Portrait de vanesset

Bon début de semaine à toutes, personnellement je suis un peu embarrassée quant à la question de faire un bb jeune ou plutôt au-delà de la trentaine, en réalité il s’agit d’une discussion qui s’est tujours posé autour de moi , tant entre connegues qu’avec mes sœurs, et rarement nous avons eu des points allant dans le meme sens, pour vous qui avez une grosse expérience de la chose, qu’en pensez svp, j’espere ne pas trop vous frustrer avec mon sujet un pti peu ringard !

Portrait de vanesset
J'aime 0

Slt venessa, c’est difficile à dire tu sais, car moi je pense qe de nos jours, le role de la plupart dentre nous les femm dans la société a changé du tout au tout et n’a rien à voir avec celui de nos maman il y a qlq années, moi je constate qe depui l’insertion des femm dans le monde du travail, elles ont progressivemnt obtenu des droits presqe equitables à ceu d hommes à mon avis, moi je travail dans le social et je pe vous dire qe il reste encore qlq lacunes sur ce sujet, un pe comme la différence salarial pa exple

Portrait de carosselle
J'aime 0

pour ma part j’ai toujours voulu devenir mère, petite je jouais déjà à la maman, ma petite poupee était ma meilleure amie je vous le jure, au début, la question ne se pose pas à cause de mes études , et ensuite il fau du temps pour se fair une place sur le marché du travail et quand enfin on parvient à avoir une certaine stabilité économiq comme vous disiez, c’est la partie sentimentale qui fait défaut, j’avais déjà 36 ans et je n’arrêtais pas d’y penser encore et encore, Alors je me suis décidée et je vais faire une fiv avec un don de sperme et d’ovo et fonder ma propre famille

Portrait de pumpum
J'aime 0

Carosselle c’est vrai que l’aspect dont tu parles est pertinent. Ainsi que ce dont parle Mariboss concernant la stabilité financière qui ne s’acquiert pas facilement lorsqu’on est jeune. Mais c’est possible, j’insiste sur le fait que c’est bien de faire presque tout dans la vie tôt. Si on termine ses études tôt, on a aussi des chances de trouver un emploi tôt. Et par conséquent d’entamer une vie familiale tôt. Je prends l’exemple dans ma propre famille. Toutes mes 03 sœurs sont devenues fonctionnaires et se sont mariées avant leurs 30 ans. Et ont toutes eu leur premier enfant avant leurs 30 ans.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Pour arriver à ce que pumpum dit concernant ses sœurs, il faut aussi revoir ses ambitions. Parce qu’il y’a des emplois qui demander beaucoup de sacrifices. Ce qui fait que même bien que jeune, on est contraint d’attendre avant de s’engager à faire un enfant par exemple. Donc c’est pour dire que la femme est bien à des emplois pas très contraignants. Parce que cette dernière est appelée à élever ses enfants. C’est pour cela que je suis d’accord avec la personne qui a dit plus haut que la femme ne doit pas se mesurer à tout prix à l’homme. N’oubliez pas que la mission de la femme sur terre c’est de faire des enfants.

Portrait de ericka24
J'aime 0

bien sur on me peut pas dire que nos preoccupations d'aujourdhui sont les memes il y a une vingtaine d'années ou meme plus, j ne susi pas ce celles qui aiment parler de l'égalité des genres mais il est manifeste que la modernité sur tous les plans a fortement bousculé les choses, du coup les femmes sont devenues bien plus entreprenantes et refoulent de ce fait la preoccupation de fonder un foyer à plus tard, oubliant que le temps lui on ne l'arrete jamais, malheureusement nos modes d'alimentation de moins en moins bio nous exposent à pas de souci ui jouent sur notre fertilité, et plus tard on se retrouve dans l"impossibilit de procréer, heureusement qu'il la pma sinon que serions nous devenues

Portrait de piwi
J'aime 0

Être de plus en plus entreprenantes c’est bien beau. Ce n’est donc pas pour rien que les centre de PMA sont bondées de ces femmes qui pour la plupart ont la quarantaine. Ne pouvant plus faire leurs enfants naturellement. Heureusement que ces centres existent sinon ce serait la catastrophe. Pourtant une femme peut poursuivre ses objectifs matériels après avoir fait les enfants. Il y’a des mamans étudiante !!! C’est vrai que ce n’est pas facile, mais quand on se fixe des objectifs on se bat pour les atteindre avec la motivation.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Pour moi ce n’est même pas un débat. Il est indéniable que mieux vaut faire son enfant tôt. Plusieurs raisons me font le dire. Entre autres, la fertilité de la femme est élevée entre 25 et 35 ans. C’est donc le moment idéal pour concevoir. Au-delà de 35 ans, la fertilité de la femme diminue. A partir de 35 ans, les chances de tomber enceinte diminuent. Il y’a tout intérêt à faire son enfant tôt, parce qu’en attendant plutard, on n’est pas sûr de réussir.

Portrait de angeana
J'aime 0

Et oui sans compter qu’en faisant son enfant tôt, on plus d’énergie pour s’en occuper. Je parle de mon propre cas, j’ai 02 enfants, la première je l’ai eu jeune. Et pour avoir la 2ème, j’étais déjà dans la quarantaine et je n’y arrivais plus naturellement. Mon endométriose m’avait rendu infertile. Du coup j’ai eu ma 2ème fille par fiv do. Quand je compare la période où j’ai eu ma 1ère fille, je suis complètement dépassée avec a 2ème fille. L’energie n’est plus la même.

Portrait de angeana
J'aime 0

Et même, comparée à ma première grossesse, ma 2ème grossesse m’a beaucoup épuisée. Si c’était à refaire, je ferai tous es enfants avant les 35 ans. Ça dépend aussi quand on parle de tôt et de tard. Parce que pour moi, tomber enceinte trop tôt n’est pas bine non plus. Il y’a autant de risque de tomber enceinte trop tôt que de la faire trop tard. Donc entre 25 et 35 ans, comme l’a dit mimichou, c’est l’idéal pour concevoir. C’est vrai que parfois même tôt on peut rencontrer des problèmes de fertilité.

Portrait de abralise
J'aime 0

Lorsqu'une femme est enceinte avant 18 ans ou après 35 ans, la grossesse comporte un plus grand danger. Aussi bien pour la santé de la mère que pour celle de son bébé. De milliers de femmes meurent de complications liées ce genre de grossesse et d'accouchement. Ou alors d’autres resteront handicapées par de graves complications. Ce moment même le don d’ovules ne sera plus envisageable. Car la grossesse sera contre indiquée. Donc il faut vraiment faire gaffe au moment où concevoir.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Oui Angeana je suis d’accord avec toi. Si une femme attend d'avoir au moins 18 ans pour le premier enfant, elle aura une grossesse et un accouchement plus sûrs. Et elle limitera le risque de mettre au monde un enfant d'un poids insuffisant. Une femme n'est pas prête physiquement à porter un bébé avant d'avoir environ 18 ans. L'accouchement sera souvent plus difficile et plus dangereux pour une adolescente que pour une femme adulte. Les bébés qui ont de très jeunes mères courent un plus grand risque de mourir au cours de la première année de leur vie. Plus la mère est jeune, plus le risque est grand pour elle et pour son bébé.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Il ne faut pas oublier qu’il y’a des enjeux et des choses à prendre en compte avant de concevoir. Il y’a le côté financier, il faut s’assurer d’avoir un minimum ou une certaine stabilité financière pour pouvoir subvenir aux besoins de l’enfant. Et justement pour avoir une certaine stabilité, ce n’est pas en étant jeune hein. Pour la plupart c’est après les 35 ans. Ça ne sert non plus à rien de vouloir accoucher tôt pour que l’enfant vienne souffrir. Il y’a aussi le côté affectif, c’est mieux de faire venir un enfant dans un foyer avec un père et une mère mariés. Et là encore la plupart des jeunes ne sont pas prêts à se marier.

Portrait de piwi
J'aime 0

Je me souviens plus jeune, lorsque je m’étais rendu chez mon gygy. Pendant l’échographie il m’a annoncé que j’étais enceinte. A l’époque je n’en voulais pas. Et je lui ai dit que ce n’était vraiment pas le bon moment. Mon gygy s’est alors écrié : " c’est toujours le mauvais moment. Vous ne pouvez pas savoir le nombre de femmes qui le disent pourtant votre corps vous dit que c’est le bon moment. Et vous allez finir par y arriver." Je ne l’ai pas écouté et je me suis faite une ivg. Je regrette aujourd’hui que je suis en quête de bébé.

Portrait de milan22
J'aime 0

Salut ma chère je fais justement parti de celles qui ont besoin de bébé à un âge tardif. En effet j'ai 45ans et ménopausée, j'ai jamais eu d'enfant. Le don d'ovocytes est la seule chance pour moi de rêver procréer un jour. C'est pour cela sue votre message sonne pour moi comme un début de solution. J'ai l'impression que vous passé par là et j'ai donc besoin de vos expériences et vos conseils. Je suis intéressé par cette clinique ukrainienne dont vous avez mentionné. Au delà de leur 400donneuses j'ai besoin d'avoir d'autres détails.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Justement c’est un piège de privilégier la carrière professionnelle au détriment de sa maternité. Je suis un cas palpable, c’est mon plus gros regret. Je croyais prendre la bonne décision. Mais c’est lorsque dans la quarantaine et j’ai commencé à avoir du mal concevoir que j’ai compris mon erreur. On ne peut pas égales aux hommes dans tous les sens. Un homme ça peut faire des enfants peu importe l’âge même après 50 ans un homme peut en faire naturellement pour la plupart des cas. Chez la femme ce n’est pas pareil de manière générale.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Oui mon oncle s’est remarié à 60 ans avec une femme de la trentaine. Il a fait 03 enfants avec cette dernière. C’est pour rejoindre ce que dit mimichou. Et puis les femmes qui privilégient leur emploi à la procréation. Ce sont elles en général qui se retrouvent en PMA. D’autres congèlent leurs ovules pour pouvoir concevoir plutard. Au moment elle pensera avoir accompli ses objectifs matériels.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Mais elles oublient que même si elles ont congelé leurs ovules pour plutard, il y’ un autre problème. Il peut arriver que si elles attendent trop tard, on leur dit que c’est contre indiqué de porter une grossesse. Alors qu’est ce qui va rester à faire avec ces ovules congelés ? La GPA, et si ce n’est pas cette alternative, ce sera l’adoption. En tout cas moi j’ai envi e faire mes enfants tôt pour pouvoir les voir grandir. Et voir pourquoi pas mes petits fils et arrières petits fils. Faut même déjà que je commence à ypenser car je suis actuellement âgée de 25 ans.

Portrait de milan22
J'aime 0

Salut Anoelle. Je suis heureuse de te relire aujourd'hui. Enfin je connais ton histoire, il faut bien dire que c'est pas évident de le raconter comme ça surtout quand il est rempli de nostalgie. Ton parcours du bébé2 a été motivé par la nostalgie de ton premier enfant. Mais je veut savoir quelle technique t'a eu besoin de faire pour tomber enceinte du deuxième. Tu as mentionné une réserve ovarienne basse. Cela veut certainement dire qu'il s'agit de la fiv do. Dit est ce que ce dernier est du même père avec le premier, juste par curiosité. Afin, félicitations encore pour ta réussite.

Portrait de anoelle
J'aime 0

Tu as bien raison tu sais, meme si pour les salaires moi je ne crois pas kil y a vraiment une différence à ce nivo, depuis que nous les femmes nou évoluions dans le monde du travail, je pense qe nos priorités ont changé de tele sorte que le désir de devenir maman est passé un pe en arrière plan koi, mais Corine cela ne veut pas dire que les femmes ne souhaitent plus devenir meres, non, à mon avis cela signifie juste kel ont d’abord d’autres aspirations comme trouver du travail et avoir une stabilité économiqe,

Portrait de nadinana
J'aime 0

salut les amies, jolie sujet je trouve, mais j’ai tjrs pensé que attendre le bon moment pour fonder une famille n’est pas sans conséquence, oui il faut bien se le dire, mon experience de la fivdo en ukraine m’a permis de retenir pas de trucs, au delà de 37 ans, les grosseses sont souvent liéer à un plus grand risqe de modification gnétique comme la trisomie 21 par exple, c’est pas toujours comme on le pense vous savez, idealement il est preferable de faire ses enfants le plus tot dès lors qe notre corps nous le permet, un point cest tout, j’ai trop souffert de mon infertilité

Portrait de nadinana
J'aime 0

oui oui je suis de ton avis, on pourrait aussi parler des fausses couches oci ou encore des echec d’implantation embryonair, les filles il ne faut pas non plus oublier que l’age a une relation directe sur la possibilité de souffrir de certaines maladies liées à la grossesse comme le diabète gestationnel comme on nous l’avait durant nos programmes de pma, ou aussi l’eclampsie dont insistait tout le temps l’infirmiere qui me suivait

Portrait de mimichou
J'aime 0

Oui nadinana, effectivement, il y’a plus d’avantages à s’y prendre tôt. Sans parler des cas de ménopause précoce. Les autres ont parlé de possibilité de passer par la PMA. Je salue l’aide qu’elle nous apporte, car moi-même je sui passée par là pour avoir mon enfant. Mais c’est encore mieux de concevoir naturellement. J’aurais bienvoulu que mon fils ait aussi mes gènes à moi. Si je m’y étais prise plutôt peut être ça aurait pu être autrement.

Portrait de ericka24
J'aime 0

nadina les risques comme de choper par exemple la trisomie 21 sont à mon sens des risques mineurs, je ne pense pas que le fait de concevoir tardivement, ou tout au moins avoir la hance de tomber enceinte tardivement nous expose à avoir cela, il me semble que biotex dont tu parles prends toutes les dispositions pour s'assurer que la donneuse ne porte aucunement en elle aucune maladie qui pourrait etre genetiqement transmissible, en fait je crois qe le sujet de vanessa est de savoir si c'est bon ou pas de concevoir tardivement quoi, à moins que je ne me trompe,

Portrait de piwi
J'aime 0

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Dans ce cas il faut choisir, soit la carrière professionnelle au détriment de la famille. Soit in fait comme toutoumi disait tout à l’heure. C'est-à-dire revoir ses ambitions à la baisse en choisissant un emploi permettant d’allier les 02. Mais si on a de grandes ambitions professionnelles à quoi doit on s’attendre ? Il faut donc assumer ce moment, parce que les chances diminuent. Et bonjour la PMA quand il se fait trop tard.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Et puis même qui a dit que ça nous posait un problème de passer par la PMA pour avoir son enfant ? L’essentiel pour moi c’est d’avoir mon enfant et de surtout le porter dans mon ventre. Avant que la médecine n’évolue, on ne pouvait pas se permettre de renvoyer à plutard. Mais maintenant on peut se le permettre. Comme ça à plutard en attendant on met sa carrière professionnelle en avant. Là au moins au moment de recourir à la PMA si besoin, il y’aura de quoi se la payer. Après tout, la PMA demande beaucoup d’argent hein.

Pages

Participez au sujet "Avantages et inconvénients de la grossesse tardive"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.