Portrait de sebastiano

Bonjour à tous,

Je m'appele Sebastiano et je vous ecris car je me sens desemparé face une situation particulière.
Mon amie Juliana et moi, habitons la region parisienne. Nous residons dans une residence très sympatique. Nous sommes amis avec un couple de voisin. Frederico et Oliviana. De temps a autre nous nous réunissons pour organiser un repas, un apéro. Le plus souvent à l'improviste.
Nous nous entendons très bien mais comme souvent l'alcool fait parti de la soirée. N'etant pas un grand buveur, j'accompagne moderement mes compagnons de soirée. Si mon amie Juliana et Frederico boivent un peu plus, les proportions restent resonnable et le comportement serein.
En revanche Oliviana, ne contrôle pas sa consomation d'alcool et rapidement, elle absorbe des quantités assez importante. Par ailleurs, son comportement change enormément.
Samedi dernier, la soirée etait particulièrement eprouvante. Après quelques verres, Oliviana s'est mise a parler de sa sexualité. Inutile de dire que si au debut nous riions beaucoup. Après quelques minutes la soirée a tournée au drame. Les sujets etaient de plus en plus intimes, de plus en plus genant. Ouvrant même sur des pratiques sexuelles d'un registre particulier.
Si moi-même et Juliana tentions de resté à l'aise. Frederico, le mari de Oliviana etait de plus en plus gené par les discussions et la liberté de langage de sa femme. Oliviana ne contrôlait plus de qu'elle disait.
Vers 1h30 du matin, pretextant une fatigue importante, Juliana et moi sommes retournés chez nous.
Mais quel n'a pas été notre surprise le lendemain de decouvrir des sms enflamé de Olviana sur nos mobiles respectifs. Oliviana me declarant sa flamme et menaçant Juliana de me soustraire a elle, si elle ne voulait plus de moi !!!
Nous etions estomaqués.... et je ne vous explique pas l'ambiance qui a perdurée entre Juliana et moi le dimanche qui a suivi...

Nous aimons beaucoup Oliviana, mais nous pensons qu'elle a un veritable problème avec l'alcool, certainement doublé d'un problème latent avec sa sexualité.
Nous savons, qu'elle aura beaucoup de mal a assumé ses actes et qu'il sera très difficile de retrouver une amitié stable compte tenu de ce qui c'est passé....
Nous aurions besoin de vos conseils pour aider Oliviana, qu'elle puisse retrouver une vie normale et que notre amitié ne soit pas gachée par ce type de situations.
Merci a vous.
sebastianno

Portrait de Athina56
J'aime 0

Salut Sebastiano,
Je ne connais pas le problème de l'alcoolisme avec la sexualité, mais j'ai connu une femme qui, lorsqu'elle avait bien bu, devenait allumeuse (évidemment derrière le dos de son mari). Elle ne se rendait plus compte de ce qu'elle faisait. A l'époque nous organisions quelques fêtes avec des amis pendant l'été. Il y a eu 2 incidents qui nous ont séparés. Evidemment, le lendemain elle était choquée de l'attitude de certains de nos convives. Total : il n'y a plus eu de fêtes en leur présence. Puis nous nous sommes rapprochés petit à petit. L'incident était clos.
Concernant votre amie, de deux choses l'une : soit elle perd conscience de ses attitutes en état d'ébriété et le lendemain tout redevient normal, soit elle a un vrai problème avec sa sexualité qui est libéré lorsqu'elle boit.
Par contre les sms que vous avez reçus ne présagent rien de bon car il semblerait qu'elle veuille séparer votre couple. Peut-etre que le mieux est d'en discuter hônnètement avec Frederico si vous voulez conserver leur amitié.
Voilà ce que je pense.
@ + Athina

Portrait de kilias
J'aime 0

salut sébastiano.
j'ai 41 ans et je suis je peut le dire un ancien alcolique au début c'était quand je sortait en boite puis cela a continue dans mon travail je n' ose pas te dire les ravages que ce la provoque a tous niveau sa te bouffe de tous les côté.
pour sauvé ton amie sa va être très dur je dirai même que si elle ne veut pas le faire d'elle même avant tous c'est peine perdue.
vue comment tu en parle je pense qu'elle boit déja depuis pas mal de temp a voir son comportement ou sinon les doses doivent être musclées, car au début le foie absorbe bien donc ses gérable mai au fur et a mesure qu'il prend des doses le foie ne fait plus son rôle et l'alcool monte au serveau et on commence a faire des boullettes c'elle dont tu parle.
Ne la rejette pas sa ne ferait que grossir son envie d'alcolisme mai raproche toi de sa maladie via son mec en douceur, lentement afin qu'il puisse ce confier a toi et regarde aussi son comportement si sa le dérange ou pas de voir sa copine ce torché ne cherche pas a savoir pourquois elle boit car tout les excuses son l'amis de l'alcool bien souvent c'est quand elle auras l' esprit claire que tu pouras parler de sa maladie la solution de toute façon c'est elle et elle seul qui la toi tu ne peut que lu indiqué la voie.
Jai commencé a boire a 22 ans j'ai arrète a l'ages de 37 ans du jour au lendemain tout ce que je possédait je l'ai perdue j'ai tout reconstruit et sans alcool cette fois ci.
d'apres de nombreux médecin l 'accol est une maladie ériditaire.
Je te souhaite bon courage dans ta quette et accroche toi.

Participez au sujet "Alcoolisme et amitié"