Portrait de Malène79

Bonjour,

Je me tourne vers vous car nous sommes très inquiet.
Je vous explique la situation qui concerne mon conjoint (32 ans).

En mai l'année dernière il s'est mis à souffrir brutalement d'une douleur très forte dans le dos, descendante dans la jambe droite.
Le médecin traitant à en premier lieu penser à une sciatique, mais la douleur ne diminuant pas , s'aggravant plutôt, à prescrit un irm sur lequel une inflamation très importante à été découverte au niveau de la L2, ainsi qu'un tassement vertébrale (fracture de la L2). Le médecin traitant nous à orienter vers un neuro chir afin d'en savoir plus. Selon çi à prescrit un scanner et un corset que mon conjoint à porter le jour seulement. Sur le scanner la radiologue à vu que la vertébre été "grignoter" et présentait un aspect alvéolé, mais sans atteintes des tissus mous, elle à tout de suite évoquer un angiome agressif ou une tumeur cancéreuse. Mon conjoint à donc été hospitalisé la dernière semaine de juillet (3 mois après le début des douleurs) pour des examens prise de sang, scintigraphie osseuse et enfin une vertébroplastie.
Il est ensuite ressorti le vendredi soir, et le chirurgien lui à dit qu'il pouvais rembaucher dès le lundi (je précise qu'il fait un métier physique). le médecin traitant à lui prescrit un arrêt de travail de 3 semaines et mon conjoint à pris ses 3 semaines de congés derrière.
Les douleurs avaient disparu et lors du contrôle post-op 1 fin aout, tout semblait être résolu.
Sauf que début décembre, il à commencer à souffrir et de nouveau de manière croissante au dos et dans la jambe droite. Le médecin traitant à ordonné un irm, que mon conjoint à passé aux alentours du 10 décembre. L'irm à révelé une épidurite au niveau de la L2, avec accroissement de la compréssion. Le radiologue nous à indiqué qu'il fallait une prise en charge rapide et à tenter de joindre le médecin qui avait opéré mon amis en juillet, en vain. Le médecin traitant à fait de même mais en vain également. Il y à 15 jours mon conjoint s'est rendu aux urgences de l'hopital car il souffrait beaucoup, mais les 6 heures d'attentes et l'impossibilité de voir un docteur et non un interne on u raison de sa patiente, il est parti de l'hopital. Mardi dernier il à passé un Pet scan pour lequel nous n'avons pas de résultat car la rhumato censé le suivre est peu joignable, ne rappelle pas quand on appelle, bref la prise en charge est pitoyable et je ne vous pas parle même pas de la prise ne charge de la douleur qui est plus que minable puisque personne ne ce soucis si mon conjoint souffre. Je précise que les médecins ce contredises entre ceux qui disent qu'il doit être hospitalisé allongé, d'autre non, c'est incompréhensible et très stressant. Comme personne ne nous à jamais dit pourquoi il passait un pet-scan, nous avions peur qu'il soupconne un cancer osseux, finallement nous recevons pas la poste une convocation pour une biospie osseuse jeudi. Je ne précise pas du coup dans quel état de stresse nous sômmes. Nous finissons enfin par joindre la rhumato, qui nous dit que c'est normale, la biopsie est prévu depuis fin décembre et qu'elle à juste ordonner un pet-scan juste pour voir ou biopsier !! Merci de nous avoir prévenus ! Elle à dit que ce n'était plus un "angiome" comme elle le croyait mais un angiome agressif (sauf que depuis le premier jour on nous à toujours parler d'un angiome agressif à cause de la fracture spontané de la vertébre L2). Enfin la biopsie nous le diras ! Je précise que lors de la vertébroplastie une biopsie avait déjà été faîte mais qu'elle n'avait pas été correctement exploitable, car beaucoup de sang. malgrès cela on nous avais affirmé catégoriquement que c'était bénin.
Nous ne savons plus quoi penser et sommes très inquiet. Il n'y à aucune communication entre nous et la rhumato et encore moins le radiologue chirurgien.
Quelqu'un à t'il déjà vécu ce genre de parcours ( vertébro, récidive, angiome agressif, ...) ?
Comment ce soigne un angiome agressif qui récidive après une vertébroplastie ?
Merci de votre aide, nous sommes désemparé

Portrait de Charlottescz
J'aime 0

Bonjour Malene,

Comment allez vous ? Avez vous pu trouvez des solutions depuis ce temps?

Participez au sujet "Angiome agressif"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Angiome agressif"