Portrait de annilou

dans le cadre de mon mémoire, je cherche (sans résultat jusque maintenant) une explication de l effet sur le système neuro végétatif en debut et fin d apnée inspiratoire et idem en expiratoire
Pourrez vous m'aider??
Je sais déja que l'expiration est parasympathique mais il m avait semblé qu il y avait une certaine subtilité lorsqu on me l avait expliqué...
merci!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faudrait savoir si vous parlez volontaire ou involontaire.
Car si même le principe peut être le même le déclenchement n'est pas le même.

L'apnée du sommeil par exemple est provoquée par un rétrécissement du pharynx et la personne n'a aucun contrôle sur le phénomène et cela peut avoir des conséquences graves.

Alors que l'apnée provoquée pour la plongée, est elle contrôlée par la personne. Cette apnée est provoquée par un contrôle volontaire de la respiration.

Donc si vous tapez dans un moteur de recherche apnée du sommeil et apnée sous marine, vous trouverez sûrement les réponses à vos questions.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de annilou
J'aime 0

les apnées sont volontaires
j'ai deja cherché sur internet dans les sites de plongées je suppose dans ces cas la qu'il s'agit de l'apnée inspiratoire. Mais en ce qui concerne l'apnée expiratoire, je n'ai rien trouvé....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Mais parce que l'apnée est au départ dans l'inspiration et le contrôle, elle ne se produit pas à l'expiration, puisqu'il n'y a pas d'expiration.

Un plongeur inspire un bon coup avant de plonger, puis ensuite il gère "simplement"cet air, qui est en fait conserver, et utilisé par l'organisme tout au long de la plongée.

L'apnéiste apprend le contrôle de ses battements cardiaques en les ralentissant, ainsi que l'utilisation même des autres muscles, tout en gérant son volume d'air disponible. Et même si je ne me trompe, pas il faut un contrôle aussi de son cerveau qui lui aussi à besoin d'air pour fonctionner correctement.
Ces différents contrôles lui permettent de resister sous l'eau sans avoir à respirer.
Il n'y a pas d'expiration à proprement parler comme nous le faisons tous les jours.

Un apnéiste doit s'entraîner longtemps pour arriver à résister longtemps et pour pouvoir descendre de plus en plus bas, vu justement plus on descend plus les besoins en air se font sentir, donc le contrôle doit vraiment être important.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de annilou
J'aime 0

oui je comprends bien et merci de vos réponses,
mais je cherche des explications surtout aux effets de l'apnée expiratoire volontaire (que l'on utilise dans certaine techniques de gym, hypopressive en l'occurence...)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Pour trouver des informations à ce sujet, tapez dans google : apnée, technique hypopressive

Vous aurez des sites qui en parlent.
Vous trouverez sûrement la réponse que vous cherchez et si pas pensez à contacter les responsables du site ou de l'article afin de leur poser la question directement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "apnée inspir ou expi et effet sur le Système nerveux Végétatif"