Portrait de javelot

Bonjour,
Ma femme est décédée le 1 janvier 2010 suite à une chute dans des escaliers le 24 décembre 2009. Elle est tombée la face en avant et son crâne a heurté violemment un des barreaux de la rampe d'escalier. Elle avait 73 ans. Après l'intervention très rapide des pompiers et d'une ambulance du SMUR, elle a attendu un peu plus de 2 heures avant d'être admise aux urgences du CHU de Grenoble. De là, elle a été transféré au service de neurochirurgie. Traumatisme crânien et deux
hématomes au cerveau. Plus le bras gauche ( l'humérus ) cassé.Le seul chirurgien présent au cours de cette semaine m'a dit quand j'ai pu le voir ( le 28/12/09 ) qu'elle n'avait que 30% de chances de s'en sortir vivante et encore avec de grosses séquelles. J'ai demandé lesquelles et la réponse a été : " notamment la parole". Pour le reste, rien. J'étais trop sous le choc pour penser à en demander plus. Il est vrai que du 25 au 27/12, elle n'a pas prononcé un mot. Mais elle était parfaitement consciente. Avec les pompiers, elle a parlé, j'étais là bien sûr.
Le 28/12, elle a commencé à essayé de s'exprimer. On ne comprenait qu'un mot, mais c'était le début. Jusqu'au 31/12, elle a continué ses efforts, et tous les jours c'était un ou deux mots de plus. J'ai pu revoir le chirurgien qui m'a dit que c'était bien et que si elle "tenait" jusqu'au 3 janvier c'était bon. Quand je suis arrivé à l'hôpital le 1 janvier, on ( un jeune interne que je n'avais jamais vu auparavant) m'a appris son décès constaté officiellement à 13h 20. Raison du décès, arrêt cardiorespiratoire. Elle n'a jamais eu de problèmes cardiaques. Sous le coup de l'émotion je n'ai rien demandé. D'autant qu'il fallait vite évacué le corps et l'infirmier de service m'a mis en relation de suite avec les pompes funèbres. Bonjour la délicatesse. Enfin là n'est pas le problème. J'aurai beaucoup d'autres choses à dire sur la façon dont on s'est occupé d'elle. Non, moi ce que je voudrai savoir, c'est si des personnes ont été confronté au même type d'accident et ce que les médecins leur ont expliqué. Nous vivons dans la banlieue Toulousaine, et bien que j'ai écris plusieurs fois à Grenoble ( l'hôpital), on ne me réponds pas. Si vous avez des renseignements, merci d'avance de me les faire parvenir.
Jean-Pierre MARCHAND

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour Monsieur,

Quelles sont exactement vos questions ?
Les lecteurs de ce forum pourront peut-être vous répondre.

Cordialement

Portrait de javelot
J'aime 0

Bonjour Monsieur,
Je rappelle les faits. Ma femme a eu suite à une chute, un traumatisme crânien et deux hématomes au cerveau. Elle a perdu l'usage de la parole (mais elle progressait) et était hémiplégique du côté droit. Le 1 janvier, elle décède et on me dit que c'est un arrêt cardiorespiratoire. Alors je voudrais savoir s'il y a un corrélation entre ce que j'ai cité plus haut et un arrêt cardiorespiratoire et savoir aussi ce qu'est exactement un arrêt cardiorespiratoire. Des personnes auraient-elles été confrontés au même problème que moi? Par avance merci de vos réponses.
Cordialement.
Jean-Pierre MARCHAND

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

Suivant les informations que vous apportez, notamment le fait que votre épouse progressait au niveau de la parole, il est possible de penser que son état neurologique s'améliorait. Seulement cette amélioration pourrait avoir caché une autre évolution, ou d'autres séquelles dues à l'accident. De multiples mécanismes peuvent alors être à l'origine de l'arrêt cardio-respiratoire. Un arrêt cardio-respiratoire correspond à un état où le coeur est inefficace (il ne fait plus circuler le sang), et où la respiration s'est arrêtée. A ce moment, tout l'organisme est privé de nutriments et d'oxygène, éléments indispensables à chacune des cellules composant le corps humain.
Les fonctions cardiaques et respiratoires étant contrôlées par le cerveau, une atteinte de celui-ci peut causer un arrêt cardio-respiratoire.

Néanmoins, seul un médecin, ayant accès au dossier médical de votre épouse, pourrait être en mesure de répondre avec plus de précisions à vos questions.

Cordialement.

Portrait de javelot
J'aime 0

Bonjour M7R3,

Merci d'avoir répondu. En effet seul un médecin pourrait me répondre avec plus de précision, Mais le problème est qu'ils ne me pondent pas. Alors que leurs adresses email sont affichées (en clair) sur le site de l'hôpital ou ma femme est décédée. Et elles sont donc accessible à tout le monde. Quel intérêt s'ils ne répondent pas. Mais enfin, venant de ce milieu, je ne suis pas du tout surpris. Encore merci.
Cordialement.
Jean-Pierre MARCHAND

jean-pierre.marchand@ign.fr

Participez au sujet "arrêt cardiorespiratoire"

Articles à lire concernant "arrêt cardiorespiratoire"

  • ... cardiaque est une technique utilisée en réanimation cardio-respiratoire pratiquée en présence d'un arrêt cardiaque se caractérisant par une perte de la conscience et une ... ceci doit être fait par un autre individu. En effet, dès l'arrêt du massage cardiaque artificiel, étant donné l'arrêt de la ...