Portrait de NATUROC

Quelles sont les conséquences de la prise d'un anti-inflammatoire non stéroïdien, comme Apranax, sur les résultats des analyses biologiques?
Des médecins m'ont fait faire des analyses après que j'aie ingurgité un anti-inflammatoire. Ce qui me paraît une aberration. En vous remerciant.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Tout dépend du dosage prit.
Mais cela influerait surtout en priorité sur la VS et la CRP.

Donc quel dosage avez-vous prit et combien de jours ?
Et quelles analyses ont été faites ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Bonjour, Il s'agit d'Apranax 550 mg, et 1 comprimé aux repas de midi et le soir, durant une semaine. La 1ère analyse, avant Apranax, a montré une VS de 83 (réf

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Avez-vous fait une radio ou scan ou IRM de la hanche ?
Si pas c'est tout de même à faire en priorité.

Les anti-inflammatoires ont fait baisser la VS et la CRP donc c'est une bonne chose. L'inflammation diminue.
Ensuite il y a la douleur qui peut être provoquée par un problème mécanique et pas forcément inflammatoire.
Donc si la VS et la CRP sont actuellement revenues dans les clous, il est nécessaire de contrôler le point de vue mécanique, donc ça c'est une radio, scan ou IRM qui peuvent nous indiquer ce qui se passe.
Car si un problème mécanique existe, si on ne règle pas le problème, l'inflammation va revenir.

Et d'ailleurs dans ce cas si la douleur est mécanique actuellement ce n'est pas un anti-inflammatoire qu'il faut mais un analgésique.

A voir aussi si le problème n'est pas dû à la façon dont vous vous positionnez pour vous asseoir, vous baisser,...etc.
Un problème dans les pieds peuvent entretenir une mauvaise position des hanches et donc cela inclut une douleur qui peut alors s'enflammer.
Donc des examens plus complets doivent être fait, avant effectivement de prendre des traitements qui peuvent même masquer le problème réel ou empêcher de le découvrir.

Cela dit vu la VS et la CRP de départ, le traitement était nécessaire. Là où il y a problème c'est que cela est reconduit sans plus de recherches.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Merci Christiane; voici un complément d'information pour préciser ma situation: peu après l'inflammation initiale (nov 2007), une radio puis une IRM ont été réalisées. Seule la radio, descendant jusqu'à la moitié de la cuisse, laissait apparaître (dixit le radiologue) "une zone d'hétérogénéité musculaire franche au contact de la face latérale du fémur dans la région sous trochantérienne. Il semble exister quelques images hyperéchogènes de type calcification au sein de cette zone densifiée. Nous avons réalisé des clichés tangentiels qui retrouvent quelques fines calcifications dans les parties molles. On évoque donc la possibilité d'une myosite ossifiante. Il serait intéressant de réaliser une IRM de contrôle dans 1 à 2 mois. Parallèlement il serait peut être intéressant de poursuivre les investigations biologiques (borréliose ou autre)".
Je n'ai pas trouvé la cause de ces douleurs qui commencent en haut du fémur pour remonter progressivement jusque derrière l'omoplate et derrière la base gauche du crane, et descendre jusqu'à la voûte plantaire. Les 2 derniers médecins que j'ai consultés se focalisent sur la 'mécanique' hanche, mais aucun mouvement ne provoque ces douleurs survenues à la suite d'une mauvaise position commise en portant un rouleau de laine de verre et en montant et tournant dans un escalier étroit.
A midi, j'ai encore dû prendre 1/2 Apranax pour "éteindre" provisoirement cette inflammation, ou, quand je n'ai plus d'Apranax, un antalgique ou ... Sympavagol. Mais ce n'est qu'une manière de mettre la poussière sous le tapis tant que la cause ne sera pas déterminée avec plus de précision. Si vous pouvez m'en dire plus suite à mes informations. La consultation d'un ostéopathe conviendrait-elle? En vous remerciant par avance.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Une scintigraphie osseuse pourrait vous en dire plus.

Non un ostéo n'est pas qualifié pour faire le diagnostic sauf si il est rhumatologue avec une spécialité ostéo en supplément.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Une scintigraphie? Rien que le nom, j'ai déjà peut. Mais non, je plaisante. Qu'est-ce que c'est que çà que c'est, comme disait un clown de mon enfance? Et quel médecin effectue cet examen? Un radiologue, ou l'hôpital?
Pour ce qui est du rhumatoloque, j'en ai consulté un conseillé par ma soeur cardiologue. A la vue de l'IRM, il a conclu que le renouvellement
de ces douleurs était "hautement improbable"... et m'a demandé 50€.
Mille mercis.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

C'est un examen qui se passe dans le service nucléaire de l'hôpital.

On injecte un produit de contraste, on attend environs 3 heures et on passe l'examen.
L'examen, c'est juste un appareil qui passe à 10 ou 15 cm au-dessus du corps. Il ne vous touche même pas.
Il permet de voir la constitution osseuse et peut observer les anomalies éventuelles.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

A la réflexion, quelle partie du corps l'examen de scintigraphie doit-il concerner? Si le médecin traitant veut bien accepter cette innovation...
Merci encore.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La scintigraphie osseuse est corps entier.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Bonjour,
Est- ce que la prise d'un anti-inflammatoire masque les résultats concernant une recherche de Boreliose dans une analyse sanguine?
En vous remerciant,

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Up
Gj

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non.
C'est un test spécifique qui n'a rien à voir.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Bonjour. Comme les analyses ne permettent pas au médecin de trouver l'origine de mon inflammation, est-ce que l'APRANAX masque une inflammation sur une racine d'une molaire dévitalisée? Ce qui entraînerait "une répartition hétérogène de la moelle osseuse" comme l'a indiqué une IRM... En vous remerciant, GJ.

Portrait de NATUROC
J'aime 0

up

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'Apranax est un anti-inflammatoire.
Donc il soulage un problème inflammatoire mais pas de façon ciblée.
Si il existe plusieurs zones inflammatoires, chaque zone peut être soulagée par la présence du traitement.

Mais votre inflammation ne peut pas venir de ce problème de dent, enfin normalement, cela me semble bien insuffisant comme problème pour provoquer de tels taux sanguins.
Des recherches d'anticorps pourraient aider à cibler la ou les zones en cause.

Quant à ce que l'IRM a montré, difficile de vous répondre. Voir en fonction de ce qui est trouvé.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Bonjour; suite à une nouvelle série d'analyses sanguines, il ressort que seules les Beta 2 Globulines :5,2 g:l (Norm.: 2,3 à 4,7)
et Gamma Globulines: 15,1 g/l (norm.: 8,0 à 13,5) dépassent les normales indiquées par le laboratoire d'analyses.
Quelles peuvent être les causes de ces anomalies? D'autres analyses plus pointues sont-elles nécessaires, sachant qu'il est difficile d'orienter un médecin (au moins le mien) vers la recherche de la cause...)? Encore merci.
G. J.

Portrait de NATUROC
J'aime 0

Up

Participez au sujet "Analyses et anti-inflammatoire non stéroïdien"