Portrait de estelle78

Bonjour,

J'ai 28 ans. Cette tumeur a été diagnostiquée et opérée en 1998 (j'avais 20 ans). L'exérès n'a pas été complète (cause infiltance de la tumeur) et on surveille ce qu'il en reste par IRM 1x par an. Mon neurochir. que je consulte après chacun de ces IRM m'a dit que lorsque la tumeur repousserait (si jamais elle repousse un jour), je le sentirai de suite. Mes 3 derniers IRM montre une relative stabilité de la tumeur avec néanmois une augmentation de 3 mm sur 3 ans. Depuis peu, je resens une dégradation de mon état physique : fourmillement dans la jambe, lourdeur (sensation que ma jambe devient un 'poids mort') ... Dois-je m'inquiéter ? Merci de votre aide

Participez au sujet "astrocytome fibrillaire intramédullaire en D12"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "astrocytome fibrillaire intramédullaire en D12"

  • Affection d'origine génétique décrite essentiellement chez les sujets originaires du bassin méditerranéen et se caractérisant par des poussées survenant de manière régulière (revenant périodiquement) et brusques avec des épisodes fébriles (fièvre) à intervalles plus ou moins réguliers s'accompagnant de douleurs de l'abdomen et du thorax avec des arthralgies (douleurs articulaires) et une éruption de boutons (rash cutané).

  • L'infection par parvovirus B19 chez une mère est le plus souvent discrète et susceptible d'entraîner un syndrome ressemblant à la grippe (pseudo-grippal). De façon habituelle la cinquième maladie est une maladie bénigne sauf chez la femme enceinte où elle met quelquefois le foetus en danger. Elle est associée à des démangeaisons (prurit) et à un rash cutané (éruption de boutons) avec ou pas d'arthralgies c'est-à-dire des douleurs des articulations. Le risque d'atteinte du foetus est d'environ 8 à 10 % et l'atteinte foetale est plus fréquente avant la 20e semaine d'aménorrhée c'est-à-dire la 20e semaine sans règles. L'évolution de ce type de maladie est susceptible d'être fatale pour le foetus à cause d'un anasarque in utero. A contrario l'évolution peut également être spontanément bonne s'accompagnant d'une régression de l'infection.