniques de la ville. Ça a un peu perturbé le fonctionnement pendant un moment mais tout est rapidement revenu dans l'ordre. Ma cousine m'a dis que tout fonctionne normalement depuis presque 2semaines. Elle aura d'ailleurs son transfert dans 3jours.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Effectivement Jess, c'est ces derniers temps qu'il y'a un vrai flux vers cette destination. C'était un pays plutôt mal connus et les cliniques n'était pas si réputées. Les gens connaissaient beaucoup plus l'Espagne, avec des villes comme Barcelone, Valence, et Madrid. C'est ce qui se faisait le mieux dans le domaine de pma en Europe. Je pense que depuis que cette clinique a relever son olateau technique et a recruté des spécialistes dignent de ce nom, les résultats ont suivis. Et vous savez les bonnes nouvelles ne se cachent jamais. Avec leur prix qui battent toutes concurence, je pense que c'est l'explication majeure de cette bousculade. Il faut juste qu'il essayent de bien manager ces patientes asiatiques. Chacune pourra y trouver son compte dans le calme.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Bonjour à toutes ici. La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire qui touche beaucoup de couple. Quand l'un des partenaire est SS il y'a de forte chance que la progéniture soit atteinte. Je pense que pesonne ne voudrait un cénario pareil. Apparemment le do est un moyen de contourner cela. Mais je pense que cette technique de pma ne peut être efficace que si c'est la femme qui est atteinte. Au cas où c'est l'homme qui porte les gènes, que pensez-vous que la solution soit? C'est malheureusement ce qui arrive à ma voisine et son mari. Ils sont dans une situation assez délicate. Ça fait à peine un an qu'ils sont mariés et ils se retrouvent confronté à cette situation. À l'aide svp.

Portrait de emeraude88
J'aime 0

Bonjour Jessica. Si son mari est porteur de la drépanocytose, ils devront également savoir si elle est porteuse de cette maladie. Car leur bébé est seulement à risque s’ils ont tous les deux le gène. S'il est déterminé que elle aussi, est une porteuse, alors les tests génétiques, y compris une amniocentèse (ou un CVS) est quelque chose qui serait offert. Et ils devront certainement avoir un conseil génétique pour en discuter. Il y a 25% de chances que leur bébé souffre de drépanocytose, ils devront donc connaître son état à elle. Le meilleur moment pour passer un test pour voir si elle porte le gène est avant la grossesse ou si non, dès que elle devient enceinte.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou les filles j'espère qu'il y'a la pêche par ici. Émeraude où en es tu à présent ? J'espère que tu es sur le point de débuter la procédure ! Juste pour attirer votre attention. Pour celles qui veulent être suivi par la clinique biotex, il faut les contacter directement. Il y'a des agences qui se proposent souvent de servir d'intermédiaire entre les patientes et la clinique. Je vous prie de ne pas tomber dans ce piège. Ils vous perdent du temps inutilement et vous payez plus en passant par eux. Le contact de la clinique est ouvert à toutes. Vous pouvez le retrouver sur leur dite officiel. En plus ils ont un bureau à Bruxelles qui est proche de la France. Bonne soirée à toutes.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Salut Lucie. J'ai eu les frissons en lisant ton message, c'est vraiment pathétique. Au moins avec le do. D'ovocytes tu est sûre que ton enfant sera sein. Pour trouver une donneuse c'est assez compliqué. Se sont les cliniques de pma qui proposent les donneuses. Et quand bien même tu en trouve une, il y'a plusieurs paramètres qui entrent en jeu. Vous devez être du même arrondissement, vous devez être compatible...ect. Ce n'ait vraiment pas facile. Je vous propose d'aller dans une clinique à l'étranger et vous trouverez facilement des donneuses compatible là-bas. Bonne chance pour tous.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Alors personne pour me répondre ici? Où sont passé toutes les fivettes? Entre temps je n'ai pas dormi sur mes loriers en attendant vos suggestions. J'ai essayé de faire quelques recherches sur le net et je suis de plus en plus intéressé par l'Ukraine. Surtout que j'ai une collègue qui a réussi là-bas. Je pense que c'est un atout en plus des différents témoignage positifs que j'ai eu en leur faveur. Je parle en particulier de la clinique biotexcom, celle situé à Kiev la capitale. J'attends tout de même vos conseils dur cette destination.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Sylvie, mon témoignage est celui de ma grande sœur. C’est également dans cette clinique qu’elle a eu sa fille. L’avantage là bas c’est que malgré son âge elle a été acceptée. C’est justement parce que sachant qu’en France elle ne pouvait plus le faire à cause de son âge qu’elle s’est tournée vers l’étranger. Je sais qu’elle a fait 02 voyages, au retour de son premier voyage elle a commencé à suivre un traitement. Et au retour du second, elle était déjà enceinte. Elle nous a dit que le suivi était très bon sa grossesse s’est bien déroulée, je suis tellement contente pour elle, que son cauchemar soit terminé.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Sylvie ce qui m’intéresse dans cette clinique c’est l’intérêt pour les mères célibataires. Ici en France les personnes célibataires ne peuvent pas bénéficier de la fiv do. Or en Ukraine j’ai appris que c’est possible et même après 43 ans. Ce qui est encore intéressant c’est que j’ai récemment appris que le double don est au même prix que la fiv do simple. En fait tout comme toi, je suis encore entrain d’explorer toutes les possibilités, mais mes impressions sur l’Ukraine sont bonnes jusqu’à présent. Je ne croise pas les bras je suis au four et au moulin, il ne faut pas passer sur une telle aubaine. Car il y’a peu de temps j’étais désespérée sachant qu’en France je ne pouvais plus rien, du moins pour le don d’ovules.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Missyreal je ne suis pas très différente de toi, car je souhaite recourir au double don. Mais moi je suis mariée sauf que mon mari et moi ne pouvons utiliser nos propres ovules et spermatozoïdes. Le point positif est que je ne serais pas seule pour le voyage je me ferais accompagner par mon mari.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou Jessica. Je suis vraiment désolé pour ce parcours semé d'embûches. Certaines cliniques nous vendent des illusion pour qu'on se retrouve déçu à la fin. Je doute fort qu'ils travaillent avec des ovocytes frais. Tu sais certaines cliniques utilisent des ovocytes vitrifiés et du coup les chances de réussite sont hypothéquées. Dit a tu vu le profil des donneuses ? Combien t'a payé pour la procédure? Je sais que pour le moment tu ne veux pas trop en parler et que t'a décidé de faire un break. Mais quand tu sera prête on peut en reparler. Il y'a peut être une solution. Dit toi bien que rien n'est fini.

Portrait de lorie67
J'aime 0

Exactement Sylvie, tu as fait une très bonne lecture de la situation. C'est d'ailleurs la cas pour moi. Quand ma cousine a été diagnostiqué de l'endométriose, elle a voulu passer directement à une fiv ou iac. Mais sa gygy lui a conseillé de faire quelques tests au préalable pour voir si sa réserve ovarienne est bonne. Elle viens d'avoir les résultats de ces tests et malheureusement sa réserve est très faible. Maintenant il lui faut aller en pma pour avoir recours à un don d'ovocytes. Je lui ai récemment parlé d'une clinique ukrainienne spécialisé dans ce domaine. J'aimerai savoir si certaines ici pourraient la motiver à y aller avec des arguments. Merci et bon week-end à toutes.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Oui c'est vrai ce que vous dites, ces examens sont effectivement requis. Mais s'ils veulent effacer toutes traces de la maladie, alors un don de gamètes s'impose. Prenons le cas où la femme est saine et que le mari est SS: Les enfants pouraient être porteurs du gène mais ils ne feront pas la maladie. Ils seront donc AS et ne pourront se marier qu'avec un ou une partenaire qui est AA. Si je comprend bien l'histoire de Jessica, je suggère un don de sperme si le couple en question est d'accord. Mais au préalable il faudra faire ses différents tests comme tu l'as suggéré. Malheureusement, c'est une maladie qui peut s'avérer être fatale. Il n'ya rien de terrifiant que de voir grandir son enfant tout en sachant qu'il pourrait mourir à tout moment.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Coucou à toutes ici. Je suis heureuse de lire vos différents témoignage sur le sujet du don d'ovocytes. Ça fait plaisir de pouvoir papoter avec celles qui ont un vécu dans le domaine. Ma sœur aîné est meurtri en ce moment car elle a perdu son mari à cause de son problème d'infertilité. Elle est opk depuis 5ans, elle a 43ans maintenant. Elle a fait plusieurs examens à l'époque qui ont montré qu'elle ne pouvait concevoir de façon naturelle. Elle a fait 3fiv classiques qui ont tous débouché à des échecs. Maintenant elle vis en couple avec un homme un peu plus jeune qu'elle. Ce dernier la soutient jusqu'ici mais il a environ d'avoir un foyer. Voilà qu'elle veut passer au don d'ovocytes, ce qui à tout l'air d'une dernière chance pour elle. Est ce que certaines parmi vous peuvent l'orienter vers une clinique de pma où elle aura de bonne chance de réussir. Merci les filles.

Portrait de olga80
J'aime 0

Coucou Jessica. J’ai lu l'histoire de ta sœur que tu as racontée avec beaucoup de compassion. En France c'est un peu compliqué du au manque des donneuses mais si elle veut elle trouvera certainement une clinique de PMA à l’étranger où elle pourra avoir recours à son do. Je peux lui recommander une clinique qui présente plusieurs avantages. Déjà elle pourra voir le profil de la donneuse qu’elle va choisir .Deuxièmement elle est sure et certaine qu’on va travailler avec des ovocytes frais. De plus le suivi est idéal. D’autant plus qu’ils ont garanti le remboursement en cas d'échec, rien à perdre alors. Je pourrais l'orienter dans une clinique en Ukraine qui a un bon taux de réussite si elle est d'accord. J'attends ton signe. Si elle veut je lui en dirais plus.

Portrait de jessica40
J'aime 0

C'est maintenant que j'ai espoir quand à la réussite de mon double don. Je me suis rendu dans le bureau de biotex à Bruxelles où j'ai eu tous les info nécessaires pour commencer la procédure. La coordonnatrice qui est francophone était très sympa. Elle a répondu à toutes mes interrogations et m'a beaucoup conseillé. J'ai du signer le contrat avant de rentrer en France. Maintenant j'attends juste que mes documents médicaux soient traduit et on fixera mon rendez-vous.

Portrait de lorie67
J'aime 0

Aah wi Sylvie, Lucie a bien raison en ce qui concerne la clinique biotexcom. Ils se sont déjà fait un nom en ce qui est du don d'ovocytes. Ce qui fait leur particularité c'est le nombre de donneuses qu'ils ont au sein de leur base. Ces donneuses en question sont bien fertiles et toutes saintes. D'ailleurs elles ont déjà toutes un enfant bien portant. Un aspect qui les différencie de beaucoup d'autres c'est qu'ils travaillent avec des ovocytes frais. Ça permet d'augmenter les chances de réussite. Même en cas de deuxième tentative, les ovocytes utilisés sont frais.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut Jessica. Où en est tu à présent ? J'espère que tu supportes l'hiver en ce moment et que tu essayes de te changer un peu les idées afin d'éviter la dépression. Je pense qu'il n'ya même plus de quoi être anxieuse puisque tu es déjà sur un bon forum. Moi même j'ai trouvé la solution ici. Je te propose le centre de reproduction humaine en Ukraine. Cette clinique biotex, je l'ai connais un peu grâce à des témoignages et à des documentaires que j'ai vu sur le net ensuite les filles m'en ont parlé. Plusieurs femmes ont réussis dans cette clinique. C'est autant plus génial qu'ils ai un bureau à Bruxelles. Vu ma proximité avec la France, tu n'auras pas de mal à aller te recueillir à la source. Evite les agences qui servent d'intermédiaire. Je te souhaite bonne chance ma grande.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou les filles, j'espère que vous allez bien. Jess comment va ta soeur qui voulais procéder au do? Si elle est rétissante d'un coté je trouve ça normal. Quand on le fait pour la première fois il y'a de quoi avoir peur de se lancer. Après la vie est un risque permanant. Je sais qu'elle a peur parce qu'elle se dit que ça peut ne pas marcher et elle devra recommencer à zéro. Parle lui un peu du pack de 5tentatives avec garanti qu'offre la clinique biotexcom. Si elle à les moyens c'est une bonne gage de réussite. Si elle veut vraiment cet enfant elle ne perd rien à ce lancer avec ce pack.

Portrait de jessica40
J'aime 0

J'ai fouillé des infos sur le fait de savoir si on est enceinte en rapport avec la question de Ericka. En effet Le test d'urine ne pourrait être une garantie de la grossesse. Il est encore trop tôt pour avoir un résultat définitif. C'est pourquoi on utilise le test hcg qui est un test sanguin. Après chaque deux à trois jours vous pouvez faire le test test pour savoir si votre taux double. Si au bout de 2 à 3 semaine vous avez eu un taux conséquent, alors le médecin peut confirmer votre grossesse avec le test d'urine. Au cas contraire cela voudrait dire que l'opération a échoué. Vous pourriez si vous le voulez passer à une autre tentative. Je vous souhaite une bonne journée.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Merci beaucoup Jess, ça me va droit au cœur. Je sais que je suis une privilégiée, car je sais que beaucoup d'autres femmes n'ont pas eu la même chance que moi. C'est pour cela que je continue de fréquenter les forum pour apporter mon expérience à celles qui en ont besoin. Moi également j'ai trouve la solution sur un forum comme celui et je ne saurais en faire autrement. Et comme tu le dis dès que l'occasion de présentera je n'hésiterai pas à y retourner pour un deuxième gosse. Je ne sais pas si tu lis dans une boule de cristal mais j'y pensais justement avec mon mari. On attend juste que le petit Enzo ai 2ans en Février prochain et on relance. Bonne fête de fin d'année à toi pupuce.

Portrait de lorie67
J'aime 0

Coucou Jess. Tu n'es pas d'accord avec moi sur quel point ? En réalité je ne pense pas que c'est une question d'opinion mais plutôt une question de choix. Et sur ce plan toi même tu l'as du bien dis: Un seul choix se présente à toi pour espérer avoir un enfant, la GPA. Lucie a très bien approché le débat sur cet aspect. Je pense que au point où tu en es c'est pas le regard des autres qui importe, mais c'est ce que toi tu veux qui est important. Si tu veux vraiment un enfant tu sais désormais ce que tu dois faire. De toute les façons la décision te reviens. Je te souhaite tout le bonheur du monde.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Désolé pour ce qui arrive à ta soeur Jess. C'est dommage nous sommes toutes passé par là. La coïncidence a voulu qu'elle souffre exactement de la même maladie qui m'a rendu infertile. J'étais au plus mal lorsque j'avais appris que je ne pouvais plus faire d'enfant. Mais grâce à la fiv do me voilà maman d'une fillette de 3ans. Elle n'a pas à s'en faire, il faut juste choisir le bon centte pour être suivie et tout ira bien. Moi j'ai été suivi en Ukraine, j'ignore si c'est le même centre donc parle Olga mais je dois te dire qu'ils sont assez compétents. Revient nous vite pour qu'on puisses en parler et voir se qu'il y'a lieu de faire. Bonne journée à toi.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Je compati avec ta soeur dans sa douleur Jess, vraiment j'avoue que sa situation n'est pas à envier. Je peux comprendre la pression qu'elle a en ce moment car après avoir perdu don premier époux à cause de son infertilité, elle a peur de connaître le même sort avec celui qui est là maintenant et pour les même raison. Je pense que la clinique donc les filles t'ont suggéré plus haut c'est biotexcom, situé à Kiev, en Ukraine. C'est un très bon centre et ils ont un très bon taux de réussite. Je te conseille de te rapprocher d'eux afin d'avoir d'amples informations sur le programme. Elle s'en sortira tu verras.

Portrait de wendy30
J'aime 0

CC les filles. Nous sommes un couple mixte, arrivé à Kiev le 02/02/2018. Et le personnel de la Clinique était présent pour nous conduire à notre Hôtel, je précise, totalement à la charge de BIOTEXCOM.
Le lendemain matin, l'accueil, qui nous a été réservé à la Clinique, était de plus adorable qui soit, par nos coordinatrices, je cite KATYA et MARYNA. Des sourires comme on en voit plus, empreints d'une telle humanité, sincérité et compréhension vis à vis des couples infertiles comme nous !
Je leur ai promis et me suis promis de leur offrir un cadeau parisien à chacune indépendamment du résultat de notre traitement.
Merci à mes deux coordinatrices et à cette femme médecin qui semble prendre son rôle très à cœur et à qui je dois cet optimisme dans ma quête de mon deuxième enfant.

Pages

Participez au sujet "bousculade dans les centres de pma"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.