Portrait de lavardin

DEJA bonjour et merci pour tout ce que tu fais je voulais simplement savoir si la fibromyalgie peut agir sur la vue la plus ca va et plus je degringole je sais que je ne rajeunie pas mais que ma vue chute si vite au secours et pourtant j ai vu mon ophtalmo il y a 6 mois mais depuis6 semaines je ne suis bonne a rien le medecin ne veut pas augmenter mon traitement et le centre anti douleur en urgence me prend le 20 oct j ai mal a l aisne des deux cotes ;les mains; les bras; on dirait une grand mere je suis pliee en deux quand je me leve alors le moral il est au plus bas j arretes de t embeter et encore merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il y a dans les symptômes reprit pour la fibromyalgie :
Au niveau des yeux :

1. sécheresse comme dans le syndrome de Gougerot-Sjögren,
2. douleur en arrière de l'oeil,
3. photophobie, la lumière naturelle et plus encore le soleil est difficile à supporter ainsi que la lumière artificielle,
4. battements de paupière incontrôlés,
5. douleurs faciales irradiant jusqu'à l'oeil (douleurs provenant de la 1ère canine),
6. vision troublée, douloureuse,
7. impression de mouches volant devant les yeux

Donc oui il peut y avoir des problèmes au niveau des yeux mais pas au niveau de la chute de la vision.
Mais il faut tout de même remarquer que les troubles cités ici sont des troubles que l'on retrouve dans bien des pathologies.

Car, on va dire que j'insiste avec cela mais en ce qui me concerne par exemple j'ai perdu 3/10 en 3 mois. L'ophtalmo n'en revenait pas et ne comprenait pas pourquoi. Surtout que à l'époque je n'avais que 37 ans et j'ai eu dans l'intervalle de ces trois mois également la survenue d'une presbytie hyper précoce, ce qui m'a valu le port de verres progressifs. Pour l'opthalmo une presbytie à cet âge est plus que rare.
A l'indication que j'avais des problèmes de thyroïde, il a dit : "là je comprend mieux".

Je ne sais plus où vous êtes avec les analyses de la thyroïde. Je ne sais plus qui a fait quoi et ce que cela à donné.
Du coup je crois que je vais demander si possible à chacune de vous, de mettre dans une discussion que je vais ouvrir, vos résultats au niveau thyroïdien.
Et si vous faites des bilans de contrôle savoir comment cela évolue.
Ainsi je pourrais mieux voir un peu ce qui se passe et ce qui peut donc vous ennuyer à un moment ou un autre. Car bien souvent je lis que vous avez l'une ou l'autre des troubles qui surviennent très fréquemment dans le cadre d'une hypothyroïdie non traitée correctement et que dès que le traitement est adapté les symptômes disparaissent ou s'atténuent fortement.
Donc ça m'ennuie de vous voir mal, alors qu'il existe sûrement une solution toute simple.

Je sais que certaines ont des résultats qui indiquent une hypo et dont les médecins ne tiennent pas compte car les résultats sont dans les normes.
Pour être claire, parfois je me dis sincèrement ce dont vous parlez toutes tous les jours, cela me rappelle les semaines et les mois qui ont précédés la mise sous traitement pour moi en 2003/2004. Tout ce que vous dites je le vivais.
Depuis que je suis sous traitement 80 % des symptômes décrit ont disparu ou ont diminués très fortement d'intensité.
Donc je reste persuadée que pour celles qui ont un bilan thyroïdien pas très correct, vous seriez bien mieux avec un traitement thyroïdien que plutôt avec tous ces autres traitements qui ne traitent rien et ne font même en fait qu'aggraver la situation.

Et ça fait mal de lire que des personnes souffrent autant tous les jours alors qu'il y a probablement et même sûrement dans le cas de certaines une toute petite solution : 1 petit comprimé de à peine 8 mm de diamètre (avec des dosages différents( qui pourrait être votre solution.

Vous n'avez peut-être pas eu l'occasion de lire un article du CNRS que j'ai retenu mais qui est sur le blog de la thyroïde.
Cet article explique que l'hormone T3 serait probablement le traitement à privilégier dans une maladie très handicapante : la sclérose en plaques. Ce n'est donc pas rien.
L'article à lire au lien : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2009/04/la-t3-en-traitement-de-la-sclerose-en.html

Ce qui explique donc l'importance de cette petite hormone dont beaucoup trop de médecins ne tiennent pas compte.

Courage à vous toutes car si je ne mets pas de messages je lis et ce que je lis me désole tous les jours en voyant que pour chacune de vous c'est au quotidien : pas d'amélioration voire même c'est aggravation sur aggravation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Bonjour Christiane"