Portrait de COCO1948

Y-a-t-il quelqu'un de vous qui souffre de cette maladie. Un problème pour lequel je n'arrive pas à avoir de diagnostic me provoque de violentes douleurs à l'aine. IRM, échoraphie et radio du bassin n'ont rien doné et je me demandais si l'algodystrophie pouvait être possible. Malgré un repos maximum depuis 3 mois je n'arrive pas à enrayer le mal au contraire !
je ne peux pratiquement plus marcher sans que les douleurs violentes ne se déclanchent et une douleur sourde s'installe maintenant même lorsque je suis immobile. Nerveusement je supporte de moins en moins. Merci de me donner vos avis

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Pour résumer voici ce qu'est l'algodystrophie.
Il s'agit d'un syndrome c'est-à-dire d'un ensemble de symptômes douloureux s'accompagnant de troubles trophiques c'est-à-dire d'une perturbation de l'État des phanères et en particulier de la peau associé à des troubles vasomoteurs (se traduisant par une coloration soit rouge soit gris bleuâtre, susceptible de toucher n'importe quelle articulation.
L'algodystrophie est soit primitive soit secondaire à un traumatisme le plus souvent l'immobilisation joue un rôle aggravant. L'infarctus du myocarde, hémiplégie la prise de médicaments comme les antituberculeux sont également des facteurs aggravants.
Le début de l'algodystrophie est brutal ou progressif. La douleur est pénible quelquefois permanente surtout au niveau du membre supérieur. L'appui est difficile quelquefois impossible. La douleur siège au niveau de l'articulation et dépasse ainsi. Si l'on appuie sur les os ou sur la peau au réveil la douleur. D'autre part la douleur s'accompagne d'un gonflement des articulations, de chaleur et de rougeur locale et est d'autre part responsable de l'impotence fonctionnelle.
Il faut distinguer la phase d'État et la phase d'évolution.
La phase d'État se caractérise par une accentuation de troubles trophiques se traduisant par un amincissement de la peau qui devient froide et pale et une diminution du volume musculaire ainsi qu'une rétraction de ligaments et des aponévroses c'est-à-dire des membranes qui recouvrent les muscles. En cas de traitement précoce ces signes disparaissent totalement. Les radiographies permettent de mettre en évidence au début la normalité des os mais par la suite une déminéralisation osseuse. C'est la scintigraphie qui est utile puisqu'elle montre une hyperfixation la vitesse de sédimentation est normale le taux de calcium dans le sang normal par contre le taux de calcium dans les urines et l'hydroxyproline est augmenté dans les urines.
Vous retrouverez ce texte dans l'encyclopédie médicale Vulgaris surtout en ce qui concerne l'évolution et son traitement.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Participez au sujet "algodystrophie"

Articles à lire concernant "algodystrophie"