Portrait de sissi92

Depuis 2003, je souffre par intermitence de torticolli, avec douleurs dans le bras droit ainsi qu'à la main.
En 2005, une sciatique m'imobilise 2 mois, (ce qui fait ressortir des problèmes de genoux arthrose) la douleur s"éstompe mais ne passe pas vraiment.
Et depuis décembre re-belotte sciatique, donc mon doc me fait passé un scan : hernie discale médiane, lyse isthmique bi latérale L5 léger spondylolistésis. Après un mois de traitement, il m'envoie chez un rumatho qui me met sous cortisonne. Cela me soulage, reste les picotements dans les pîeds et une douleur récalcitrante au talon.
Puis un matin je me reveil en pleurant, impossible de bouger la tête et la douleur descend dans le bras. (lol rien a voir avec les lombaires tout ça). Re rumatho, Re cortisonne et IRM du rachis cervical : Discopathie marquée par un débord postéro médian C4/C5 et C5/6 et postéro latéral en C6/C7.
Je ne sais pas bien ce que cela veut dire, mais j'ai enfin un mot sur mes douleurs, brulures et coup d'éléctricité dans le haut du dos, douleurs dans les bras fourmillements dans les doigts mais aussi mots de tête et sensation de vertiges quand je me lève.
J'ai 40 ans et j'ai l'impression que me corps en a 70 !!
En général comment évolue ce genre de mal ? et que faire pour que cela n'empire pas ?
Merci de vos conseils

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour sissi92,

Votre sciatique semble directement lièe à la pathologie de L5 puisque vous avez, également, un lèger glissement de vertèbre qui peut compresser le foramen d'où les douleurs et manifestations neurogènes.

Au niveau des cervicales, les pathologies semblent être, également, directement lièes aux symptômes cervico-brachial ainsi que les céphalées, vertiges, etc...

Demandez une prescription de minerve semi-rigide pour la journée et souple pour la nuit.

PAS D'OSTEOPATHIE NI DE KINE DE REEDUCATION SUR LE RACHIS CERVICAL => LE REMEDE SERAIT PIRE QUE LE MAL...

Pour le rachis lombaire, vous pourriez voir avec votre généraliste pour une IRM lombo-sacrée pour calculer le diamètre ET la profondeur du canal lombaire, ce pourrait être une indication d'évolution ou de risque. Ce spondylolistésis est à surveiller.

Vous pouvez demander des séances de kiné myotensive pour le rachis cervical, à votre généraliste et voir pour de la mésothérapie, plus efficace, semble-t-il que l'acupuncture pour le rachis lombaire.

Avez-vous une scoliose, une cyphose ou lordose voire en hyper au niveau du rachis étagé ( Cervical, thoracique, dorsal, lombaire et sacré ) ?

Il faut que vous preniez soin de ne pas porter de lourde charge et que vous ménagiez votre dos, en pliant les genoux, etc...

Pour les vertiges, une façon simple de les contrer et de vous lever en deux étapes = 1/ vous asseoir sur le bord du lit doucement,
2/ patienter 5 min avant de vous lever sans jeter la tête en avant dans le mouvement naturel de lever.

J'espère quelque peu avoir pu vous aider, n'hésitez pas si d'autres questions.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de sissi92
J'aime 0

merci la fée-clochette de votre réponse,
Vous ne pouvez pas savoir a quel point il est bon de parler avec quelqu'un qui comprend...
Mon rumatho n'a pas encore vu mon IRM des cervicales, j'ai RDV vendredi, mais je voulais savoir ce que vous en pensiez et me préparer à ce qu'il pourrait me dire.
Cela fait presque 3 mois que je suis en arret de travail et me vois pas du tout reprendre encore (le verrais-je un jour !!) je suis sur ordi toute la journée ou bien debout a envoyé des courriers.
oui en effet j'ai une hyperlodose et une discrète attidude scoliotique dorso-lombaire mais cette dernière est peut etre due a une position "de confort'.
pour ce qui est de ménager mon dos, j'y pense a chaque fois que je dois me baisser mais le problème c'est mes genoux qui me font aussi souffrir (athrose) donc j'ai des difficultés a m''accroupir .
les vertiges ce n'est pas trop le matin (par contre suis vérouillée le matin une vraie tite vieille !!) c'est quand je me lève de mon siège, durant la journée.
Ce qui me fait peur, c'est que les lombaires sont touchées, les cervicales, les dernieres dorsales ont des becs de perroquets (vu sur la radios des lombaires) mais n'ont pas été vraiment explorés.
Pensez-vous que cet état peut rester ainsi sans évoluer ? et vivre ainsi avec des douleurs qui peuvent rester supportables en gérant comme on peut ou bien inéxorablement cela va empirer ? Débord ne veut pas dire hernie ?
Encore merci d'avoir pris du temps pour lire et répondre à mon post , merci pour vos explications et votre compréhension et de votre soutien
sissi

Portrait de sissi92
J'aime 0

oups, petite précision : au niveau des lombaires, hernie discale L4/L5 et L5/S1.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Vous avez décidèment hélàs des pathologies étagées.

Au regard de la première discussion, en général, il est courant, en posant des questions, de se rendre compte qu'il y a une légère scoliose ( quelle soit de confort ou de compensation ) ou prononcée et/ou lordose ou une hyper, bref, le rachis était déjà porteur de malposition. Il faudrait rechercher si l'hyperordose ne précède pas ou fait suite à une cyphose même légère.

Et les excroisseuses en " bec de perroquet " corroborent également ceci.

Votre gonarthrose ( arthrose du genou ) peut être aussi liée à une douleur du fémur au niveau de l'articulation de la tête fémorale, avez-vous ce genre de douleur ? Qui, elle est liée au lombalgie et sacralgie. Un point faible dans le rachis est beaucoup de conséquences s'installent à la longue.

Une hernie discale est dite protrusive lorsqu'il y a glissement du disque interverèbral hors des limites du rebord vertèbral. S'il y a "débord", on peut parler d'hernie discale débutante mais, là, tout est affaire de terminologie et non de douleur car la douleur est bien présente même dans le deuxième cas !!! Mais de toute façon vous avez le terme "discopathie" dans le compte-rendu du scan => pathologie du disque intervertèbral.

Eh ! bien, ma belle sissi, l'évolution peut être un débord plus prononcé du disque au niveau des cervicales => protrusion qui peut toucher le foramen ; le glissement vertèbrale de L5 peut également devenir plus prononcé. Vous avez de l'arthrose au niveau des dorsales et une gonarthrose bilatérale.

Votre profession est un facteur favorisant les pathologies du rachis, car contraiement à ceux que peuvent penser certains, la position assise est très inconfortable pour le rachis. Il vaut mieux faire cette visite rhumatologique + un traitement sédatif avant de penser reprendre votre travail.

Vous entrez dans une phase où la douleur risque d'être difficile à soulager car, désolée, je me répète, les pathologies sont étagées mais la visite rhumatologique vous donnera déjà un traitement sédatif en plus d'explications. Pour soulager ces douleurs, il va falloir vous prescrire plusieurs molécules si échec de la précèdente, chaque organisme est différent, et le remède miracle n'existe pas. En général, il peut falloir plusieurs mois pour trouver la molécule à laquelle vous êtes réceptive, avez-vous déjà essayé des traitements sédatifs, lesquels ?

Les malaises en vous levant de votre siège sont assimilés au lever le matin, vous êtes restée dans une position suffisamment longtemps pour avoir verrouillé votre rachis cervical et le fait de vous lever vous fait faire un mouvement presque imperceptible de recul du rachis dans un mouvement naturel, d'où le vertige qui peut être aussi un blocage, des céphalées, des impressions d'électricité. Il faudrait pouvoir vous relever " d'un bloc épaule-cervical ", c'est-à-dire, prendre appui sur les accoudoirs en verrouillant les cervicales avec les épaules voire le rachis dorsal.

Après la visite et selon ce qu'il vous aura été dit, pensez à demander une consultation chez un neurologue car vous avec des manifestations de douleurs neurogènes aux M.Inf et M.Sup qu'il faut explorer.

Sincère pensée de soutien pour vendredi.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de sissi92
J'aime 0

Merci encore mille fois la fée clochette je comprend beaucoup mieux maintenant mes mots et les termes un peu "barbarres" et pour lesquels les docs nous répondent : c'est pas grave ca !! ou on peut rien faire ...
merci pour tout et je suivrais vos conseils
Vous tiens au courant de ma visite de vendredi

Portrait de sissi92
J'aime 0

ah oui je suis sous prednisone *Winthrop (cortisonne depuis 44 jours) et Kipal (codéine)

Portrait de sissi92
J'aime 0

bonsoir,
voila je suis allée chez mon rumatho et j'en ressort un peu perplexe, car quand je lui ai demandé pourquoi les lombaires et les cervicales sont touchées et que les dorsales sont pas meilleures voila sa réponse : bah il faut perdre du poid ...
Jolie réponse non !!
Alors je lui dis : ce qui me fait peur c'est l'avenir
Ca peut tres bien se résorber et que vous en entendiez plus parler.
me voila avec une ordonance pour 15 scéances de rééducation 2 mois de CELEBREX 200 et ma codeîne journalière
Reprise du travail en mi temps thérapeutique.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour sissi92,

Houuuuuuuuuuuuuuuu!!! Ces médecins et leur obsession du poids, vout-ils engager la conversation, dans la rue avec une personne en surpoids et lui dire de but en blanc qu'elle doit maigrir ????!!!!! Il n'y a que quand il y a pathologie qu'ils sortent leur phrase fétiche !!!!! Grrrrrrrrrrrrrr !!!

Le poids a certes une incidence, mais un atout aussi !!!!! A trop maigrir, les articulations sont moins maintenues par le tissu adipeux et là les pathologies apparaissent !!!!! Car, c'est aussi valable dans ce sens ( cf un médecin IRM ).

ATTENTION ==> Celebrex* 200 mg à un effet secondaire peu frèquent d'aggravation de l'hypertension.

Ne pouvez-vous pas consulter un neurologue ( je n'ai pas relu toute la discussion, peurt-être déjà fait ) ou prendre un deuxième avis rhumato ? Vous avez tout de même un léger spondylolistésis !!! Pour les pathologies de C... J'espère que la kiné prescrite est douce, il est fortement déconseillé de faire de la kiné rééducative de mouvements !!!!

Donc, belle sissi, c'est massage pour les cervicales et rééducation pour le niveau lombaire en explicant la pathologie des lombaires.

Houuuuuuuu!!! Comment peut-on laisser quelqu'un dans cet état ???

N'hésitez pas si question et donnez des nouvelles de ces séances de kiné, s.v.p, merci.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Quote:
A trop maigrir, les articulations sont moins maintenues par le tissu adipeux et là les pathologies apparaissent !!!!!

bonjour,

Je confirme parfaitement.

Pendand de nombreuses années, j'avais un IMC à 17,5/18 donc vraiment pas épaisse du tout, et cela ne m'a pas empéchée et loin s'en faut, d'avoir des problèmes d'articulations.

Et à l'époque mon médecin me "menaçait" de m'hospitaliser pour me mettre sous perfusion pour me faire prendre du poids. Mais il savait très bien que cela n'aurait servit à rien non plus (hyperthyroïdie).

Donc si il y a surpoids, il faut aussi améliorer la musculature afin que les muscles puissent jouer leur rôle et ainsi soulager les articulations.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sissi92
J'aime 0

Merci de vos réponses,
Je vais suivre vos conseils et consulter pour avoir un autre avis. Perdre du poid biensur qu'il faut le faire, doucement, mais c'est pas ce qui va changer ma colonne !! (sur que ca peut la soulager). Ce qui me rassure, c'est que la douleur est maitrisée par la codeîne pour le moment, elle reste supportable. Par contre quand il me dit que les hernies peuvent se résorbées, et que j'entende plus parler du dos, ça m'inquiète parce qu'en 2005 quand j'ai fais les 1er examens, je n'avais pas de spondylo (aujourd'hui il est vraiment léger 2 mm), alors est-ce que la rééducation et muscler le dos suffira pour que ça n'évolue pas plus ?
En même temps que faire de plus ?
Merci de votre écoute et de votre compréhension vous tiens au courrant dela kiné et d'un avis second.
Merci d'etre la et de nous réconforter

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Attention à la prise en excès de Codéïne.

La perte de poids et la musculation du dos permettra de vous aider, à avoir moins mal et aussi effectivement à empècher une évolution trop rapide, mais cela dit n'empèchera pas l'évolution complètement pour autant.
Car l'âge, pourra aggraver la situation aussi.

Donc il est bien entendu nécessaire de faire en sorte de diminuer l'évolution maintenant pour ne pas être au maximum plus tard.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "bonjour,"