Portrait de jack7591

Il y a une semaine qu'on m'a diagnostiqué une maladie de Basedow suite à une prise de sang, une échographie et une scintigraphie dont les résultats suivent:
PDS
T3L 17.2 pg/ml (2.3 - 4.2)
T4L 43.6 pg/ml (7 - 13)
TSH us inf à 0.02 ( 0.4 - 5.5)
anti TG 29 ui/ml ( inf à 40)
anti TPO 639 ui/ml ( inf à 35)
anti TRAK 13 ui/ml ( negatif inf à 1, positif sup à 1.5)

SCINTI
thyroïde discrètement augmentée de volume, symétrique en situation anatomique. captation du radio pharma trés nettement renforcée à 7.3 pour une normale entre .8 et 4 pour cent. fixation relativement homogène sur l'ensemble de la glande.

ECHO
thyroïde très hétérogène plutôt hypoéchogène, avec de multiples zônes hypoechogènes; lobe drt 18mm d'épaisseur sur 19 de large. lobe gche 19 mm d'épaisseur sur 19 de large. pasde formation nodulaire.

Voilà mon pb:
Un premier doct ( celui de la radio) me prescrit 30mg/jour de néomercazole, alors que l'endo que je viens de consulter m'en prescrit pour 60mg/jour... du simple au double!
N'étant pas un fan de médocs, je préfère la 1ère solution, mais ai-je raison au vu de l'état de ma thyroïde?
merci d'avance pour la réponse, Cris.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Normal qu'ils ne soient pas d'accord.
D'abord le radiologue à moins qu'il ne soit endo également ne doit pas connaitre les traitements, si il n'est que radiologue ce n'est pas son travail de prescrire les traitements.

L'endo a en revanche raison (et donc toi pas lol) et ce surtout vu ton hyperthyroïdie qui est très importante et les anticorps anti TRAK assez élevés.

Quand on est dans ce type de situation on donne un traitement de choc histoire de couper de façon radicale l'hyperthyroïdie au plus vite car elle engendre beaucoup de symptômes très néfastes à l'organisme, tels que palpitations, diarrhées, perte de poids et surtout la fonte musculaire, mais aussi la perte de fer qui peut alors entrainer à contratio des insomnies, une fatigue intense qui sera encore plus importantes si les insomnies sont elles aussi importantes.
Donc autant de symptômes qui sont loin d'être anodins.

Il faut donc prendre le traitement d'attaque à 60 mg/jour et faire un contrôle sanguin tous les 10 jours le premier mois, histoire de contrôler l'impact du traitement sur les globules blancs.

Bon une chance toutefois ta thyroïde n'est pas vraiment touchée puisqu'il n'y a pas de nodule. Le goitre lui diminuera avec la diminution et la disparition de l'hyperthyroïdie.

Cela dit ton traitement pourra être diminué progressivement en fonction seulement des anticorps anti TRAK car ce sont eux qui donnent le feu vert ou rouge pour la diminution et donc encore plus pour l'arrêt.
Car ce sont les anticorps qui stimulent la thyroïde et la font surchauffer.

Donc le seul moyen de les éliminer c'est de leur faire croire qu'il n'y a plus de thyroïde donc pour eux plus rien à embéter.
Le traitement effectivement n'agit pas directement sur les anticorps mais ils freinent le fonctionnement de la thyroïde. Elle étant mise au repos les anticorps "pensent" qu'elle n'est plus là.

Comme la thyroïde va être très freinée tu vas alors manquer d'hormones thyroidiennes qui sont pourtant vitales à l'organisme. Donc lorsque la thyroïde sera freinée, il faudra prendre du Levothyrox en général si tu habite en France, ou ce sera un autre nom si tu es à l'étranger, mais cela est toujours la même mollécules et le principe est exactement le même.

Donc régulièrement il faudra contrôler la : TSH, T3, T4 et anticorps anti TRAK les autres n'ont pas besoin d'être contrôler, ils n'ont pas d'incidence et puis surtout eux, ils font exactement ce qu'ils veulent et également le fait que aucun traitement ne peut agir sur eux. Sauf les immunosuppresseurs mais qui ne sont vraiment pas utiles (trop dangereux) dans le cadre de maladies thyroïdiennes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de christinette
J'aime 0

J'ai une maladie de Basedow depuis 1 an et demi et après une longue traversée du désert (aplasie médullaire suite au néomercazole, rechutte, iode radioactif...)ça y est, je suis enfin stabilisée.
Je dois prendre du lévothyrox mais au moins je vois le bout de mes soucis.
Je me fais suivre en médecine énergétique en complément du traitement classique, ce qui m'a beaucoup aidé et m'aide encore beaucoup.
Alors pas de découragement !!!

Portrait de nath84220
J'aime 0

Bonjour,
J'ecris car l'on vient de diagnostiquer à mon mari (qui a 33 ans) une maladie de Basedow
Voici les résultats des analyses de sang:
TRAK : 1.5 UI/l (VR Anti TG : je n'arrive pas à remettre la main dessus car effectué par un autre labo
Anti TPO : 490.1 UI/ml (VR T4libre : 4.39 ng/dl (VR : 0.82 à 2)
TSH ultrasensible : 0.021 microUI/ml (VR : 0.390 à 3.55)

L'endo a donc diagnostiqué Basedow mais pas d'echo, ni rien. Pas de suivi ophtalmo.
Il a prescrit Neomercazol 20 (2cp/jour) pendant 1 mois et donc analyses de sang 2 fois par semaine

Effectivement mon mari a bien les symptomes habituels de Basedow, mais il est aussi tres fatigué, il dort bcp dans la journée. Mais jamais avant 2/3 heures du matin la nuit. Il est tres agité dans son sommeil.
Il a fait un bilan cardique et n'a rien de ce coté la. Le cardo lui a donné du promazonol (qq chose comme ca) mais il a tjs tachycardie...

Ses symptomes ont début après un repas copieux dans un resto, ou il a pris un menu a base de poissons et de fruits de mer.
Y a til un moyen de savoir s'il y a une relation ?
De plus, comme il est en hyper, il a chaud tout le temps, donc boit bcp et donc urine bcp. Mais il dit que ses urines ne sont pas come d'habitue : plutot laiteuse et claire. Y a til un rapport ?

Merci de votre aide

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les résultats et les symptômes indiquent bien la maladie de Basedow.

La fatigue elle est normale car le corps est en activité permanente avec l'hyperthyroïdie même lorsqu'il dort, d'ailleurs tu parles de ses nuits agitées.
Donc l'organisme s'épuise de cette hyperthyroïdie.

Bon en revanche, il faut impérativement faire une échographie thyroïdienne.
Quant au suivi ophtalmologique, il n'est pas obligatoire sauf si des problèmes oculaires (modification de l'aspect d'un oeil, douleurs) sont apparus depuis la maladie.

Apparemment il y a eu un gros surdosage d'iode et c'est ce qui a provoqué la maladie mais ceci dit je metterais un petit bémol mais avant j'ai une question : combien de temps s'est-il écoulé encore ce repas, la découverte de la maladie jusqu'au moment des analyses ?

Il manque une analyse qui est des plus importante c'est la T3 qui est l'hormone réellement active.

Au sujet des urines le traitement peut être responsables de l'aspect laiteux, mais le côté clair est dû tout simplement au fait que ton mari boit beaucoup et donc les urines sont dans ce cas normalement très claires.

Pourrais-tu donner le nom exact du traitement cardiaque ?
Celui le plus courament prescrit dans ces cas, c'est la Cordarone ou Amiodarone.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nath84220
J'aime 0

Bonjour et merci pour votre réponse rapide
1 - Comment faire pour faire l'echographie ? Doit elle etre prescrite ou peut on la faire sans ordonnance ?
2 - Meme question pour T3 ?
3 - Pour les precisions sur les dates :
Repas le 8 mars au soir
Des le lendemain, il ne se sentait pas bien
Dans la semaine, il voit le generaliste qui lui fait faire tout de suite un bilan cardiaque. Rien si ce n'est tchycardie sinusale : donc propanolol avec magnesium
1ere prise de sang le 15 mars : il y a un dereglement de la thyroide donc 2ieme prise se sang le 20 mars
Au vu des résultats de cette 2ieme prise de sang (dont j'ai donné le detail précedemment), le generaliste passe le relai à l'endocrino. Rdv a eu lieu jeudi dernier 3 avril
Il lui a donc diagnostiqué Basedow d'apres les analyses et lui a dit de prendre Neomercazol 20 (2cp/jour) pendant 1 mois
Il n'a pas encore commencé le traitement
Merci de votre aide

Portrait de Christiane59
J'aime 0

L'échographie fait partie du protocole de suivi des maladies thyroïdiennes donc le médecin doit la prescrire.
Mais elle peut être faite mais à ta charge complète. Cela dit certains établissements refusent si il n'y a pas d'ordonnance.

La T3 en revanche c'est un gros problème mais dans le cadre d'une maladie de Basedow elle doit aussi être comme les T4 analysée et même encore plus puisque la T3 est l'hormone réellement active donc celle qui est le plus à risque au niveau de tout l'organisme et plus principalement au niveau du coeur.
Donc dans le cadre de Basedow idem, elle fait partie du protocole mais tu peux effectivement la faire analyser sans ordonnance et à tes frais. Cela coûte environ 15 €.

Bon alors vu le délai très court entre les différents évènements il n'est absolument pas certain qu'il s'agisse d'une Basedow pure, mais elle peut être provoquée par l'afflux d'iode ce qui a pu faire grimper si légèrement les anticorps anti TRAK mais ceux qui sont les plus intéressants sont en fait les anticorps anti-thyropéroxydases dit anti TPO car eux sont très élevés et sont plus révélateurs, car ils ne peuvent pas être aussi élevées en si peu de temps. D'où leur taux élevé n'est pas récent du tout.
Il se peut tout simplement que l'on soit dans le cadre d'une maladie d'Hashimoto en phase d'hyperthyroïdie mais que l'iode des aliments à fait augmenter les anti TRAK tout simplement parce que les personnes Hashimoto ne supportent pas l'iode.

Avant ce fameux repas, comment était ton mari ? Quels étaient les symptômes si toutefois il en avait ? Se plaignait-il de quelque chose en particulier ?
Ces symptômes actuels sont-ils très à l'opposé de ce que ton mari vit habituellement ?

Il faudrait essayer d'avoir les anti-thyroglobulines dit anti TG.

Une dernière petite question : y a-t-il des cas de maladie thyroïdenne dans la famille de ton mari ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nath84220
J'aime 0

Avant ce repas, cela faisait une semaine qu'il mangeait bcp plus que d'habitude et qu'il a commencé à maigrir. Il a perdu tres rapidement 2,5kg puis pas plus.
IL a souvent faim et mange donc plus et plus souvent que d'habitude. CEpendant, la digestion est plus difficile et certains aliments ne lui conviennent pas (alors qu'ils ne posaient aucun pb avant), comme les viennoisieries par ex.
Il y a des pbs de thyroides dans sa famille : sa mere est hypo depuis sa 3ieme grossesse et son grand pere maternel etait hypo aussi.
Il va demandé à notre generaliste des ordonnances pour T3 et l'echo. On espere qu'il va etre ok
On va aussi redemander au generaliste le resultat des anti TG
Merci pour ton aide précieuse

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc cela explique beaucoup de choses.

La maman a fait sûrement ce qu'on appelle une thyroïdite du post-partum.
C'est une hypothyroïde qui s'installe en général vers le 6 ou le 7è mois à la suite d'un accouchement.
Bien souvent on la confond avec une maladie d'Hashimoto et on la traite comme un Hashimoto ce qui fait que du coup la maladie devient permanente alors que bien prise en charge dans 90 % des cas, les choses rentrent dans l'ordre.
Il faudrait savoir si la maman a fait des analyses des anticorps à l'époque et si pas si ils ont été fait plus tard et si pas et bien il serait plus qu'utile de les faire maintenant vu le cas de ton mari. Ceci expliquerait bien des choses.
Ton mari est l'aîné de la famille ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nath84220
J'aime 0

Bonjour,
Merci pour ton retour
Effectivement, mon mari est l'ainé de 4 enfants
Peux tu me préciser en quoi cela explique le cas de mon mari ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Parce qu'il est fort probable que la maladie soit de en fait d'origine génétique.

On sait que tous se transmet au moment de la conception ou pendant la grossesse mais les maladies se développent ou pas par la suite.

Si c'est bien le cas, et surtout si il y a des filles dans la fraterie de ton mari il faudra établir une surveillance pour elles car ce sont très souvent les filles qui développent les maladies à cause des besoins plus importants en hormones dûs aux cycles menstruels.

La maman a eu la maladie de diagnostiquée lors de la 3ème grossesse mais il est fort probable que le problème existait déjà mais silencieux.
Si tu le peux essayes de savoir si la maman avait déjà fait des examens auparavant.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nath84220
J'aime 0

Oui, je vais me renseigner
A bientôt

Portrait de nath84220
J'aime 0

Bonsoir,
Voici les resultats de thyroglobuline (hTG) (ECLIA) :
191,5 microgramme/l (Norme Anti corps anti-TG :

D'autre part, voici la réponse du généraliste :
1) Est il possible que cette hyperthyroïdie passe avec un travail psychologique sur sa cause ? Je ne veux pas vous décevoir mais très sincèrement, je pense pas que les choses rentrent dans l'ordre en faisant un travail psychologique. Je ne peux pas affirmer non plus qu'une contrariété peut être ou ne peut pas être la cause de cette hyperthyroïdie. Il me semble que ce serait plus sage de se dire que c'est un élément déclencheur ou plutôt favorisant. Donc, pour le travail psychologique, ce serait vraiment trop beau si les choses pouvaient rentrer dans l'ordre sans autre intervention "chimique". Cependant, je ne doute pas de l'utilité de ce genre de travail pour retrouver une sérénité propice à la guérison...

2) Pourquoi ne pas faire d'échographie de la thyroïde ? Ni d'analyses des T3 ? L'intérêt de faire une échographie, c'est de suivre le développement d'un goitre (augmentation de taille de la thyroide) ou vérifier la présence de nodules. Je ne pense pas que ce soit nécessaire dans votre cas, en tout cas, cela ne changera pas la prise en charge. Concernant la T3, il s'agit d'un précurseur de la T4, ces formes sont interchangeables au niveau des cellules et des organes, il n'y a donc pas grand intérêt à doser systématiquement les 2 formes (T3 et T4). Cela ne changera pas non plus la prise en charge.

Je vous fais parvenir, les résultats de Pasteur-Cerba. C'est vrai que la thyroglobuline ne nous apporte pas grand chose dans ce cas-ci mais comme c'est une protéine qui transporte les hormones thyroïdiennes (T3 et T4), une augmentation ou une diminution de cette protéine peut "fausser" les résultats dans un sens ou dans l'autre...

Qu'en penses-tu ?

Enfin, ma mari a demandé à sa mère ses resultats d'analyses, mais il semblerait qu'elle ne soit pas tres au courant de sa pathologie... Donc rien de précis de ce coté. Le dereglement de la thyroide a été dynagnostiqué 2 ans apres la naissance de son 3ieme enfant
A bientôt

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

ouh làlàlàlà

J'aime sa première réponse mais la deuxième et pour les deux éléments là il est à côté de la plaque.

Si il n'y a jamaus eu d'échographie et qu'on en fait pas, on ne saura jamais si il y des nodules ou pas ou même un goitre. Tous les goitres ne se voyent pas de l'extérieur.

Si il y a déjà eu une échographie qui n'avait rien montré de particulier mais que les taux thyroïdiens ont eux évoluer, cela laisse supposer que la thyroïde peut avoir eu son aspect modifié. Donc l'échographie est indispensable dans les deux cas.

Quant à la T3, alors là il est plus que gonflés car lorsqu'il n'y a pas de perturbation thyroïdienne effectivement les taux s'équilibrent d'office. Mais lorsqu'il y a dysfonctionnement thyroïdien, les taux peuvent être complètement anarchiques.
On voit des TSH très basses parce que les T4 sont elles élevées alors que les T3 sont elles très basses. Et ce n'est pas le fait que les T4 soient élevées et que la TSH qui mettra la personne en hyperthyroïdie. Ces hormones n'ayant pas d'action directes sur l'organisme. En revanche la T3 basse, elle expliquera fortement les symptômes d'hypothyroïdie et cela impliquera surtout qu'il existe un problème de conversion et que donc il est fort probable qu'une maladie hépatique soit en cause, puisque la conversion de la T4 en T3 se fait surtout au niveau du foie.

Donc il dit n'importe quoi et surtout rien de fiable, car si bien on contraire la prise en charge en sera totalement modifiée. Donc il se trompe lourdement.

La thyroglobuline est indicative dans les suivis de cancer.
Mais là on remarque que les anti-thyroglobulines eux sont très bas ce qui explique la hausse de la thyroglobuline. Il semble que les anticorps ne jouent pas leur rôle de régulateurs mais il se peut aussi tout simplement que ce soit "normal" chez ton mari.
Mais en tout cas, elle explique le pourquoi du taux élevés des T4. Donc il y a bien une perturbation du système immunitaire et donc peut-être donc bien apparemment dans le cadre d'une maladie de Basedow vu la positivité des anti TRAK.

La thyroglobuline est utile en tout premier pour la production des hormones thyroïdiennes et sous l'influence de la TSH elle libère effectivement les hormones dans l'organisme. Ce qui explique donc en fait que son taux étant élevé, que les hormones soient elles aussi en nombre plus important dans l'organisme. CQFD.
Mais là dans ce cas précis ce n'est pas la TSH qui dit de libérer les hormones dans l'organisme mais apparemment ce sont les anti TRAK qui le font et donc cela correspond alors bien la maladie de Basedow.

Au sujet de la maman,le fait que sa maladie se soit déclarée 2 ans après l'accouchement n'est donc pas dans le cadre d'une TPP, sauf peut-être que les symptômes étaient déjà bien présents dans les suites de l'accouchement mais qu'elle n'en n'a pas vraiment tenu compte. Mais cela démontre le caratère héréditaire et donc qui peut influer directement sur la situation de ton mari.
Donc comme je le disais si il y a des filles donc des soeurs pour ton mari ou que toi même tu as des filles, il faudra surveiller et en cas de symptômes faire les examens nécessaires et surtout donc automatiquement la recherche des anticorps.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nath84220
J'aime 0

Bonjour,
Merci pour ta réponse toujours aussi rapide
Il s'est fait faire une prise de sang ce matin an demandant en plus TSH, T4 et T3. Tant pis si c'est à notre charge
Il a commencé après la prise de sang son traitement de neo-mercazol.
On va bien voir ce que ca va donner...

Portrait de nath84220
J'aime 0

Voici les resultats de la prise de sang d'hier :
TSH T4 totale : 239,27nmol/l (normal : 50 à 137)
T3 totale : 6,65nmol/l (normal : 0,95 à 2,50)

Donc j'imagine que ca confirme bien Basedow (?)
L'echo est-elle du coup nécessaire ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ca confirme surtout l'hyperthyroïdie. Basedow est confirmée elle par les anticorps anti récepteurs de la TSH.

Oui il faut tout de même faire une échographie afin de vérifier qu'il n'y a pas de nodule.
Auquel cas, il faudra savoir si ils sont froids = non producteurs d'hormones, chauds = producteurs d'hormones, toxiques = hyperproducteurs d'hormones.
Pour le savoir il faut alors faire une scintigraphie mais délicate car l'iode injectée peut renforcer la maladie de Basedow ou alors il faut veiller à ce que le produit soit du Technétium99.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Basedow et son traitement"