Portrait de jessica40

Bjr à toutes. Certaines d'entre vous connaissent sûrement la clinique réputée biotexcom en Ukraine. Une amie m'a fait comprendre que le département français risque être fermé là-bas. Alors que beaucoup d'entre nous y ont connus le bonheur d'être maman, ce serait un vrai désastre. Pour celle qui y ont été comme moi, on se sent presque en France grâce aux interprètes qui facilitent le dialogue avec les médecins. En effet elle m'a rapporté qu'il y'aurai une une forte clientèle asiatique qui se bouscule là-bas. Du coup, le délai d'attente pour les françaises va devenir très long, ou pire encore une probable fermeture. J'espère bien que se n'ai qu'une rumeur. Aurez vous eu vent de cette info?

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Salut Jess! Oui je connais la clinique biotex en Ukraine vu que c'est là où j'ai eu ma fille. J'ai en effet eu vent de cette info la semaine derniere. Boff, je sais pas si c'est vrai pour la fermeture mais je sais quand même que les chinoises et les japonaises sont de plus en plus nombreuses de ce coté. Mais je doute quand même fort qu'ils ferment le département français là-bas. Beaucoup de femmes françaises s'y rendent aussi et je ne pense pas qu'ils veulent perdre notre clientèle. En tous cas on le saura sûrement assez vite. Bisou et a plus, tiens nous informé si ta du nouveau.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Oui oui bonjour Jess. bien sûr qui ne connaitrai pas Biotex aujourd'hui. je veux parler des femmes françaises ayant connu un problème de fertilité necessitant soit une FIVDO, une GPA. le sourire que nous avons aujourd'hui sur nos lèvres, ou en nous réveillant tous les matins en voyant nos enfants, nous le devons en partie à cette clinique. j'ose vraiment espérer que cette information de fermeture n'est vraiment qu'une rumeur. c'est très difficile pour les femmes ici en France de faire face aux problèmes de fertilité pour FIV avec don d'ovocytes ou GPA, quand c'est bien fait il faut le dire

Portrait de sylvie34
J'aime 0

C'est pas la peine de me remercier Lucie. On devrait toutes se serrer les coudes édifier aussi d'autres femmes afin que personne ne tombe dans le piège de ces agences. Ça me fait déjà plaisir que tu les a contacter. Donc maintenant tu n'auras plus qu'à attendre la date du rdv pour aller en Ukraine. Il y'a eu une inspection de la police fiscale là-bas récemment mais t'inquiète. On m'a assuré que tout est rentré dans l'ordre. Bonne chance pour la suite.

Portrait de lorie67
J'aime 0

Coucou Sylvie et salut à toutes les autres. Moi je suis bien de retour après un petit moment de réflexion. Vous vous rappelez que j'avais encore quelques tests à faire pour savoir où m'orienter! Heh bien le test AMH a révélé un très faible taux: 0,8. Cela veut dire que ma réserve ovarienne est faible et que je devrai avoir recours à un don d'ovocytes. J'ai le regret d'avoir perdu tous ce temps en fiv classique pourtant semble-t-il le problème était ailleurs. Maintenant je dois recommencer à zéro mais je ne me plein pas. Au moins ai pût obtenir un bon diagnostic et ça.me réconforte. Beaucoup de courage à toi et à toutes les autres.

Portrait de olga80
J'aime 0

Salut Sylvie. J'aimerais svp avoir quelques infos concernant la clinique biotexcom. Quels sont les examens médicaux qu'on fait avant de commencer la procédure ? Est ce possible de faire ces examens ailleurs et présenter juste les résultats ? J'aimerais aussi savoir le nombre de temps que dure la stimulation. Est- on obligé de le faire en Ukraine ? Voila autant d’interrogations qui me viennent tjrs en esprit des qu’on parle de cette clinique. J’espère que je ne vs dérange pas avec mes questions.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Salut Olga j'espère que tu vas bien. En effet c'est l'espoir qui donne un sens à la vie. En se décourageant on se prive d'un rêve qui peut se réaliser à tout moment. Tu vois donc que si t'avais pris la décision d'abandonner à cette période, c'est pas sûre que tu serais maman aujourd'hui. Et mieux encore tu as couru le risque d'aller dans un pays que tu ne connaissait pas. Et bien oui, quand on veut vraiment quelque chose il faut y croire jusqu'au bout. Et quoi de plus merveilleux que l'arrivée d'un petit ange dans nos vies ? Je te souhaite bien des choses à toi et ta famille ma chère, porte toi bien!

Portrait de lorie67
J'aime 0

Salut à toutes je m'invite dans cette discussion pour apporter du réconfort à mes collègues infertiles. effet je sais qu'en France c'est assez difficile à cause des files d'attente. D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi c'est ainsi. J'ai fait quelques recherches sur les cliniques à l'étranger. J'ai découvert que l'Espagne est vraiment au top dans ce domaine. Ensuite j'ai vu quelques cliniques dans des pays comme la Grèce, la république Tchèque, et l'Ukraine. Je n'ai pas eu le temps d'entrer dans chaque site pour voir les détails du programme. Mais je suis attiré par l'Espagne, vu leur popularité. Si tu peux me donner d'autres indices, ça m'aidera sûrement à faire un choix. Passe une excellente journée ma grande.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Sylvie ma chère ça fait un bon bout ! Cmt tu vas? As tu encore eu des nouvelles de cette histoire de fermeture du département français en Ukraine ? Moi pas encore ! Mais c'est quand même terrible de savoir que les asiatiques peuvent arriver jusqu'en Europe pour avoir recours aux techniques de pma. Je me demande bien si ça ne se fait pas là-bas. Moi j'ai eu une semaine hyper chargée, du coup j'ai pas vérifié l'info. Mais comme t'a dit c'est pas évident qu'ils ferment. J'aimerais bien que beaucoup de nos compatriotes trouvent aussi le bonheur de ce coté. Elles sont nombreuses qui aimeront être maman tous comme nous. Bon fin de week-end à toi.

Portrait de louloute75
J'aime 0

tu parles Jess, tu te demandes bien pourquoi les asiatiques affluent du côté de Kiev pour la PMA. tu sais à Kiev on ne fait que de la FIV avec don d'ovocytes, en non de la FIV classique. j'ai essayé de vérifier et en Asie c'est pas dans tous les pays, que c'est autorisé la FIVDO, en plus les quelques rares pays ù c'est permis sont extrêmement chers. tu comprends donc pouquoi cette ruée vers Kiev; ça ne me gêne pas vraiment, car tout le monde a droit au bonheur quoi§

Portrait de lorie67
J'aime 0

Coucou Louloute, je suis vraiment heureuse pour toi, franchement c'est le moins que l'on puisses dire. Ma chère, soit tranquille en ce qui concerne la clinique biotex, je pense que t'as fais le bon choix. Cette clinique a un pourcentage de réussite en do hallucinant ces derniers temps. Et si ton médecin t'a dis que ça ira, croit le car ce sont eux les experts dans le domaine. Lucie on croise toutes les doigts pour ta soeur, elle doit avoir beaucoup souffert la pauvre. Tu sais l'infertilité ne prévient pas, et le vivre n'est pas une partie de plaisir. Je suis passé par là et crois moi je sais de quoi je parle. Je n'ai vraiment rien à dire pour les couples homo car j'ai une perception différentes de la chose, Annah. Mais pour une femme seule, le double don est une bonne chose.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour ma grande. En effet j'ai eu des nouvelles. J'ai une amie qui suit son protocole là-bas donc on en a parlé. Effectivement les chinoises et les japonaises se bousculent là-bas depuis un bon bout. Dit-elle on risque même ouvrir un dprtm pour les asiatiques bientôt. Quand à la fermeture de dprtm français, elle n'a rien suivie de tel. Tout se passe plutôt bien avec sa stimulation. Elle vient de rentrer en France pour continuer avec les médocs. Elle est déjà impatiente car elle a de nouveau espoir. Elle a vraiment hâte de porter la grossesse. Bon week-end à toi.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bonjour les filles et bon weekend à toutes. C'est la deuxième fois que j'entends cette info. j'ai regardé sur leur site officiel. nulle part il n'en est fait allusion. Là seule chose que je sais concerne les délais d'attente? pour la GPA vu qu'ils sont très sollicités par les aisiatiques depuis un temps. C'est normal quand tu bosses bien. les gens viennent à toi. Mais l'info pour la fermeture je n'en sais vraiment rien, j'en doute!

Portrait de jessica40
J'aime 0

Oui ma chère je doit dire que tu m'a vraiment éclairé et je t'en suis reconnaissante. Aah pour les donneuses leur connaissance se limite aux photos, à l'aspect physique quoi, pas plus. Tu sais contrairement à toi je suis seule. C'est pour cela que je donne une attention particulière au donneur et à la donneuse. Peut être que si j'étais encore en couple la situation aurais été différente. Maintenant que mon choix de clinique est faite il me faut prendre contact avec eux pour mieux m'acquérir de la situation. J'ai lu qu'ils ont un bureau à Bruxelles, je vais essayer de prendre contact avec eux pour m'y rendre.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Effectivement Louloute. C'est pas anodin si les gens accourent vers cette destination. Cela prouve que leur travail est reconnu et apprécié même en Asie. J'espère juste que ça n'aura pas d'impact sur le dprtm français. Vu la population importante des asiatiques, je suis sûr sur que leur nombre va aller grandissant chaque année. Mais en réalité je ne vois pas trop pourquoi ça devrait influencer notre dprtm. C'est deux clientèles bien distincte.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Moi je reste campée sur l'information véhiculée par le site de le clinique. c'est une tribune officielle et tant que rien n'y st mentionnée, je reste convaincue que ce n'est que des rumeurs, ou encore des ragots. tu sais , le nombre de françaises que j'ai vues là bas témoignage à coup sur de laur efficacité. si les asiatiques sont pleines là bas aujourd'hui c'est à coup sur les effets de bon travail. en tut cas l'avenir nous le dira, loooooool

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut à toutes. Moi également je ne pense pas qu'on puisse fermer notre dprtm français. A part les asiatiques il y'a plusieurs autres pays qui y vont nombreux. Je croix qu'ils vont plutôt trouver un moyen d'augmenter le personnel et les infrastructures pour satisfaire la demande. C'est dire à quel point l'infertilité touche les femmes de nos jours. Chacune est prête à tout genre de sacrifice pour avoir son bébé. Et quand un centre fait du bon boulot c'est normal que les gens s'y bouscule.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Salut les filles! D'autre part j'ai peur que s'il y'a trop de monde qui vont dans cette clinique les performances peuvent baisser. Prendront-ils encore les clients avec autant de sérieux ? Je ne doute pas de leur force mais je me dit quand même que ça peut affecter le suivi médical des patients. Déjà les donneuses pourraient ne plus satisfaire la demande. Je sais qu'ils ont beaucoup de donneuses et qu'ils prennent les clients sous rendez-vous. Mais les délais d'attente pourraient se rallonger ! Espérons qu'on en arrivera pas là.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Sylvie à voir la rigueur du personnel soignant, que j'ai vu à Kiev lorsque j'y étais, je ne pense pas un seul instant que l'afflux de patients, puisse déteindre sur le niveau de leur prestations, même étant rentrée en France, je continuais de communiquer avec la clinique, et tout le temps on me rappelait de ne pas oublier de leur montrer l'écho, ou tel autre examen le lendemain, je pense qu'ils sont conscients de la renommée qui est la leur aujourd'hui, et l'image d'une organisation n'a pas de prix,

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour ma chère ça fait un bon bout. J'espère qu'entre temps tu as réfléchi sur de que tu feras! Tu sais c'est toi qui avait raison. Ça ne sert à rien de s'attarder sur l'aspect du voisinage dans un hôtel où tu ne passera que quelques jours. Comme tu le dis la plus longue étape qui est la stimulation, tu le feras en France. Du coup c'est un détail qui n'est plus si important que ça! Néanmoins je pense quand même que cette clinique devrait loger les patientes en fonction des département. Essayer de regrouper les patientes de même nationalité pourrait faire l'affaire. Bonne journée ma chérie.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Mais par contre je peux être d'accord avec, s'agissant de la possibilité de rallonge des délais, hônnetement je l'ai un peu ressenti lorsque j'y étais, se faire enregistrer à l'accueil quand j'étais arrivée n'était pas vraiment facile, la ronde du matin traine un peu le temps que les médecins fassent le tour de tous les patients, mais en fin de compte ça s'est assez vite passé, c'est par contre la GPA qui a vu les délais un peu rallongés et ils le disent d'ailleurs pour s'en excuser sur leur site? de toutes façons ils ont une boite à suggestion pour les critiques et autres

Portrait de lorie67
J'aime 0

Je pense que même de manière terre à terre ça s'explique : Le naturel est toujours plus efficace que l'artificiel. Les ovocytes congelés sont pour moi considéré comme artificiel et je ne vois pas comment on pourrait me convaincre que c'est plus performant que les ovo frais. C'est d'autant plus vrai que si c'était le cas, les centres de pma ne seraient pas à la recherche permanente des donneuses. Tu as raison Lucie car à biotex on n'utilise que les ovo frais, quelques soit les circonstances. C'est justement pour maximiser les chances de réussite. C'est pas surprenant qu'ils obtiennent très souvent de bon résultats.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Salut les filles. On ne va peut être pas fermer le dprtm français mais ça craint de ce coté là. Il m'a été rapporté que les chinoises présentes là-bas sèment la pagaille à tous vent. Elles claquent les portes n'importe comment et ceux à n'importe quel heures. Elle mettent vraiment mal à l'aise nos compatriotes qui y sont présentes. Je pense que si ça continu comme cela ça va ternir l'image de cet endroit. Ce comportement me surprend quand même des asiatiques qu'on dit être socialiste. Bonne nuit les filles.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Aah oui? Mais dans ce cas ça craint vraiment! Si nos compatriotes se plaignent à ce point c'est qu'il y'a de quoi s'inquiéter. Ces chinoises doivent savoir qu'on est toutes là pour le même but. C'est pas une plaisanterie. Ce n'est déjà pas facile de vivre sans enfants. Dès que l'espoir renaît on se retrouve confronté à ce genre de situation, c'est décourageant. Dans tout les cas je suis sûr que la clinique fera quelque chose. D'ici là gardons espoir, c'est pas ce détail de rien qui remettra en cause les performances de cette clinique. Mine de rien pas mal de femmes ont trouvés le bonheur là-bas.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou les filles désolé pour cette absence prolongé, trop occupée au boulo. J'ai l'impression que les choses vont de mieux en mieux dans la clinique biotexcom. Ma copine qui est là-bas me dit qu'elle n'a plus suivi le broucan qu'elles faisaient d'habitude en soirée. C'est possible que la direction ai pris quelques mesure pour remetre de l'ordre. Si c'est le cas je pense que c'est une bonne chose car cette destination ne faisait plus rêver. Beaucoup de femmes avait déjà peur d'y aller pour affronter les humeurs de ces asiatiques. La copine sera d'ailleurs de retour ici la semaine prochaine pour continuer sa stimulation.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Merci beaucoup pour cette info Lucie c'est une nouvelle qui est la bienvenu. Il était vraiment temps que ça s'arrête, la réputation de cette clinique prénait déjà un sérieux coup. Je connais des femmes qui étaient rétissante d'y aller à cause de cette histoire. Je me demande si ces asiatiques n'ont pas de clinique de pma dans leur pays. À l'époque quand j'y était elles n'étaient pas si nombreuses. Elles étaient très peu mais très courtoises, plutôt sympa en générale. C'est pour cela que quand j'avais reçu la nouvelle de leur comportement j'étais assez surprise. Maintenant que tout semble revenir dans l'odre ça me soulage.

Pages

Participez au sujet "bousculade dans les centres de pma"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "bousculade dans les centres de pma"

  • L'encodage, le stockage et la récupération sont les trois événements, mécanismes, pour faire fonctionner la mémoire.

    Il s'agit des trois étapes essentielles impliquées par la mémoire qui vont permettre, pour :
    L'encodage de se référer aux aspects du stimulus qui sont extraits pour former la base de la trace mnésique de ce stimulus. Il s'agit en fait de la première étape de la mémoire mettant en place, (encoder les événements mnésiques) dans le cerveau.
    Le stockage se réfère au processus pouvant conduire à une altération de l'information localisée dans la mémoire à long terme, le stockage étant lié au processus de consolidation. Cette deuxième étape qui fait appel à la consolidation reprendrait les ment mises en place par l'encodage afin de les consolider pour tenter de les garder en mémoire c'est-à-dire sur une très longue période de la vie d'un individu.
    La récupération se réfère au processus qui permet à une information d'être extraite de la mémoire à long terme. Cette troisième étape permet en théorie de se souvenir d'événements qui étaient en attente dans le cerveau.

    Le plus souvent l'amnésie s'explique par un problème de consolidation en rapport donc le avec le stockage. En effet, un déficit des processus de consolidation à long terme est susceptible d'expliquer le gradient temporel du trouble rétrograde c'est-à-dire de la perte du souvenir des événements très anciens, perte de plus en plus importante au fur et à mesure que l'on s'approche du temps présent.

    Une autre variété d'amnésie porte sur le déficit de récupération c'est-à-dire les processus d'extraction d'événements de la mémoire à long terme.

    De façon générale, certains neuropsychologues comme Tulving qui en se servant d'études d'imagerie (I.R.M. fonctionnelle) entre autres, ont proposé que le cortex frontal gauche serait dominant pour l'encodage et le cortex frontal droit pour la récupération.

  • La dyscalculie se définit par un trouble consistant à apprendre les premiers éléments permettant de calculer. La dyscalculie désigne également une incapacité à manier, adéquatement (manière bien adaptée à son usage ou à son emploi) les nombres. Ceci concerne aussi bien les enfants ayant une intelligence normale que les patients ayant présenté a trouble cognitif à la suite d'une atteinte cérébrale et en particulier du lobe temporal gauche.

    Il est important de différencier la dyscalculie de l'enfant de celle de l'adulte. En effet, chez l'enfant, les causes de dyscalculie sont nombreuses. Il peut s'agir entre autres d'un langage insuffisant qui permet habituellement de comprendre les mathématiques et leur concept. Il peut s'agir également de troubles des discriminations spatiales (atteinte visuospatiale), d'un problème de mémoire des nombres et des chiffres, d'un manque de maturation, alors que les capacités intellectuelles et cognitives du jeune patient sont normales.
    Quelquefois la dyscalculie est en rapport avec « un blocage lié à la présentation trop tôt des symboles mathématiques»  en milieu scolaire. Dans le même contexte il peut s'agir également d'une insuffisance d'intégration de l'étape précédante.
    Les autres causes de dyscalculie sont les perturbations du milieu familial, une tendance névrotique, des perturbations psychoaffectives, voire une certaine tolérance, de la part des parents, pour l'absentéisme l'école.

    La dyscalculie de l'adulte, faisant suite à une lésion cérébrale est différente de la dyscalculie de l'enfant. D'ailleurs en neuropsychologie il est préférable de parler d'acalculie qui procède de mécanismes multiples voir composites. Hecaen et ses collaborateurs en 1961 se sont penchés sur le problème des dyscalculie en neuropsychologie clinique. Ils ont distingué trois variétés d'acalculie :

    • Les acalculie en rapport avec des troubles de la lecture de l'écriture des nombres liés ou non à une alexie ou à une agraphie verbale quelquefois dénommée acalculie aphasique.
    • Les acalculies  spatiales.
    • Les désordres  du calcul lui-même ou anarithmétie. Ces anarithméties ne doivent pas être confondues avec l'acalculie secondaire à des troubles du langage, de la mémoire, de l'attention ou d'autres distorsions cognitives (Gil, neuropsychologie, Masson).
  • La pollution pose aujourd'hui un réel problème pour les humains et pour l'environnement.
    Cette pollution est aussi un réel sujet de discussion concernant les jeunes écoliers et leur développement cérébral :

  • Les renseignements qui suivent sont difficilement vulgarisables et s'adressent préférentiellement aux professionnels de la santé. Les sujets âgés ne sont pas plus dépressifs que la moyenne soit environ 5 % de la population en général. Par contre, ce chiffre est nettement plus élevé en institution pour personnes âgées puisqu'il est de 15 à 20 %. D'autre part, le suicide de la population des personnes âgées de 60 ans et plus, représentent 30 % du total des suicides. Enfin le taux de suicide est trois fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes. Il existe une relation étroite entre la dépression et le suicide. Voir également dépression de l'adulte.

    Le diagnostic de dépression chez la personne âgée n'est pas aisé. Indépendamment de l'âge, les symptômes de la dépression sont les mêmes :

    La perte d'intérêt ou de plaisir.
    Le trouble de l'humeur.
    Le retentissement sur le psychisme et la motricité du patient.

    La perte d'intérêt et la perte de plaisir se caractérisent par le manque d'intérêt disproportionné par rapport aux aptitudes physiques et intellectuelles s'amplifiant brutalement et concernant un domaine qui est souvent le dernier plaisir du grand âge, c'est-à-dire la nourriture.

    Les troubles de l'humeur comprennent la tristesse et les pleurs. Ces deux symptômes sont variables, allant de la gaieté à la tristesse. Les troubles du caractère récents avec dévalorisation, dépréciation, sentiment d'inutilité, d'incapacité et de culpabilité.

    Le retentissement psychomoteur, favorisé par certaines maladies comme l'arthrose, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer etc. peut aller d'une simple fatigue, apparaissant généralement le matin, à une sorte d'apathie, de désintérêt ou d'inertie permanente que l'on appelle le syndrome de glissement.

    Il est quelquefois difficile de faire la différence entre une maladie d'Alzheimer débutante et une dépression. On constate d'autre part l'apparition, quelquefois, d'idées délirantes, de persécution ou de mélancolie avec culpabilité, négation et ruine. L'insomnie apparaissant dans la seconde moitié de la nuit passe quelquefois inaperçue car le sommeil du sujet âgé est fragmenté. À l'opposé, il est possible de rencontrer une hypersomnie c'est-à-dire un excès de sommeil se caractérisant par le fait que le patient se lève tardivement, fait la sieste et se couche précocement ou encore présente une somnolence de manière presque continue.

    Il faut distinguer la dépression typique du sujet âgé et la dépression atypique du sujet âgé. Les formes typiques comprennent elles-mêmes la dépression endogène et la dépression psychogène. La dépression endogène est plus fréquente chez les femmes. Elle débute généralement à la suite d'une perturbation psychoaffective ou un choc émotionnel. Le premier épisode apparaît aux alentours de 60 ans et se caractérise par des douleurs morales, une inhibition importante, voire une agitation anxieuse avec hypocondrie, délire, culpabilité, des troubles du sommeil quasi-constants. La patiente a un désir de mort et il existe alors un risque suicidaire parfois important qui se traduit, entre autres, par un refus d'alimentation. Voir agitation du sujet âgé.
    L'évolution de la dépression endogène est différente des autres dépressions. En effet, on constate l'apparition d'accès plus longs et un risque très important de passage à la chronicité. Le problème essentiel de la dépression endogène est de ne pas reconnaître le diagnostic et de passer à côté d'une tentative de suicide quelquefois réussie. Toujours en ce qui concerne la dépression endogène, la psychose maniaco-dépressive, qui débute généralement précocement et qui s'accentue au fur et à mesure de l'avancée en âge, se caractérise par une bipolarité entre les accès maniaques et des accès dépressifs et une tendance à évoluer vers une dépression vraie.

    Les dépressions psychogènes quant à elles comprennent les dépressions réactionnelles et les dépressions d'épuisement. Les dépressions réactionnelles sont dues à un traumatisme psychologique dont l'évolution est relativement longue. Les dépressions d'épuisement, dont le diagnostic se fait généralement chez des proches de malades présentant une pathologie lourde et chronique, est soumis à des perturbations affectives qui s'étalent dans le temps et dont l'évolution se fait selon trois états : une hypersensibilité avec irritabilité, une phase psychopathique se traduisant par l'apparition de troubles fonctionnels et une phase dépressive associée à une anxiété.

    Les autres particularités des formes cliniques chez le vieillard sont les formes atypiques avec les dépressions masquées, les dépressions délirantes, les dépressions pseudodémentielles et les formes associées.
    Les dépressions masquées sont des dépressions au cours desquelles les symptômes physiques apparaissent tout d'abord. Le patient est rarement content, présentant une asthénie (fatigue), une anorexie (perte d'appétit) et un amaigrissement. Généralement, on constate également des troubles digestifs à type de constipation et des douleurs parfois généralisées ou concernant seulement la tête (céphalée), les articulations (arthralgies) ou l'abdomen.
    Les dépressions délirantes s'accompagnent de délire de persécution permettant le plus souvent à la personne de se protéger et de se projeter contre une certaine agressivité sur des objets extérieurs. Au cours de ce type de dépression, on constate une augmentation du risque suicidaire vrai surtout quand la personne renonce à l'agressivité qu'elle retourne parfois contre elle-même.
    Les dépressions pseudodémentielles posent certains problèmes de diagnostic avec la démence vraie et se caractérise essentiellement par des pertes de la cognition éventuellement mises en évidence par un entretien avec l'entourage et se distinguant des démences par le fait que leur évolution est plus rapide. D'autre part, les difficultés intellectuelles concernent moins la mémoire que des troubles de l'attention et de la concentration. Quand on fait passer des tests psychométriques au patient atteint de dépression pseudo démentielle, celui-ci a tendance à répondre par « je ne sais pas» plutôt que de répondre à côté. Voir également neuropsychologie.

    Certaines formes de dépression du sujet âgé associent les dépressions avec affection somatique et les dépressions et démences. Dans le premier cas, il faut rechercher, entre autres, une maladie de Parkinson ou un trouble endocrinien (endocrinopathie). Dans ce cadre, il est nécessaire de traiter à la fois la dépression et la maladie en cause.
    Faire une différence entre une dépression et une démence n'est pas aisé, d'autant plus qu'il peut exister une association entre les deux.