Portrait de balada20

Bonjour à toutes et à tous,

je ne savais pas vraiment dans quel sous-forum publier, j'espère ne pas avoir fait une bêtise.

Bref. Voilà mon problème. Cela fait un an que des crises de panique ponctue mon quotidien. Au départ, une bête hyperventilation m'a amené aux urgences (tous les résultats sont bons) et depuis, c'est la peur de tout et de rien.

Pendant longtemps, c'était la crise d'anévrisme (pour son effet de surprise...) ou plus généralement, l'accident vasculaire (infarctus, etc.) qui me faisait angoisser jours et nuits (horribles cauchemars avec catastrophes de tous genres). Mon médecin m'a proposé un scanner de la boîte crânienne. R.A.S. A la vue des résultats, le médecin de l'hôpital demande un IRM (je ne sais plus pourquoi exactement... c'était lié au parallélisme je crois). L'IRM a lieu, on me répète que j'ai la chance d'être "parfait" !

Sur le coup, ces résultats ne m'ont pas rassurés. Et des TOC avaient raison de mon quotidien. La prise du pouls à la tempe (avec appui et relâchement intempestifs de la veine) et à d'autres endroits prenait le plus clair de mon temps.

Il y a peu de temps, je suis allé rencontrer un psychologue pour deux séances. Ça n'a rien donné (et je n'y sentais pas bien). C'en est suivi l'hypnose (trois séances) et un séance en présence d'un magnétiseur. Même étant cartésien, elles m'ont fait un bien fou avec leurs exercices de relaxation par le contrôle de la respiration.

Et avec le temps (une année maintenant...), j'ai appris à connaître mon corps et un tas de maladies. Ces séances d'information m'ont appris à relativiser et à me convaincre petit à petit que mon hygiène de vie est plus que convenable (ni drogue, ni tabac, ni alcool, IMC normal, aucun antécédent, aucune maladie chronique, j'adore les fruits et les légumes...).

C'est grâce à ces "découvertes" que la quasi-totalité de mes tocs ont disparus. Il ne reste plus qu'un détail...

La carotide. Ma peur s'est concentré dans mon cou ou plus généralement les veines et les artères (carotidiennes dans ce cas-là). Je prends souvent mon pouls, au point, souvent, d'appuyer un peu plus fort que la normal sur le côté du cou. Ca ne me fait pas mal, je sens seulement le muscle qui protège retenir ma main et surtout la pulsation croître sous mes doigts.

Ma plus grande angoisse, depuis le début (et ce n'est pas faute d'avoir demandé à des médecins, mais ils ne sont pas avares en informations sur ce sujet) réside dans la résistance des veines et des artères (carotidiennes).

Est-ce que la pression de simples doigts pourrait la faire rompre ou la déformer? Ou seul un objet tranchant pourrait y faire du mal?

Je ne suis ni suicidaire et je ne me considère pas malade. C'est que mes TOC m'ont fait régulièrement appuyer sur la tempe ou le cou au niveau de la carotide et je me demande si ces actes ne m'ont pas été dommageable pour mon corps. Je cherche juste à mieux me connaître pour relativiser toujours plus mes angoisses.

En vous remerciant de m'avoir lu.

Portrait de KAZ26140
J'aime 0

Bonsoir,
content de voir que vous êtes arrivé à vous sortir de vos angoisses. Concernant votre carotide je pense que vous tomberez dans les vapes avant de causer des dégâts irréversibles. Ne pressez pas les 2 carotides en même temps le mieux serait aucune des deux...

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Cher BALADA20, Kaz26140 a bien résumé ce qu'il faut faire, car plus vous allez le faire plus vous aurez l'impression d'avoir un problème.
Laissez tomber, la vie est trop belle que pour la pourrir inutilement, chassez ce toc et mordez à pleine dents la vie, et vous verrez de vous même si vous arrêtez de vous palper inutilement comme votre vie va changer. courage, faites le premier pas , essayez c'est gagné, allez un effort. Bien à vous

Participez au sujet "Angoisses sur la circulation"