Portrait de leiki

Bonjour,

Je souffre de douleurs articulaires (à peu prés toutes les articulations, selon qu'elles sont sollicitées ou non) mais sans gonflement.

La première douleur est apparu quand j'avais 16 ans au niveau du gros orteil, le chirurgien m'a injecté du liquide synovial de synthèse ce qui m'a soulagée pendant 6 mois, peu après j'ai eu mal à la hanche.
Je suis, ou plutôt devrai-je dire j'étais, ébéniste, car mes articulations des mains devenaient tellement douloureuses que je ne pouvais plus tenir d'outil.
Toutes mes articulations sont douloureuses si je les sollicite trop, j'ai aussi souvent des fourmillements dans les mains.
Le matin, il me faut un moment avant de récupérer la totale mobilité de mes articulations.
J'ai eu droit à différents diagnostics: canal carpien, fibromyalgie ...
Aucun médecin ne m'a proposé de traitement en dehors du paracétamol.
Aucun n'avait l'air sur de son diagnostic, entre autre du fait que je n'ai pas les articulations gonflées.

Quelqu'un aurait-il les mêmes symptômes ? Si oui, pourrait-il me faire part de son expérience ?
Merci de votre attention.

PS: je fais aussi des apnées du sommeil avec environ 10 micro-réveil par heure.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'arthrose est une maladie dégénérative des articulations qui ne provoque pas d'inflammation mais des douleurs importantes dues à l'usure de l'articulation ou des cartilages.

En revanche l'arthrite elle comme son nom l'indique puisqu'il y le suffixe ITE = inflammation, est une inflammation des articulations.

Les fourmillements dans les mains peuvent être dûs à un manque de magnésium mais également à un syndrome de défilé thoraco-brachial. Ces deux possibilités sont à vérifier surtout lorsque le syndrome du canal carpier n'est pas avéré.
Faire contrôler toutefois la thyroïde. Une pathologie thyroïdienne peut engendrer ce type de troubles.

Pour les apnées du sommeil je suppose que tu as fait un test du sommeil pour savoir que tu en fais 10 par heure ?
10 c'est la limite raisonnable des apnées. Au-delà il y a risque pour l'organisme.
Tu devrais essayer d'améliorer la qualité de ton sommeil justement déjà avec le magnésium et aussi de l'Euphytose qui est très efficace (un peu long à donner des résultats parfois 2 mois sont nécessaires) pour la régularisation du sommeil.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de leiki
J'aime 0

Merci de votre réponse, pour ce qui est de l'arthrose, un rhumato dit que ce n'était pas ça ?! Alors arthrose ou arthrite ?
Oui j'ai fait un test du sommeil.
Et au niveau de l'Euphytose, je prends déja 150 d'oxazépam par jour, donc !!! Je sais que c'est contre-indiqué avec les apnées du sommeil, mais je ne peux faire autrement, je suis accro, cela fait plus de dix ans que j'en prends !
Je fais une cure de Bion vitamines...etc... régulièrement, donc pas de manque de magnésium !
En fait je me demandais si les apnées et les douleurs articulaires ne pouvaient pas être liées ?
Merci de votre réponse, cordialement,
Leiki

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Euh je pense que ton problème est dû à ton traitement.

En effet, l'Oxazépam est un benzodiazépine qui provoque en plus des apnées du sommeil et des douleurs du type de celles que tu décris.

Il faut absolument que tu fasses un sevrage de ce traitement.
Pour quelles raisons le prends-tu ? Car C'est le genre de traitement qu'on peut prendre dans un temps limité ain d'éviter l'accoutumance et les problèmes actuels.

Attention aussi aux compléments vitaminés qui peuvent détruire des vitamines qui sont plus importantes que celles que tu prends en complément.
L'organisme n'a besoin des vitamines, sels minéraux et oligo-éléments que dans certaines quantité au quotidien.
En prendre plus, peut être pire que bénéfique.
Il y a des vitamines qui en détruisent d'autres, il faut donc être prudent.
De plus la vitamine C par exemple en trop grande quantité peut être nuisible à la conversion des hormones thyroïdiennes T4 en T3 qui elles sont les hormones réellement actives et surtout nécessaires à CHAQUE cellule de l'organisme. Un manque comme un trop de cette hormone peut provoquer des douleurs articulaires et musculaires.
Les apnées du sommeil et les fourmillements sont d'ailleurs un classique de l'hypothyroïdie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour leiki,

Ma fille a eu droit à tous ce que vous avez décrit, avec bien d'autres maux (entre autres, des dérèglements thyroïdiens en même temps : périodes d'hyper, periodes d'hypo...).

En 2004, on avons pu identifier LA cause de tous ses maux : le SDP (syndrome de déficience posturale).

En effet, en fin 2003, un ophtalmo de Brie Comte Robert lui a prescrit un traitement pour son SDP, c'est sa "duyslexie de développement" (elle était limite échec scolaire) qui nous a conduit sur cette piste de SDP.

En 2004, elle a alterné des périodes "asymptomatiques" avec des périodes de récidive : après plusieurs mois d'errance, on a identifié le coupable : la composante la plus importante de son traitement de SDP avait quelques pbs (lunettes avec des prismes posturaux de Lisbonne intégrés aux verres : dès que les lunettes étaient déformées, elle récidivait, dès que les lunettes étaient rectifiées, ses symptômes se dissipaient).

Depuis que nous avons fait le nécessaire pour garantir des lunettes stables, elle ne récidivait plus...

Depuis août 2007, elle a arrêté le traitement (changement de domicile, elle vit sous le toi du père très sceptique à ce traitement : ses "grand pontes" hospitaliers ne connaissent pas ce traitement : il n'en voulait pas, les lunettes de ma fille étaient mal suivi, elle ne respecte plus les consignes de bonne posture de Lisbonne, tous ses vieux symptômes défilent...

Son père a fait le tour de ses grands pontes : pas de solution pouer cette jeune fille, à part l'envoyer chez les psys, pour lui apprendre à gérer ses crises de panique en cas de récidive de divers troubles fonctionnels (dyspnée ou insuffisance respiratoire sévère, malaise vagal à répétition, avec perte de connaissance, psychoses, phobies, douleurs, ...).

Le SDP peut provoquer des fluctuations hormonales, de nature "hyperthyroïdie", ou d'hypothyroIdie", ou alternance entre les 2, ainsi que bien d'autres hormones...

Dans ce cas de figure, il serait "plus intelligent" de traiter la cause (le SDP", au lieu d'apport en cas d'hypo et d'ablation de la thyroïde en cas d'hyper (car le SDP a un traitement non médicamenteux très efficace : surtout pour les douleurs polyarticulaires et la paresthésie induite par le SDP):

C'est mon avis personnel (je ne suis pas médecin, je ne raisonne que selon ma logique : surtout, j'ai testé ce traitement : il m'a débarrassée de mes maux chroniques, ou durable induite par de mauvaise chute : douleurs sciatiques vielles de plus de 7ans).

Participez au sujet "arthrite ?"

Articles à lire concernant "arthrite ?"

  • Arthrite réactionnelle ... Favoris Imprimer On appelle arthrite réactionnelle une arthrite qui n'est pas liée à la présence d'un microbe à l'intérieur d'une ...
  • Arthrite infectieuse : l’essentiel à savoir ... Favoris Imprimer L’arthrite infectieuse est le résultat de l’infection d’une ou plusieurs ... par une bactérie, un virus ou un champignon.  L’arthrite désigne l’inflammation d’une ou plusieurs articulations.  En ...
  • Arthrite inflammatoire aseptique ... L'arthrite aseptique est une arthrite qui a une origine autre qu'infectieuse. Comme il s'agit d'arthrite, ...
  • Arthrite fongique ... L'arthrite fongique est l'infection des articulations par un champignon, ce qui affecte habituellement les genoux. Appelée aussi arthrite mycosique , ce trouble est en fait un symptôme d'une infection dans ...
  • ... L'arthropathie ou arthrite neurogène est une affection du tissu osseux due à une atteinte du ... du système nerveux central proprement dit. il s'agit d'une arthrite destructrice progressive se caractérisant par une perte de la ...