Portrait de Sofi

Bonjour,

j'ai fait un AVC avec syndrome de Wallenberg il y a 4 mois, j'ai 25 ans, dissection de l'artère vertébrale droite, mal diagnostiquée au départ. J'ai récupéré à presque 100%, je suis encore souvent fatiguée, et je n'arrive pas à rester concentrée très longtemps.
Apparemment mon artère est de nouveau réimpermabilisée (bien que sur les images de l'angio scann et de l'IRM on la perde à un moment parmi les veines puisqu'elle est hypoplasique).

Ma question: serait-il préférable de rester au repos encore ou profitable de reprendre une activité salariée pour ne pas me confiner dans ce qu'il m'est arrivé?

Merci de la sincérité de votre réponse.

Sofi

Portrait de Elodie14
J'aime 0

Bonjour Sofi,

Ma maman a également eu un syndrome de wallenberg avec dissection de l'artère vertébrale droite, il y a 3 ans à l'âge de 40 ans.
A ce jour, elle a très bien récupérée mais persiste encore qq séquelles au niveau de ses yeux. Par conséquence, elle se retrouve un peu isolée car elle ne peut plus reconduire.
Je pense qu'elle serait ravie de connaître ton histoire, et surtout de partager vos ressentis.
Il faut que tu prennes le temps de bien récupérer et surtout te reposer.
Je te souhaite bon courage et j'espère à bientôt.

Portrait de Sofi
J'aime 0

Elodie,

Merci pour ta prompte réponse. ça ne doit pas être facile pour ta maman, j'avoue que j'ai eu beaucoup de chance dans mon malheur, et ça ne doit pas être facile non plus pour toi si tu la vois un peu déprimée, en tout cas, tu as l'air de bien t'occuper d'elle!
Je vais essayer de suivre ton conseil, c'est vrai que j'ai envie de reprendre le cours d'une "normale" car à cause de ça, j'ai l'impression de vivre dans une bulle hors de la réalité.

Comment communiquer avec ta maman?

à bientôt,

Sofi

Portrait de Elodie14
J'aime 0

Salut Sofi,

Je te donne mon adresse e-mail

. Je pense que cela sera plus facile pour communiquer. Tu es de quelle région?
Il est vrai que le moral joue un rôle très important dans ce genre de maladie. Ma mère s'est retrouvée coupée du monde sociale alors qu'elle était une femme très active. Elle a essayé de rejoindre une association d'AVC mais n'y a pas trouvé sa place. En effet, il y avait que des personnes âgés.
Je te comprends tout à fait quand tu dis que tu veux reprendre le cours normal de ta vie. Moi-même je suis tombée malade en février 2006 (aussi une maladie neurologique) et je suis restée en congés longue maladie jusqu'à présent. Au début je me culpabilisais énormément et ne me rendais pas compte de l'importance des choses. C'est tout à fait normal car on cherche à se protéger.
Prends le temps de te rétablir car la santé est ce que l'on a de plus important. Le travail viendra après.

Dans l'attente de tes nouvelles....

A très bientôt

Participez au sujet "AVC et séquelles invisibles"