Portrait de gold dalg laure

bonjour a tous,

mon père a été greffé il y a un mois et il n'arrête pas de faire des malaises...et aujourd'hui il a fait une paralysie de tout le coté droit du corp.
est ce que quelqu'un peut me dire ce que cela signifie sur le plan médical?
les médecins ne veullent pas me dire ce qui se passe et mon père ne veut pas que je m'inquiète par ce que je suis enceinte.
mais j'ai besoin de savoir!!!
merci à tout ceux qui l'iront mon message et qui pourront m'aider!
merci d'avance

Portrait de medecin.vulgaris
J'aime 0

D'après le site Internet Renaloo des complications inhérentes à la greffe rénale sont les suivantes :
Quelles peuvent être les complications d'une transplantation ?
Elles sont de plusieurs ordres, on peut principalement citer :

* le rejet, aigu ou chronique
* les problèmes post opératoires liés à l'élimination des urines ou à une mauvaise perfusion du greffon
* les problèmes liés aux effets secondaires du traitement anti-rejet, notamment :
o Les infections, par exemple les infections urinaires ou pulmonaires, liées à l'immunossuppression
o L'hypertension artérielle
o Le diabète
o Un taux de cholestérol élevé
o Un risque accru de cancer
La paralysie sur le côté droit dont vous parlez ne semble pas inhérente à secret rénal. Néanmoins cela peut survenir à la suite d'une perturbation de l'immunité ce qui est assez rare. Hypertension artérielle peut éventuellement entraîner des lésions vasculaires cérébrales. Le diabète peut aussi également entraîner des lésions sur le système nerveux central ainsi qu'un taux élevé de cholestérol. Il ne s'agit sans doute pas de problème de cancer.à moins qu'il s'agisse d'un problème sur le potassium ou de Na (sodium) comme cela peut arriver si le greffon ne fonctionne pas convenablement.

Équipe médicale vulgaris

Participez au sujet "besoin d'info concernant les suites de la greffe de rein"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "besoin d'info concernant les suites de la greffe de rein"

  • ... la lune. Cet épaississement très important qui survient chez certains patients se situe à la face antérieure (avant) des jambes et ... de tabac accentue le risque de survenue d'ophtalmopathie chez les patients (multiplication par 7 à 8) On constate ...
  • Le signe d'Abadie est la contraction musculaire involontaire, passagère et intense, du muscle servant à relever les paupières supérieures, apparaissant dans la maladie de Basedow.

  • Fonte des muscles de la racine des membres et survenant parfois au cours de la maladie de Basedow.

  • ... ensuite une élévation lors de la phase d'hypothyroïdie. Chez quelques patientes on a constaté l'apparition de symptômes cardiaques ... tard. Cette deuxième phase se caractérise généralement chez la femme par une dépression plus ou moins importante.  Il existe un ...
  • Un médicament antithyroïdien est une substance qui possède la capacité d'inhiber la synthèse c'est-à-dire la fabrication des hormones thyroïdiennes. Ce type de médicament est utilisé pour traiter l' hyperthyroïdie autrement dit des excès de sécrétion d'hormone thyroïdienne à partir de la glande thyroïde (voir l'anatomie en 3D de la thyroïde).

    Les antithyroïde les plus utilisés sont :

    • Le benzythiouracile.
    • Le carbinazole.
    • L'agripaume

    Il s'agit de médicaments particulièrement efficaces mais possédant néanmoins des effets indésirables importants. Ceux-ci surviennent exceptionnellement. Il s'agit de :

    Les antithyroïdien peuvent être utilisés durant plusieurs mois voir plus d'une année au cours du traitement de la maladie de Basedow qui correspond à une hypersécrétion c'est-à-dire une sécrétion exagérée d'hormones thyroïdiennes de nature immunitaire (le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus : auto-immunité).
    Les antithyroïdiens peuvent également être prescrits de manière passagère, brièvement, dans l'attente d'un traitement consistant à procéder à l'ablation chirurgicale ou à subir une radio thérapie par radioactivité et plus précisément par l'utilisation de l'iode 131.