Portrait de patoumanche

Bonjour à tous,

J'ai 44 ans. Et je vais vous faire un bref historique :
- 1978 : Premières douleurs au genou droit... Première visite à un rhumato. Diagnostic : Rien... Prescription : Niflugel!
- 1983 : Premier épanchement de synovie du genou droit...
- 1984 : Ablation du ménisque interne du genou droit et petite phrase du chirurgien : "Vous avez les CARTILAGES POREUX" . J'avais 20 ans, je n'ai pas saisit le sens de cette phrase.
- 1989 : Douleurs, 2ème épanchement de synovie, déformation du genou.. Diagnostic : Arthrose...
- Début des années 1990 : Mise sous Tilcotil dans les moments très douloureux.
- 1993 : 3ème épanchement de synovie
- 1995 : Premières lombalgies : lumbago + sciatique et RE épanchement!
- 1998 : sciatalgies permanentes à gauche avec douleurs constantes mais supportables dans la fesse gauche.
- 2004 : sciatique importante coté gauche, 15 jours d'arrêt de travail.
- 2005 : Epanchement de synovie genou droit : Première ostéotomie... Ratée ( 18° au lieu des 4° ou 5° souhaités)
- 2006 : 2ème ostéotomie pour rectifier la 1ère. Grande réussite.. Super chirurgien (CHU de Caen)
- 2007 : Paralysie et Paresthésie jambe droite : Intervention chirurgicale pour vérifier le genou droit. RAS. Possibilité d'une sciatique tronquée.
- 2008 : Sciatique coté gauche avec paresthésie et perte de mobilité. Bilan sanguin impeccable. Scanner : Hernie en L4/L5 et Arthrose en L5/S1 (déjà déclarée en 1998! )

J'oubliais : Douleurs dans les mains depuis 1998, environ... (Pas d'arthrose visible sur les radios... Pas encore)

Les différentes douleurs (genou, sciatique, mains) sont "supportables"... On s'habitue à tout!! ça fait 30 ans que ça dure.

Je prends, dans les périodes inflammatoires et très douloureuses, 8 jours de Tilcotil, anti-inflammatoire qui me soulage mais que mon médecin traitant désapprouve! Je suis raisonnable, et n'en abuse jamais (pas plus d'une boîte par an - la boîte en contient 15, je crois)

Aujourd'hui, depuis un mois et demi, je vis dans l'angoisse de me réveiller complètement paralysée un matin! A priori, il n'y aurait pas de compression du nerf sciatique d'après le scanner.
Cependant, la perte de mobilité ne s'arrange pas. Je ne peux pas relever le pied gauche, ni marcher sur le talon!

On me parle aujourd'hui de subir une infiltration. Quel bénéfice durable je pourrai en retirer? Quels sont les risques?

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer le rapport entre cette arthrose qui se généralise (je n'ai QUE 44 ans!!) et la petite phrase du chirurgien en 1984, qui disait que j'avais les cartilages "POREUX"?

J'attends vos réponses, vos conseils avec impatience... Merci à tous de m'avoir lue..

Portrait de jmcyd
J'aime 0

Je comprends votre inquiétude étant moi même dans la même situation.Problème encore plus inquiétant car l'arthrose à complétement abimé et détruit mes cervicales.Donc, je sais que les douleurs sont toujours presentes et avec l'age ça ne s'arrange pas.J'ai 55 ans, et je me demande comment les choses vont évouer.Tous les médecins me disent que pour l'arthrose, il n'y a rien ,aucun traitement valable.Je me soigne avec de la kinésie et cela me soulage.

Bonne lecture

jmcyd

Participez au sujet "arthrose généralisée"

Articles à lire concernant "arthrose généralisée"