Portrait de libravous

Bonjour,

Je me pose des questions. 5 l d'eau = 5 l d'alcool ! Quel estomac !

Je suis quelqu'un de très révoltée contre les fabricants d'alcool, les magasins qui en vendent, et dans une moindre mesure, l'alcoolisme et les femmes et hommes qui s'y adonnent (un peu moins révoltée mais extrêment triste quand je pense qu'ils (elles) sont malades et complètement dépendants à un liquide droguant, anesthésiant) et qu'ils (elles) pourrissent la vie de leur entourage, voire plus dramatique.

Je me demande s'ils (elles) sont capables de comprendre qu'ils (elles) consomment 3, 4, 5, 6 voire plus de litres de bière, vin, alcool en tous genres, par jour, en disant que ce qu'ils ont bu n'est pas beaucoup. Leur esprit (limité aux plaisirs tous permis) semble s'alléger de toutes souffrances psychologiques alors que la chair de leur corps, au contraire, s'alourdit (une épave délirante, un monstre rugissant, cloué au sol tel un morse d'une tonne). Ils (elles) n'ont même pas idée de ce qu'est un verre d'eau pour certains (nes)!

Est-ce qu'ils (elles) peuvent penser et concevoir que boire la même quantité en eau ou de jus de fruits par jour n'est pas concevable, voire impossible à moins peut-être d'être un grand sportif (je suppose ! je n'ai pas de renseignement). La normale c'est 1.5 l voire 2 l d'eau par jour.

Alors si ce n'est pas possible et concevable de boire 5, 6 litres d'eau ou de jus de fruits par jour, ce n'est pas pas plus concevable de boire 5 litres d'alcool !

Prennent-ils (elles) conscience de cela ? Bonne journée. Libravous

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

A la différence c'est que quand on boit de l'eau c'est parce qu'on a soif.

Eux boivent sans soif, juste pour le plaisir de boire.
Donc l'intérêt n'est pas le même et cela change la situation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de libravous
J'aime 0

Oui j'admets que tu as raison Christiane quand on boit de l'eau c'est parce qu'on a soif et que la soif finit par être étanchée. L'alcool ne donne pas de sensation "d'étanchéïté" (est-ce bien le mot ?!), c'est bien dommage. Je te remercie de ton commentaire. Bonne fin d'après-midi. Libravous

Portrait de Loriane13
J'aime 0

bonsoir,

je crois qu'une personne alcoolique n'est pas consciente de la quantité d'alcool qu'elle boit.
Je suis "en couple" avec un homme atteint de cette maladie et , même si il est conscient d'être malade, il ne se rend pas compte de la quantité qu'il avale tous les jours.
comme le dit Christiane, ils ne boivent pas par soif, mais juste parce qu'ils en ont envie et quelque soit leur activité: envie de boire quelque chose devant la télé? une ptite bière.
Envie de prendre un apéro: un ptit pastis
à table? du vin
Envie d'un ptit digestif: un ptit whisky
On rend visite à un ami: une bière ou un pastis
Ils ne calculent pas la quantité d'alcool qu'ils ont bu dans la journée. Et si vous leur dites: mais tu attaques ton 3eme litre d'alcool aujourd'hui, ils vous répondront que ce qui a été bu le matin est digéré et "cuvé" depuis longtemps...
Je ne pense pas qu'on puisse comparer la consommation d'eau d'une personne saine avec la consommation d'alcool de quelqu'un de malade.

Bonne soirée

Portrait de vercingetorix
J'aime 0

La quantité n'est pas en cause,c'est la dépendance à l'alcool qui entre en jeu
Si tu crois que c'est la comparaison avec une autre quantité de liquide va le faire réflechir...tu as tout faux
Il lui faut sa dose d'alcool et entretenir sa vitesse de croisière
Point à la ligne

Portrait de bbrismon
J'aime 0

Bonjour,

J'ai récemment pris l'habitude de boire un ou deux verres de vin au repas alors que je ne buvais jamais en dehors des fêtes entre amis ou cérémonies.
Cependant, je ne suis pas accroc car j'arrive sans problème à m'en passer (ex: depuix plus d'un mois) sans avoir l'impression d'être en manque.
Suis-je à considérer comme un alcoolique ou non ?

D'autre part, je ne suis pas d'accord avec le fait que de boire de l'eau est uniquement lié à la soif. J'en boit beaucoup et c'est plus par besoin corporel ressenti (lavement, purification, nettoyage interne) que par soif.

Merci de votre avis
BBrismo

Portrait de vercingetorix
J'aime 0

A mon avis d'alcoolique abstinent,il nes'agit que d'une habitude alimentaire liéeà la culture francaise
Tu fais quand même bien de te poser la question,de 2, verres,on passe vite à 3,à 4 et plus,
Aucun alcoolique n'a commencé avec d'enormes quantités,mais cela vient très vite et,après,impossible de faire marche arrière,on a le choix ,ou continuer à tout fiche en l'air ou ne plus boire un seul verre
Par contre ,pour la consommation d'eau,tu n'es pas limité

Portrait de ninette082
J'aime 0

moi je sais qu'un été je me suis mise à boire de l'eau en grosse quantité et je suis arrivée à boire 4 l d'eau et qd j'ai vu ça je me suis mise à diminuer
comme quoi

Participez au sujet "alcoolisme et quantité d'alcool ingurgitée en un jour"