Portrait de antjulhen

une personne âgée de 95 ans atteinte d'amnésie antérograde a été abusée par son fils qui lui a fait recopier un testament en janvier 2002 .
Il se trouve que cette personne âgée est allée consulter un neurologue pour sa perte de mémoire en août 99 et sept 2000.
Le neurologue avait constaté sa capacité à épeler un mot dans les 2 sens, à se souvenir de dates importantes comme son mariage, les dates de naissance de ses enfants, ...en revanche elle était dans l'incapacité de se souvenir de la réponse à la question qu'elle venait de poser , son médecin de famille disait qu'elle perdait la mémoire à mesure.
Etait elle en capacité de comprendre les conséquence d'un testament ?
Le neurologue s'il était consulté serait-il en mesure de dire si oui ou non elle avait les facultés mentales pour comprendre les conséquences de cet écrit?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il s'agit d'un problème de mémoire à court terme.

Cela ne diminue pas pour autant les capactités intellectuelles.

Participez au sujet "amnesie antérograde d'un patient âge de 95 ans"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.