Portrait de aurora

Bonsoir,

Cela fait plus de mois maintenant que je suis sans cesse fatiguée, au point de marcher lentement dans la rue (ce qui me fait rater mes rdv), par moments je sens que je vais m'endormir, que ça soit dans les moyens de transports ou même dans la rue. J'ai beaucoup de douleurs articulaires, des maux de têtes fréquentes (parfois 72h), et bien entendu des troubles du sommeil. Je n'ai que 20 ans et cela m'inquiète beaucoup. Comme je l'ai dit sur le forum d'Hématologie, j'ai été faire une prise de sang, et j'ai la vitesse de sedimentation lente. Mais cliniquement je n'ai rien de particulier.

Aidez moi svp, je ne sais plus quoi faire, mes parents croient que c'est de la comédie alors que je suis réellement fatiguée!!!

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je vous conseille de lire notre dossier sur la fibromyalgie, afin de voir si vous vous reconnaissez dans cette pathologie dont les principaux symptômes sont une grande fatigue, des douleurs musculaires diffuses, des troubles du sommeil, ... et l'incompréhension de l'entourage.
Tenez-nous au courant, et bon courage.
http://www.vulgaris-medical.com/
L'encyclopédie médicale dans un langage accessible à tous. - Vulgaris-Médical

Portrait de gigi
J'aime 0

bonjour, c'est quoi cette maladie ? les seuls traitements que nos médecins (que ce soient les généralistes ou les spé) veuillent bien nous donner ce sont des anti épileptiques 'rivotryl, anafranyl, laroxyl) ce fameux médicament lyrica qui vient de sortir ils sont contre car ils disent que ce n'est pas a eux de faire les essais et qu'il faut les faire en CHU ??? d'autre part mon généraliste dit que c un médicament commercial, que comme le neurentin est sorti il fallait que Pfizer sorte aussi un médicament identique????? .... d'autre part aucun médicament classique que j'ai cité plus haut ne m'a soulagé!! ils n'ont fait que m'endormir et me causer des problèmes alors??? que faire rester comme cela toute sa vie ??? cela fait plus de 10 ans que je souffre et tout le monde me regarde souffrir j'en ai assez, et malgré tout il faut travailler, personne ne veut plus vous arreter...
ce n'est pas reconnu par la Sécurité sociale ....est-ce que quelqu'un veut bien me donner une adresse où l'on traite ce genre de pathologie s'il vous plait, merci beaucoup de ce que vous voudrez bien faire.......merci, merci,merci

Portrait de aurora
J'aime 0

Merci Domi, j'ai été voir ce sujet très interressant je dois dire.
Beaucoup de symptômes décrient correspondent à ce que je ressens. Mais dois-je forcément en déduire que c'est cette maladie que j'ai? Et même si j'en fais part à mon médecin, va t-il me prendre au sérieux? Sinon à qui s'adresser?
Je suis complétement perdue, je ne sais plus quoi faire!!!!
En plus cette fatigue intense me rend "folle". Je pleure pas mal tellement j'ai l'impression d'être incomprise. De plus j'ai fait une dépression durant 4 ans, je m'en sors tout juste, et encore...

Je suis fatiguée physiquement et moralement!

Svp, j'ai besoin de conseils, aidez moi!!! Je deséspère!!!

Portrait de louloute
J'aime 0

moi aussi je suis dans le meme cas aujourd hui je suis allee voir mon medecin et je lui en es parler il ma repondu que la fribomalgie etait tout simplement de la depression et que je ne veux pas entendre ce mot la nous sommes tous dans le meme cas si quelqu un pouvait trouver une solution je suis allee voir un tres bon magnetiseur j attend car il faut que j y retourne en juillet c biento laisse moi ton email et si j ai je t avertirais merci courage il en faut je subit deja un microbe a l estomac et je m en sort doucement apres une chose c l autre bonne soiree

Portrait de aurora
J'aime 0

Je suis de plus en plus mal, j'ai très mal à l'estomac, j'ai l'impression qu'il est dur, ainsi qu'au ventre. J'ai beaucoup de douleurs que j'ai du mal a supporter, est-ce normal???

Si ça continue à empirer que dois-je faire??

Portrait de anonymous
J'aime 0

aurora wrote:
Merci Domi, j'ai été voir ce sujet très interressant je dois dire.
Beaucoup de symptômes décrient correspondent à ce que je ressens. Mais dois-je forcément en déduire que c'est cette maladie que j'ai? Et même si j'en fais part à mon médecin, va t-il me prendre au sérieux? Sinon à qui s'adresser?
Je suis complétement perdue, je ne sais plus quoi faire!!!!
En plus cette fatigue intense me rend "folle". Je pleure pas mal tellement j'ai l'impression d'être incomprise. De plus j'ai fait une dépression durant 4 ans, je m'en sors tout juste, et encore...

Je suis fatiguée physiquement et moralement!

Svp, j'ai besoin de conseils, aidez moi!!! Je deséspère!!!

Bonjour Aurora,
Je ne suis pas médecin mais lorsque j'ai lu ton message, j'ai eu envie de te parler. j'espère que tu ne m'en voudras pas.
j'ai parfois ressenti cette fatigue chronique dans certaines périodes de ma vie, et d'autres symptômes (vertiges, tremblements, maux de ventre : on m'a même opéré de l'appendicite alors que je n'avais rien). Et puis il y a 15 ans j'ai poussé la porte d'un psy, et de bien d'autres ensuite, déménagements oblige. Lors de certaines séances, j'ai été surpris de voir re-surjir ces symptômes alors que j'évoquais certaines choses de mon passé, qui n'avaient pourtant pas l'air traumatisantes. Est-ce à dire que tout est dans la tête? Je ne crois pas. En tout cas, j'ai l'impression qu'aujourd'hui les symptômes ont sinon disparu, au moins se sont estompés (ou sont plus faciles à supporter : en t'écrivant en ce moment j'ai des vertiges mais cela ne me gêne pas vraiment). Tu parles de dépression : peut-être y a t il un rapport. Cela n'engage que moi, mais, je pense que quand tu ne te sens pas bien dans ta tête, dans ton coeur, ton corps le manifeste à sa façon, comme s'il te disait : ne t'en fais pas, je suis là, tu n'es pas seul(e)...
Je te souhaite bon courage, chère Aurora.

Portrait de aurora
J'aime 0

Merci bien Enel, pour tes explications. J'ai été voir mon medecin aujourd'hui, et je lui est donc parlé de cette maladie, il m'a repondu sur ce que c'était exactement ça!!
Et comme tu le dit, c'est bel et bien dans la tête que cela se passe (en général). Vu que je suis dépressive, c'est mon stresse et mes angoisses qui se manifestent ainsi. Il m'as donné un traitement adapté, je dois attendre 24 à 48h avant les premiers soulagement.
j'ai hate que les douleurs disparaisse, sinon je risque de "peter un cable"!!

En tous cas mercipour toutes vos réponses

Portrait de clo
J'aime 0

Bonjour Aurora,
Je t' ai lu attentivement ainsi que les réponses que tu as reçues.
Je me permets de te donner ma vision à propos de ces maladies (fatigue chronique et fibromyalgie). Je suis moi-même atteinte des 2 maladie et crois-moi ce ne sont pas des maladies qui sont entre les deux oreilles.
Malheureusement, tout comme toi, les premiers médecins que j'ai vu m'ont référé en psy pour dépression. C'est vrai que j'avais une dépression, mais la dépression est une conséquence à ces 2 maladies. Maintenant ma dépression est guérie, mais je reste avec mes 2 maladies. J'ai heureusement trouvé un médecin qui me croit quand je lui dit que je suis fatigué et que j'ai mal.
Je suis du Québec au Canada et ici ces maladies sont reconnues par notre Collège des Médecins. J'ai d'autres amis virtuels de la France qui m'ont dit que la fibromyalgie y est reconnue.
Alors je t'en prie ne baisse pas les bras et bats-toi pour être reconnue. La fibromyalgie ne se guérie pas (pas plus que la fatigue chronique). La médecine peut t'apporter un certain soulagement mais sans plus. La météo et le stress vont souvent amplifier les symptômes.
Prends bien soin de toi...

Portrait de loula
J'aime 0

Bonjour,
Très touchée par tes mots je me permets de te dire ceci, j'ai un sérieux problème de fatigue également, j'ai tenté bons nombres de choses pour finalement abandonner la médecine traditionnelle, pour me tourner à la médecine parallèle, donc une thérapeute qui pratique, Reidki, travaille avec des filtres et divers... en travaillant à différent niveau sur mon état intérieur au lieu d'un psy, nous avons travaillé comme ils aiment à le dire par couche de nettoyage et quand nous sommes tombées sur "le déni" de soi... surprise !!! j'ai donc approfondie mon traitement avec des gouttes homéophatique, et sincèrement je me sens revivre...
Est-ce oui/non valable pour tout en chaqu'un ce genre de traitement je dirais juste oui, mais faut-il encore avoir la chance de tomber sur le bon thérapeute... Alors bon courage à toi...

Portrait de patatoux
J'aime 0

avec ce type de problèmes et la souffrance que cela engendre, il faut faire vraiment être vigilant si on utilise médecine parallèle de ne pas se trouver face à une secte.
bon courage à tous

Portrait de amal
J'aime 0

salut..je suis nouvelle sur le forum..j ai lu vos messages et je les ai trouvé interessants..moi aussi je souffre d'une enorme fatigue ces derniers mois..mes je crois que c est du a ma mauvaise hygiene de vie....manque de sommeil..malnutrution...etc

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

J'habite en Slovenie (Europe) ou la fatigue chronique vient tout juste d'etre reconnue sur la demande insistante d'une association. Toutefois ce syndrome n'estque rarement diagnostique par le medecin generaliste ou differents specialistes ( infectologgue, endocrinologue, psychiatre, rheumatologue, etc.)

Il y a deux ans j'ai subi le burnout adrenal apres une trentaine d'annees ou je me suis donnee a fond a toutes sortes d'activites tout en assumant un bon nombre de responsabilites professionnelles, familiales, sociales et autres- jusqu'au jour ou j'ai du etre hospitalisee a cause de la depression, disait-on.. Toutefois, il semble bien que la variance commune entre depression et epuisement professionnel ne depasse pas 20%. Pendant la premiere annee, apres cet etat d'epuisement physique, psychique, emotionnel et cognitif ( j'avais du mal a prendre des decisions, je ne comprenast pas ce que je lisais, j'ai ete confuse et je ne cessais de perdre une quantite d'objets) qu' est l'etat de
burnout adrena, les sympotomes intelectuels d'abord, les symptomes emotionnels ensuite se sont estompes... Mais restent une immense fatigue, des douleurs musculaires et articulatoires, des crampes, de graves troubles de sommei,l voire insomnie.... De ce fait j'ai du reduire mes activtites de 70 %. Toutefois j'ai invente des solutions pour pouvoir travailler, quoique peu. J'ai fait instaler un lit repos dans mon cabinet ( je suis professuer d'universite), j'ai repousse toutes mes obligations a plus tard dans la matinee, je fais des seances de sauna qui me permettent de dormir un peu, ,
j'essaie d'apprendre davantage sur la maniere de me nourrir....

Voudriez-vous partager avec moi, avec nous, vos connaissances en matiere de l'alimentation et autres? Merci bien.

Dusana

Portrait de anonymous
J'aime 0

[je ressent la meme chose que vous toujours fatiguée alors je croie que c'est une fibromyagie mais comment on pourra savoir si on la ou pas est ce que il fauit faire des analyses pour détercter cette maladie

Portrait de anonymous
J'aime 0

[je ressent la meme chose que vous toujours fatiguée alors je croie que c'est une fibromyalgie mais comment on pourra savoir si on la ou pas est ce que il fauit faire des analyses pour détercter cette maladie

Portrait de samara
J'aime 0

[il ne faut pas désesperer il faut garder espoir il faut vivre avec cette souffrance parceque je croie qu'il n'a aucun remède pour ça je ressens la meme chose que vous cette fatigue qui m'enpoisonne la vie depuis une dizaine d'année mais hélas je n'ai jamais trouver de solutions à ça et pourtant j'ai vu pas mal de spécialités même un psy il vous mettent sous antidépresseurs et le mal reste

Portrait de superbikini
J'aime 0

Alimentation sans gluten ni laitage!! coupez la caséine, et le gluten!

Si possible, informez votre médecin traitant avant de couper ces 2 choses...

Le gluten est relié à la maladie copeliaque
-Je suis coeliaque.
-Ça me cause une panoplie d'intolérances alimentaires.
-Je fais d el'Hypothyroïdie,
-j'ai fait de l'anémie,
- j'ai des restes de mononucléose,
-de l'Hypoglycémie athypique (chutes drastiques sans explications...
-doublé de chutes de pression.... manger ne m'aidait en rien, je devais abcolument aller me coucher. À mon réveil, ma glycémie et ma pression étaient revenues ok.)
-tout ça crée un déficit d'attention très important (de sjournées, je ne savia même plus mon nom.

AUCUNE EXPLICATION MÉDICALE, TESTS APRÈS TESTS.
J'ai même vu une diététiste, qui n'a pas diagnostiqué la maladie coeliaque, elle n'a pas fait le lien ...
Tu te sens bien, une seconde plus tard tu es par terre... C'est incommensirablement impossible à gérer.... et personne personne en comprends ça. Années après années, on m'a toujousr reproché d'avoir une personnaltié difficile... De ne pas jamais terminer mes choses... D'avoir des sautes d'humeur...

Lecteur de glycémie comem preuve, j'ai pu prouver à mon entourage et à mon médecin qu'inexplicablement, ma glycémie chutait drastiquement (ex. passer de 5 après un repas - ce qui est bas déjà...- à près de 3.... alors que des gens tombent dans le coma à 2.8) C'était réellemenT GRAVE. ET ON ME LAISSAIT LÀ, M'ACCUSANT DE MANQUE DE VOLONTÉ.... En tout cas, rien en sert d'élaborer sur tout le négatif...

Mais, ma solution, c'est de couper le lguten, avoir du synthroïde (levo, couper la caséine et couper les aliments auxquels je réagis (plusieurs.).

résultat: je n'ai plus AUCUNE chute de glycémie inexplicable (je me dirigeais vers un diabète de type 1 en plus...), faiblesse douleurs musculaire presques absentes (c'était difficile, pour un ancien prof d'aérobie...), j'ai le sidées beaucoup plus claires... et maintenant, mes problèmes d emémoire sont seulement comiques, pas dangerux... (imaginez lorsque vous vous rendez à l'épicerie en voiture, mais que vous oubliez ou vous êtes.... vous en reconnaissez plus votre ville! C'Est extrêmement épeurant. "et les tests ne révèlent rien...". C'était frustrant, désespérant, invalidant... Tu te fais engueuler... Vous comprenez l'amalgame? Probablement que vous le vivez...

En tout cas, je remonte drastiquement la pente! Ici, au Québec, il y a la Fondation de la maladie coeliaque: fantastique!! N'oubliez pas que vous développez, que vous le vouliez ou non, votre intelligence émotionnelle. Vous êtes précieux. JE veux faire ma médecine et aider me spatients atteint de faitgue chronique et d emaladie coeliaque.... trop souvent pris à la rigolade...

Pour gérer la maladie coeliaque, on doit jouer au détective... Eh bien dîtes-vous que bie des gens se moqueront de vous, vous mettant dans la catégorie des fanatiques de diète ou d emodes alimentaires... Mais, on vient qu'on s'en fou... C'est tellement rien quadn on peut enfin avoir en serait-ce que 2 heures de répit!

Tenez-nous au courant! Et je vous invite à me poser vos questions; j'essaierai d'y répondre.

Laurie

Participez au sujet "Bouger ou se reposer : toujours fatiguée!"