Portrait de Bimini

Bonjour,

J’espère ne pas me tromper en posant mon sujet dans cette catégorie.

J’effectue des recherches pour l’écriture d’un roman dont l’intrigue se passe à la fin du XVII siècle.
Je souhaite construire un personnage très secondaire, mais autour duquel tout le récit est construit.
Ce personnage sera décrit par d’autres intervenants qui l’auront connu toute sa vie. Quand on le rencontre enfin, il a une quarantaine d’années. Concrètement, il s’agit d’un moine qui souhaite s’exiler dans un monastère. Il se trouve qu’il a d’énormes capacités en mathématique et en langues étrangères.
Suite à une émission passée hier sur M6, m’est venue l’idée que mon personnage pourrait être autiste avec le syndrome du savant. Malheureusement j’ai été interrompu ; je n’ai pas pu finir l’émission.
Si pour finir, vos réponses me permettent d’en faire un autiste, je ne nommerai pas le trouble, principalement parceque on n’en avait pas conscience à cette époque (si je ne me trompe pas).

Mon premier groupe de questions risque d’être décisif et sine qua non. Un autiste peut-il rester enfermé dans une pièce de 15 m2, voir même dans un endroit exigu sans présenter de stress ? Peut-il porter un passe-montagne sans en souffrir ?

Ma seconde question repose sur les symptômes visibles et caractéristiques de l’autisme, en particulier de ceux atteints du syndrome savant. Pouvez-vous m’en nommer quelques-uns ?

Ma troisième question concerne la communication. Je crois comprendre que l’autisme n’est pas toujours simple à diagnostiquer et dans l’émission d’hier, j’ai vu (avec une énorme surprise) que des autistes pouvaient parfaitement se fondre dans notre société avec une aisance remarquable qui, j’imagine, complique le diagnostique. Ces personnes ont-elles toujours eu cette aisance pour communiquer (contrairement à ce qu’on voit dans le film Rain Man ou un autre dont j’ai oublié le titre) ou y a-t-il eu un énorme travail d’adaptation ?

Comme je l’ai dit, ce personnage sera secondaire (en termes de présence). Les sujets principaux ne traiteront pas de l’autisme. Je cherche simplement à donner du corps au personnage avec une approche très néophyte.

En vous remerciant pour votre aide et vos retours,

Bimini

Participez au sujet "Autiste avec le syndrome du savant"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.