Portrait de Crystal

Je prenais du Zyprexa depuis environ 2 ans 1/2 - 3 ans.

2.5 mg le soir.

Mon médecin me l'a fait arrêter depuis 2 mois 1/2. Cause, cholestérol et risque de diabète.

Depuis j'ai de gros maux de tête au réveil, insomnie, bouffée de chaleur et faiblesse.

Est-ce normal?

Merci à l'avance de vos réponses.

Crystal

P.S. Ce médicament m'a été prescrit pour anxiété. Je prends aussi du Célexa et Rivotril depuis 7 ans suite à une dépression majeure.

Ne jamais baissé les bras envers et contre tous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Qui vous a prescrit au départ ce traitement ?

Ce médicament est préconisé dans les cas de schizophrénies ou de troubles bi-polaires et ne doivent en aucun cas être arrêté d'un coup.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Crystal
J'aime 0

Merci pour ta réponse.

C'est un psychiatre qui m'a prescrit ce médoc. Avant je prenais du Séroquel depuis environ 5 ans, mais je ne le supportais plus.

Mais je n'ai aucun suivi psy, car ici, au Québec, c'est très difficile d'avoir un suivi psy, à moins d'avoir une sérieuse maladie mentale.

Pour l'arrêt c'est mon médecin traitant qui me l'a fait arrêter.

Est-ce que les malaises que j'ai décrit dans mon premier post pourraient être associés à l'arrêt du Zyprexa et si oui j'imagine que ça va finir par passer.

Je n'ai pas du tout envie de recommencer à prendre ce médoc compte tenu des effets secondaires qu'il a sur moi. Une énorme de poids, cholestérol et risque de diabète.

Quand je le prenais je ne peux dire que ça allait vraiment bien. J'avais quand même des maux de tête, mais beaucoup moindre et je dormais entre 10 à 14 heures par nuit et étais toujours fatiguée. Aucune énergie.

Mon médecin ne s'y connait pas vraiment en terme de médication psy et m'a déjà avoué lui-même ne pas se sentir à l'aise avec cela.

Ne jamais baissé les bras envers et contre tous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc seul le psy peut vous dire d'arrêter, d'augmenter ou de diminuer les doses.
Votre généraliste doit se référer à lui avant de vous dire de faire quoique ce soit à ce niveau.
De plus il dit ne pas connaître ces traitements mais il vous fait ses propres prescriptions à leur sujet. Téléphonez au psy.

Oui bien sûr que les symptômes peuvent être dûs à l'arrêt de ce traitement surtout si cela a été fait d'un coup.
Car ce type de traitement demande un arrêt progressif et très très progressif.

Si vous avez une prise de poids importante, du cholestérol augmenté, de bonnes nuits et un gros manque d'énergie + un risque de diabète, faites déjà un bilan hormonal et plus précisément pour la thyroïde car ce type de traitement peuvent perturber les hormones thyroïdiennes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Crystal
J'aime 0

Tous les examens ont été fait.
Et je ne peux appeler le psy, car je n'ai pas de psy.
C'est à l'urgence de l'hôpital que j'avais vu ce psy et qu'il m'avait prescrit ce médoc, il y a environ 3 ans.
Au Québec il est très difficile d'avoir un suivi psy, à moins d'avoir de gros problèmes de santé mentale.

Ne jamais baissé les bras envers et contre tous.

Participez au sujet "Arrêt de Zyprexa"