Portrait de aurore36

Bonjour à tous,

Je m'appelle aurore et j'ai 27 ans, je suis sortie avec mon meilleur ami que je connaissais depuis 10 ans, nous étions tellement bien ensemble que nous n'avons jamais pris de pécaution( lui était suivit pour une greffe de valve aortique et moi pour une fibromyalgie) donc j'étais persuadée que s'il y avait quelque chose je l'aurai vu. Malheureusement le 11février de cette année il est décédé dans mes bras d'une embolie cardiaque et comme je ne comprennais pas j'ai été voir le cardiologue qui le suivait à l'hopital, qui m'a redirigé versle service d'immunologie, et là j'ai appris par le spécialiste qui le suivait qu'il était sidéen, la veille de son enterrement. Par dieu sait qu'elle miracle je ne suis pas atteinte du VIH mais combien de personnes sur cette terre peuvent en dire autant. Il faut s'alertait pour que cela ne se reproduise plus. Le sida n'est pas une honte, je ne lui en veux même pas tellement je l'aime.
Par pitié, faites attention.....

aurore36

Portrait de jaap
J'aime 0

bjr

et oui personne est a l abri de cette saloperie de virus qui n est pas destiné qu aux gay par rapport a ceux que beaucoup de gens pensent encore.

dans les contaminés comptabilisés actuellement en france 60% des malades sont des hétérosexuels...

soyer prudent l amour dois rester un plaisir un bien etre et même avec un petit capuchon on peux très bien s amuser...

"le préservatif protège de tous , sauf de l amour"

sorter couvert

Portrait de aurore36
J'aime 0

Bonjour Ruban rose,

Je suis désolée pour ta nièce et ta soeur, heureusement que toutes les personnes atteintes du vih ne réagissent pas comme ça et je pensais qu'il fallait alerté tout le monde car malheureusement nous avons tendance à oublié le sida qui tue des milliers de gens chaque jours dans le monde. Ce qui n'empêche pas d'aimer des personnes atteinte, mon meilleur ami est séropositif et il m'a aidé à comprendre le fonctionnement de la maladie. Une chose bizzare il a le même prénom que mon ange....

Je t'embrasse bien fort

aurore36

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le problème dans l'histoire c'est que soit la personne n'était pas au courant qu'elle était atteinte, soit le/les médecins n'ont pas fait leur devoir d'informations, ce qui serait surprenant au sujet de cette maladie. Ils peuvent souvent faire de la rétention d'informations au sujet de certaines maladies mais vis-à-vis de celle-là c'est plutôt inhabituel.

Mais surtout le gros hic, si la personne était sidéenne, elle avait donc un traitement et le traitement n'est pas un petit traitement donc visible.

Ne pas lui en vouloir parce que vous l'aimez est beau, mais penseriez-vous de même si vous aviez appris que vous étiez contaminée à votre tour ???

Ce dont il faut faire attention au sujet de la maladie, ce sont les personnes qui la cachent, qui ne disent pas qu'ils sont atteint.

Il faut faire des tests sanguins, avant le premier rapport, ensemble, se protéger, faire le contrôle 3 mois plus tard, et ensuite voir si vous pouvez supprimer le préservatif local. Le mieux étant de le conserver même si les contrôles restent négatifs.

Il y a ceux qui se taisent car la maladie est encore honteuse, pour beaucoup de monde, elle est encore tabou, mais surtout on peut constater tous les jours, qu'il y a un manque d'informations.
Les personnes qui s'informent aujourd'hui sont celles qui sont déjà bien informées sur la maladie.
Bizaremment bien des personnes qui ont des comportements à risques ne s'informent pas, mais en plus pensent encore que ce n'est pas pour elles. Elles ne s'informent pas et en se font pas tester non plus.
Or le sida c'est comme le chômage personne n'est à l'abri et cela peut détruire beaucoup de vies, mais un de ces problèmes peut être mortel.

Donc examens sanguins et protections sont à prendre en considération.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de aurore36
J'aime 0

bonjour,
Son diagnostic a été révélé en aout 2000 car il a fait une toxoplasmose cérébrale. Pour son traitement,en travaillant 50 heures par semaine(restauration) et lui était en invalidité pour son coeur il avait toute la journée il le cachait à la cave de la maison que nous venions d'acheté, dans une vieille caisse à pêche, il savait que j'ai peur des caves. Quand je les ai enfin trouvé je n'ai pas voulu y croire et pourtant j'avais vu son dossier médical car j'avais refusé les test j'étais en état de choc et quand J'ai fait les test et honnétement je m'étais préparée à une réponse positive, et quand son virologue m'a annoncé que j'étais négative je me suis mise à pleurer ne comprenant pas. Vous savez l'erreur la plus bête dans l'histoire c'est qu'il avait 48 ans soigné pour une greffe de la valve aortique et que sur aucun papiers même carte de groupe sanguin le VIH est noté. Malheureusement je n'ai pas vérifié le nom du médecin qui lui faisait passer les prises de sang tous les 6 mois.. Je ne regrette qu'une chose, c'est qu'il n'ai pas pu me le dire ou pas voulu, j'estime que quand on aime que l'on soit malade ou non, on n'a pas le droit d'en vouloir sans comprendre ce qu'il se passe. Pourtant il ne l'a pas fait. On se connaissait depuis 10 ans, il a été mon témoin à mon mariage, ma fibromyalgie a évolué dans le mauvais sens, nous n'avions pas besoin de parler pour ce comprendre,

biz

aurore

Participez au sujet "attention au VIH"