Portrait de Marif

Bonjour, Comment faire pour éviter les piqures des chenilles processionnaires. Ces chenilles, sauf erreur, vivent sur les pins, tilleuls et chênes. Les piqures ressemblent à celles des canards, mais c'est bien sous les arbres que je me fais piquer. Le poil est allergisant, les démangeaisons horribles. La saison a bien commencé et je pense que ça va durer environ 2 mois. Je nes sais plus où aller me promener de craintesde passer sous un arbre infesté de chenilles. Merci

Portrait de olala
J'aime 0

Je ne veux pas te dire de sottises, mais les chenilles quittent leurs nids dans les pins vers février (ça, j'en suis sure), elles vont creuser un autre nid dans la terre, parfois assez loin de l'arbre (elles quittent les arbres à la queuleuleu, d'où leur nom), mais je ne suis pas certaine qu'elles retournent dans les pins dès l'été.

Portrait de thauthau
J'aime 0

Il existe des méthodes respectueuses de l'environnement pour lutter contre la processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa). Vous pouvez trouver un calendrier indiquant les différentes méthodes de lutte actuellement disponibles et les périodes auxquelles les mettre en oeuvre :

- calendrier de lutte indicatif
http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/data/2010/11/PROD20105b03ac9_20101109102839134.pdf
http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/data/2010/11/PROD20105b03ac9_20101109102934692.pdf

- guide détaillé :
http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/data/2010/01/PROD201055b531df_20100114113940678.pdf

Plusieurs équipes de recherche, dont des médecins et des vétérinaires, travaillent sur ces insectes urticants et les risques pour l'homme et les animaux domestiques : http://www.inra.fr/urticlim/projet_urticlim/partenaires (sur d'autres pages de ce site on peut trouver des photos du type de lésions infligées à des animaux domestiques ou à l'homme)

Par contre, il existe en France plusieurs espèces de chenilles urticantes dont les plus communes sont :

- le bombyx cul brun qui s'attaque à différentes plantes et qu'on peut rencontrer couramment dans les haies autour des prés, le long des chemins et des routes, en forêt ou dans les vergers ; les chenilles sont présentes dès l'automne mais c'est surtout au printemps qu'on tombe sur les colonies de chenilles urticantes.

- la processionnaire du chêne dont les chenilles éclosent au printemps mais c'est surtout en été que les chenilles urticantes posent problème

- la processionnaire du pin, dont le cycle varie fortement suivant les régions, et qu'on rencontre sur pins et cèdres (très exceptionnellement sur d'autres conifères), les chenilles se développent de l'été jusqu'au printemps (pour les régions les plus froides) et commencent à être urticantes à l'automne pour être très urticantes lors des processions de printemps (toujours pour les régions les plus froides de son aire). Cette espèce est plus méridionale tandis que la processionnaire du chêne est plus septentrionale.

Carte de distribution et limite du front de colonisation de la processionnaire du pin :
http://www.orleans.inra.fr/var/orleans/storage/htmlarea/carte%20site%20internet%20URZF%20PP.jpg
http://www.orleans.inra.fr/orleans/les_unites/ur_zoologie_forestiere/processionnaire_du_pin
http://www.prodinra.inra.fr/prodinra/pinra/data/2010/06/PROD2007af170_20100604115343069.pdf

Divers autres sites internet pour s'informer :

- Processionnaire du pin
http://www.orleans.inra.fr/orleans/les_unites/ur_zoologie_forestiere/processionnaire_du_pin
http://www.avignon.inra.fr/les_recherches__1/liste_des_unites/ue_forestiere_mediterraneenne/la_processionnaire_dossier
http://www.inra.fr/la_science_et_vous/dossiers_scientifiques/biodiversite/questions_de_recherche/environnement_et_forets/des_forets_protegees_par_la_biodiversite

- Bombyx cul brun :
http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Le_bombyx_cul_brun_euprchr-2.pdf

- Processionnaire du chêne :
http://www.nancy.inra.fr/la_science_et_vous/dossiers_scientifiques/insectes_et_forets/la_processionnaire_du_chene
http://draaf.lorraine.agriculture.gouv.fr/article.php3?id_article=259

Participez au sujet "allergies aux chenilles processionnaires"