Portrait de loupiot

Bonjour,

Je prends chaque jour 3 comprimés de Solupred 20 mg par jour + 3 comprimés de Lyrica 75 mg, afin de soulager des douleurs neuropathiques des membres inférieurs : brûlures, pincements, étirements, fourmillements et brûlures à la limite du supportable dans les pieds, impossibilité de rester assise (difficulté à supporter même un drap), impression d'avoir la peau écorchée de la tête aux pieds (difficulté à supporter le frottement des vêtements) etc. Après nombreux examens (EMG, scanner du rachis lombaire, IRM médullaire, IRM cérébrale, analyses sanguines - je suis en attente de résultats d'analyse du LCR) la cause de ces douleurs n'a pas encore été trouvée. Ces douleurs ont débuté progressivement et ont rapidement empiré en 1 mois et demi. J'ai alors commencéà prendre Solupred à raison de 1 par jour, puis 2, puis, 3, suivant l'évolution des douleurs. Puis j'ai ajouté 2 Lyrica par jour, puis 3.
Persuadée que Lyrica me fait plus d'effet que Solupred, je désirerais arrêter celui-ci mais ne sais comment faire. J'ai commencé le traitement il y a 2 mois.

Merci d'avance pour vos réponses.

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

Il est intéressant de connaître, dans votre maladie, étiologie c'est-à-dire la cause de vos symptômes. En effet, soit il s'agit d'une neuropathie et dans ce cas, les corticoïdes c'est-à-dire le SOLUPRED ne sont pas envisageables (sauf cas exceptionnels) est inutiles soit il s'agit d'une autre maladie et les corticoïdes peuvent éventuellement être utilisés. Dans votre cas, il semble que d'après
c'est-à-dire LYRICA tout seul soit suffisant à venir à bout de douleurs si celles-ci sont de natures neuropathiques.
Pour arrêter les corticoïdesil faut diminuer tout doucement leur prise en diminuant chaque prise de tous les jours un petit peu et ceci sur une quinzaine de jours, voire plus.
Dans tous les cas la diminution de la prise de corticoïdes doit se faire très lentement. Elle dépend bien entendu de la prise initiale, plus précisément de la dose, de la quantité que vous prenez au départ.
A long terme les corticoïdes sont délétères, très dangereux pour l'organisme (fragilisation du tissu osseux, survenue d'un diabète, prise de poids, modification du ionogramme sanguin et urinaire etc. démence etc.).
Je vous conseille de lire les textes concernant les termes que vous ne comprenez pas dans l'encyclopédie médicale vulgaris.
Veillez vérifier, dans la partie fibromyalgie de ce forum que vos symptômes ne correspondent pas à cette affection.

Portrait de loupiot
J'aime 0

Merci pour votre réponse et à bientôt

Participez au sujet "Arrêter une corticothérapie"