Portrait de lysi77

J'ai 21 ans. J'ai contracté l'angine de Vincent l'an dernier, et à nouveau je ressens les mêmes symptômes. Je ne fume pas, boit très peu et je pense avoir une bonne hygiène dentaire, ce qui sont pourtant les déclencheurs de la maladie à ce que j'ai lu çà et là. Aurais-je une prédisposition pour cette maladie, es-ce seulement possible? Dois-je obligatoirement aller voir un médecin pour me soigner cette fois-ci? (sachant que je suis à l'étranger)
Merci d'avance pour vos conseils :)

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

L'angine de Vincent qui est appelée également gingivite ulcéreuse nécrosante aigu est une forme particulière mais très spectaculaire de gingivite c'est-à-dire d'inflammation des gencives qui se caractérise par une gencive inflammatoire s'accompagnant de douleurs et d'ulcères c'est-à-dire de plaies plus ou moins profondes des papilles situées entre les dents qui saignent facilement. Les microbes c'est-à-dire les germes responsables sont le plus souvent des microbes anaérobies c'est-à-dire qui n'ont pas besoin d'air pour se multiplier. Les patients ont habituellement une haleine fétide et une fièvre. Le plus souvent il présente également des malaises et des adénopathies c'est-à-dire des ganglions augmentés de volume anormaux. Le traitement consiste à prendre de la pénicilline avec du métronidazole ainsi que de la clindamycine seul à condition que ce soit une alternative.

Portrait de dagos
J'aime 0

Bonjour,

j'ai 27 ans et j'ai eu l'an dernier une angine de Vincent, qui m'a fait assez peur
(douleurs insupportables et état de mon amygdale laissant à désirer...).
J'ai vu un ORL qui m'a dit ce que j'avais (le médecin ne décelait pas d'angine avec son test).
Le traitement à la pénicilline s'est avéré très efficace, et la douleur a disparue en quelques jours.
Pour ma part, je fume et je bois régulièrement, donc pas d'ambiguïté sur les causes de la maladie...

J'ai eu une rechute il y a 3 jours. J'ai reconnu l'angine de Vincent dès que j'ai vu le tissu grisâtre sur mes amygdales.
Je crois bien d'ailleurs qu'il faut enlever ce tissu grisâtre (ce que j'ai fais avec ma brosse à dent).
Par contre cette fois ci, j'ai eu des ganglions dans la gencive opposée (+ infection et douleurs) que j'ai soignée avec des anti-inflammatoires, quelques jours avant de déceler l'angine de Vincent. Je ne sais pas s'il y a un lien entre les deux.

J'ai arrêté complètement de fumer et de boire depuis que j'ai compris ce que j'avais (mauvais souvenirs...).
Je fais des bains de bouches réguliers (j'ai commencé par un mélangé 'citron-vinaigre-miel' tiède, puis par un produit pharmaceutique).
J'ai également pris des mélanges d'huiles essentielles que l'on m'a conseillé pour les angines classiques.
J'ai vu sur d'autres sites qu'il est possible de traiter cette infection par la médecine chinoise ou par des huiles essentielles (citron et menthe suave 1).
Je voudrais savoir s'il y a un risque si l'angine est mal soignée (sans antibiotiques), car je préfère éviter de prendre des antibiotiques et d'aller voir un médecin.

Elle a quand même l'air de s'arranger, je n'ai plus d'apparition de tissus grisâtres depuis que je l'ai enlevé il y a 3 jours, mais j'ai toujours un peu mal en déglutissant (beaucoup moins que le premier soir en tout cas).

Merci!

Participez au sujet "Angine de Vincent"

Articles à lire concernant "Angine de Vincent"