Portrait de Melanie_

Bonjour à tous,

J’ai 27 ans et j’ai consulté récemment un allergologue car j’ai des plaques sur le flan du ventre qui démange énormément. Surtout en sortant de la douche ou au réveil.
Je suis allée voir un dermatologue avant, qui m’avait prescrit une pommade à la cortisone (je ne sais pas comment ça s’écrit). Ca n’avait aucun effet, même pas de me soulager. J’ai donc pris l’initiative d’aller voir un allergologue.

Pour info., j’ai ces plaques depuis environ 3 ans. Elles disparaissent et reviennent de plus belle. Là ça fait presque qu’un an qu’elles sont là sans avoir disparue.
Le diagnostic du dermatologue était : c’est à cause d’un manque de soleil.
Le diagnostic de l’allergologue était : c’est de l’urticaire.
L’allergologue m’a prescrit des analyses de sang à faire. J’ai les résultats. Je tombe toujours dans la bonne fourchette, sauf pour une chose.
J’aimerai savoir ce que cela signifie :
« Anticorps anti-nucléaires (AAN) (noyaux, nucléoles, centromères)
Titre sur cellules HEp2 320
Aspect Fluorescence de type homogène.
Technique IFI: HEp2 - INOVA - WERFEN
Les résultats sont rendus en inverse de dilution.
Valeurs de référence
- Négatif : - Titre non significatif : 80 - seuil de positivité
- Titre peu élevé : 160 à 320
- Titre élevé : > 320
Les résultats sont à interpréter en fonction de l'aspect, de l'âge et des signes cliniques.
Une recherche négative d'anticorps anti-nucléaires ne permet pas d'exclure un contexte d'auto-immunité, notamment pour les anti-SSA/Ro60. Si le contexte clinique est évocateur, une recherche SPECIFIQUE des anticorps peut compléter le bilan.
Conformément à la nomenclature (arrêté paru au JO du 28/04/95), la recherche d'AAN positive à un titre significatif est systématiquement suivie par une recherche quantitative d'anticorps anti-ADN double brin ainsi qu'un dépistage d'anticorps anti-antigènes nucléaires solubles (ENA).
Changement de technique à compter du 11/03/2015
»
Pouvez-vous m’éclairer en attendant le retour de mon médecin ?

Merci d’avance.

Participez au sujet "Anticorps anti-nucléaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Anticorps anti-nucléaires"

  • L’acné rosacée est une maladie de la peau assez commune et chronique qui ressemble fortement à l’acné de l’adolescent sur certains points. Elle se caractérise par la présence de papules et de petites pustules, ainsi que par la dilatation des minuscules vaisseaux sanguins de la peau du visage.

  • L'acnée rosacée est une affection se caractérisant par la présence de papules (légères surélévations de la peau), et de petites pustules (croûtes de pus) associées à une dilatation permanente et visible des minuscules vaisseaux sanguins de la peau du visage, qui apparaissent sous forme de minces filets rouges.