Portrait de luvic

bonjour à tous,
je vous ecris ces quelque lignes car je suis completement desemparee avec ma fille de 8 ans. depuis sa dernieres année maternelle, elle a un comportement parfois violant avec ses camarades, avec les années cela s'agrave. de la part des instituteurs qu'elle a eu j'ai un peu pres tout entandu: c'est l'education à la maison trop l'axiste, c'est votre divorce, votre travail, l'arrivée de votre nouveau compagnon, de sa petite soeur, le mieux: elle schysophrene... je ne suis pas resté sans reaction devant ce probleme, je l'ai emmené voir un pedopsychiatre, elle a ete suivie par une psycologue, elle a changé d'ecole car on s'est appercu qu'elle etait precoce, mais rien. actuelement, sa maitresse m'ecrit des mots sur le cahier de liaison me disant que sans ma fille la classe est mieux, que cela ne la derange pas qu'elle soit absente... je me suis meme renseignée aupres de l'aide à l'enfance, mais j'ai pour reponce on ne peut rien faire pour vous vous avez une fille, les centres adapter pour ce genre de problemes son uniquement pour les garcons!
chaque jours je me remets en question, j'essaye de la comprendre, je vois bien qu'elle est malheureuse, tous ses camarades la rejettent, je ne sais plus quoi faire pour l'aider.
pas facile de resumer la situation en peu de lignes.
merci d'avoir pris le temps de lire ce petit mot, à bientot.
luvic

Portrait de anonymous
J'aime 0

Ses troubles du comportements ont-ils lieu exclusivement à l'école ?
Avez-vous identifié un facteur déclenchant (s'est-il passé quelque chose de particulier qui aurait pu provoquer cette agressivité) ?
Dans quel cadre familial vit-elle ?
Quel est son comportement à la maison ?

Portrait de luvic
J'aime 0

bonjour,
pour repondre à votre question, en 2002 je me suis separee de son papa, mais notre divorce c'est fait en douceur, elle le vois aussi souvant que cela est possible avec son travail,( au moin deux fois par semaine), nous sommes resté bon amis lui et moi, mais le comportement de la petite nous avais deja ete signalé, il faut savoir que son papa n'a jamais reussi à lui imposer des regles de vie,(se coucher à tel heure, se laver les mains avant de passer à table par exemple) avec lui elle fait se qu'elle veut, il n'arrive pas à comprendre pourquoi je demande à notre fille certaine regles, (politesse, travail à l'ecole...) . en 2004-2005, j'ai rencontré un homme avec qui je vie actuellement, leur rencontre c'est fait naturelement, elle n'a jamais montré de signe de rejet envers lui dans la mesure ou il n'a jamais voulu prendre la place de son papa. mes parents habitent loin elle ne voit donc pas souvant ses grand parents mais leurs contactes son regulier, ( telephone, courrier, et webcam! ), elle leur parle souvant de mon compagnon, des activitée qu'ils font tout les deux, les devoirs, les promenades ect ... en aout 2006 est née sa petite soeur, elle se montre tres intentionée avec le bebe, elle est toujours volontaire pour etre avec sa petit soeur. en octobre 2006, j'ai commencé une formation professionnelle qui m'oblige a quiter la maison plusieurs semaines consecutives a cause des kilomettres qu'il y a entre notre domicile et l'ecole, (1000) cette formation se termine en avril 2007, je lui ai expliquée l'importance d'avoir un travail stable pour que nous ne manquions plus de rien, nous avons connu de gros problemes financier en 2004-2005 et malheureusement la petite est conciente de ces problemes d'argent. mon compagnons a fait la meme formation de janvier à juillet 2006. elle vie donc antre son papa, mon compagnon, la maman de se dernier et une assistante maternelle, (son domicile est chez moi, avec les conseil de la psycologue qu'elle voyais nous lui avons expliqué l'effet provisoire de cette mise en place elle s'emblais l'avoir compris), j'essaye de rentrer toute les deux semaines et en se moment je fais mon stage de terrain proche de chez moi ce qui me permets d'etre à la maison tous les jours, pourtant son comportement est toujours le meme que je sois la ou pas. actuelement, à la maison nos rapport son plus tendu, parce qu'elle sait que j'ai un rendez vous avec l'ecole la semaine prochaine et qu'ils veulent proposer un placement en internat dans un etablissement specialisé, (etablissement pour traiter les deficiance mantale legere), je ne suis pas trop d'accord avec ce choix car pour moi ma fille a un trouble du comportement c'est sur mais pas de deficiance mantale, (elle a fait toute une baterie de tests avec un pedopsychiatre pour en etre sur, il m'a meme dit que c'etait une enfant precoce). j'ai toujours reussi à la canaliser à la maison, mais je dois avoué que ces jours dernier j'ai beaucoup plus de mal, j'ai l'impression que l'avanir lui fait peur. les "crises" sont plus fraquante à la maison en ce moment. des qu'elle est un peu contrarier, c'est une crise de pleur, cris, mon compagnon qui avait de bon resultats avec elle se trouve dans la meme situation d'impuissance. j'ai peur pour elle, je sais que je ne pourais pas m'opposer à ce placement et je me sents depassé et impuissante à aider mon enfant. nous nous donnons du mal pour recomposer notre famille et nous sommes impuissant devant le mal etre de la petite. voila pour les grandes lignes, il y a surement quelque chose qui la gene mais quoi? dans toutes les difficultées que j'ai pu rencontrer dans la vie, j'ai toujours pris le temps de lui expliquer les choses avec ses mots à elle, de discuter pour qu'elle soit rassurée, je ne vois pas ce qui peut lui faire peur au point de s'exprimer si violament. je voudrai trouver le "truc" qui pourra aider ma puce, je ne sais plus quoi faire.
merci de votre attention, si vous voullez plus d'information je me tiens à votre disposition.
luvic

Portrait de celineteniere
J'aime 0

apres avoir lu votre message, je tenais a vous dire que si le pedopsychiatre vous a dit qu'elle est précoce (c'est le cas de mon fils) vous devez pouvoir vous opposer a son placement et peut être voir avec l'instit si il y a la possibilité de nourrir sa soif de connaissance au sein de son école actuelle et peut être lui permettre d'avoir un centre d'intérêt important qui pourrait lui permettre de se détourner de l'agressivité qu'elle dégage en comprenant que l'on ne cherche qu'à faire son bonheur! un psychiatre àa dit a mon mari qu'il fallait éviter de dire trop de choses à ces enfants"là" car ce sont des enfants qui sont très sensibles et du coup se sentent agressés par ce qu'on leur explique (dans une bonne intention) , il faut essayer de leur redonner leur place d'enfant en évitant qu'ils n'entendent les conversations d'adultes, surtout lors des difficultés, pour diminuer leurs angoisses! difficile à faire lorsque l'on est habitués a ne rien cacher aux enfants mais en leur expliquant avec leur mots mais il paraît que nous leurs faisons plus de mal que de bien ,alors essayons. bon courage

céline

Portrait de luvic
J'aime 0

merci pour cotre message, je ne laisserai pas tomber, j'espere que vous avez raison pour le placement, je le saurai dans cinq jours... nous avons deja essayé de la stimuler pour detourner son agressivité, mais pas facile quand vous avez comme reponce que c'est votre education qui ne va pas, c'est surement vrai, mais au moin j'essaye de comprendre. actuellement ma fille rejete en bloc tout ce qui peu venir de l'ecole, peut etre qu'un changement lui fairai du bien, mais je ne peu pas me raisoudre à ce que l'on me propose, pour moi ce n'est pas approprié. c'est sur les conseils de sa psycologue que je lui expliqué beaucoup de choses, mais comme vous le dite je lui ai fait plus de mal a mon avis.
courrage à vous, celine
luvic

Portrait de anonymous
J'aime 0

tout à fait d'accord avec celinetierre.
ancienne enseignante j'ai remarqué que certains instituteurs tentent de se débarasser des "casse pieds" en proposant une orientation dans une classe spécialisée. c'est inacceptable.
il est aberrant d'orienter une élève précoce dans une classe pour débiles légers!!
contactez l'inspection de l'éducation nationale,
ne vous laissez pas influencer ,et surtout arrêtez de culpabiliser,
il existe des associations pour parents d'enfants précoces
votre psychologue pourra vous donner les adresses ou alors rechercher sur le net
peut être devrait elle voir un pédopsychiatre : ceci pourrait aider tout le monde en donnant des conseils et en dédramatisant
courage et positivez car les problèmes dus à la précocité ou d'hyper activité commencent à être reconnus

Portrait de anonymous
J'aime 0

avec mes excuses, j'aurai du écrire REvoir le pedopsychiatre avec tous ces nouveaux elements.
aucune orientation n'est possible dans l'éducation nationale sans l'accord des parents- ne baissez pas les bras et courage.
dans quelle region habitez-vous?
bise à la petite

Participez au sujet "besoin d'aide pour ma fille de 8 ans"