Portrait de cheli

Bonjour,
J'ai subi une césarienne et je souhaiterais savoir après combien de temps on peut envisager une nouvelle grossesse car certains me disent dès mon retour de couche et d'autres disent qu'il faut attendre 1 an.

Est ce que plus attend et plus ça cicatrise ou une fois que c'est cicatrisé la durée ne change rien ?

Merci de me répondre car ayant perdu mon enfant à l'accouchement j'ai hâte de pouvoir redonner la vie...

Portrait de roudoudoufamily
J'aime 0

bonjour, je suis infirmière et nous conseillons aux femmes césarisées d'attendre minimum 18 mois entre 2 grossesses car l'utérus doit se remettre tout comme pour un accouchement par voie basse. Mais ta situation étant particulière prends conseil auprès de ton gynéco mais évite une grossesse trop précoce car ce serait dangereux pour toi... le bébé a besoin de sa maman! Par contre il faut à tout prix éviter une 3° césar car le risque hémorragique est beaucoup plus élevé! Bon courage!!!

Portrait de marigo
J'aime 0

Bonjour,Cheli
Après une césarienne, il est classiquement conseillé d'attendre si possible un an avant de redémarrer une nouvelle grossesse, le temps que la cicatrisation utérine se consolide correctement... ce qui n'est pas la même problématique que pour un accouchement par les voies naturelles. Votre prochaine grossesse pourra se dérouler tout à fait normalement. Il faudra être attentif en particulier en fin de grossesse aux éventuelles douleurs au niveau de votre cicatrice, mais l'équipe qui vous suivra connait bien ce problème et saura organiser une prise en charge adaptée. Au fait, pourquoi vous a-t-on fait une césarienne pour votre premier enfant ? Etait-ce un problème d'emblée de bassin ou cela s'est-il décidé en cours de travail pour des raisons mécaniques ou parce que votre BB manifestait de signes de mal-être? Suivant la réponse, il est possible d'envisager éventuellement un accouchement par voie basse pour votre deuxième enfant sous certaines conditions, mais seul votre obstétricien pourra en parler de manière claire avec vous le moment venu.
En attendant, soyez un peu patiente et ayez confiance !

Portrait de cheli
J'aime 0

En fait j'ai accouché le 14/11/2006 à 5 jours du terme, je suis entrée en travail spontané, mais mon enfant n'était pas descendu dans mon bassin.
J'ai eu alors un travail dirigé et au matin on m'a fait accouché par voie basse, mais en vain puisque le bébé n'était toujours pas engagé dans le bassin puis ils ont fait 4 tractions aux forceps mais rien n'y a fait toujours pas de bébé alors on m'a passé en césa puisque le bébé après la 1ère urilisation de forceps est entré en souffrance foetale aigue et il en est mort car ils ont mis 43min entre la décision de césarienne et l'extraction de l'enfant.
C'est pourquoi j'aurais souhaité pouvoir envisager sans trop tarder une nouvelle grossesse mais mon prochain accouchement se fera obligatoirement par césa car je ne veux prendre le risque de perdre à nouveau un bébé.
J'ai entendu dire que si l'on projette une nouvelle césa ce n'est pas utile d'attendre aussi longtemps car hormis le temps de la grossesse il n'y aura pas d'effort expulsif de fait sur cet utérus cicatriciel.
La question qui se pose également c'est de savoir si je dois m'entourer d'aurénavant des meilleurs gynéco ou du meilleur hôpital ?!?
Je suis actuellement suivi par un gynéco qui accouche à l'hôpital américain et à la clinique ste isabelle en région parisienne qui m'a l'air très très bien mais certaines personnes m'ont conseillé d'aller à l'hôpital même si c'est l'usine.

Merci de vos réponses.
A très vite

Portrait de marigo
J'aime 0

Bonsoir,Cheli
Votre première expérience a été très douloureuse et je comprends vos angoisses. Malgré tout, il faudrait encore attendre un peu avant de redémarrer une grossesse, car même si dans votre cas, votre enfant naîtra évidemment par césarienne, il n'y aura certes pas d'efforts expulsifs à fournir, mais votre utérus devra quand même se développer pendant neuf mois et le dernier trimestre en particulier,son développement tirera malgré tout un peu sur la cicatrice. Alors ne prenez pas de risques...
Quant à savoir où vous allez accoucher, je serais d'avis de suivre votre gynéco: faitez-lui confiance, il connaît votre histoire, parlez-lui librement de toutes vos craintes, même celles concernant votre lieu d'accouchement. Et vous savez, quel que soit l'endroit que vous choisirez, sachez qu'il y aura toujours quelqu'un qui connait quelqu'un avec un scénario catastrophe , alors que beaucoup d'autres femmes auront connu une naissance merveilleuse dans ces mêmes lieux...
Et puis,Cheli, pour votre premier BB, où en êtes-vous? Avez-vous pu trouver des personnes qui vous ont permis d'en parler, de dire votre douleur par rapport à cette vie qu'il vous semble ne pas avoir donnée?
D'où la hâte de recommencer le plus rapidement possible...
A bientôt.

Portrait de cheli
J'aime 0

Bonjour,

Je suis suivie par des psy qui m'aide surtout à sortir la colère que j'ai en moi.
En effet je suis persuadée qu'il s'est passé une précipitation ou une négligence dans mon accouchement et pourtant l'expert nous dit qu'il aurait fait la même chose que mon gynéco et que le bébé se serait coincé tout seul le cordon ombilical entre son épaule et la paroi utérine d'où la souffrance foetale.
Mais il nous a aussi avoué que ça ne s'était encore jamais produit alors je n'y crois pas je pense qu'il cherche à couvrir son collègue. Si ça n'est encore jamais arrivée pourquoi ce serait le cas pour mon enfant.
C'est la seule qui soit dure à accepter de ne pas savoir pourquoi son enfant est mort car personne n'est en mesure même 4 mois après de nous donner des raisons valables. C'est la seule chose qui me ronge.
Mais ce qui me fait tenir aujourd'hui c'est la perspective de pouvoir à nouveau redonner la vie comme une revanche à prendre sur la vie en essayant de ne plus avoir 2 enfants comme on le désirait au début mais 4 si possible.
Parce que mon bébé n'a pas pu vivre alors je veux que d'autres enfants puissent vivre.
Mais mon premier enfant était désiré, nous avons attendu d'être prêt avec mon mari pour le faire alors nous le sommes encore, nous avions préféré attendre 5 mois que je me remette physiquement et psychologiquement, mais là je pense que c'est bon et puis de toute façon je serais également suivie pendant toute ma grossesse par une psy.

Si vous avez d'autres infos à me communiquer n'hésitez pas à m'écrire car j'en ai besoin, je pense pour me rassurer.

Portrait de marigo
J'aime 0

Oui, Cheli, vous êtes en effet très en colère et je peux le comprendre. La mort d'un enfant est toujours inacceptable, et dans ces circonstances, c'est d'autant plus difficile. C'est bien que vous ayiez pris l'initiative de vous faire accompagner par un psychologue : il vous permettra de dépasser ce stade de la colère un jour, même si vous ne saurez sans doute pas d'avantage pourquoi votre BB n'a pas pu vivre. Mais peut-être pourrez-vous alors laisser avoir à votre BB la place qui est la sienne, celle de l'aîné d'une famille. Donnez-lui, donnez-vous ce temps-là ... Et vous pourrez vous lancer dans le défi de la vie plus sereinement, sans cet esprit de revanche qui vous anime en ce moment, mêlé à votre colère.
Pour en revenir à l'attente d'un an que je vous avais conseillé, ce serait plus raisonnable, car même si vous êtes suivi par une psy, cela ne change rien à la cicatrice de votre utérus... surtout si vous envisagez d'avoir plusieurs enfants par la suite : pensez à vous ménager, mettez toutes les chances de votre côté. Et viendra le temps où vous donnerez la vie à un enfant, sereinement, puis à d'autres si vous le désirez.
Bon courage

Participez au sujet "Après une césarienne"

Articles à lire concernant "Après une césarienne"

  • ... de survenir au cours de l'accouchement.1) La césarienne est une opération chirurgicale ayant pour but de permettre d'extraire le bébé après avoir pratiqué une incision de la paroi abdominale et de l'utérus.La ...
  • ... rhésus et thrombopénie fœtale immunologique).Il s'agit d'une technique qui s'effectue sous contrôle échographique et qui nécessite en ... Un contrôle par échographie est effectué une heure après le prélèvement afin que de vérifier la vitalité du foetus et ...
  • ... Imprimer Il est impossible de faire une liste exhaustive des grossesses à risques c'est-à-dire des grossesses ... dépistage avec dosage de la glycémie à jeun et une heure après la prise d'une quantité de 50 g de glucose. Les femmes suspectées de ...
  • ... de leur corps, ces zones étant symétriques.Il s'agit d'une malformation qui s'observe à la suite de grossesses gémellaires, ... d'en sacrifier un. Il s'agit de décisions prises uniquement après un examen consciencieux et précis de chaque cas. ...