Portrait de Thélémaque

amibiase en nov. 2008, traitée, suivie de pertes de poids (8 kg pour un total de 92), et de force des bras et des jambes (difficultés de me lever de la position assise, et sensation de crispation musculaire et articulaire dans le bas du dos et du haut des cuisses)-
après nombreuses recherches médicales, je découvre que je porte une maladie rare, sans aucune douleur depuis ma naissance, le syndrome de Marfan, qui n'expliquerait pas ma perte de poids et de force; aspect cardiaque (valve mitrale) aspect squeletique (déformation récente de la colonne vertébrale. Qu'en pensez-vous et qu'est-ce qui pourrait diminuer mes souffrances musculaires ou améliorer ma mobilité physiique ? merci

Portrait de lyly5443
J'aime 0

bonjour,
Plusieurs membres de ma famille et moi-même sommes atteints de cette maladie avec problemes ophtalmo, cardiaques. Savez-vous qu'il existe des consultations spécifiques au marfan dans plusieurs grandes villes de france? Je pense qu'on pourrait vous apporter des réponses aux problemes que vous rencontrez. bon courage

Participez au sujet "amibiase et syndrome de marfan"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "amibiase et syndrome de marfan"

  • Une adéopathie est une inflammation chronique des ganglions lymphatiques qui sont le point de rencontre des vaisseaux lymphatiques.

  • Le système nerveux somatique fait partie du système nerveux périphérique (partie du système nerveux constituée par les nerfs et les ganglions, et dont le rôle essentiel est la transmission des informations entre le système nerveux central - encéphale et moelle épinière - et les organes). Il intervient dans le contrôle volontaire des mouvements (fibres efférentes) et dans la perception des stimuli externes (fibres afférentes).

    Il comprend :

    • les nerfs spinaux qui acheminent l'information entre la moelle épinière et les muscles, les articulations et la peau
    • les nerfs crâniens qui permettent de connecter le système nerveux central à diverses parties de la tête, du cou et aux organes internes du corps.
  • La sarcoïdose est une maladie généralisée de l’organisme, dont on ne connaît pas la cause, qui peut atteindre les ganglions, les poumons, les os et les articulations.

     

     

                                               

  • Maladie infectieuse se déclarant après une griffure ou une morsure de chat, se caractérisant par la présence d'adénopathies (ganglions anormaux) et survenant relativement rapidement, sans douleur et sans fièvre. La maladie des griffes du chat frappe un ou plusieurs ganglions superficiels, n'importe lesquels. On constate une suppuration après quelque temps d'évolution.

  • Le terme lymphadénectomie désigne la résection (on retire chirurgicalement) des ganglions lymphatiques et/ ou des vaisseaux lymphatiques.