Portrait de tarzanito

Bonjour.
Mon père est actuellement hospitalisé avec un traitement au Vfend. Son passé médical fait qu'il est très fragile : hodgkin guéri, mais les rayons ont démolli ses poumons, l'un est entièrement fibrosé et l'autre est aussi atteint.
Début février(et depuis lors), il a présenté de la fièvre, avec des pics 1/2 fois par jour à 40°C, et les examens cherchant une infection, une rechute de hodgkin, etc...n'ont rien donné. Jusqu'à ce qu'on apprenne il y a une semaine que les résultats (positifs) à l'aspergillus dormaient depuis un certain nombre de jours au labo.
Il a donc commencé son traitement il y a 3/4 jours, cependant la fièvre se présente toujours régulièrement en début de nuit, et seuls le perfalgan et de la cortisone, semblent agir, (qui bat l'autre, mystère), mais son foie commence à présenter des signes de faiblesse, donc on lu idemande de "supporter" sa fièvre.
Seulement ça l'affaiblit, et malgré une nutrition correcte, il perd du poids, et tout le monde s'inquiète. Aujourd'hui, on lui a sans préavis proposé une echo trans-oesophagienne, pour évacuer un risque d'endocardite. Il a refusé, abhorrant les fibros (il en a eu toute sa vie). Reçu dans la 1/2-heure par le cardio, ce dernier l'a ausculté et lui dit que rien ne pressait, que son coeur était ok. (!? pourquoi proposer un examen un peu invasif dans ce cas?)

Bref, pas de bactéries apparentes, polynucleaires neutrophiles constamment élevés (le reste est "normal"), une protéine CRP qui grimpe, quelles sont les causes possibles d'infection?
Il semble qu'une aspergillose s'accompagne de fièvre, mais si sa pneumo cherche un foyer infectieux, elle doit bien avoir une raison.

Quelles peuvent-être les raisons qui font que l'on ne trouve rien?
Merci.

Participez au sujet "Aspergillose, fièvre et cie"